Institut National des Arts Divinatoires (INAD)

Pour une pratique saine de la voyance

De l’Ethique et du règlement pour une pratique saine et sécurisée des Arts Divinatoires

Depuis maintenant de nombreuses années, l’INAD s’évertue, dans l’intérêt général, à mettre en évidence une éthique de la Profession des Arts Divinatoires tout en informant et protégeant les consultants / consommateurs, lesquels, à force d’être dupés, associent la profession et ses intervenants à du charlatanisme ou de l’escroquerie en puissance. Il s’ensuit, inévitablement, un rejet de plus en plus systématique de la profession au détriment des individus honnêtes et réellement pourvus des dons qu’ils mettent à disposition. Cependant, nombreux faussaires de la profession, bien connus de l’INAD, faute de clients, sont devenus youtubeurs ou vendeurs de gadgets : bougies, pendules et autres supports divinatoires ou porte bonheur, inutiles mais rémunérateurs grâces aux personnes naïves et crédules permettant aux escrocs d’arrondir leurs fins de mois. Pour attirer tout en décrédibilisant la profession, ils ont trouvé un dérivatif : diffamer, calomnier, insulter leurs confrères, dans l’espoir de gagner une assise professionnelle, allant jusqu’à même s’octroyer des prédictions rétroactives.

Ces individu sans foi ni loi donnent une piètre image du monde de la voyance. Si la profession continue à sombrer dans une telle anarchie, elle ne pourra plus se relever et perdra de plus en plus ses appuis au profit des voleurs et des escrocs. La moralisation de la profession commence par un code de bonne conduite, ainsi que le respect et la solidarité entre professionnels. Les clients devront connaître l’identité de leur interlocuteur, lequel saura sauvegarder l’intimité et les informations privées sans risque de fuite publique. Jusqu’où faut-il aller pour dénoncer et éviter efficacement les individus malveillants, ces manipulateurs spécialisés dans le commerce de la détresse humaine ? Est-il nécessaire de rappeler : - Que la voyance relève du phénomène conjectural et ne peut en aucun cas être datée ; qu’un voyant n’est pas une machine et l’expérience n’est pas reproductible ? - Qu’un voyant, même le plus doué, n’est pas un prophète et qu’aucune prédiction ne peut être garantie ? Que les voyances régulières et répétitives ne présentent aucun intérêt ? - Que les consultations de voyances les plus onéreuses ne sont ni un gage de qualité ni de fiabilité ? - Qu’un tirage de cartes authentique n’a de fiabilité que si le consultant mélange les cartes et les imprègne ainsi de son magnétisme ? Tout tirage de carte à distance n’est souvent que le transfert de la problématique du supposé voyant et n’a que peu de valeur. Seuls les médiums authentiques (et donc rares) sont en mesure de proposer une consultation à distance, le tarot leur servant uniquement de support et pas de fin en soi. -Que la majorité de celles et ceux qui utilisent le tarot à distance ne font qu’interpréter avec plus ou moins de succès les cartes qu’ils ont entre leurs mains ? -Que les vrais marabouts, sorciers, voyants, magnétiseurs… sont tout aussi rares ? - Que la voyance prétendue gratuite ainsi que les retours d’affection garantis rentrent dans le vaste panel des escroqueries et fumisteries bien organisées ?
L’INAD a effectué une démarche auprès du Ministère compétent et a proposé plusieurs pistes de solutions, parmi lesquelles la création d’un organisme de contrôle et de surveillance à l’instar de la Mivilude, accompagné d’un répertoire national regroupant tous les praticiens légalement déclarés.
Cette initiative, accompagnée d’une prise de conscience collective pour un exercice honnête et loyal des Arts Divinatoires, protégera les consultants des faux voyants, astrologues indélicats ou sorciers/mages improvisés dissimulés derrière un numéro de téléphone et un nom d’emprunt pour échapper à toute identification et responsabilité. De plus, une attention particulière à la protection des comptes bancaires est suggérée afin d’éviter les retraits ou versements abusifs au-delà des sommes convenues par des praticiens sans éthique ou par une seule et même personne utilisant divers pseudonymes sur plusieurs sites, cabinets ou plateformes, invoquant souvent le prétexte fallacieux du respect de la vie privée pour éviter de répondre directement et à visage découvert de ses actes. Grâce à cette initiative, les consommateurs ne pourront entrer en contact et consulter que les praticiens légalement déclarés et identifiés, entre autres, par leur n° de SIRET. C’est une obligation légale qui permettra au client d’éviter de dériver sur un site illicite face à un interlocuteur mal intentionné.

De plus, l’éthique oblige le praticien d’informer impérativement avant le client/consultant, entre autres, du coût de sa prestation, du mode de paiement, du support qui sera utilisé… C’est un constat que chacun peut faire : les praticiens illégitimes en tous genres, charlatans, illuminés, malveillants, tous celles et ceux qui gravitent autour du noyau dur de la profession sans posséder de don divinatoire réel sont légion et toujours très actifs. En plus d’escroquer les populations et discréditer la profession, ils livrent une lutte indirecte mais effrénée contre quiconque essayant de moraliser et réglementer cette activité dans l’intérêt général. Nos plus vifs remerciements vont à celles et ceux qui ont apporté leur soutien à l’INAD. Nous continuons sans faillir notre combat contre les faussaires et les charlatans, ne leur en déplaise !

Publié

L'AFFAIRE POGBA

L’insdispensable réglementation


L’affaire Pogba, ou la malheureuse histoire du jeune footballeur de l’équipe de France, lequel se retrouve dans une sombre affaire de maraboutage et d’extorsion de fonds.
Rien n’interdit à un citoyen lambda de consulter un’’ marabout’’ authentique ou un usurpateur (à ses dépens) pour lui demander une protection contre les accidents, le mauvais œil …, car croire ou ne pas croire est aussi l’affaire de chacun. Ce sont des pratiques courantes et généralisées qui sont devenues un véritable dogme à force de conviction au fil du temps. Les féticheurs animistes en ont fait une pratique à temps plein. Parmi les marabouts exerçant légalement ou clandestinement en Europe, certains d’entre eux, une grande majorité, ne sont rien d’autre que des aigrefins manipulant la faiblesse de leurs clients (tes). Ils savent jouer sur la sensibilité, la peur, l’ignorance, la méconnaissance et la crédulité pour leur soutirer le maximum d’argent. Nul n’est à l’abri. Cette affaire érige le client (ici Paul Pogba), au statut de victime de supercherie, de chantage et d’extorsion de fonds (?), dont les sommes peuvent aller jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros, voire dépasser le million. Le cas de Carla Moreau, célèbre influenceuse, bien connue des émissions de téléréalité, n’est qu’une autre variation sur le thème. Le nombre de victimes de faux voyants, sorciers, gourous et marabouts ne cesse pourtant d’augmenter, c’est la raison pour laquelle nous affirmons que ce problème, dans l’intérêt des millions de clients consommateurs /an , nécessite une réglementation de façon urgente.

Nous rappelons que tous les métiers font aujourd’hui l’objet d’un minimum de réglementation et d’un maximum d’obligations, pour être ‘’voyant, astrologue, médium, magnétiseur, guérisseur ’’, aucune règle à observer, aucune déontologie à respecter et aucune obligation ni diplôme ne sont exigés. Il suffit de se proclamer marabout , voyant, médium ou astrologue… Il est donc d’utilité publique de première urgence de mettre en œuvre une réglementation dont nous avons les clefs dans un cadre législatif et réglementaire dont la puissance publique a les moyens. Aujourd’hui, la réglementation des arts divinatoires dépend essentiellement de l’initiative du gouvernement.Un décret loi suffirait.

Nos propositions


I - Le recensement de tous les praticiens des arts divinatoires, légalement déclarés et clairement identifiés sous un seul nom ou un pseudonyme professionnel.
II - L’instauration d’une carte professionnelle donnant droit à exercer une activité divinatoire dans la spécialité choisie.
III- L’engagement à respecter le Code éthique de la profession recommandé par le Ministère de l’Économie et des Finances : Secrétariat D’État aux Petites et Moyennes Entreprises … .
IV – La création d’un département spécifique, similaire à la MIVILUDES, pour le contrôle, la surveillance, le recensement des praticiens des arts divinatoires et des pratiques ou mancies exercées dans la profession.
La pratique de la voyance et des arts divinatoires est bien une réalité sociale et économique . Nul ne peut ignorer ou contester que les arts divinatoires occupent une place importante dans notre société.

Si le Cyber harcèlement va être encadré par une loi, le monde de la voyance, de l’astrologie et du maraboutage doit l’être également, cela évitera bien des drames et un grand nombre d’escroqueries.

Publié

Formation voyance: l'ARNAQUE

Une nouvelle pratique sévit sur les réseaux et s’y répand insidieusement depuis déjà plusieurs mois : la formation accessible à toutes et tous aux métiers de l’art divinatoire. Cette pratique ne se limite pas à être une arnaque envers les consommateurs ; elle est également dangereuse pour la profession car, entre les mains d’affairistes, elle influence négativement les consultants sur les compétences nécessaires, souvent innées, requises pour exercer. De plus, la vulgarisation de la voyance lui fait perdre toute sa véracité, son sérieux, son statut et relativise l’importance de l’aide qu’elle peut réellement apporter aux personnes dans le besoin ou la souffrance, qu’elle soit sentimentale, matérielle ou physique.

Nous allons nous pencher sur les étapes constituant la démarche habile de ces faussaires qui ne reculent devant aucune technologie pour s’infiltrer dans la vie intime des individus afin d’exercer leur honteux racket. Car c’est évidemment de racket éhonté dont il est question dans cette approche faussement institutionnelle et de voleurs dissimulés derrière ces identités et ces sites frauduleux. Voici donc un résumé des stratagèmes utilisés afin de vous amener à dépenser votre argent pour une formation fictive. 1-Le « phishing » Le phishing consiste à envoyer aux particuliers des emails programmés pour voler les coordonnées personnelles de contact. Une personne non initiée aux subtilités du numérique répondra parfois à un email de sollicitation par politesse ou pour exprimer un refus. Mais sitôt la réponse expédiée, les coordonnées de cette personne seront enregistrées et réutilisées pour du marchandage informatique (emails publicitaires ou promotionnels) vantant les mérites de produits ou d’instituts voyous. La meilleur solution consiste simplement à ne même pas ouvrir ce genre de mail, surtout pas d’y répondre, mais simplement de l’effacer. 2-Les liens internet Certains liens frauduleux, mis en avant par des spécialistes du web, parviennent en tête lors de certains résultats de recherches. Ces listes figurent sur Google ou Yahoo. Cliquer sur ces liens vous conduira directement sur des sites frauduleux et alléchants. Il ne faut jamais croire les arguments de ces sites et garder à l’esprit qu’une formation en ligne aux métiers des arts divinatoire n’existe pas. Il n’y en a donc aucun qui puisse être considéré sérieusement. Des liens dont l’énoncé ressemble aux exemples suivants : « Apprendre à devenir tarologue » « Formation voyance éligible » « Formation voyance à distance (A distance en Visio) » « Formation certifiante en voyance » « Formation voyance, cartomancie, Tarot… » …sont des sites frauduleux et aucune institution réelle ne se trouve derrière, mais bien des groupes d’escrocs qui souvent résident à l’étranger pour échapper à la localisation des autorités. 3-La formation elle-même Si une personne naïve (ou curieuse) s’est laissée entraîner jusqu’à l’un de ces faux sites de formation, elle sera sans doute séduite par l’apparence chaleureuse d’une page d’accueil plus vraie que nature. Les experts de l’arnaque ont conçu des sites dont il est impossible de discerner le faux du vrai. La page d’accueil offre l’accès à plusieurs rubriques proposant les mêmes services qu’un site réel : « notre équipe », « offres », « services », « liens », « contact »…autant de pages attractives et explicatives qui induiront en erreur tout individu désireux d’obtenir une formation jusqu’au moment où, convaincu de la (fausse) réalité du site, il effectuera une commande via sa carte de crédit. A ce moment intervient également le danger non seulement de recevoir une formation non professionnelle via un PDF au contenu douteux, mais surtout celui de ne rien recevoir ou même de voir son compte bancaire dépouillé d’une somme bien plus grosse que la dépense initialement prévue. En conclusion… La voyance effectuée par des professionnels reconnus apporte un éclairage , une aide et et un espoir dans des moments difficiles. Elle ne saurait être enseignée à des individus vulnérables en situation d’échec, dépourvu de qualification ou de don particulier. Aujourd’hui des sociétés fantômes se sont constituées en véritable industries organisées de la détresse humaine pour former des réseaux de charlatans et d’escrocs à leur image afin de réaliser un racket à grande échelle. Cet acte résolument « criminel » surfe sur la détresse grandissante des individus dans certaines sociétés et la recrudescence de ces pratiques ne faiblit pas. De nos jours, le nombre de voyants, astrologues, médiums,, dépasse 100.000 et 90% et la plus grande majorité d’entre eux sont indignes de mériter ce titre. Il est grand temps d’informer, d’alerter les consommateurs et de faire barrage à ces charlatans et illuminés du web qui anéantissent la crédibilité d’un art millénaire destiné à apporter aide et clarté par des êtres dotés du don réel de clairvoyance et d’empathie. Axel Dufour.

Publié

Les réseaux sociaux : le fléau des arts divinatoires

En quelques années, la voyance et le maraboutage de foire en ligne sont parvenus à dépraver la profession. Est-il trop tard pour sensibiliser le public à ne pas jeter l’anathème sur cette activité millénaire pourtant reconnue lorsqu’elle est pratiquée par des personnes détentrices d’un don réel ? Nous pensons que non, mais il nous parait de plus en plus pressant de décrypter et dénoncer ce qui est devenu un véritable marché dominé par des charlatans et des escrocs adeptes de la mise en scène et de l’extorsion.

Le monde virtuel regorge de charlatans notoires , manipulateurs professionnels , voyants , mages , gourous « Spécialistes » du contact avec l’au-delà . Parlons plutôt de profiteurs de l’ignorance et de la peine d’autrui. « Voyants éclairés » ? Nous les qualifierons d’exploiteurs de la tristesse. En face d’eux : des êtres affaiblis par le chagrin, la ruine, la solitude…des personnes prêtes à tout pour quelques paroles de réconfort ou retrouver une lueur d’espoir dans une existence qui a perdu son sens. Les experts de la misère humaine maîtrisent parfaitement la connaissance des mécanismes du malheur: un être angoissé, désespéré ou terrassé par la douleur est prêt à tout, en particulier à se délester de ses biens ou de ses économies si le sacrifice annihile la souffrance. Cette situation nous paraissant insupportable, il est de notre devoir, du devoir de l’ensemble de la profession non seulement de dénoncer ce charlatanisme toxique, mais aussi de rassembler tous les moyens dont nous disposons pour le neutraliser. La plupart des faussaires des arts divinatoires ont souvent un passé tumultueux et un C.V. flou. En grande majorité, ce sont des artistes du paraître qui ne tiendraient pas bien longtemps face à une personne solide et renseignée, d’où leurs cibles, principalement des individus affectés et émotionnellement vulnérables. Remplis d’aigreur et de haine faute d’une vie de reconnaissance et d’accomplissement personnels, ils pratiquent non seulement l’escroquerie mais discréditent également les autres professionnels sans hésiter à recourir à l’insulte, au mensonge, la diffamation et le chantage. Le consommateur ne peut et ne doit en aucun cas faire appel ou confiance à un praticien irrespectueux. Comment en effet pourrait-il respecter les personnes qui viennent à lui avec une telle mentalité ? Nous détenons un nombre incommensurable de dossiers sur des voyants et marabouts malhonnêtes dont le signe distinctif est le rejet de toute objection quant à leurs fausses prédictions. Malgré les quelques mesures prises jusqu’alors, ils ont tout de même réussi à étendre leur ombre sur l’ensemble de la profession. Ils ne reculent devant rien pour convaincre : mise en scène face caméra, sites internet…toute la panoplie est déployée pour attirer les futures victimes. Grands praticiens de la mimique, acteurs ratés mais au pouvoir de séduction indubitable, c’est dans leur apparence et leur imitation du sérieux qu’ils sont le plus dangereux. Nous proposons dans un premier temps aux consultants de multiplier les avis quant aux voyants et aux sites consultés. Mais nous sommes bien conscients que de simples mesures de prévention ne seront pas suffisantes. Eduquer les consultants est aussi notre mission,la mission des professionnels rigoureux. Sur l’ensemble de la profession, on estime à 10 % le nombre de praticiens « honnêtes » et 5 % d’entre eux seulement sont en mesure de faire une voyance par téléphone fiable et satisfaisante.

Nous rappelons également qu’une consultation de voyance se fait dans le cadre de l’intimité, de la confiance réciproque ; un voyant n’est pas omniscient en termes de lecture de l’avenir et son rôle consiste aussi à épauler des personnes qui, au cours de leur cheminement, éprouvent le besoin d’une guidance soutenue par l’intuition et le ressenti d’un être réceptif aux pouvoirs de l’irrationnel. Souvent, il s’agira d’une personne dont l’empathie est prépondérante. Les réseaux sociaux sont devenus, entre autres, un terrain miné pour les personnes en détresse ainsi qu’un lieu de règlements de comptes publics entre vrais et faux voyants ; ce qui est particulièrement inquiétant pour la profession qui , aux yeux d’un grand nombre de nos concitoyens , est considérée comme une activité d’escroqueries organisées, sauvage et livrées aux mains d’un certain nombre d’individus mus par l’appât du gain. Nous rappelons qu’une augmentation croissante des victimes a été recensée, attestant du fait que le malheur rend extrêmement vulnérable et sourd à certaines mises en garde. C’est pourquoi nous continuerons à renforcer notre action et incitons toujours à plus de la prudence et d’information. La profession doit se repenser et se refaçonner pour prospérer et retrouver ses lettres de noblesse. Il est temps de respecter le Code Éthique de la profession https://inad.info/documents/charte-de-deontologie , d’établir des structures de travail, de pratique et des limites claires pour toutes et tous. Il est impératif de mettre une fin définitive aux agissements des charlatans, des escrocs et des faussaires des arts divinatoires en propageant l’information par tous les moyens en en les empêchant directement de nuire. Même dans le malheur et la souffrance (raisonnée), il faut rester conscient que l’angoisse et la perte momentanée du sens de la vie font partie de la condition humaine ; rester conscient que les promesses de progrès immédiates sont irréalistes, et que les demandes intéressées focalisées sur un paiement immédiat sont toujours douteuses. Les prises de contact spontanées annonçant un gain de quelque nature sont autant d’arnaques que les autres. Sur les réseaux, rien ne se donne, tout se monnaye. Les incitations urgentes à recontacter un médium en échange d’une information capitale vous concernant figurent toujours dans le palmarès des « accroches » les plus efficaces, jouant sur l’aspect immédiat et émotionnel. Pour finir, le « phishing », procédé consistant à obtenir des informations privées via un email piégé, est devenu une activité quotidienne chez les affairistes des réseaux. Une seule attitude à observer : efface sans jamais les ouvrir tous les emails indésirables, ne jamais donner suite aux propositions indésirables de voyance par téléphone. Face aux charlatans manipulateurs, aux voyants trop « lumineux », aux annonciateurs de bonheur , il faut prendre garde à ne pas faire le pas de trop. Une personne vulnérabilisée par le malheur ne sera jamais suffisamment volubile pour discerner que l’étau se resserre sur elle, et sous l’emprise du biais psychologique, elle se retrouvera malgré elle aspirée dans une spirale dont l’issu ne fera qu’aggraver sa déchéance.

Publié

LA BOURSE OU LA VIE

Si vous ne payez pas , vous mourrez !!

Les charlatans, les escrocs et les illuminés de tout poil n’attendent plus que les clients frappent à la porte de leurs cabinets( virtuels) pour leur déballer des ressentis imaginaires, des visions loufoques sorties tout droit de leurs esprits torturés. La plus grande majorité de ces individus ne voient rien, n’ont aucun don, sauf celui de dérober les économies de pauvres gens, qui ont eu le malheur de leur faire confiance. Facebook est devenu l’un des supports favoris pour un grand nombre de ces filous, avides de gains faciles et plus grave encore de chantage et d’extorsions de fonds. Ils se cachent derrière un numéro de téléphone, un nom d’emprunt et une photo déco. Leur arme favorite, c’est une mise en scène ubuesque et frauduleuse, la publication des photos qui leur ont été remises en toute bonne foi, le chantage de divulgations d’informations confidentielles, et même les menaces de mort.. Les réseaux sociaux regorgent d’illuminés et de charlatans. Et certains n’hésitent pas à faire le grand show et se laissent aller dans leur délire mensonger en s’affichant dans des positions on ne peut plus ridicules, annonçant au tout venant les mêmes inepties.

Le témoignage qui suit est un exemple parmi tant d’autres. Madame Pinto, la victime, a décidé de ne pas laisser l’affaire lettre morte. Elle a donc déposé plainte pour menace de mort et tentative d’extorsion de fonds. « … J’ai reçu, sans rien demander, un texto provenant de la voyante Jeanne … TÉL:07 45 56 5…, qui m’écrit : ‘’ Salut je suis voyante medium, je suis ici pour vous aider dans tout vos problèmes de vie , si vous êtes intéressés envoyer votre nom, prénom , date de naissance en plus votre préoccupations… ….,tu vas regretter ta malhonnêteté. « les rituels commencent ce soir » Je dois dire que c’est par simple curiosite et en toute confiance, que j’ai répondu à cette voyante … Elle m’a soutiré 950 euros, en plusieurs fois car elle est parvenue à me convaincre que mes problèmes étaient liés à de personnes malveillantes et ce, depuis mon enfance. Elle m’a d’abord demandé une petite somme et chaque fois, elle m’en réclamait davantage. J’ai fini par comprendre son manège et je lui ai dit que je voulais tout arrêter. Je lui précise que je l’avais au départ, contactée pour une consultation et non pas pour une cérémonie occulte. Évidemment, cette remarque ne lui a pas plus. . . De plus, elle m’a manipulée afin que je lui envoie les photos de mes proches. Photos qui lui ont servi à me faire du chantage et à m’extorquer cet argent. Aujourd’hui, devant mon refus de lui verser ce qu’elle exige, elle me fait du chantage et nous menace de mort. Voilà ses derniers mails que j’ai reçu de sa part. : « …une chose est sûre . Si vous ne me payez pas vous mourrez. C’est la dernière fois je vous préviens … J’ai une chose très importante a vous dire . Je vous ai aidé depuis tout ce temps . Je ne vous ai jamais voulu du mal . J’ai fait tout ce qu’il faut pour que vous ayez ce que vous avez aujourd’hui . C’est le moment de me recompenser et vous cherchez des raisons pour me bloquer . Si seulement et dit bien si seulement vous savez ce que je peux faire avec votre nom , prénom , date de naissance et votre photo , vous n’aurez pas dû le faire . Je vous donne cette semaine pour m’envoyer ce qui doit me revenir sinon vous n’allez pas aimer la suite je vous le promets et je vous le jure sur la tête de mes ancêtres…Je ne vais même pas avoir pitié de la petite A… Si vous l’aimez , envoyez-moi ce que vous me devez … » Elle me fait peur mais je ne peux pas accepter cela. Je suppose qu’elle opère de la même façon avec toutes les personnes piégées. Je vais déposer plainte contre elle pour chantage et menaces de mort. On ne le répétera jamais assez : la méfiance est de rigueur avec ces pseudos médiums pour qui l’argent est le seul moteur. Lorsque l’on est en questionnement, en attente de réponse à nos craintes, mieux vaut prendre le temps de chercher un professionnel qualifié.

Publié

Présidentielle 2022

Voter, c’est exister !

Comme à chaque élection présidentielle, on aime rappeler qu’inciter chaque citoyen à se présenter aux urnes pour y accomplir son devoir électoral, est important. Quel est l’intérêt pour chacun de voter ? On vote pour le candidat de notre choix, pour ce qu’il représente, pour la crédibilité de ses propositions, parce que l’on partage ses idées politiques, sa démarche et son programme etc… Ne pas voter, c’est baisser les bras ! C’est laisser aux autres le soin de décider pour soi. Voter est un droit et en même temps un acte citoyen. Au sein de notre démocratie, ce droit permet d’exercer sa citoyenneté. Il en va donc de la responsabilité de chacun. Nous allons élire celle ou celui qui sera chargé-e de nous représenter. Alors, nous devons participer à la vie politique en exerçant ce devoir civique. Quand on se souvient que les femmes ont difficilement acquis le droit de vote, on prend conscience de l’importance de cet acte. Il s’agit de prendre partie, de se positionner et faire un choix. Bien que le contexte économique et social soit complexe et particulier, compte tenu de la crise sanitaire que nous traversons, voter devient doublement primordial. S’informer en décortiquant les programmes des différents candidats permettra d’y voire plus clair. Et même si certains se sentent oubliés des programmes de campagne, il y aura toujours un choix à faire. Tout bulletin glissé dans l’urne a une importance.

On compte plus de 100 000 praticiens , avec 4 millions de clients par an. Les professionnels des arts divinatoires peuvent relayer l’information auprès de leurs clients. Ils ont un rôle social car ils sont souvent entendus par leurs consultants. Nous sommes tous concernés par les enjeux de l’élection présidentielle. Chacun est libre de donner sa voix à celui qu’il aura choisi ! Un vote pour agir et signifier le choix d’un programme.

Publié

Le scandale de la voyance

	        Des escroqueries à la  pelle   En France, la voyance peut rapporter gros. Des centaines d'escrocs l'ont compris et agissent en toute quiétude.  C'est la crise ! Quand se nourrir devient un vrai casse-tête financier, chacun est prêt à tout pour trouver une opportunité. Toute solution, même la plus incongrue, pas forcément honnête ou recommandable se transforme en tour de passe-passe. L’essentiel étant de se remplir les poches.  

Que faire pour améliorer la retraite minable de mes parents ? Que faire pour venir à bout du chômage qui ronge mon époux ? Que faire face aux stages qui ne nourrissent pas mes gosses ? A part me lancer dans la politique, pas grand-chose. Quoique, voyons… Voir, oui, c’est peut-être ça la solution. Voyez, braves gens ! Il n’est pas question ici de suivre les préceptes de ces richissimes prédicateurs qui voient Dieu partout, et surtout dans leur portefeuille d’actions. Moi, je vous parle de voyance ma bonne dame. Et encore, pas de la vraie voyance, celle qui vous vient par hasard, un jour de grand dévouement, celle qui vous ouvre les portes de l’inconscient collectif pour vous permettre de visiter une infime parcelle de l’espace temps. Je vous parle de la voyance spectacle, celle qui rapporte. Celle des petits malins qui n’ont pas plus de dons qu’un cul de jatte n’a d’orteil.   Pour pratiquer ce genre de voyance, il faut savoir, bien plus qu’un politicien, écouter la détresse humaine, comprendre les attentes, pour enfin promettre à chacun ce qu’il souhaite entendre : « le bonheur est pour demain… Ou après demain ». Pour être un voyou-voyant, il faut être armé bien sûr, mais de qualités intellectuelles plus que de plomb : patience, intelligence et psychologie narcissique. Le tout étant dévoué à la réalisation d’un unique but, l’enrichissement personnel. Depuis l’aube de l’humanité, des esprits malins ont compris tout le parti que l’on pouvait tirer des errements de l’âme humaine et en particulier de la peur du lendemain. Puissance, gloire et fortune ont toujours accompagné ceux qui savent sonder cet inconnu que l’on nomme futur. Du moins, ceux qui savent faire croire qu’ils savent… Toute une machination psychologique se met en œuvre dans un but vénal. Au mépris de la morale et de toute estime de soi, l’escroc va s’affranchir des normes et œuvrer en toute impunité.   Longtemps, l’escroquerie à la voyance a été le fait de petits escrocs, qui se contentaient de dépouiller les malheureux de leur secteur. Avec l’arrivée des moyens de communications modernes, les petits escrocs de quartier ont laissé la place à de véritables entreprises de l’arnaque en masse. Souvenez-vous de Divinitel, cette société spécialisée dans la voyance par téléphone et minitel qui, au début des années 90, allégeait les comptes bancaires de milliers de Français trop naïfs. Le dirigeant de cette société avait engrangé de larges profits avant de rendre des comptes à la justice. Le grand coup de balai médiatique qui avait suivi ce scandale n’avait nettoyé que le Paysage Audiovisuel Français, écartant des ondes pour quelques temps Patrick Sabatier et son mage, Danielle Gilbert et sa bague de Ré. Mais avec le temps, les escrocs se sont informatisés et ont fini par investir le numérique comme fonds de commerce. Dématérialisés, ils ont rapidement tissé leur toile sur les réseaux sociaux : YouTube, Facebook, Tiktok, Instagram… Sans pour autant négliger le démarchage  par téléphone et SMS.   Aujourd’hui, l’escroquerie à la voyance et au retour affectif  de l’être aimé  se pratique à très grande échelle, de façon virtuelle pour des sommes qui néanmoins, sont bien réelles. Et le patron de Divinitel passe pour un piètre amateur au vu des sommes incroyables soustraites aux pauvres hères en mal de réconfort. Car l’escroc voyant en 2022 n’est pas un petit joueur. Il voit grand. A quoi bon s’ennuyer à écouter les espoirs et les désespoirs des pauvres gens si c’est pour ramasser des clopinettes ? Laissons cela au psychologue, le voyant doit jouir de la vie. Alors on écoute, on mystifie et on réclame toujours plus! Vendez, empruntez et payez, l’avenir vous le rendra peut-être… Tel est le mot d’ordre récurrent des escrocs à la voyance ( marabout, voyant, mage de pacotille, médium pure…). Et ça marche! 500 euros pour gagner au loto, 3000 € pour trouver un travail facile et bien payé, 1000 à 150.000 € pour voir revenir un mari volage, 15000 € pour un mariage karmique ou un désenvoûtement imaginaire, 10.000 € pour trouver l’âme sœur ou séparer un homme de sa femme … Mieux encore, se faire passer pour un expert et blablater ses clients pendant des heures à 5 euros la minute. C’est discret, virtuel, chic, c’est ce que le Français moyen demande. Des tarifs exorbitants qui devraient en rebuter plus d’un. Malheureusement, de même que les Français continuent à rouler malgré un gasoil à plus de 1.70 euros, ils sont de plus en plus nombreux à s’endetter pour croire en un avenir meilleur. Certes, les esprits bien pensants clameront qu’il faut être idiot pour dépenser de telles sommes en échange de quelques promesses de lendemains qui chantent. De prime abord, on serait tenté de leur donner raison, mais en prenant le temps d’écouter les histoires des victimes, on se rend vite compte qu’il suffit d’être malheureux. Non, même pas malheureux, seul en fait. Seul, tout le monde le devient en croyant, ou en feignant de croire, qu’on a des centaines d’amis et de followers sur Facebook , Twitter, Instagram…. On se montre, on s’exhibe dans les moindres recoins de notre intimité, on se régale des petits déboires ou des grands malheurs des autres. On est choqué par un fait divers ou une grosse catastrophe, mais juste le temps d’un post déposé à la va-vite en 120 caractères et 57 fautes.     Seulement, quand on est soi-même atteint par la malchance, on se rend compte que les autres sont pareils : superficiels, intéressés par eux-mêmes, aussi exhibitionnistes qu’égocentriques. A partir de ce moment là, Facebook et Twitter apparaissent sous leur vrai jour : un monde virtuel, peuplé d’amis virtuels, où même l’émotion est virtuelle. Maladie, chômage, solitude sont des mots qui résonnent dans le vide d’Internet. Ces souffrances ne passent pas la barrière du firewall. Retour difficile au monde réel où l’on ne connaît même plus ses voisins. Alors, quand les voisins, la famille et les amis ne veulent rien entendre, ni comprendre, on se tourne vers la seule chose qui guide l’âme humaine depuis l’aube de l’humanité : l’irrationnel. Dès le début de l’ère moderne, le voyant a remplacé le chaman, et les consultations sont passées de l’intérêt collectif au destin personnel. A l’ère du virtuel, les sociétés web-anonymes ont renvoyé Madame Irma au musée.   Comme cela se passe dans tout secteur commercial, des petits malins ont vite compris qu’il existait une demande forte en matière de voyance. Du moins, ont-ils compris que des milliers de gens étaient prêts à payer pour être écoutés, entendus, compris et enfin rassurés. Le domaine des arts divinatoires est si vaste et si irrationnel que tout individu désireux de faire carrière n’a que l’embarras du choix de la spécialité à exercer : astrologie, cartomancie, géomancie, maraboutisme… Et comme dans tout autre domaine, l’escroquerie est devenue affaire d’entreprises multinationales. Tout se passe à distance, sur le net ou par téléphone. Il en va de la voyance comme de l’assurance. A la télé, à la radio, sur internet, on vous appâte en vous faisant croire que toute une entreprise est mobilisée pour prendre soin de votre avenir. Il y en a même qui ont trouvé le moyen de s’associer à une émission de radio ou de télévision, histoire de s’offrir une légitimité. L’historique “vu à la télé” est toujours d’actualité. En plus subtil. Ce genre de publicité, pardon, de partenariat, coûte beaucoup d’argent. Et en rapporte mille fois plus. Associer son image à une émission de télévision ou de radio, c’est comme recevoir la bénédiction du pape. Ça ouvre les portes du paradis… financier. Et on peut plumer les clients en toute sérénité, tout en exploitant quelques étudiants ou chômeurs en mal de salaire, aussi petit soit-il. Au final, comme dans les entreprises plus conventionnelles, les seuls gagnants de l’histoire sont les actionnaires. Qu’importent les moyens pourvu qu’on ait les dividendes.   Et quand une victime, client ou employé, se rebiffe, c’est le rouleau compresseur qui se met en marche. Fortes de l’aide de leurs avocats largement payés, ces entreprises attaquent sans vergogne et font feu de tous bois. Que peut faire une humble personne face à des spécialistes du dénigrement qui savent comment faire pression sur un individu le plus légalement du monde. Harcèlement moral et judiciaire, destruction de l’image, rien n’échappe à la vindicte des entreprises de l’arnaque. L’Inad en a souvent été témoin, même la cible. Quand on sert de bouclier pour les personnes vulnérables, dépouillées, ruinées contre les ogres de la consommation, on prend forcément les coups.  

Reconnaître l’existence de ces professions, c’est leur donner un cadre légal, et donc permettre de sanctionner sévèrement ces escroqueries qui anéantissent la vie de milliers de gens et pourrissent la renommée de professionnels honnêtes.

Bertrand CAILAC

  • Article actualisé
Publié

Stardust Multimedia , arnaques industrialisées

Une société de voyance à éviter

La société Stardust qui s’est diversifiée dans la voyance illusoire, n’hésite pas à prendre les clients consommateurs pour des gogos voire des imbéciles. Cette société et ses faux voyants continuent,sans état d’âme, à harceler les braves gens avec leurs SMS de fausses prédictions, de fausses affirmations pour convaincre et semer le trouble et la confusion dans l’esprit de personnes vulnérables. Cette façon de faire pour exploiter la naïveté et souvent la détresse existentielle de certaines personnes âgées, seules, livrées à elles -mêmes, affaiblies moralement, physiquement et psychologiquement est inexcusable. De plus, de tels agissement constituent un véritable harcèlement, une véritable tromperie, une escroquerie organisée, et jette l’opprobre sur l’ensemble de la profession. Il est recommandé à celles et ceux qui reçoivent de tels SMS aux contenus inquiétants ou faussement prometteurs de ne pas y donner suite car ce serait de l’argent jeté par la fenêtre. Clients -consommateurs, la société Stardust n’a qu’un but vous soutirer vos économies et vous fragiliser un peu plus.

Contrairement aux affirmations fantaisistes de la société STARDUST Multimédia, la pratique de la voyance n’est ni un jeu ni un divertissement , on ne joue pas , on ne divertit pas avec les sentiments , les espoirs et le malheur de personnes en souffrance et particulièrement vulnérables.

La profession doit réagir et ne pas laisser faire des aigrefins anéantir une profession dont le rôle social n’est plus à démontrer.

Publié

STARDUST, la palme de l'arnaque

               Faux voyants et fausse voyance 

La société Stardust n’avait déjà aucun scrupule à l’égard des personnes d’une grande sensibilité, et plus ou moins fragiles psychologiquement, voire en pleine souffrance morale, qu’elle développe son champ de bataille avec des armes redoutables. Cette dernière diversifie ses méthodes fallacieuses d’une façon exponentielle, principalement en ces périodes sanitaires déstabilisantes pour de nombreuses personnes, et cela pour lamentablement empocher le magot toujours et encore par le biais d’apprentis sorciers à la petite semaine. Rien de plus facile de travailler comme voyant dans cette structure mercantile, parce qu’il suffit d’accepter d’être complice d’une direction indélicate, et de se salir les mains sous le masque d’un soi-disant talentueux voyant. Il n’en est rien, et pourtant les victimes via des numéros surtaxés sont la proie d’un harcèlement sans relâche dans le but de créer une peur bleue, et ainsi escamoter des sommes faramineuses aux personnes tourmentées qui veulent connaitre la vérité sur ce qui est un tissue de mensonges. Pour ce qui est des récalcitrants, rentre en jeu une prétendue secrétaire qui a pour mission de racler ce que l’on pourrait appeler vulgairement les fonds de gamelles. Dans ce nouveau monde d’une voyance factice, tout est fait pour racoler sans que personne ne lui ait rien demandé. Si certaines cibles humaines doutent des prévisions de vrais voyants, en revanche on peut ne pas douter de la manipulation, des arnaques, du chantage à répétitions et des faits dévastateurs qui émanent d’infiltrés au seing des entreprises dont la gestion est celle d’une mafia au col blanc.

Mais qui se cache derrière ses voyances à distance aux numéros fortement taxés qui abusent et qui ruinent les consommateurs ? Ce sont de faux voyants, des demandeurs d’emploi, des illuminés, des braqueurs de cartes bancaires, des hors-la-loi, et des extorqueurs en tout genre. Stardust, maître en la matière, demande à ses “Pinocchio au nez long” de laisser des messages à des gens avec un numéro gratuit pourtant injoignable, car frauduleusement pensé seul le numéro dans le message est fonctionnel, et pour cause il s’agit d’un tiroir-caisse.

Qui est la société Stardust Multimédia sise à Toulouse ? Au commencement, c’était une petite entreprise de marketing qui, par l’appât des lingots d’or, a décidé de changer d’aiguillage et de se lancer dans une aventure qui ressemble étrangement à Ali Baba et les quarante voleurs en hébergeant des sites comme “voyance Alice, Estelle Voyance, Compatibilité amoureuse, Avigail voyance, voyance par tel pro …”. Elle est l’une des progénitures du groupe Even Media qui est un éditeur de contenus web en astrologie, voyance, médiumniques, et cela depuis une dizaine d’années. On peut lire dans ses conditions en responsabilité que “l’éditeur n’apporte aucune garantie quant à la satisfaction des utilisateurs lorsque ces derniers ont recours aux services”, ce qui en dit long quant au sérieux des prestations. Il est en conséquence primordial de lire les conditions avant de s’engager sur un site, et si les mentions obligatoires ne figurent pas en petites lettres en bas de page, il faut saisir la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la CNIL, ou l’INAD. Tous ces cartels financiers gangrènent la profession au point d’annihiler les cabinets de voyances loin de cette mentalité funeste. Il est difficile pour des gens honnêtes d’imaginer que d’autres puissent rédiger de tels messages avec une certaine négligence, et autant d’inepties. Voici quelques exemples : “Celui que vs aimez prend des conseils à votre sujet. Je dois vous dire ce qui se passe au 089059307.” “Jai pu acceder à ses reflexions sentimentales Des projets sont en cours..il faut que vs sachiez Aplezmoi 089076900.”. “L’Oracle est formel il parle d’abandon mais j’ai aussi 1 belle Annonce à vous livrer Contactezmoi au 089059307..”. “J’ai un mysterieux message à vous transmettre, je ne sais qu’en faire. Contactez moi directement au 089076832…”. “j’ai du nouveau, ca vous concerne tous les deux mais j’ai une interrogation rappelez moi au 08907683..”. “Il pense sans arret a vs mais il craint certaines repercussions Pr comprendre ce qui se trame appelezmoi 08907683..”. “Je sais que je ne devrais pas vs le dire mais si vs avez tjrs des sentiments pr cette personne appelez moi 08907683..”. “Je m’étais promis de ne pas vs parler car j’ai 1 peu peur de votre réaction C’est tellement fou et beau ! 0890768..”. “j’ai besoin que vs me recontactiez d’urgence au 08907683.. J’ai 1 msg et c’est plein d’espoir j’en suis toute émue”. “Contactez moi quand vous pouvez car Il s’est produit un acte important. Je dois vous mettre au courant 0890593073”.

On constate que les numéros surtaxés (0,80 € la minute plus le prix d’un appel local) ne sont pas toujours identiques en dépit qu’ils bénéficient à la même industrie du paranormal, soit directement ou indirectement, en l’espèce Stardust. Il est tellement simple de s’adresser à des cabinets sérieux, des voyants, astrologues et médiums exempts de ces structures arnaqueuses.

Christo

Publié

STARDUST, arnaque garantie

Les escrocs ne se cachent plus pour nourrir leur porte-monnaie, ou plutôt le gaver, désormais ils utilisent des procédés de plus en plus mafieux. Les pécheurs sont passé de la canne au filet pour rafler une clientèle en masse. Sans le moindre scrupule, ces vampires aux dents qui rayent le parquet, sous la panoplie de prétendus voyants, opèrent à distance derrière un téléphone. La flambée des impostures, dans ce monde paranormal qui échappe bien souvent à la justice, ne cesse de s’envenimer sous toutes les coutures. C’est une nouvelle génération de Dalton qui affûte un minable savoir-faire via le téléphone, en sélectionnant au préalable des personnes crédules, souvent très fragiles, voire même quelquefois des gens avertis qui se laissent appâter par un tissu de mensonges. Qui plus est, le harcèlement est de rigueur s’agissant des plus méfiants, et cela sans ménagement. Comment cela se passe-t-il ? Le plus simplement du monde, le vautour fait croire à sa proie qu’il est porteur de nouvelles : “ Je sais des choses qui vous concernent, et également des personnes de votre entourage qui doivent rester secrètes pour le moment. Elles seront révélées plus tard, et je le vois de façon éclatante. Mais là, il faut que je vous parle, uniquement à vous. Vous savez l’estime et l’amitié que je vous porte. Voici ma ligne directe sur laquelle vous pouvez me joindre 0890xxxxxx”. Comme par hasard, il s’agit d’une ligne surtaxée. La sangsue a plus d’une formulation racoleuse dans son escarcelle : “ J’ai une nouvelle un peu spéciale, et j’espère que ma franchise ne vous choquera pas, rappelez-moi au 0890xxxxxx”. Ou encore : Hier soir j’ai eu la vision d’une personne qui tient beaucoup à vous et qui s’apprêtait à vous envoyer un message, appelez-moi au 0890xxxxxx”. Et ce n’est pas tout : “ J’essaye de vous parler depuis ce matin pour vous mettre au courant. Vous allez adorer, rappelez-moi au 0890xxxxxx”. Il est toujours question d’un numéro surtaxé à 0,80 € la minute, plus le prix d’un appel. Évidemment, ces exemples ne sont pas exhaustifs. Ce n’est pas la première fois que l’INAD met en garde le consommateur sur les harcèlements, et les ventes forcées qui émanent des sociétés, et principalement en l’espèce STARDUST qui a refusé de nous répondre sous le prétexte mystificateur que ses experts sont occupés et en méditation. Mais de quels experts est-il question ? C’est largement prendre les clients pour des demeurés. Comment peut-on manquer de respect à l’égard de son prochain à ce point ? Comment font-ils pour se regarder dans un miroir sans se rendre compte qu’ils sont la réincarnation du mal?

Peut-être que certains d’entre-eux ont des enfants qui vont encore à l’école, et qui seront un jour victimes de la même supercherie. La voyance est devenue une saga perverse, une jungle de faux prophètes, voyants, et spirites qui accomplissent leurs malhonnêtetés de lianes en lianes sans se soucier des dégâts latéraux qu’ils peuvent causer aux pauvres gens, souvent mal dans leur peau. Ils sont nombreux, voire en groupes, rien ne les arrête, et encore moins la bonne conscience, une valeur qu’ils méconnaissent au plus haut point avec à la clef uniquement l’appât du gain. Toutes spécialités confondues, les escrocs du tarot, du pendule et du spiritisme exercent comme des phénomènes de foires pour soutirer quelques centaines d’euros pour passer confortablement Noël et les fêtes de fin d’année en famille, ou entre amis avec une jubilation champagnisée bien sûr. Sur Internet, une grande partie de la toile est occupée par une extravagante peuplade d’escamoteurs, d’aigrefins à l’affût de leurs futures victimes. Il est tellement facile de jouer avec la naïveté des personnes en détresse que de plus en plus de personnes s’improvisent voyants, non pas seulement pour s’enrichir, mais pour en vivre, excepté les sociétés mercantiles dont les dirigeants roulent en Porsche. Pour obtenir rapidement une renommée, certaines et certains annoncent sur leur page face book des événements à venir comme le décès d’une personnalité par exemple, une catastrophe, ou le pays qui trouvera l’ultime vaccin contre la Covid. C’est ce qu’a fait le soi-disant voyant David N au début de la pandémie en certifiant que ce serait l’Australie la lauréate. Bien entendu, il a vélocement ôté cette divination de son mur. Il y a des astuces pour prédire juste, il suffit de s’informer sur les nouvelles diffusées outre-Atlantique comme le font généralement les médias français. C’est ce qu’a fait ce même voyant pour annoncer un tremblement de terre diffusé quatre jours avant aux États-Unis, ce qui lui a permis de prétendre avoir eu la vision le premier. L’INAD ne cesse de vous éclairer sur ces frauduleuses pratiques qui souillent la profession qui regroupe néanmoins de bons voyants(tes), même si ces derniers ne sont pas nombreux.

Christo

Publié

Les vautours tuent la voyance…

” je vois un truc avec votre oreille gauche…’’

Si vous avez manqué l’émission sept à huit sur TF1, le 7 novembre dernier, n’en faites pas un fromage, car le plateau n’en valait pas la peine, si ce n’est la fin annoncée de madame Irma avec l’arrivée de nouvelles sorcières relativement jeunes, et sans le pouvoir de voler sur un balai. De qui se moque-t-on ? Plutôt que de révéler au grand public les compétences illusoires d’une compagnie de novices en la matière, on leur donne du crédit. Aujourd’hui, on ne chasse plus les grand-mères, on consulte les petites filles dans l’espoir de bénéficier de bons clichés sur son existence à condition de s’en donner les moyens financiers parce que la poudre de perlimpinpin est bien plus coûteuse que le baril de pétrole.

La production de l’émission sept à huit a probablement été abusée pour mettre à l’honneur une telle fourberie au risque d’amoindrir sa crédibilité en matière de reportages. Désormais, des gamines sur les réseaux sociaux qui s’improvisent voyantes croulent sous une clientèle de tous âges avec des revenus colossaux, comme Julia qui, dans un restaurant à Paris, empoche 1000 euros pour deux heures de spectacle vaudevillesque apparemment satisfaisant pour quelques songe-creux. Julia qui se vente de deviner l’intimité des gens annonce avec sérieux à une cliente : “ je vois un truc avec votre oreille gauche, une otite ou un piercing”. La cliente estomaquée répond : “ je me suis fait percer l’oreille gauche hier”. Il n’était pas très difficile pour cette grande voyante suspecte au 24 printemps de voir le petit trou dans le lobe de l’oreille de la cliente en face d’elle. TF1 a fait fort en donnant la possibilité de s’exprimer à une pléiade de nouvelles sorcières saugrenues aux pouvoirs qui feraient rire “la sorcière bien-aimée”, sauf que là, la baguette magique n’est pas indispensable pour encaisser l’argent bien aimé de ces jeunes bouffonnes qui empochent mensuellement plusieurs milliers d’euros, de quoi donner l’idée à pôle emploi de créer une section paranormale. Ces voyantes affabulatrices attirent non seulement de nouveaux clients, mais comptent beaucoup sur les plus fragiles qui consomment du tarot de Marseille comme une drogue, et qui sont gravement victimes d’une addiction. Acheter un tarot est à la portée de n’importe quel clown qui souhaite s’installer sur la toile avec pour seul bagage le mensonge et la cupidité. On constate sur les réseaux sociaux que de jeunes pseudo- voyantes, pour la plupart étudiantes, offre la consultation probablement pour se faire la main avant de ponctionner le pigeon. D’autres préfèrent annoncer de suite la couleur avec une diversité dans les tarifs. Un tirage de cartes entre 10 et 50 euros, ou la réponse à une question entre 6 et 20 euros. Pour se différencier des cartomanciennes, il y a celles qui utilisent le pendule pour ne pas se perdre dans des explications mensongères vu que le pendule répond, faussement, par oui ou par non. C’est choisir la facilité technique pour le gain facile.

Dans ce reportage que TF1 angélise, une jeune étudiante gagnerait 6000 euros par mois. Le César du fantasme revient à une certaine Sandrine avec un revenu mensuel de 18000 euros, une ancienne comptable qui depuis 16 ans parlerait avec les morts. Elle explique avoir gardé le secret longtemps pour ne pas finir chez les fous, et qu’aujourd’hui son jeune fils parle, sans rire, également avec les défunts. Toutes ces précisions ressemblent étrangement au scénario de la série américaine Ghost Whisperer, à l’exception qu’elle n’a pas une boutique d’antiquités, mais un mari coiffeur qui travaille sans doute pour le plaisir. Cette personne qui fait semblant de croire à ce qu’elle dit va un peu loin en certifiant avoir la clef de certaines affaires judiciaires, qui plus est en soulignant que Dupont de Ligonnès est toujours vivant, et qu’il se cache en France chez un couple complice dans un décor arboré, et qu’on le trouvera l’année prochaine. Cette prétendue médium a beaucoup d’imagination. En outre, elle explique enseigner le Reiki à ses jeunes enfants avec un rituel, montré dans le reportage, sur une crêpe pour que cette dernière soit plus nourrissante. Sandrine a plus d’une corde à son arc, elle possède son atelier de sorcellerie(illusoire) sur le Net.

Christo

Publié

L'affaire Delphine Jubillar: Les charlatans perdent la boule

Alors qu’une enquête est toujours en cours d’instruction, l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar suscite de nombreux questionnements et attise des spéculations les plus improbables. C’est l’histoire d’un couple qui se déchire, sur fond de divorce, qui devient énigmatique et extrêmement médiatisée lorsque l’on apprend que la mère de famille a disparu. Un faisceau d’indices alimente les accusations et les hypothétiques dissimulations du corps de l’épouse.
Alors de prétendus voyants-médiums  s’emparent du fait divers et l’exploitent pour mettre en avant leurs dons plus ou moins douteux. Certains affirment que la disparue est décédée et que son corps se trouve à tel endroit, voire même qu’elle aurait été  incinérée pour faire disparaître toutes traces, d’autres encore, affirment que l’assassin serait un cardiologue. Ou encore qu’elle était enceinte de son amant. Il va sans dire que ces ‘‘allumés(es)’’ de la boule de cristal   et du tarot ont trouvé là, un nouveau terrain de jeux, où les hypothèses, plus farfelues les unes que les autres, vont bon train. C’est ainsi qu’une cartomancienne *, soi-disant voyante, se propose d’enquêter afin de retrouver des personnes disparues. C’est donc sur sa chaîne Youtube que la voyante et sa consœur vont s’adonner à un véritable sketch, pas amusant du tout,  à l’aide de plusieurs pratiques divinatoires, telles que le spiritisme via  l’écriture automatique,le tirage de cartes ou le pendule dont l’utilisation et l’interprétation fantaisiste n’ont pas manqué de nous interpeller. Son but serait soi-disant de tenter d’aiguiller les enquêteurs sur la disparition de Madame Jubillar. Non seulement  cette ’’ soi- disant voyante’‘  invente et dit n’importe quoi  à partir de certains éléments puisés ici et là dans la presse, ce qui lui permet de donner libre cours à son imagination, à ses   interprétations délirantes du tarot et aux  oscillements guidés de son pendule  à qui elle donne toutes les interprétations mêmes les plus improbables. Madame Jubillar  a, rappelons- le, disparu depuis le 16 décembre 2020. Le mari de la jeune infirmière tarnaise, Cédric Jubillar est placé en détention provisoire depuis le 18 juin dernier.La voyante propose d’axer les recherches autour des points d’eau et donne des indications contradictoires, sans oublier d’accuser et de calomnier au passage et d’apporter des précisions qui l’engagent.
 Face aux personnes réfractaires à ses prédictions, la voyante se défend en soulignant que si cela dérange c’ est qu’elle est proche de la réalité ! Ses révélations sont faites pour aider à élucider l’affaire, selon elle. Les faits divers sont son cheval de bataille. Mais à quoi sert alors la justice ? Les personnes qui s’indignent de l’attitude de la voyante-détective, revendiquent le fait que de tels agissements et interventions sur la scène publique peuvent nuire au bon déroulement de l’enquête et peuvent être également diffamatoires et calomnieuses. Il en va du respect de chacun, pour l’ensemble de la famille, des enfants et de l’instance que représente la justice au sein de notre société. Dénigrement des uns, accusations portées sur d’autres, indices hasardeux, beaucoup se mêlent d’histoires ne les concernant absolument pas. S’agit- il de gagner en notoriété, en visibilité ? « Au Canada, les voyants sont des Dieux vivants .. En France, ils sont pas assez ouverts … » affirme l’intéressée. La justice accepte plus facilement l’ aide des médiums outre-atlantique. Ici, la jungle que représente la grande communauté des médiums et voyants en tout genre, ouvre la porte à de nombreuses dérives, des dérives qui n’ont pas leur place . Comment alors accorder du crédit à des personnes œuvrant sur YouTube ou d’autres réseaux sociaux qui, avouons-le, piétinent les plates bandes réservées aux professionnels de la justice ? Les informations divulguées ça et là, par des voyants en mal de clientèle et   assoiffés de notoriété , pleuvent à tout va.


Toute proportion gardée, la justice, les enquêteurs, tout comme la famille par ailleurs, tiennent à distance les diseuses de bonne aventure, les faux prophètes et les charlatans de tout poil   qui déferlent sur cette  triste affaire.La famille ( Frère et sœur ) de Delphine Jubillar appelle à davantage de retenue : « Nous vous prions de ne plus fabuler en notre nom et de ne pas nous mêler à vos théories… »

  • Le nom de la voyante a été volontairement occulté.
Publié

Le Cabinet Katleen

Voyance, écoute et bienveillance 
Le cabinet Katleen Voyance met à votre disposition des experts en Voyance Privée, Audiotel et Email. Forts d’une expérience de plus de 10 ans, avec une équipe de praticiens qualifiés , tous triés sur le volet, testés et contrôlés régulièrement, le cabinet Katleen veille à la qualité des consultations prodiguées par des professionnels. La plupart sont adhérents à l’Inad d’autant qu’il s’agit au quotidien de respecter le consultant en lui proposant une séance de médiumnité de qualité et le professionnel également, qui doit exercer dans un cadre légal, en étant déclaré et surtout en se montrant impartial et honnête vis à vis du consultant. S’il peut arriver que le professionnel ne ressente rien lors d’une séance, ne voit rien de l’avenir des personnes concernées, il se doit de le signifier, cesser la consultation et la rembourser. Pour Camille Hautier, responsable du cabinet Katleen, le monde de la voyance a évolué car les outils ont changé. Le fait que tout soit dématérialisé, à très certainement rendu plus accessible la consultation avec un médium. Tout le monde consulte.

Le public est très large mais les questions d’ordre sentimental sont les plus récurrentes. La crise sanitaire et le confinement avaient freiné le recours à la voyance. Tout était en stand by car la société elle-même était quasiment à l’arrêt. Les consultations ont repris lorsque la vie a repris son cours, avec son lot d’inquiétudes et de questionnements quant à notre avenir à tous. Le cabinet veille à ce que le consultant s’exprime correctement et s’adapte à son consultant afin de le guider au mieux. Les personnes en grande détresse, tout comme les addicts à la voyance, sont ‘‘rappelés à l’ordre ‘’ et réorientés vers des spécialistes. A la différence  de certaines  plateformes, on bénéficie d’une véritable écoute. Tout est humanisé. On refuse d’aborder les sujets de magie noire ou de sorcellerie. Et un médium ne peut dépasser plus de deux heures d’audiotel. Le cabinet Katleen est très rigoureux quant à la qualité des prestations et des conditions de travail des professionnels. Les plannings sont composés d’un commun accord avec le professionnel car il s’agit d’être performant et honnête. Humaniser un cabinet de médiums compte beaucoup car on y reçoit des êtres en quête d’informations et soucieux de leur santé , de leur  avenir. La bienveillance est au cœur de l’échange.


Pour en savoir plus : Cabinet Katleen
tél:0170 92 31 32 Site internet: https://www.katleen-voyance.com/
</i>Yamina Guéham</i>

Publié

ASTRO-VOYANCE : de l'illusion au dépouillement

« Je suis âgée de 80 ans, un peu sourde, de santé fragile, seule et un peu naïve »…

Ainsi s’exprime Angéla Chamonix, la voix frêle mais en pleine possession de ses moyens intellectuels, lorsqu’elle contacte l’INAD pour relater son histoire. Une histoire terrible mais pourtant bien réelle. Elle poursuit son récit :

« Depuis la mort, en 2011 de mon mari et celle de mon fils de 35 ans, la vie pour moi avait perdu tout son sens . Mes journées sont remplies de chagrin, mes nuits de cauchemars. Les jours passent, impitoyables et indifférents, angoissants, sans aucune lueur d’espoir à l’horizon.»


Elle continue, désabusée :

« Mon histoire sera pour certains d’une navrante naïveté à faire sourire, mais elle pourra servir de mise en garde. J’ai été manipulée à deux reprises par des individus sans scrupules ni limites, lesquels n’hésitent pas à profiter de la souffrance des personnes fragiles pour les dépouiller. Par ce témoignage, je souhaite demander de l’aide et agir pour la prévention de ce genre d’abus pratiqué par des personnes qui ne reculent devant rien… »

Et de continuer :

« ….J’ai été contactée par un certain William, prétendu médium. Il a su facilement me mettre en confiance et me soutirer toutes les informations concernant ma situation, ma famille, mon vécu, ma situation financière…Comme j’avais besoin de parler et de me confier, il n’a eu aucun problème à obtenir ce qu’il désirait. Devant un telle écoute avenante et aimable, j’ai livré un grand nombre d’informations, notamment à propos d’une escroquerie dont j’avais été victime, laquelle m’avait fait perdre 167.000 € en crypto monnaie. Cette somme volée représentait l’ensemble de mes économies, ‘’toute ma vie’’. Monsieur William s’est montré compréhensif, compatissant et m’a certifié pouvoir m’aider à améliorer mon quotidien, à savoir compenser cet argent en me livrant, en sa qualité de médium, les numéros du loto pour les 2 tirages gagnants (Je devais gagner un minimum de 7000 € à chaque tirage !) Mais une personne plongée dans le malheur demeure faible, souvent prête à se raccrocher à tout pour ne pas perdre pied. Les professionnels de l’escroquerie ont bien compris la psychologie des gens vulnérables et savent en exploiter les failles… Avant de m’en rendre compte, j’ai sur sa demande commencé par lui envoyer 500 € et devais le rappeler régulièrement sur des numéros commençant par 08…890, 0892 etc… Ce monsieur alternait un tempérament sympathique et coléreux et me raccrochait au nez quand je n’abondais pas dans son sens. Il voulait m’imposer ses directives, ses conseils et asseoir ainsi son ascendant de gourou. Mais cela ne l’empêchait pas de me rappeler à partir de son « soi-disant » n° personnel : 01 85 54 02 39, sachant qu’une vieille dame désespérée est une proie facile et qu’un appel téléphonique est parfois suffisant pour lui soutirer ses dernières économies. Il exigeait d’ailleurs que je l’appelle sur les numéros suivants: 0892 23 9276 0890108882 0890107771 08 92440008 -089116 75 96 0890371000. Mes factures téléphoniques devenaient énormes. En effet, l’appel était facturé 0,80 € la minute + le coût de l’appel. Il m’a obligée une fois à l’appeler pour une conversation qui a duré durant toute une après-midi. Je n’ai même plus souvenir de tout ce qu’il a pu me raconter… »

Elle fait une pause, avant de poursuivre son récit : « …Au mois de juillet 2021, l’une de ses secrétaires (En avait-il réellement ?) m’a annoncé que M. William n’était plus là et qu’il était parti en vacances. Depuis ce jour, il a disparu, comme volatilisé. Après m’avoir soutiré le restant de mes économies, je ne représentais évidemment plus aucun intérêt pour lui. Cet homme résiderait en Tunisie, où je lui ai expédié une forte somme d’argent. Tous les numéros de téléphone appartiennent certainement à la même organisation, ou groupe (Preuves de règlements en copies). Cette mésaventure m’a coûté 7002€. »

« Je vis très mal cette situation. Comme si le malheur s’acharnait sur moi, je suis passée au tribunal hier, et j’ai été condamnée à régler 1200€ /mois à la banque pour un crédit de 17000 € auquel j’ai souscrit pour payer les frais d’impositions relatifs à l’escroquerie de la crypto monnaie. Il me reste à ce jour 50€ par semaine pour tous mes frais… Je m’adresse à vous sur les conseils d’une gentille femme médium, car je n’ai personne d’autre à qui m’adresser pour m’aider. »

ANGÉLA

  • Le nom et les lieux ont été volontairement modifiés.

NB : Le numéro personnel du pseudo Voyant William correspond à la société Astro- voyance, laquelle aurait des ramifications en Tunisie. Contactée par l’INAD, la secrétaire nous a indiqué qu’elle ne connaît aucun William.

Publié

Voyance gratuite , la foire à l'escroquerie*

La généralisation des propositions de voyance par téléphone sur le net et à domicile  prend une ampleur considérable. Et cela s’avère de plus en plus inquiétant pour l’avenir de la profession sans oublier que les victimes sont de plus en plus nombreuses. Il s’agit la plupart du temps de personnes seules, isolées,  en situation de mal être ou affaiblies dans un environnement personnel ou professionnel anxiogène. Clients-consommateurs , ne vous laissez pas tenter par ces propositions alléchantes, souvent imposées, qui vous mettront sans aucun doute dans l’embarras. En toute hypothèse, sachez que tout accord virtuel ne vous engage nullement et que vous pouvez ne donner aucune suite, sans risque de poursuite à votre encontre.En effet, vous n’avez signé aucun contrat écrit et la société de voyance ou le voyant ou pseudo voyant n’a aucune preuve de votre engagement supposé.

Si vous êtes victime de tels agissements ou que vous vous trouvez dans une situation similaire, vous avez la possibilité de nous contacter afin d’envisager les mesures à prendre. Nous rappelons qu’un voyant honnête, responsable de ses actes, n’est pas un illusionniste. Il ne peut se prévaloir de compétences, de savoirs et de connaissances dans le seul but d’ imposer conseils et directives afin de soutirer des sommes conséquentes à des personnes fragiles, crédules ou mal informées. De façon quasi systématique, souvent le client démarché se trouve en position de vulnérabilité et par conséquent, il est dans l’incapacité de mesurer la portée de son engagement. Force est de constater qu’il est une proie facile pour les manipulateurs professionnels, les charlatans et les affairistes de tout poil . Les professionnels qui utilisent de tels procédés sont, dans la plupart des cas, des entreprises commerciales employant des commerciaux, manipulateurs et  vendeurs de chimères.Ils excellent dans l’ art de la tromperie et de l’escroquerie , et souvent exercent sous un ou plusieurs pseudonymes. Il n’en demeure pas moins que ce type d’agissement n’est pas acceptable. Et chacun sait à quel point les conséquences de ces actes sont dommageables aux clients et à la profession toute entière. En cas d’abus avéré,  il convient de saisir la justice car les conséquences sont souvent dramatiques et les clients se retrouvent in fine dans des situations inextricables.

En cas de procès, l’INAD apportera son concours et se portera partie civile . Tout praticien consciencieux se doit de réagir. Nul ne peut rester silencieux face à tant de médiocrité,à tant d’abus, quand on sait que ces escroqueries finissent par ternir l’image de l’ensemble de la profession, tout en détruisant sur son passage le peu d’espoir qu’il reste aux clients affaiblis par des consultations entachées par l’usage de manœuvres frauduleuses, chantage , menaces, pressions psychologiques… Fort heureusement,quelques rares professionnels responsables ont eu le courage de dénoncer des abus et autres impostures dans le monde de la voyance. Il est anormal que la grande majorité de la profession semble adopter un silence douteux, une attitude passive qui conforte les affairistes et autres illuminés dans leurs agissements détestables.

Professionnels, réagissez , soyez vigilants , contribuez à moraliser la profession et éviter les abus inimaginables dont les victimes se comptent en nombre. Il en va de la crédibilité même de votre activité, de votre profession dont l’avenir est en danger . Consommateurs, nous vous recommandons de ne pas vous faire duper par les SMS reçus sur votre téléphone portable, par les propositions de voyances gratuites dans votre boite mail et par les promesses mensongères de gains mirobolants mais combien illusoires - ne communiquez jamais vos coordonnées: nom, prénom, date de naissance, adresse , ni votre adresse mail , - ne remplissez aucun formulaire, ne communiquez jamais votre n° de carte bleue pour une voyance soi-disant gratuite car qui dit gratuit dit sans faire payer. Toutes les voyances dites gratuites n’ont strictement aucune valeur.

Il convient de ne pas répondre et de ne donner aucune suite à ces invitations frauduleuses et lourdes de conséquences pour vos économies . Certains personnes , après avoir consulté un prétendu voyant, reçoivent une lettre d’huissier pour le paiement d’un engagement de consultations de voyance imposées. Si vous êtes dans ce cas, il faut savoir qu’une lettre d’huissier ne doit pas vous intimider, si elle ne repose pas sur une décision de justice.

Le domaine de la voyance recèle tellement de pratiques malicieuses, qu’il devient délicat de faire la part des choses. Il convient de se montrer attentif et de tenir compte des recommandations de professionnels engagés dans la transparence et le respect de la charte  professionnelle régissant la profession.

Article réactualisé

Publié

Les prophètes de l'apocalypse

'’Vol au-dessus d’un nid de gourous’’

Ils officient essentiellement sur les réseaux et répandent, sans aucune qualité ni légitimité, des prédictions alarmistes et des visions catastrophiques. Ils ont envahi la toile et délivrent leurs délires fantasmatiques sur le ton péremptoire du chaman. A mesure que la crise s’étend, les faux prophètes pullulent, comme l’implacable fatalité selon laquelle un malheur n’arrive jamais seul. Prétendument investis d’une mission, exhibant leurs cartes ou boules de cristal virtuelles auxquelles ils prêtent des facultés qu’elles ne possèdent pas, ils usent de la situation anxiogène pour s’infiltrer dans les esprits fragilisés. Leur fonds de commerce, c’est la peur.

Rappelons que la voyance ne peut et ne doit remplacer sous aucun prétexte les conseils éclairés de la science, et que la grande majorité des voyants et (faux) prophètes autoproclamés ne sont rien d’autre que des affairistes, charlatans notoires.

La vaccination est devenue la préoccupation majeure des français dont un grand nombre sont aussi clients de voyants souvent malhonnêtes. Selon les statistiques, ce sont à ce jour 4,18 milliards de doses de vaccins qui ont été administrées. Peut-on imaginer un seul instant que ces centaines de millions de vaccinés n’ont aucun libre-arbitre et ont accepté aveuglément de se sacrifier ? Peut-on imaginer que le monde aurait perdu la raison à ce point? Qui pourrait concevoir que les 4 millions de français qui se sont fait vacciner à la suite de l’allocution du Président de la République l’ont fait dans le seul but d’obtenir le « passe sanitaire »? Si les manifestants mécontents sont descendus dans la rue, ce n’est pas à cause d’un vaccin mais au nom d’une liberté qu’ils estiment bafouée. C’est au sein de la confusion généralisée et des conflits que se sont infiltrés les « experts » de l’escroquerie organisée, sous le couvert de la voyance, profitant de la fragilité d’une société ébranlée à la recherche de sens et de repères. Ceci doit interpeller la profession, laquelle doit constamment revaloriser son image et séparer le grain de l’ivraie en dénonçant celles et ceux qui exploitent la naîveté, la crédulité et les faiblesses d’autrui.

L’être humain a en lui le besoin incompressible de donner un sens aux évènements. Animal irrationnel, il aura toujours tendance à recourir à l’ésotérisme ou à toute sorte de croyance pour apaiser ses tensions face aux caprices du destin. N’oublions pas que certains, dans les années 80, avaient avancé les prophéties de Nostradamus pour justifier l’émergence du sida. L’évolution technologique de la science n’y change rien, tel est puissant ce désir presque maladif de se leurrer à penser que tout est écrit. Les prétendus médiums, devins et voyants connaissent parfaitement le principe du retour du refoulé et s’insèrent dans une brèche régulièrement ouverte et n’hésitent pas à se sutituer aux scientifiques pour proclamer leurs théories alarmistes sur la pandémie. De ce fait, se mêlant parfois à certains nternautes adeptes de l’ultracrépidarianisme, autre maladie de notre époque, ils contribuent à renforcer l’anxiété auprès des moins renseignés ou des plus naïfs en proférant leurs théories apocalyptiques. Leur objectif ? Renforcer la fragilité, créer des névroses, des psychoses, afin d’encourager la consultation. Rien ne les arrête, et l’on suspecte que certains croient réellement à ce qu’ils disent. Par conséquent, que dire de la santé mentale d’un individu affirmant que les enfants vaccinés sont appelés à mourir dans les 3 ans, ou recommandant de ne pas envoyer les plus jeune à l’école à la rentrée prochaine, ou encore de se cloîtrer pour se préparer à la prochaine apocalypse ?

Ces faux voyants et faux prophètes à l’esprit torturé seraient bien inspirés de faire profil bas, car s’il est une prophétie qui se réalise souvent, c’est bien que l’appât du gain, lorsqu’il repose sur l’abus, la tromperie et l’exploitation de ses semblables finit un jour par se retourner contre son ou ses auteurs.

  • Point de vue de l’INAD en réaction aux abus des faux prophètes du web.
Publié

Cabinet ZOYA:100% ARNAQUE

Quand les clients sont pris pour des pigeons !!

Madame ZOYA, pseudo astrologue et fausse voyante semble avoir de beaux jours devant elle, en exploitant des centaines, voire des milliers de clients auxquels elle soutire des centaines d’euros lors de chaque appel . Tout comme un grand nombre de cabinets et de plateformes , celui de Mme ZOYA est situé en Tunisie, véritable plateforme tournante de l’escroquerie à l’échelle de la voyance industrielle. Son sombre cabinet comprend 19 faux voyants /astrologues d’origine tunisienne , marocaine et sénégalaise. Ces supposés médiums professionnels ne sont pour la plupart, ni déclarés , ni assurés. Ils œuvrent, par conséquent, sans contrat et sans aucune protection sociale .
Curieux des pratiques sauvages d’une voyance pratiquée à grande échelle, Jilali Khader, reporter journaliste tunisien est allé à la rencontre d’une étudiante, Myriam, formée en un temps record pour démarcher et imposer des consultations dites de voyance à des clients vivants, pour la plupart, en france.

Myriam* perçoit un salaire de 200 €/mois, pour 42 heures de travail par semaine . Cette somme lui est remise cash dans une enveloppe , elle n’est ni déclarée, ni assurée. Tout est au black ! Elle pour obligation de garder le client 30 mn au minimum . Même non déclarés et exploités ces faux voyants n’ont pas leur mot à dire, ils sont traités comme des ‘’esclaves ‘’. Les dirigeants et associés français, tunisiens, qui exploitent ces plateformes, ont élaboré une combine leur permettant d’exploiter la nombreuse clientèle qui fait appel à la voyance. En effet, après quelques jours d’une formation express, voilà l’étudiant ou le chômeur devenu expert en astrologie, tarologie. Il se présentera comme assistant personnel de Madame ZOYA, face au client, qu’il aura démarché par téléphone. Myriam nous relate son expérience, de façon anonyme. Elle vient d’achever ses études et comme des milliers de jeunes tunisiens au chômage, grâce à un ami, elle se voit engagée dans call-center de “voyance” à Tunis pour la période des vacances d’été. Lors de l’entretien ‘’d’embauche ‘’ , il était question d’un travail bien rémunéré dans un centre d’appel proposant de “l’assistance psychologique”. Myriam a suivi une formation scientifique qui n’a rien avec voir avec le poste à pourvoir mais comme elle maîtrise parfaitement la langue française, elle sera engagée rapidement. Que demander mieux ?
Quelques jours de formation pour apprendre par cœur les 12 signes astrologiques, la signification de quelques cartes du tarot et diverses informations contenues dans des documents imprimés de Google, qui lui seront remis par le directeur du centre d’appel. Et la voilà propulsée dans le monde de la voyance, spécialiste de l’amour : Au début, nous confie- t-elle, ça me faisait rire, ça m’amusait car je pouvais raconter tout et son contraire au client . Il ne voyait que du ‘’feu’’. Mais cela devenait fatigant de raconter la même chose à chaque client. Il était, de plus en plus difficile, de le garder au bout du fil pendant au moins 30 minutes, quand bien même, on lui raconterait des sornettes. Myriam semble avoir eu des regrets et nous avoue que, ses premières consultations terminées, elle s’est sentie mal à l’aise, envahie d’un malaise incommensurable d’avoir trompé la confiance du client . Au bout d’un mois de travail et de fausses prédictions débitées à de pauvres gens, elle affirme, contre toute attente, s’être sentie dans la peau d’un cadre médical, investie d’une mission, capable de gérer les ressentiments, même si sa conscience la rappelait souvent à l’ordre.
En ce qui concerne la répartition du travail et la formation des étudiants, Myriam nous livre quelques secrets du cabinet de Madame Zoya.
Dans ce cabinet , après une formation expéditive de 5 jours, la nouvelle recrue en voyance commence par la le chat via Facebook. Le Cabinet de Mme ZOYA lui communique préalablement le profil d’un potentiel client, démarché par téléphone, à qui elle envoie un message proposant des conseils indispensables en matière de voyance. La personne accepte, la mission des faux voyants. Ce sont, en fait, de véritables commerciaux qui ont pour devoir de convaincre le client d’opter pour une consultation privée et communiquer leur numéro de carte bancaire. En cas de difficultés, il s’agira de persuader le consultant d’appeler “le service 08, qui est soi-disant l’offre la moins chère du marché”. Ce qui, en réalité, est totalement faux car l’ appel est facturé au client à 0.80 euros la minute. Une ‘’consultation spéciale’’ par téléphone avec un voyant en particulier, coûte 4 € la minute soit 240 € . Comme dans tous les centres d’appel , les pseudo-voyants et voyantes ont pour obligation de prendre un pseudonyme français pour ne pas éveiller les soupçons et rassurer le client . Myriam comme ses collègues se présentent donc au client, selon le cas, comme étant l’assistant ou l’assistante directe de Madame ZOYA, astrologue et conseillère en parapsychologie. Certains clients, toujours d’après Myriam, se rendent rapidement comptent de la supercherie. Et mettent un terme à la conversation en traitant les commerciales de voleuses, d’arnaqueuses…

Le fait est que cette pratique peu réglementaire fonctionne parfois et que les victimes sont de plus en plus nombreuses.

Témoignage recueilli par Jilali Khader, reporter journaliste (Tunis) * Le nom a été volontairement changé

Publié

LE TOUR DE FRANCE DES VOYANTS ET ASTROLOGUES ( Suite)

Nous vous invitons à découvrir des professionnels de la voyance et de l’astrologie, compétents et expérimentés, qui méritent le détour :

Annabelle de Villedieu : exerce depuis 20 ans en tant que Médium Clairvoyante et également dans le milieu du Développement Personnel en tant que Thérapeute en Déprogrammation et Reprogrammation des Mémoires, Musicothérapie Energétique, Soins et Voyages Chamaniques. Sa réputation n’est plus à faire. Elle est une référence dans le monde de la médiumnité et des soins. Depuis toute petite, elle avait un don. Elle était une enfant atypique et était obsédée par la mort. Mais le milieu aristocratique au sein duquel elle était élevée, n’adhérait absolument pas à cela. Elle souhaitait même intégrer les ordres vers l’âge de quatorze ans puis de fil des années, sa spiritualité de plus en plus croissante, l’a conduite à la rencontre d’un maître soufi hindouiste, d’un Chamane ensuite.. Passionnée par l’ésotérisme et le développement personnel, elle a également voyagé à travers le monde. « Je suis devenue une expérimentatrice de la vie »: confie t-elle.


Après avoir effectué des études d’ingénieur, Annabelle de Villedieu a exercé dans l’industrie aéronautique. Puis à l’âge de trente trois ans, elle a ressenti cet appel intérieur et a décidé de se consacrer à ses dons médiumniques et aux soins chamaniques. Elle s’est formée à la thérapie et, en particulier, à la déprogrammation cellulaire. Lors d’une consultation, Annabelle de Villedieu qui est une médium clairvoyante, vous demandera votre prénom. Elle peut également utiliser une photo ou un tarot de Marseille pour affiner des prédictions dans le temps. Elle ressent des vibrations et les informations viennent à elle.
Annabelle de Villedieu considère que le monde de la voyance n’est pas suffisamment encadré. Autrefois, on était reconnu pour nos qualités de médium. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui exercent dans le milieu sans aucun don, sans être formés. D’où les abus et dérives. Son adhésion à l’Inad date de plusieurs années. Elle s’inscrit dans une démarche de confiance et de reconnaissance de la profession. C’est une professionnelle qui sait trouver les mots justes et qui est dans une écoute profonde du consultant. Le coaching Médiumnique qu’elle propose permet d’appréhender notre Chemin de Vie, avec beaucoup de sérénité. Les blocages émotionnels et les traumatismes qui empêchent d’avancer sont déconstruits, déprogrammés …. Sa clientèle est extrêmement variée et touche toutes les catégories socio-professionnelles. 

Ses tarifs : -130 euros une heure en cabinet -70 euros pour 1/2 heure au téléphone -120 euros pour une heure au téléphone 06 60 65 63 67

Sophie VITALI est une médium complète. Elle est médium de naissance, installée en Corse. Elle a exercé dans différents domaines avant d’ouvrir son cabinet en 2019. Sa réputation n’est plus à faire tant elle est reconnue par ses pairs pour ses qualités de clairvoyance et son honnêteté. De plus, elle a su s’entourer d’un certain nombre de professionnels triés sur le volet dont la pratique respecte les règles de conduite qui lui sont chères : la prévention, l’honnêteté et le partage. Sa mission est  d’éveiller les consciences. Elle place donc l’être humain au centre de son échange avec l’idée que le consultant doit garder le libre arbitre quoi qu’il advienne. C’est ainsi que des médiums, tarologues, cartomanciens, astrologues, numérologues, voyants, chamans, magnétiseurs œuvrent au sein de son équipe. Sophie Vitali possède plusieurs cordes à son arc. C’est une jeune femme dont le dynamisme et l’ouverture d’esprit poussent à s’intéresser aux méthodes des  plus novatrices en terme de communication afin que chacun d’entre-nous puisse accéder aux informations les plus utiles. Web magazine, radio, télévision, consultations en cabinet ou par téléphone, elle œuvre sur tous les fronts. Le développement personnel et le bien-être constituent des axes de travail incontournables. Sophie Vitali est terre à terre, elle pratique une guidance médiumnique qui, grâce à des entités spirituelles, des guides, permet une meilleure appréhension des situations à venir. En levant le voile sur certaines zones d’ombre de la vie du consultant, elle permettra une prise de conscience d’une évolution certaine. <p style="float: left;"></p>Un prénom, une date de naissance et la séance peut commencer. Nul besoin de lui fournir des détails. Les informations viennent à elle. Et avec une certaine intelligence et beaucoup de sincérité, elle dévoile tout. Aucune complaisance, pas de langue de bois, mais du tact. Cette professionnelle utilise également des oracles, tirages de cartes ou boule de cristal comme support .


Le regard qu’elle porte sur le monde actuel de la voyance est, on ne peut plus réaliste. L’appât du gain conduit nombre de praticiens peu scrupuleux, à opter pour des pratiques peu recommandables et parfois condamnables. Elle même a été victime d’usurpation d’identité : elle s’est retrouvée à converser avec une autre Sophie Vitali. Personne qui,  en réalité, n’avait rien à voir avec elle !  

En ce qui concerne les plateformes, Sophie Vitali, reconnaît que certains cabinets de voyance par téléphone exercent une pression sur les médiums. C’est regrettable d’autant que l’on est loin d’une démarche qui s’inscrit dans la bienveillance et le professionnalisme. Il n’y a pas de garde-fous et c’est bien l’une des raisons qui l’a poussée à adhérer à l’Inad. C’est à chacun d’entre nous professionnel ou particulier consultant, de combattre le charlatanisme et de réagir autant que faire se peut ! L’Inad a autorité a agir dans ces cas de figure. Et leur démarche est honnête et légitime. Il faut combattre le charlatanisme et démystifier le monde de la voyance. Sophie souhaite donner une image moderne et réaliste de la voyance. Inutile pour elle d’en rajouter avec des fioritures d’ambiance et de décor surannés ou archaïques. Une medium est une femme moderne qui n’a nul  besoin de s’inventer une image de sorcière aux ongles peinturlurés en noir, ni de se donner des allures de diseuse de bonne aventure usant de filtres ou autre breuvage. 

Sophie Vitali propose des séances de voyance en cabinet. Par téléphone, par mail, chat … Elle offre également, chaque mardi, une voyance gratuite sur Mystik radio.  Ses tarifs :  60 euros pour une heure de consultation en cabinet  20 euros les vingt minutes par téléphone : 06 07 60 36 69

Gabriel Fonteneau
Diplômé de Tarologie et d’étude de Parapsychologie appliquée. Il pratique la  voyance et  le magnétisme depuis plus de 30 ans. Pour lui, tout a commencé vers l’âge de huit ans lorsqu’il a été victime d’un accident qui l’a conduit vers un état second. Il a vu un long couloir avec un grande porte et une lumière. Dès lors, il reçoit des messages, pressent des événements… Il tiendra à distance ce don durant quelques années car il se sentait quelque peu envahi. Et, ce n’est que plus tard, à un tournant de sa vie qu’il songera à s’y remettre, soutenu par les personnes de son entourage conscientes de ce don insuffisamment exploité.


Durant la consultation de voyance, il utilise le tarot de Marseille pour préciser ses prédictions. Sa franchise en étonnera plus d’un. Pour les consultations de magnétisme, c’est l’énergie vibratoire qu’il met en œuvre pour transmettre des fluides magnétiques, des ondes pour soulager et ressourcer le consultant. Le magnétisme peut être pratiqué en présence physique au cabinet ou à distance sur l’homme ou l’animal, grâce à une photographie ou en vision-conférence. Gabriel Fonteneau adhère à l’Inad depuis 2014 car c’est un gage de confiance et de crédibilité. Le monde de la voyance draine tant d’escrocs que c’est un véritable panier de crabes. Lui-même, les fréquente peu car il refuse d’être « pollué ». Le code déontologique proposé par l’Inad est un cadre essentiel pour les professionnels sérieux. Il connaît les plateformes pour y avoir exercé à ses débuts et bien que l’accès à la voyance y paraisse facile et rapide, on n’est jamais certain d’avoir affaire à un véritable professionnel. Il en va de même pour les consultants accrocs à la consultation. Il faut savoir mettre de la distance et leur faire comprendre que leur addiction relève d’un autre domaine.
Ses tarifs Pour le magnétisme : 40 euros la séance à partir d’une photo ou en Visio 110 euros pour 3 séances 50 euros la séance en cabinet En cabinet : 50 euros la consultation /70 euros la consultation complète sans limite de temps
Par téléphone : 06 66 59 38 86 40 euros les 20 minutes /70 euros la consultation complète

CRYSTALINE est une médium de renom qui exerce seule, depuis plus de 30 ans. Depuis sa tendre enfance, elle a évolué dans le monde de la voyance. En effet, sa mère jouissait d’une grande renommée. Elle a d’ailleurs participé à l’émission Mystères sur TF1, au cours de laquelle son don a clairement été mis en évidence. Programme qui diffusait des reportages, accompagnés de témoignages et de reconstitutions a propos de phénomènes paranormaux, de médiumnité…

Crystaline a ressenti son don depuis toujours. Petite fille, âgée de seulement sept ans, elle avait prédit des événements qui ont eu lieu. Ses origines siciliennes et tziganes l’ont confortées dans le choix de cette voie qui semblait toute tracée pour elle. Et c’est depuis l’âge de 25 ans qu’elle exerce en cabinet. Son don transmis de mère en fille, lui permet d’entrer en contact avec des esprits qui lui communiqueront des informations qu’elle pourra ensuite divulguer au consultant. Aujourd’hui, Crystaline a choisi de travailler exclusivement par téléphone. Elle travaille seule et c’est au son de votre voix qu’elle sera guidée et répondra à vos questions. Elle n’utilise aucun support. La qualité de sa consultation vous surprendra par la justesse des mots, les descriptions et sa franchise. Crystaline est également coach. Elle accompagne au mieux ses consultants en demande. Elle tient compte de la fragilité et de la sensibilité de chacun et œuvre au mieux pour aller vers une évolution positive du consultant. Sa bienveillance et son professionnalisme font d’elle, une médium prédisposée à l’écoute et la guidance.
Crystaline fait partie de ces professionnelles qui ont adhéré à l’Inad car elles croient profondément en ce besoin de référencer les médiums honnêtes et sérieux qui ne profitent pas de la vulnérabilité du consultant. Le monde de la voyance draine nombre d’escrocs et il convient d’être vigilant. Sa clientèle est très variée. Elle est consultée par des personnes à travers le monde. Sa réputation n’est plus à faire tant elle est intègre.
Ses tarifs : 55 euros la consultation complète 35 euros pour un domaine précis 40 euros les 4 questions Tél : 06 67 77 82 00

Nathalie Istri Saya  est médium depuis sa tendre enfance. Elle a toujours été extra sensorielle et pressentait les événements à venir. Elle exerce depuis plus de 35 ans et jouit d’une grande notoriété. Elle a d’ailleurs obtenu le 1er prix de voyance au salon Para Psy de 1989. C’est au son de votre voix que des flashs, des messages lui parviennent. Et, pour étayer ses visions, Nathalie Istri Saya utilise la géomancie. Cet art divinatoire est très répandu en Orient, Inde, Afrique et en Amérique du Sud. L’échange avec cette professionnelle a lieu dans une ambiance empreinte de bienveillance et de sincérité.

Si elle aime à rappeler qu’ un « vrai voyant ne vous dit pas forcément ce que vous voulez entendre », Nathalie Istri Saya tient à ce que ses visions vous parviennent de façon claire et aussi précise que possible.
Forte d’une expérience significative dans le monde de la voyance, cette femme a effectué de nombreux voyages à travers le monde. Et ce, notamment en Inde , Guyane , Indonésie , Mongolie , Sibérie… Ce fut l’occasion de rencontrer des chamans, des sâdhus, développant ainsi une spiritualité et une compassion à l’égard de son prochain. Ces expériences spirituelles, observations, initiations ont permis d’élaborer une approche pragmatique avec une pluralité de fonctions telles que la divination, l’accompagnement, la guidance, le coaching….
Votre date de naissance et une série de nombres que vous aurez sélectionnés lui permettront de répondre à vos questionnements. En cas de demande, elle utilise également des tarots divinatoires. Mais il faut reconnaître que les flashs viennent à elle très rapidement et avec une telle justesse que le consultant en reste pantois, troublé. Nathalie Istri Saya répond au téléphone et aiguille ses consultants au mieux et toujours dans le respect des règles. Si elle est adhérente de l’Inad c’est bien parce qu’elle porte une attention particulière au respect du consultant comme à celui des professionnels. Elle intervient également sur des plateformes. Être référencée et bénéficier d’une notoriété grâce à une expérience et une pratique reconnues sont des gages de qualité et confiance. 
Tarifs : Forfait 10 minutes : 25,00 € Forfait 20 minutes : 45 € Forfait 30 minutes : 65,00 € Tél : 06 98 22 18 88

Yamina Guéham.

Publié

Droit de réponse de Mike Bourgeois

Après publication de l’article ‘’ Les charlatans, oiseaux de mauvais augure - https://inad.info/blog/presse-ecrite/762-les-charlatans-oiseaux-de-mauvai  - , nous avons reçu un droit de réponse de Monsieur Mike BOURGEOIS , que nous publions ci-dessous. Nous maintenons, bien entendu, l’intégralité des informations contenues dans notre article.

“J’’ai pris connaissance de votre article intitulé « les charlatans, oiseaux de mauvais augure » publié le 7 mars 2021 sur le lien hhtps://inad.info/blog/ . Dans le cadre de mon droit de réponse, j’indique que je réfute l’intégralité des propos diffamatoires qui ont été tenus dans cet article. Premièrement, il a été relaté le fait que j’exerçais avec un associé prénommé « Jérémy G » et que ce dernier répondait à ma place lors de mes Directs Facebook Voyance gratuite. Vous avez également évoqué le fait que j’avais recours à des associés/complices exerçant la Magie Blanche. Cela est parfaitement faux. Je maintiens que je travaille seul et que je suis le seul et unique protagoniste qui intervient pour répondre aux questions qui me sont posées, ce que vous pourrez aisément constater en visionnant Directs Live. Dans les mêmes conditions, je réfute le fait d’avoir des complices exerçant la Magie Blanche. J’exerce seul cette activité, ce que prouvent mes publications sur ma page FACEBOOK. A l’inverse, je constate que les accusations contenues dans votre article ne sont étayées par aucun élément probant. Deuxième, il a été relaté le fait que je vendais des « gadgets » lors de mes Directs Live pour « arrondir mes fins de mois ». Je précise que ces ventes ne sont intervenues qu’à deux reprises et concernaient notamment des pierres vendues par la société Les Trésors d’Otami (Vente à distance de produit ésotérique, lithothérapie et bien-être). Je n’ai d’ailleurs perçu aucune somme lors de ces ventes. En tout état de cause, ces ventes ne sont pas de nature à remettre en cause le sérieux de mon activité. Troisièmement, votre article a relaté le fait que je posais des diagnostics morbides en prédisant la mort ou des affections cancéreuses à mes clients. Cela est parfaitement faux. Il m’est seulement arrivé de prédire des accidents de la circulation qui pouvaient ressortir dans les Cartes de l’oracle de Gé de Mr Barbier Gérard. De même, je suis accusé d’avoir effectué une séance de voyance en indiquant à une cliente qu’elle devait me régler une somme de 200€ si elle ne souhaitait pas que son fils perde la vie. Encore une fois, cela est parfaitement faux. Quatrième, il m’a été fait le reproche de chanter ou de cuisiner lors de certaines de mes publications. Sachez que ces activités périphériques ont également pour finalité d’apporter un peu de légèreté aux personnes qui me consultent. En réalité, je ne vois donc pas en quoi cela pourrait être problématique. Enfin, concernant le fait que ma clientèle serait contrainte de régler des frais PAYPAL, je précise que cette situation est indépendante de ma volonté et qu’elle résulte uniquement des modalités d’utilisation de l’interface PAYPAL. En effet, si ma clientèle ne coche pas « entres proches » lors d’un paiement PAYPAL, c’est PAYPAL qui ponctionne des frais sur le règlement. Je ne suis donc pas responsable de ces frais complémentaires qui ne me sont pas reversés. J’attire votre attention sur le fait que vos témoignages proviennent de personnes avec qui je suis en conflit, notamment un concurrent exerçant dans le même secteur géographique, et qui se sont lancés dans une campagne de dénigrement à mon encontre en allant jusqu’à m’adresser des injures à caractère homophobe, ce qu’a notamment pu constater la gendarmerie saisie de ma plainte. Les propos diffamatoires et les témoignages contenus dans votre article proviennent tous de ces personnes et de leurs proches. Je ne suis pas un escroc, ni un charlatan. Je suis reconnu pour mon travail et je justifie notamment d’un diplôme de Reiki. En d’autres termes, j’exerce cette activité consciencieusement et de manière honnête pour le bien être des personnes qui me consultent.”

Monsieur Mike BOURGEOIS

Publié

Le Moine en Djellaba

'’LE MOINE EN DJELLABA ‘’

Ce film nous plonge dans les arcanes de la voyance, du maraboutage et des arts divinatoires et nous fait découvrir des personnes désemparées dont la voyance et ses mystères restent le seul point de repère, le seul recours…. Il nous fait découvrir Antoine, pas vilain garçon, discret… un brin naïf. Sa rencontre avec Josepha, une jeune femme vénale et manipulatrice va transformer sa vie. Pour visionner le film cliquez sur le lien suivant-dessous

https://drive.google.com/file/d/1m0T3B-3PMSRY4VskvmiJ50HsO2N5_uaw/view?usp=sharing

Publié

Les charlatans, oiseaux de mauvais augure

Sur le net, en l’absence de tout contrôle sur les arts divinatoires, des prétendus  médiums, voyants, spirites et  autres sorciers,  donnent  libre cours à leurs élucubrations. Ils parviennent à toucher nombre de personnes grâce à des pratiques peu recommandables. Ce faisant, ils discréditent l’ensemble de la profession. Et, de fait, le monde de la voyance en général est largement impacté par les faits scandaleux auxquels ces affairistes s’adonnent sans être inquiétés par les autorités. Ces aigrefins  étalent leurs supposés pouvoirs, jusqu’à prétendre entrer en relation  avec des proches disparus. En réalité, ce sont des personnes extrêmement dangereuses d’autant qu’ils abusent de la faiblesse de personnes fragilisées. Ces pratiques  sont pour le moins détestables, indignes  et  révoltantes.   Certains  ne sont que des aigrefins , d’autres de véritables illuminés, mythomanes et psychotiques. Cette catégorie de professionnels ruine l’espoir que l’on peut s’attendre à trouver chez un véritable professionnel sérieux.Il est de notoriété publique que la  pratique de la voyance et des arts divinatoires, en particulier via le net (facebook, instagram, youtube, etc…) sombre dans l’anarchie la plus totale. La médiocrité des arnaqueurs s’épanche largement et se généralise  pour prendre la forme d’ escroquerie  organisée. La plus grande majorité de ces faiseurs de miracles, vendeurs de chimères,  rivalisent d’ingéniosité pour retenir l’attention, susciter l’intérêt  et abuser d’ une  population fragile. Population qui, comme chacun sait traverse  une période particulièrement stressante  et anxiogène.  Ces ’‘illusionnistes’’ ne se cachent plus. Ils n’hésitent plus à attiser  la peur et l’angoisse dans l’esprit  des personnes  en situation de mal être,  allant jusqu’à  leur annoncer des jours sombres:  maladies incurables, accidents,  mort programmée d’un être cher…  

Nous avons été alertés par de nombreuses personnes sur le cas d’un prétendu professionnel  Mike B  : Voyant, médium,  cuisinier à ses heures perdues, pseudo  médecin du corps et de l’âme. Mike B n’hésite pas  à poser des diagnostics  morbides, fruits  de son imagination.  Il annonce à  ses malheureux clients, clairement dupés,  la mort, une grave maladie  pour eux ou l’un de leurs proches. Ce prétendu médium,  est également vendeur de gadgets. Il arrondit ainsi  ses fins de mois et, pour couronner le tout, il  n’hésite pas à faire savoir qu’il est capable de communiquer avec les défunts. Il se moque ouvertement   des personnes en souffrance qui sollicitent son aide. Il ne se contente   pas d’encaisser 70 euros pour une consultation charlatanesque,  il  prend bien soin de  rabattre  ses clients vers des complices  soi-disant,  spécialistes de magie blanche. Cet individu  ne possède,  en réalité,  aucun don, hormis  celui  de vendre de faux espoirs ou asséner des prédictions destructrices et morbides.  Professionnel du mensonge et de la manipulation, il n’éprouve   ni honte ni fausse pudeur. Il agit au vu et au su de tout le monde.  Il n’est pas le seul à œuvrer en toute impunité. Il convient de réagir et d’informer les clients des pratiques frauduleuses et combien dangereuses  d’un grand nombre de faux voyants, faux sorciers mais néanmoins véritables arnaqueurs. Toutes ces pratiques ignominieuses de voyants voyous  ne peuvent qu’alimenter et donner du crédit aux détracteurs de la voyance  qui pensent que tous les voyants sont tous des charlatans. Parmi les victimes qui ont déposé plainte contre le voyant Mike B, deux d’entre-elles, nous demandent de faire état de l’expérience douloureuse qui les a perturbées, en publiant leurs témoignages:   

Tatiana:   Le 17 février vers 2 h du matin, j’étais tourmentée par un grand nombre de problèmes. Je ne parvenais pas à trouver de réponse et encore moins le  sommeil. J’ai alors décidé de me connecter à internet.  Je découvre le live Facebook d’un dénommé Mike B. , prétendu voyant, médium. Il se présente comme un spécialiste spirite avec les particularités suivantes  : contact avec les défunts, ressentis photos et proposant  de répondre à une question par domaine. En réalité, ce n’est pas lui qui répond. Un comparse, probablement complice, Jérémy G. propose de répondre, gracieusement , à une question pour deux personnes sélectionnées,  des heureux gagnants ou gagnantes. Face à lui, Mike B décline l’offre du généreux voyant, faux intervenant mais néanmoins véritable complice. Il se propose de répondre lui-même, aux deux questions des deux personnes choisies par ses soins. Mais Jérémy ne se décourage pas, il surenchérit. Deux personnes supplémentaires pourront bénéficier de son offre.Mike B sélectionne Lucas et Tatiana . D’entrée de jeu, Mike B  demande à Mathilde de lui présenter sa photo et de décliner sa date de naissance, son prénom et son nom de famille. Il lui demande si elle a déjà eu un cancer ou une tumeur. Tatiana  , la voix étouffée, lui répond par la négative. Il lui demande alors si elle a déjà travaillé dans une morgue. Réponse à nouveau négative de Tatiana. Brandissant son pendule, Mike précise qu’il voit l’hôpital, la réanimation, l’ambulance… Il lui demande alors si elle a déjà eu une infection urinaire. Une fois de plus, réponse négative. C’est alors que Mike poursuit  : « je vois une trompe malade , vous êtes stérile ! Vous avez des problèmes au niveau de la tête et au niveau pelvien. Vous êtes dans le magnétisme ? Je vois , dans une vie antérieure, vous soigniez des enfants malades en Afrique. Vous êtes une passeuse d’âme, vous devriez venir à la Rochelle pour rencontrer Yvan ». La consultation se termine . Marke B, n’hésite pas à affirmer que Tatiana  devrait faire attention à elle et précise qu’elle doit, de toute urgence, aller voir Yvon pour régler ses problèmes de santé.  Pour lui,  la tumeur est bien réelle. Tatiana  doit subir des examens, rapidement. 

  Kathy: L’année dernière, Mike. B voyant, médium prédit à Kathy la mort de son fils dans un accident de voiture. La consultation sera facturée soixante-dix euros. Mais avant de clôturer la séance, il enjoint Kathy a opter pour une magie blanche afin de déjouer cette malheureuse prédiction. En arguant : « Et puis, que représentent 200 euros par rapport à une vie ?… ».  Et depuis cet épisode, c’est à dire plus d’un an, Katy vit  dans l’angoisse terrible de perdre son fils.    Néanmoins, sur les réseaux sociaux  et notamment Facebook, nombre de personnes se sont rendues à l’évidence. Cet individu, peu scrupuleux, manipule énormément de personnes et ce, de façon claire. Il réclame de l’argent et cite des noms. Il vend, lors de ses directs,  des pierres, des chaussures…. Il impose des frais supplémentaires si les consultants ne payent pas via Paypal. Sur son site professionnel, il fait des «  live » dont les sujets n’ont aucun lien avec la voyance et la médiumnité. C’est ainsi qu’il se présente dans son bain, ou encore en plein atelier cuisine… comme pour meubler une vie, somme toute ordinaire !  Sans aucune retenue, et encore moins de scrupule, il utilise la faiblesse de personnes vulnérables ou fragiles pour parvenir à ses fins. Annoncer  la mort d’un enfant ou d’un être cher, sans ménagement et dans l’unique but de faire du chiffre, relève de l’escroquerie. Il est inadmissible, qu’aujourd’hui,  encore, de tels charlatans œuvrent de façon délictuelle, sans se soucier de l’impact psychologique et humain que leurs actes engendrent. Ruiner un individu, l’anéantir, sont autant de dommages collatéraux que subissent des consultants fragilisés par leur parcours de vie et ayant croisé le chemin de tels charlatans ! Il convient de se montrer prudent et ne pas se fier au discours de faux praticiens qui s’improvisent expert en magie, en sorcellerie ou en voyance …   

Publié

Une fausse sorcière dans la tourmente

Danae Roux, une fausse voyante et fausse sorcière dans la tourmente

Madame Danaé ROUX, une sorcière autoproclamée, dépourvue de balai et de carton d’invitation au sabbat, a été mise en garde à vue pour avoir soutiré en 4 ans , la somme d’ un million deux cents mille euros ( 1.200.000 €) à une star de la télé-réalité . Nous rappelons que cette voyante et soi-disant sorcière a entrepris en 2016 , une action judiciaire en diffamation à l’encontre de l’INAD afin de voir légitimer par la justice ses travaux occultes imaginaires , ses pratiques commerciales trompeuses et ses publicités mensongères . Procès qu’elle a perdu.

Nous rappelons que les victimes de la voyance illusoire et de pratiques occultes d’un grand nombre de charlatans-affairistes, utilisant toutes les techniques de la manipulation mentale et de l’escroquerie astucieuse , sont de plus en plus nombreuses . Les sommes déboursées par des personnes passablement fragiles , malléables et influençables, atteignent des sommes inimaginables.

Publié

La Voyance dans les traditions africaines

La vie est un constant devenir

Cette vie peut se décliner de trois différentes manières que sont : primo, la vie des plantes, qui se limite à la croissance et la reproduction avec leurs semences et leurs fruits, puis se dessèchent pour mourir. Secundo, il y a la vie des animaux, des bêtes qui sont pourvues de mobilité, se multiplient , communiquent par des cris, et vivent solitaires ou en meute, instinctivement pour fuir devant le danger, aller à la recherche de leur nourritures ou d’un abri. Elles sont incapables d’assurer des lendemains, même si certaines peuvent faire des réserves de nourritures, fabriquer leur nid, leur trou, leur antre, ou produire du miel, une ébauche du travail inchangée depuis des millénaires. Troisièmement, la vie humaine qui se reproduit et comme son Créateur parachève la création du monde par son travail, à sa convenance en assumant des lendemains toujours incertains qui suscitent une angoisse à maitriser par l’accumulation des accessoires qui laisse l’homme sur sa faim de posséder encore plus. Cette idée du futur, du temps qui passe, inscrite dans notre inconscient engendre la religion dont la vie végétale ou animale est dépourvue. Pour l’Africain, un monde existe au-delà de la tombe. Les morts ne sont pas morts. Si la tombe est la destination du mortel en nous, c’est le départ de l’immortel vers la maison du Père, sa provenance, et comme un esprit, demeure concerné par notre existence terrestre. C’est pourquoi, pour les évènements importants de la vie … la maladie, le décès, le mariage, la réussite ou l’échec etc.… la divination s’impose pour connaître l‘intention des ancêtres pour décider d’un sacrifice requis ou pas. D’où le rôle de la voyance dans nos traditions africaines en relation avec l’invisible qui détient une certaine autorité sur nos destins. Les arts divinatoires ont un rôle important sur l’état mental des individus en rassurant ou en alarmant. Il y’a certes l’écoute, durant les séances. L’écoute, permet d’évaluer la personnalité du client pour répondre à sa demande. En fait, les cartomanciens, les marabouts, les astrologues et autres, sont de fins psychologues qui détiennent l’art de manier la parole et le silence. Ce sont des psychothérapeutes informels qui sont efficaces dans le registre de la santé mentale dans nos pays. La voyance trouve son importance dans le diagnostic et le traitement des maladies dans la pratique de la médecine traditionnelle basée sur la voyance. L’on devient voyant par hérédité, le plus souvent du père au fils, ou encore par la naissance de jumeaux, de triplets ou par le siège. Ces naissances requièrent un culte et des interdits qui signifient : « qu’il faut contrôler ses instincts pour être maître de son destin ». Ce destin est l’objet d’exploration par la voyance. L’instinct fait l’économie du discernement et du jugement des valeurs. La voyance éclairerait l’individu sur son impondérable. La voyance fait partie des us et coutumes de l’Africain, c’est une composante de sa culture. Elle n’est pas une idolâtrie. Car il ne faut pas confondre culte et culture. Les sacrifices requis dans la voyance sont propitiatoires pour accomplir un devoir de mémoire des esprits et non pour les adorer. Il est à déplorer la cupidité de certains devins qui exploitent la naïveté ou la détresse de leur client. Ce serait le cas de certains marabouts que l’on retrouve même dans les Caraïbes pour profiter des séquelles de la religiosité des ancêtres de ces populations. En somme, l’homme se structure beaucoup plus par ce qui l’inquiète que par ce qui le rassure’. La voyance éclairerait sur cet au- delà, toujours inquiétant comblé par notre ESPERANCE qui donne un sens à la vie de l’etre. Dr. Raymond Messanvi JOHNSON Psychiatre ; Psychanalyste Conseiller en santé mentale et Ancien Président d’honneur de l’INAD

Publié

TRAVAUX OCCULTES : une escroquerie bien organisée

S’il y en a qui ne connaissent pas la crise, ce sont bien les escrocs qui proposent des travaux occultes. En ces temps égoïstes où chacun pense à ses infimes petits malheurs plutôt qu’à la détresse des autres, certains ont compris qu’il pouvait être facile de “faire de l’argent” en abusant de la crédulité ou des envies de leurs contemporains. Les travaux occultes sont devenus l’El Dorado du troisième millénaire. En moins fatiguant; car il suffit d’un peu de bagout pour soutirer des milliers d’euros à des personnes en situation de détresse morale et financière. Le tout sans bouger de son fauteuil. La carotte et le bâton Depuis plus de tente ans, l’Inad n’a de cesse de dénoncer la technique des arnaqueurs des arts divinatoires. En résumé, il s’agit tout simplement de souffler le chaud et le froid sur le moral des clients. Promettre du malheur pire que les sept plaies d’Egypte, puis donner de grands espoirs aux victimes désespérées. Mais au goutte à goutte bien sûr, de façon à soutirer le plus d’argent possible à ces gens en mal de bien-être. La méthode est simple: il suffit d’être à l’écoute (ou de faire semblant) du “client”, afin de lui compter un avenir qu’il appelle de toutes ses forces. Un truc tout bête que l’on apprend dans toutes les écoles de vente et qui est très bien utilisé par les arnaqueurs de tous poils. Et quand on tombe sur un os, c’est à dire sur un faisan qui s’aperçoit qu’on est en train de le plumer, il vous suffit de balancer quelques menaces appropriées pour calmer soupçons et réclamations. Ni vu ni connu je t’embrouille, le tour est joué et l’argent a changé de mains.

Les as des escroqueries La plupart des arnaqueurs se contentent de soutirer quelques centaines d’euros à leurs victimes. Gentillet quoique pas bien du tout. Mais il y a des petits malins très mal intentionnés qui ont choisi de donner dans le grandiose. Ils ont opté pour les travaux occultes, un truc plus facile et moins dangereux que le trafic de drogue ou le braquage de banque. C’est donc en racontant des sornettes à un public prêt à tout croire que ces personnes de mauvaise intention engrangent des milliers d’euros. Et croyez moi, ces escrocs se creusent moins la tête qu’un écrivain et ne perdent pas leur temps à trifouiller des cartes de tarots.

C’est pas cher… Pour se lancer dans les travaux occultes, nul besoin d’engager de grosses sommes d’argent. II suffit d’un ordinateur et d’un téléphone. Un petit logiciel pour créer un site internet, histoire d’avoir pignon sur web, une ou deux publicités dans des magazines à fort tirage et le tour est joué. Pas besoin non plus d’avoir des dons de voyance, de magnétisme ou autre, il suffit d’avoir de l’imagination. Et de l’imagination, nos amis les arnaqueurs en ont à revendre. A tel point qu’ils pourraient se recycler dans l’écriture de scénarii pour Hollywood. Car, à lire les témoignages de leurs victimes, on se demande où ils vont chercher tout ça. C’est facile Mieux organisés que des pêcheurs au gros, les travailleurs de l’ombre ne connaissent pas d’égal dans l’art de soutirer de l’argent à leurs victimes. En premier lieu, la victime est ferrée par un voyant-médium-astrologue, 1er prix du salon mondial de la voyance de Trifouillis-les-Oies. Lequel pratique un interrogatoire en règle sur la vie privée er professionnelle du client. Facile, il suffit de prendre un air compatissant: les gens désespérés ont juste besoin d’une oreille attentive et compréhensive. Sauf que dans ce cas-là, l’oreille attentive se fait payer. Allez hop, 80 euros dans l’escarcelle. Les petits euros faisant les grandes fortunes, la suite coûtera beaucoup plus cher. Car le problème est grave, extrêmement grave. D’ailleurs, on n’a jamais vu situation plus désastreuse. Forcément. Donc la seule solution possible est de réaliser un travail occulte. Mais voilà, notre travailleur de l’ombre a un emploi du temps très chargé. Très très chargé. Voire extrêmement très chargé. Mais… Comme le cas en question est extrêmement très grave, notre sombre travailleur demande dix minutes de réflexion. Juste histoire de choisir avec ses collègues par quel menu la victime va être dépouillée de ses maigres économies. En d’autres termes, notre Darth Vador de la parapsychologie imagine quel travail, aussi occulte que loufoque , il va pouvoir proposer à sa victime, pour en tirer un bénéfice maximum. Et ça rapporte gros Hors donc, après dix minutes d’attente fébrile, notre pauvre hère reprend son téléphone dans l’espoir d’une réponse positive de la part de son occulte bienfaiteur. Et là, ô miracle, notre escroc lui annonce qu’extrêmement très exceptionnellement, et parce que le cas est extrêmement très grave et extrêmement très urgent, il accepte de partir dans un pays extrêmement exotique pour acheter des potions extrêmement rares et effectuer un travail occulte extrêmement très complexe et extrêmement très dangereux. Et qui va coûter extrêmement très cher, cela va de soi. Quand vous êtes dans une détresse profonde et qu’on vous garantit que tout va s’arranger, vous raquez sans rechigner. Une fois, deux fois, dix fois s’il le faut. Même si vous devez hypothéquer votre maison et liquider la ménagère de mémé. C’est ainsi que des dizaines de personnes vident leurs comptes en banque, empruntent de l’argent et vendent leurs biens dans l’espoir de voir revenir un mari volage, de guérir d’une grave maladie, de retrouver l’usage de leurs jambes ou simplement de retrouver du travail. Et c’est ainsi que des sociétés occultes se font grassement payer (1000, 2000, 10.000, 150.000, 300.000 euros) pour des travaux si occultes qu’ils en sont purement imaginaires.

Pourvu que ça dure

Evidemment, aucun travail occulte n’aboutit puisqu’il n’y a aucun travail. Le pays lointain, c’est la Côte d’Azur, la potion rare c’est le pastaga et le travail dangereux consiste à ouvrir une boîte d’olives fourrées aux anchois. Alors à un certain moment ou à partir d’une certaine somme, le client pose des questions à son bourreau. Que croyez vous que fait l’homme en rouge? Il profite du doute pour passer le relais à un autre spécialiste de l’arnaque. Car si le travail ne donne aucun résultat, c’est qu’il existe un blocage dans l’environnement de la victime. Non mais! Un parent, un ami ou un esprit lui veut du mal. Mais ça, c’est la spécialité de quelqu’un d’autre. Qui, bien qu’étant extrêmement très occupé, reprend l’affaire en main (extrêmement très compliquée) moyennant versement d’honoraires extrêmement plus élevés. Le plus triste dans l’histoire, c’est que ça marche! La victime gratte les fonds de tiroirs, s’endette un peu plus avec toujours cet espoir vain. Et ainsi de suite, de Patricia (qui se prend pour Pamela Anderson) à Stéphane, de Nicolas à Christophe, de Maurice à Jean, de André à Roméo, la victime passe de mains en mains et y laisse plume après plume. La devise des sociétés qui proposent des travaux occultes devrait être “Pour chaque problème, un travail occulte”. Pardon, je devrais écrire “pour chaque problème, il existe une arnaque”. Ces gens-là sont mieux organisés que l’administration. Même la mafia et son organisation sans faille ont du mal à soutenir la comparaison. Y compris dans le domaine des pressions psychologiques. Car quand une victime s’aperçoit qu’elle a été arnaquée et ose réclamer son argent, nos spécialistes du côté obscur de l’occulte ne s’embarrassent pas de principes. Ils sortent des placards une cohorte de démons aussi imaginaires que féroces. Comparée à ce que promettent les dieux de l’arnaque aux victimes qui se rebiffent, l’Apocalypse c’est du pipi de chat. Vous comprendrez alors que la plupart de leurs victimes, déjà fortement éprouvées par la vie, rentrent dans les rangs. Et pour ceux qui font mine de résister, il reste les menaces plus “musclées”. Bref, face à de pauvres gens sans argent, sans espoir et sans connaissances, le noir travailleur gagne à tous les coups…

Les artisans de l’arnaque Dans tout domaine, il y a les grosses entreprises et les PME. Pour les travaux occultes, c’est pareil: à l’ombre (si je puis dire) des grosses sociétés de l’arnaque, il y a les indépendants. Les artisans de l’occulte en quelque sorte. C’est le soi-disant marabout ou l’illuminé qui se prend tant et si bien pour un descendant de Jésus qu’il adopte un pseudonyme rappelant étrangement le Christ (ça aide pour emballer les victimes). Mais qu’ils se fassent appeler Monsieur Dialo ou Emmanuel Christ, les petits escrocs se donnent un peu plus de mal pour arnaquer leurs “clients”. Car en général ils travaillent “en direct” et ne peuvent se contenter d’un simple téléphone. Recevant leurs clients en cabinet, ils doivent soigner leur image, travailler la mise en scène. Certains sont même obligés de faire acheter à leurs victimes des ingrédients nécessaires à la réalisation des travaux occultes. Cela va de la poudre d’os de chauve-souris au poil de Schtroumpf grognon arraché sous un chêne centenaire par une nuit de pleine lune… Un marabout a même réussit à se faire offrir un appareil photo numérique, objet extrêmement très indispensable pour la réalisation d’un travail occulte, cela va de soi. Et grâce à ces efforts surhumains, nos occultes travailleurs indépendants de l’arnaque arrivent à récupérer quelques euros sans trop forcer. C’est moins que les sociétés de l’occulte organisé, mais en bûchant le coté mythomane, on peut se faire un petit salaire. Que voulez-vous, il faut bien vivre mon brave Monsieur. Allez, on ne va pas les plaindre: certains artisans de l’escroquerie aux travaux occultes arrivent tout de même à soutirer plus de 35000 euros à leurs victimes…

La morale de l’histoire Qu’ils soient organisés en société ou qu’ils travaillent seuls, nos extrêmement très gentils organisateurs de l’arnaque occulte ne font guère montre de scrupules. Car à la fin de l’histoire, leurs victimes se retrouvent sans le moindre sou, certaines étant carrément endettées pour de longues années. Parmi les personnes qui contactent l’INAD pour raconter leurs déboires, plusieurs ont fait des tentatives de suicides, d’autres ont vu leur état de santé se dégrader, d’autres encore ont perdu parents et amis. D’autres enfin se retrouvent à la rue, SDF comme ont dit. Et pendant ce temps-là, les rois de l’arnaque se dorent la pilule au soleil de Provence (la plupart de ces sociétés sont situées à Nice, Mouans, Marseille, Cannes, Le Cannet…). Ils comptent leurs millions au bord d’une piscine tandis que leurs victimes sombrent dans les tréfonds du désespoir. Que fait l’Etat? Il encaisse une TVA substantielle. Que fait la justice? Ce qu’elle peut, avec les moyens qu’elle n’a pas. Alors que faire? Arrêter de croire qu’un mari atteint du démon de midi puisse revenir grâce à un travail occulte. Arrêter de croire qu’on peut guérir du cancer par des incantations psalmodiées au fin fond de la savane africaine. Arrêter de croire que l’on peut retrouver du travail en ingurgitant de la poudre d’os de coq saigné le lendemain de la première pleine lune d’hiver. Parce ça n’existe pas. Mieux vaut chercher une aide morale ou financière auprès d’un proche, d’un ami, d’un psychologue ou d’un voyant honnête. Et en soi-même. Et puis peut-être faudrait-il commencer par ouvrir les yeux et le cœur sur les autres afin de se rendre compte qu’il y a toujours plus malheureux que soi. L’Abbé Pierre disait qu’en aidant les autres on se soignait soi-même. Mais que faire quand il est trop tard et qu’on a déjà versé des centaines, voire des milliers d’euros à un escroc pour de soi-disant travaux occultes? PORTER PLAINTE pour escroquerie, abus de vulnérabilité …, manipulation mentale ou exercice illégal de la médecine.

BERTRAND CAILAC

Publié

La voyance et l'expédient des supports

                                                     Le problème du thème astral 

L’astrologie ne saurait se résumer à l’interprétation du thème astral (qu’il soit celui de la naissance ou de la consultation ou de quelques autres événements que ce soient). Le thème astral se veut une représentation du ciel à un instant T. C’est donc un moment très bien circonscrit , mais le problème, c’est que l’on se serve d’une grande quantité d’astres, de signes, de maisons. Contraste entre la précision du temps et le caractère de fouillis des données ainsi rassemblées et censées se combiner! L’astrologie a d’autres créneaux et d’autres méthodes à utiliser que celles du thème astral, censé décrire une personnalité dans sa spécificité en quelque sorte irréductible ou tel ou tel événement, en ce qu’il aurait de particulier.  Condamner le thème astral, ne signifie donc aucunement rejeter l’astrologie, mais bien une certaine pratique que l’on peu considérer comme déviante.

Or, il est de notoriété publique que certains voyants se servent de l’astrologie pour leur consultation individuelle, s’appuyant donc sur des données de naissance, que ce soient pour dresser un thème ou simplement pour connaître le signe zodiacal du client et dans ce dernier cas, l’on englobe la personne au sein d’une certaine famille psychologique, ce qui relève d’une forme de caractérologie. Mais cette forme “soft” d’astrologie a 12 cases, sensiblement moins lourde que celle du thème astral, ne nous semble pas particulièrement fiable. Là encore, la précision des données jure avec une symbolique assez brouillonne, même si on l’articule sur une certaine mythologie planétaire.(Mars, planète du bélier et ainsi de suite) Il nous semble que la voyance n’ a rien à gagner en faisant appel à l’astropsychologie du thème astral, dont la fiabilité est discutable. En effet, la capacité du voyant à capter son client dans toute sa spécificité est très supérieure à celle dont dispose en réalité l’astrologue.

Seul le voyant , peu maître de son art , sera tenté par le recours à un tel expédient si bien que l’usage de l’astropsychologie pose problème au regard de la déontologie de la profession. C’est toute la question des supports et cela vaut peu ou prou pour le Tarot. On peut même se demander si le voyant ne compromet pas ses dons, en passant par de tels procédés assez  artificiels. Il n’est donc pas souhaitable que l’on donne à un voyant sa date de naissance (qui peut servir à la numérologie), tout comme d’ailleurs, il est préférable de ne pas poser de question à un voyant et de le laisser s’exprimer sans qu’on le mette immédiatement sur la voie d’un problème. Certes, le voyant risque  ainsi parfois  de nous dire des choses que l’on n’a pas forcément envie d’entendre, mais il n’est pas souhaitable de vouloir encadrer son propos ou altérer son ressenti ou sa vision Par ailleurs, il nous semble que la radiesthésie ou la kinésiologie  sont  tout à fait compatibles avec la voyance, bien plus que ne le sont le tarot ou l’astrologie. La perception de la personne au moyen de son pouls nous semble un moyen plus intéressant de se connecter directement avec quelqu’un , qu’en lui demandant sa date de naissance ou en tirant des cartes. On pense notamment à la méthode de  Gilbert Lavallière (Isoris) consistant à prendre le pouls de la personne et  à passer en revue une liste de données, le pouls indiquant quelle est la donnée qui convient en l’occurrence, quel est l’élixir approprié.  On aura compris que l’essentiel est de savoir par quel moyen on se connecte avec un patient.

Ne mélangeons donc pas voyance et astrologie ; le voyant doit avoir ses propres valeurs et s’y tenir. On ne lui demande pas d’avoir appris à lire un thème ou des cartes - et la littérature abonde à ce sujet!- mais à s’écouter lui-même, à faire appel à son don , à ses ressources , ce qui peut passer par des messages qu’il reçoit d’une autre dimension,  et en ce sens le voyant recherche l’inspiration à l’instar du poète et du génie. Il est évident que ce type de voyant est rare et ce ne sont pas les bons voyants qui nous contrediront.

Jacques Halbronn

Post Scriptum

J’ai créée depuis peu l’Astro-horoscopie, qui ne garde du thème natal  que l’ascendant de naissance et  traite de l’évolution des aspects entre la planéité Jupiter et l’ascendant.Cette méthode découpe la vie en périodes de 6 ans  mais cela  ne concerne que les leaders, les responsables politiques notamment. En ce sens, cela pourrait servir  aux voyants en leur fournissant un cadre général à  compléter.

L’on peut se  servir de l’astrologie  dès lors que la personne  qui vient consulter y croit C’est ce que  j’ai appelé  “cosmothèrapie”. Il s’agit de parler le langage que le client apprécie pour lui faire passer certains messages de bon sens.  Cela demande un minimum de connaissance en astrologie  traditionnelle pour étoffer le propos.

Publié

Tour de France des voyants ( suite)

Esteban Frédéric

est un médium de renom. Il a appris le piano dès l’âge de quatre ans et demi et c’est lors du décès de sa grand-mère, à l’âge de douze ans, que les sensations médiumniques se sont amplifiées. Il a longtemps exercé la profession de pianiste et professeur. Et, suite à un burn-out, il a choisi de se concentrer exclusivement sur ce don exceptionnel. Assez rapidement, il croise la route de Claude Alexis qui lui permettra exercer sur une chaîne de voyance, après avoir testé ses compétences et le sélectionner. En quelques semaines, plateaux télé et radios s’enchaînent. Progressivement, se dessine son avenir professionnel de médium. Esteban n’a pas de…’’ guide’’, et c’est à partir de votre prénom, date de naissance et voix que viennent à lui des images et des informations concernant votre avenir. Domaine par domaine, il déroule le scénario qui vient à lui. Il le décrit au consultant avec précision. Esteban a crée son propre jeu de cartes «l’Oracle du sixième sens» aux éditions Trédaniel. Il sera disponible en Septembre prochain, accompagné d’un guide. Ce sera pour chacun, l’occasion de se pencher sur son avenir et tenter de s’ouvrir davantage au monde divinatoire. Esteban fréquente peu le monde de la voyance actuellement. Il a quelques relations mais elles sont peu nombreuses. Respecter son prochain est une valeur qui lui paraît essentielle et l’univers dans lequel évolue nombre de pseudo-voyants vient assombrir le quotidien. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Esteban adhère à l’Inad. Il estime que le milieu a besoin d’être dépoussiéré. L’Inad protège les professionnels tout comme les consultants. Et les professionnels sont scrupuleusement sélectionnés sur critères. C’est un gage de qualité et les praticiens qui y sont référencés bénéficient d’une certaine renommée de part leur sérieux et leur professionnalisme. D’une grande sensibilité et à l’écoute du consultant, Esteban fait preuve de bienveillance et accorde le temps et l’attention nécessaires. Il a même créé une plateforme sur laquelle sont référencés un certain nombre de professionnels triés sur le volet depuis trois ans. Les tarifs y sont raisonnables et l’équipe à taille humaine et familiale. Compter Tel : 09 88 99 75 60 27 euros pour 15 minutes : https://www.esteban-frederic.fr/  Esteban reçoit personnellement en cabinet à Paris, Lyon ou Nimes : 100 euros la consultation.  Par téléphone :  70 euros, trente minutes  100 euros quarante cinq minutes 

Fatima Voyance

Une médium qui a perçu son don depuis sa plus tendre enfance. Bien que ses parents se soient montrés récalcitrants quant à l’idée qu’elle puisse utiliser son don de médiumnité, elle s’est engagée dans cette voie car les prémonitions et visions viennent à elle, de façon naturelle et spontanée. Sa bienveillance et son soucis d’accompagner le consultant font d’elle, une professionnelle à part. Elle exerce en toute humilité et se garde de juger l’autre. A partir de votre âge, du prénom de votre mère, elle vous fera part de ses prédictions. Elle utilise également un jeu de cartes en complément, c’est pour elle un support complémentaire qui peut permettre d’approfondir une question. Son expérience,  de plus de trente ans, dans ce domaine, fait d’elle une professionnelle dont le sérieux est un gage de qualité. Elle adhère à l’Inad et partage les valeurs énoncées par leur charte pour leur honnêteté. Exerçant elle-même sur des plateformes ou en plateau télévision avec Claude Alexis, notamment, elle s’engage à ne jamais aborder les questions liées au décès. Elle souhaite accompagner au mieux le consultant et le guider grâce à sa capacité d’analyse et de clairvoyance. Elle se garde de porter un jugement et énonce les informations qui lui parviennent de manière intuitive.  Contact Fatima Voyance :  07 78 64 92 99

LIO Voyance , médium de naissance.

Au timbre de la voix, grâce à vos prénom et date de naissance, ce professionnel guide au mieux, les consultants qu’il s’agisse du domaine professionnel, financier, amoureux …  Il exerce depuis plus de quinze ans et a toujours perçu des événements par le biais de rêves prémonitoires depuis son enfance. Lors d’une consultation téléphonique, il prend le temps de communiquer avec le consultant. Il peut également avoir recours à la numérologie, à l’astrologie ou utiliser un pendule ou des cartes pour répondre à des demandes précises ou spécifiques.  Lio voyance est adhérent de l’Inad car il sait combien l’univers de la voyance draine de praticiens peu scrupuleux ou parfois sans aucune référence sérieuse. C’est à ce jour, le seul organisme qui propose de référencer des professionnels aux qualités et compétences vérifiées.  Concernant les plateformes, Lio est plutôt septique : « Cet outil est très impersonnel, c’est l’usine et le temps est compté. » Il appartient à chacun de faire preuve de prudence. Les avis font références de gage de sérieux et professionnalisme. Ils sont clairement mentionnés sur le site de l’inad et ceux des professionnels référencés. Le consultant peut y avoir accès. Lio voyance fait preuve de compassion et de bienveillance à l’égard de ses consultants. Il comprend la détresse humaine. Tout en laissant le libre arbitre au consultant, il lui communiquera les informations utiles à sa prise de décision.  Sa clientèle est internationale. De L’île de la Réunion, aux îles d’outre-mer, du Liban, en passant par Israël, jusqu’au Canada et toute la France, sa fidèle clientèle le consulte régulièrement depuis de nombreuses années.  Ses tarifs sont de 45 euros pour 30 minutes, 60 euros pour une heure.  https://www.liovoyance.fr/ Lio Voyance  répond au 09 70 46 11 24 appel local non-surtaxé. 

Stéphane Rochel

Stéphane revendique être l’un des rares voyants encore indépendants.  Il est medium de naissance et travaille par flashs, visions et sans support. Il a eut ses toutes premières visions à l’âge de 5 ans et demi au décès de son père. Il exerce depuis l’âge de 18 ans. Sa spécialité, c’est la voyance de l’amour,  les problématiques de l’amour.  Les vibrations, le son de la voix et une question succincte lui permettront d’entreprendre une voyance approfondie.  La transparence, le respect, la bienveillance dont il témoigne lors de l’échange  reflètent l’investissement qu’il s’impose dans le cadre de ses séances. Même si Stéphane a exercé dans des plateformes de voyance à ses tous débuts, il considère en toute objectivité, que l’on y rencontre énormément d’affairistes. Il s’agit encore une fois de maintenir en ligne le client le plus longtemps possible. Par conséquence, il devient difficile de parler de voyance.  Stéphane Rochel considère que l’Inad est un gage de sérieux, d’honnêteté. Et l’on devrait davantage tester les praticiens car le monde de la voyance n’est pas suffisamment réglementé.  Lui  qui pratique également la magnétisme, sait à quel point être dans le juste et la compassion.   Magnétiseur Guérisseur, don dont il a hérité de son père défunt, Il possède cette force de soulager à distance sur photos. Une séance de magnétisme revient à 15 euros, les 5 à 60 euros. Il consulte par mail et par téléphone. https://www.voyancestephane.fr/ Ses tarifs sont fixes :  15 minutes 35 € 30 minutes 55 € 1 heure 95 € Tel : 06 4 6 24 0 1 20

Olivier Ragot - Médium Magnétiseur thérapeute holistique

Olivier Ragot est medium, magnétiseur et thérapeute holistique. Il pratique le Reiki et il est également coupeur de feu. Olivier Ragot a toujours été connecté : ‘‘anges gardiens, guides spirituels’’ ont fait partie de sa vie depuis toujours. Les gens venaient déjà se confier à lui alors qu’il n’était qu’un enfant. C’est au moment du décès de son grand-père qui lui conseille de mettre en pratique ses dons qu’il saute le pas.  Dans son cabinet ou même à distance, à partir d’une photo, il peut intervenir pour couper le feu, soulager les brûlures occasionnées par la chaleur ou le rayonnement. Lorsqu’il vous reçoit, Olivier Ragot vous fait asseoir face à lui et par le biais de votre main posée sur la table, il testera votre énergie vibratoire. Après avoir détecté la présence ou non de blocage à l’aide de ses guides, de planches de taux vibratoires également, il nettoie et purifie les champs magnétiques. Des douleurs musculaires aux divers problèmes de peaux, d’anxiété, de phobies, que le consultant peut rencontrer, le magnétiseur expulse les ondes négatives de votre corps afin que d’autres, davantage  bienfaisantes entrent en vous. Le magnétiseur est là pour faire le lien entre vous et les énergies. Olivier Ragot aiguille le consultant vers un lâcher prise qui,  grace aux énergies, va lui permettre de se rendre acteur de sa vie. Il s’agit d’un travail sur soi même. Pendule égyptien radionique, poignard karmique qui permettra de nettoyer les champs magnétiques,  la stibine, une pierre aux pouvoirs extraordinaires qui émet une énergie rattachée à la terre, nettoyante et protectrice,  sont autant d’objets que le Magnétiseur pourra utiliser lors d’une séance.  Olivier Ragot estime qu’il faut absolument exercer  ce métier dans la bienveillance et la solidarité. Il faut connaître ses limites et orienter le consultant vers un médecin si sa pathologie relève d’ autres compétences. Il ne s’agit en aucun cas de faire profit sur la crédulité des gens.   D’ailleurs s’il adhère à l’INAD depuis 2013, c’est bien parce qu’il considère qu’il est nécessaire de faire la part entre les médiums et praticiens honnêtes et les autres. Cet organisme est le seul qui pose un cadre à la profession. Beaucoup agissent en toute impunité, sans tenir compte du consultant et des conséquences sur leur vie quotidienne. Son avis sur les plateformes est très mitigé d’autant que le profit financier fausse la donne. Le temps est compté et on y compte beaucoup d’abus de charlatans sans compétences.  Ses tarifs :  Tél : 06 29 69 11 67 En Cabinet  à Hyères : 50 €  site : https://www.oliviermediummagnetiseur.fr/  

Publié

Racolage en ligne

Voyance et dérives

Sur le net, parmi la multitude de personnes affabulées de titre de voyant(e), certains n’hésitent pas à donner libre cours à leur charlatanisme , à leur bouffonnerie et à leurs fantasmes débridés qui s’apparentent au racolage voire à la prostitution (!?).

Par le passé, pour des faits similaires ou semblables, certains voyants ont été poursuivis pour avoir soutirer des dizaines de milliers d’euros, à des femmes tourmentées affectivement.

Depuis , on ne les voit plus apparaître dans la profession , en tout cas, pas sous leur vrai nom ou tout au moins, sous le nom d’emprunt utilisé par le passé. Mais il semble que ces pratiques ont été reprises par d’autres filous en mal de clientèle qui, après avoir encaissé le coût de la consultation, demandent à leurs clientes de leur envoyer des photos dénudées et ‘’SEXY’’ *via snapchat , et de réserver une chambre d’ hôtel ‘’Grand Luxe’’ pour passer un Week-end -end avec elle (s )

L’une de ces clientes mécontentes a fait remarquer à l’un de ces ‘’voyants’’qu’elle pourrait être sa mère , mais cela ne l’a pas découragé . Il a insisté pour qu’elle réserve une chambre d’hôtel , afin qu’il puisse la rejoindre.

Quant à la seconde cliente mécontente, elle confirme les dires de la première et toutes les deux , nous ont demandé de publier leurs témoignages , afin de mettre en garde les autres éventuelles clientes de se méfier de ces charlatans, sans état d’âme, dépourvus d’éthique et de morale, qui sévissent sur le net.

Nous avons décidé d’occulter le nom de ce ‘’ voyant’’, mais il se reconnaîtra. En espérant qu’il va prendre la sage décision de changer d’activité et d’arrêter de discréditer la profession à laquelle il prétend appartenir.

  • Cette pratique est aussi utilisée par certains faux marabouts pour soutirer de l’argent à leurs victimes
Publié

FEMINASTRO

Les loups et les moutons

En dépit d’un confinement intense en pleine pandémie, les vendeurs d’espoir profitent de ce grand moment de solitude des personnes en détresses pour les leurrer, encore et encore, avec des sites Internet interlopes composés de liens fallacieux à l’égard des consommateurs : “Votre relation va-t-elle durer ?” “Problème de couple”, “Rupture amoureuse”, “Comment récupérer son ex ?”… de la voyance à n’en plus pouvoir, astrologie, numérologie, avec toutefois la dissimulation de la vérité, celle de payer très cher une consultation pourtant affichée “gratuite”, qui plus est avec le grand art burlesque inattendu d’un rituel qui ruine le compte bancaire des personnes qui ont besoin d’aide. Ce monde virtuel de la voyance en ligne, via des sociétés cupides, cause le malheur de nombreuses personnes, et participe à l’effondrement du pouvoir d’achat des gens rackettés.

Un moment de faiblesse suite à une rupture, un désespoir angoissant, et on décide de s’inscrire sur feminastro dans l’espoir de requinquer son moral, et tout bascule. On ne sauve pas les âmes dans une chapelle ardente, ce qui semble échapper à ces sites moralement répugnants. C’est ce qui est arrivé récemment à Bernadette de Paris qui cherchait un peu de réconfort avec la béatitude de bénéficier d’une voyance gratuite largement affichée sur le site attractif de feminastro qui empeste pourtant le filoutage. A la demande dudit site, via un logiciel, Bernadette remplit les cases habituelles comme il est d’usage dans ce genre de sites charognards : prénom, nom, émail et date de naissance, des renseignements en or pour la revente des données personnelles à des annonceurs aussi voraces les uns que les autres. Aucune voyante à l’écoute de Bernadette dans l’immédiat, et ce n’est que le lendemain matin qu’elle reçoit un émail d’une nommée Alexane, inévitablement un nom d’emprunt, qui lui demande d’appeler un numéro afin de lui apporter l’aide dont elle a besoin. Satisfaite, Bernadette s’empresse de saisir son téléphone et sans la moindre difficulté parvient à discuter avec une intermédiaire qui lui communique, étrangement, un code prioritaire pour bénéficier de sa consultation gratuite promise la vieille. On imagine que ce fumiste code est attribué quotidiennement aux quelques centaines, voire milliers, de personnes bernées qui bénéficient d’une prétendue consultation sans le moindre frais.

Bernadette reçoit donc son cadeau qu’elle va finalement payer très cher, une consultation non pas assurée par Alexane la racoleuse, mais une certaine Thérèsa, un pseudonyme qui réconforte rappelant la grande et unique mère Thérèsa. Tout est forgé de toutes pièces dans ce fief de rabatteurs, y compris les prénoms des fantômes derrière leur clavier et téléphone. Thérèsa, la magnifique esbroufe, annonce à Bernadette qu’elle est sauvagement victime d’un mauvais sort issue d’une jalousie qui porterait atteinte à son existence, et qui aurait principalement pour but de détruire son couple. Un présage de pacotille vu que Nathalie, à son grand regret, est séparée de son compagnon. Thérèsa lui suggère une purification en ligne pour que tout rendre dans l’ordre pour une vie meilleure. Un exorcisme en ligne ? Comment est-ce possible, sommes-nous dans la cinquième dimension ? Il faut croire qu’avec Féminastro que tout est possible, même l’impossible à condition d’en payer le prix. Du jamais vu dans l’histoire des arnaques de la voyance, même pas en rêve. Féminastro possède effectivement des pouvoirs divins pour prendre, à ce point, les gens pour des idiots. Évidemment, sans être un imbécile on peut tomber dans un filet de pêcheurs dans un moment de faiblesse, voire de détresse absolue.

Bernadette ne risquait pas grand-chose étant donné que la prestation était gratuite, du moins c’est ce qu’elle croyait… Ne sachant plus où donner de la tête, perdue psychologiquement, elle accepte les demandes de Thérésa, voyante improvisée, qui lui dicte des rituels dignes d’un marabout de fortune. Seulement voilà, inquiète d’une annonce qui formule que la communication est facturée 2 euros la minute, Bernadette expose à Thérèsa sa situation financière difficile, en lui rappelant que la consultation devait être gratuite. D’une mauvaise foi la plus totale, cette crapule complice d’abus de confiance lui affirme que ce message ne la concerne pas, et que la voyance est belle et bien offerte. Au fil du fantasque rituel téléphonique, la communication ne cessait de s’interrompre, ce qui a poussé Bernadette à rappeler 28 fois le numéro rentable pour Féminastro vu qu’une taxe à chaque appel est en sus des 2 euros la minute. Ce charlatanisme a duré 4 heures, avec une facture pour Bernadette de 589,46 €, une somme perçue par son opérateur téléphonique qui la reverse à la société dont elle a été victime. Évidemment, l’opérateur ne prend pas part dans un tel litige, et a d’ailleurs écrit à Bernadette qu’il ne pouvait rien faire étant dans l’obligation de régler la société suivant les accords commerciaux. Il est possible chez son opérateur de bloquer les paiements en ligne sur factures, justement pour éviter de se faire duper.

Féminastro qui est un site de voyances “pipeaux” a harcelé Bernadette en utilisant d’autres numéros de téléphone dans le but de lui soutirer encore de l’argent. Bernadette est loin d’être la seule victime de ce procédé qui n’est malheureusement pas illégal, contrairement à la prestation.

L’INAD ne cesse de mettre en garde les consommateurs sur ces sites dont la supercherie est une priorité avec de faux voyants, gratuités maquillées, pratiques honteuses, publicités mensongères, atteintes à l’intégrité psychique de la personne, abus de faiblesse… Il est question d’escroqueries en bande s organisées de sociétés spécialisées dans la voyance et l’astrologie complètement bidon à grande échelle. Ces organisateurs de la misère humaine, sans scrupule, n’hésitent pas à dépouiller les plus démunis pour s’enrichir, et qu’importe la situation financière des victimes parce que ce n’est pas leur problème. Comment peut-on s’improviser voyant, et se rendre complice derrière un ordinateur et une ligne téléphonique pour un salaire de misère ? Ce sont à l’évidence des commerciaux qui viennent d’en bas pour s’élever dans la société, qui ont de surcroît l’appétence du gain et qui gonflent la facture du client en lui racontant des stupidités pour le tenir le plus longtemps possible en ligne parce que le compteur tourne. Il ne faut pas ignorer qu’un voyant ou un astrologue, digne de ce nom, n’est pas au service d’une société trompeuse, et malhonnête. Que ce soit feminastro… ou une autre société jumelle dans les faits et les manœuvres, on remarque les mêmes méthodes, les mêmes réponses stéréotypées. Ce qui est gravissime, c’est d’utiliser des techniques de persuasion négatives pour abasourdir, et mettre le grappin sur le client retissant qui finit par craquer. Pour se défendre des innombrables réclamations, Astronomie…ne manque pas d’arguments complètement insensés qui tiennent sur deux pages, et des propos aussi ineptes que leurs voyances montées de toutes pièces.

D’abord, l’entrée en matière est d’une rare débilité : “ J’accompagne chaque personne à travers sa propre vérité”. Quelle vérité ? Ces gens ne vivent qu’avec le mensonge ! “J’accompagne chaque personne à travers son porte-monnaie” aurait été une phrase de bon sens. Des grands Maîtres spirituels auraient confirmé les dons des marionnettes manipulatrices de cette société sise au Canada sous le nom CONSEIL DIRECTELIA, et dont les paiements sont assurés par une autre société TURADH LP située à Scotland. Quels grands Maîtres ? Quels dons ? Avec de telles inepties, on ne rêve pas on cauchemarde. Il faut bien se mettre dans la tête qu’une voyance n’est jamais gratuite, et qu’il toujours question d’une offre illusoire. En réalité, on vous offre la glace, mais vous payez le cornet. En outre, feminastro stipule clairement dans les conditions générales : “ Afin d’accéder au site et d’utiliser les services, l’utilisateur doit disposer d’un accès Internet. Les coûts des communications téléphoniques rendant accessibles la connexion au réseau Internet ainsi qu’au site resteront à la charge exclusive de l’utilisateur”. Ce texte démontre clairement que l’utilisateur est redevable du prix de la communication, et que par conséquent la voyance est gratuite étant donné que le client règle uniquement l’accès téléphonique. En droit, la voyance peut être considérée comme gratuite certes, néanmoins compte tenu du prix exorbitant de la communication on peut dire que c’est une escroquerie manifeste. En outre, une voyance bidon accompagnée d’une purification scandaleuse, et dégradante, est non seulement une double escroquerie, mais un abus de faiblesse. Autre clause trompeuse : “Afin d’accéder aux services gratuits en ligne, par email et par SMS, l’utilisateur doit communiquer son nom, son prénom, sa date de naissance, son pays de résidence, son adresse e-mail ainsi que son numéro de téléphone portable”. Cette clause est en contradiction avec la précédente, donc juridiquement sans effet. La première précise que seul le prix de la communication est à la charge du client, et dans la deuxième il est stipulé de communiquer ses coordonnées pour un accès gratuit en ligne, qui plus est sans souligner que le client doit lui-même appeler un numéro surtaxé. En revanche,Féminastro utilise l’émail du client pour lui imposer l’appel d’un numéro lourdement taxé. Cette société au comportement cynique ne s’engage nullement à contacter le client, et les coordonnées de ce dernier est astucieusement rajoutées à un fichier commercial vendu très cher à une multitude de sites de la même trempe. En voici la preuve dans l’une de leurs clauses : “accessoirement elles pourront être utilisées en interne à des fins de gestion commerciale par CONSEIL DIRECTELIA afin de satisfaire au mieux les attentes de ses clients. Les coordonnées de l’utilisateur, suite à son inscription, qu’il s’agisse de son email ou de son numéro de téléphone pourront être ultérieurement utilisées sans limite de temps par CONSEIL DIRECTELIA SEC ou ses filiales et ses sous-traitants afin de promouvoir n’importe lequel de ses produits”.

 Quoi qu’il en soit, ces obligations vont à l’encontre des lois sur les données personnelles. Compte tenu du lieu géographique de cette société, il est toujours possible de déposer une plainte auprès de leur ambassade, et en l’espèce l’Ambassade du Canada à Paris, qu’il faut renforcer avec une plainte auprès du Procureur de la République. Le monde de la voyance est un véritable Casino, et de nombreux investisseurs s’incrustent dans ce business immensément rémunérateur. Il est facile de faire avaler des couleuvres aux personnes en détresse. Ces entreprises du mensonge reversent des commissions, voire des redevances, à leurs propres chasseurs de primes qui tirent le pigeon. Les chasseurs sont bien évidemment des accrocs du gain qui se prennent pour des voyants et des astrologues.

Pour éviter de se laisser abuser, il est primordial de lire les conditions générales du site en bas de page dont les caractères sont minuscules pour ne pas retenir l’attention.

Alexandro

Bernadette * (Paris)

  • Le nom et le lieu de la plaignante ont été changés.
Publié

LE TOUR DE FRANCE DES VOYANTS ET ASTROLOGUES

Le Tour De France Des Voyants Et Astrologues (Yamina GUEHAM)

MARCELLA

Marcella est une medium de grande renommée qui exerce à Paris. Elle reçoit les consultants dans son cabinet car elle privilégie le contact visuel. En effet, outre les tarots de Belline et ceux qui sont de sa propre création, elle se réfère à la morphopsychologie. L’observation des traits du visage permettra de s’appuyer sur une grille de lecture permettant  d’ interpréter et de comprendre nos comportements. Pour des questions très précises, elle utilise son pendule.  Marcella exerce depuis de nombreuses années déjà et, forte de cette expérience, elle a fidélisé une clientèle dans le domaine du cinéma, du show-business et de la restauration. Elle est une professionnelle aguerrie : plateaux de télévision, horoscopes dans la  presse et participations régulières aux salons de voyance …  Marcella adhère à l’Inad depuis plus de sept ans car cet organisme se charge de la protection des voyants mais aussi des consultants. Entre les charlatans et ceux pratiquants des  travaux occultes, il devient urgent de poser des limites. Marcella est bienveillante, elle accompagne ses consultants et les conseille au mieux. Et c’est d’ailleurs l’une des raisons qui l’ont conduite à opter pour le face à face direct avec le consultant : lire le visage, expliquer et donner des conseils sont essentiels. La séance de tarots se déroule dans une atmosphère emplie d’empathie. Le consultant est au centre de l’échange et Marcella, avec sa capacité à transmettre les informations qu’elles perçoit, permet de recentrer les priorités et d’envisager  des suggestions  de comportement face à une situation que l’on souhaite modifier ou faire évoluer.Son soutien et ses conseils sont très largement suivis par ses consultants qui n’hésitent pas à revenir vers elle en cas de changement ou de doute. En réalité, elle n’est pas vraiment adepte des plateformes. Rencontrer le consultant permet une interaction  qui renforce indiscutablement l’impact de  la séance de voyance.

Information et consultation :
Tél : 01 42 56 30 50 / 06 08 05 55 55 Compter 100 euros la séance d’une heure et quinze minutes  Pour en savoir Plus : http://www.marcella.tv

Dalila Sheraz 

Accueille les consultants avec sérieux et professionnalisme. Un don hérité  de sa mère et de sa grand-mère a façonné cette médium au fil des années pour la rendre de plus en plus sensible à la médiumnité. Dès l’âge de onze ans, elle manipule les cartes. Depuis son bureau où elle est confortablement installée, elle a créé une atmosphère chaleureuse pour répondre aux appels des consultants. Elle utilise l’oracle des lumières et les tarots de Marseille pour dérouler votre avenir. « La voix du consultant me guide et lire les cartes, c’est comme dérouler un film : le passé, le présent et l’avenir apparaissent ; cela me permet d’aborder l’instant présent et je ressens l’état du consultant … ».  Dalila Sheraz sait combien l’univers de la voyance  peut être jonché de rencontres étonnantes. Elle considère que les médiums ne doivent pas se montrer hautins ou négatifs vis à vis des consultants. Il s’agit d’être professionnel et d’annoncer l’avenir tel qu’il apparaît.  Néanmoins, les questions liées à la santé requièrent une attention toute particulière. Elle même refuse d’aborder ce sujet avec les consultants et n’hésite pas à les orienter vers des médecins, psychanalystes ou psychologues le cas échéant.  Sa clientèle lui est fidèle depuis un certain nombre d’années. Les jeunes filles sont devenues mamans et viennent toujours la questionner en cas de besoin. C’est pour elle, un gage de confiance. Ses consultants sont des personnes de tous horizons et exercent    dans différents domaines. Sans préjugés ni à priori, elle répond à chacun avec beaucoup de bienveillance et de sérieux.   Lorsqu’elle a connu l’Inad, à ses débuts, Dalila Sheraz était une jeune médium qui elle-même avait eu besoin de leur intervention. Il est vrai que l’Inad protège aussi bien  les consultants que les voyants, et les  accompagnent  dans leurs démarches juridiques.   Forte d’une expérience de plus de treize ans, Dalila Sheraz sait combien la  profession a besoin d’un cadre pour exercer en toute bienveillance, avec le sérieux et l’honnêteté qui s’imposent face aux consultants. Elle refuse tout  travail occulte et respecte vraiment son travail. Les plateformes ne lui semblent pas être rédhibitoires dans la mesure où le consultant se voit donner la possibilité de connaître la réponse à une question précise sans passer trop de temps au téléphone. Mais il faut évidemment se montrer vigilant car comme dans tous les milieux, on y trouve aussi des cabinets peu honnêtes.   Guider au mieux les consultants en leur laissant leur libre arbitre est le  leitmotiv de cette médium qui saura vous informer en vous livrant ses prédictions avec professionnalisme.  Ses tarifs :  20 minutes 64 euros / 30 minutes 96 euros  Pour en savoir plus:https://www.dalilasherazvoyance.fr Tél: 01 77 48 74 13 / 07 68 15 50 55

Isis Juliette

A perçu ses dons depuis sa tendre enfance. Des ressentis puis des prémonitions à l’adolescence suivis d’une passion pour le tarot égyptien, sont autant d’éléments qui ont marqué  le cheminement de cette médium . Elle exerce depuis plus de vingt ans. Votre nom, prénom, date de naissance et une question précise seront nécessaires à la consultation. Isis Juliette peut avoir des réponses immédiates et elle répondra avec énormément de sincérité au consultant. Elle est directe et franche et se montre bienveillante et empathique avec les consultants. On apprécie son sérieux et son humanité.  Elle considère qu’il y a effectivement un grand tri à faire dans la profession. Beaucoup de pseudo-voyants sont des escrocs. Du coup, c’est l’ensemble de la profession qui s’en retrouve discrédité.  L’Inad permet de poser un cadre et il faut rester vigilant. Il s’agit d’aider les autres, de les guider et non pas d’abuser de la confiance des consultants ou de les leurrer. Isis Juliette est croyante, elle ne pratique pas de travaux occultes.  Toutes les questions d’ordre sentimental, familial, professionnel, financier, ou encore l’interprétation des rêves peuvent être abordées. Contact : 06 76 14 82 34 25 euros pour 15 minutes  50 euros pour 30 minutes  60 euros pour 45 minutes Pour en savoir plus :  https://medium-isis-juliette.blogspot.com/

Stéphane Rochel 

Ce professionnel fait  partie de ce rares voyants encore  indépendants.  Il est medium pur de naissance et travaille par flashs, visions et sans support. Il a eut ses toutes premières visions à l’âge de 5 ans et demi au décès de son père. Il exerce depuis l’âge de 18 ans. Sa spécialité, c’est la voyance de l’amour,  les problématiques de l’amour.  Les vibrations, le son de la voix et une question succincte lui permettront d’entreprendre une voyance approfondie.  La transparence, le respect, la bienveillance dont il témoigne lors de l’échange  reflètent l’investissement qu’il s’impose dans le cadre de ses séances. Même si Stéphane a exercé dans des plateformes de voyance à ses tous débuts, il considère en toute objectivité, que l’on y rencontre énormément d’affairistes. Il s’agit encore une fois de maintenir en ligne le client le plus longtemps possible. Par conséquence, il devient difficile de parler de voyance.  Stéphane Rochel considère que l’Inad est un gage de sérieux, d’honnêteté. Et l’on devrait davantage tester les praticiens car le monde de la voyance n’est pas suffisamment réglementé.  Lui  qui pratique également la magnétisme, sait à quel point être dans le juste et la compassion.   Magnétiseur Guérisseur, don dont il a hérité de son père défunt, Il possède cette force de soulager à distance sur photos. Une séance de magnétisme revient à 15 euros, les 5 à 60 euros. Il consulte par mail et par téléphone.  Ses tarifs sont fixes :  15 minutes 35 é  30 minutes 55 e  1 heure 95 e  Tel : +33646240120  Pour en savoir plus : https://www.voyancestephane.fr/

Nadia Brisset 

Est un médium et channel. Elle aime préciser qu’elle est simplement un intermédiaire, un canal par qui des messages seront transmis. Être channel c’est être un canal entre ce qui est visible et ce qui ne l’est pas. Ce sont donc les guides qui fournissent les réponses aux questions. Nadia Brisset est âgée de 36 ans lorsque, au cours d’une consultation de channeling à laquelle sa mère se rend, son père précise qu’il ne souhaite parler qu’avec Nadia. Le processus se met en place rapidement et la pratique devient quasiment automatique et inéluctable. Nadia Brisset le vit mais ne le subit en aucun cas. C’est à partir du prénom de la  personne, d’une photographie et du lien qui existe entre le consultant et le défunt qu’elle reçoit par le biais de l’écriture automatique des informations. Ses sens sont en éveil, elle ressent la présence des guides et transmet leurs messages.  Il est évident que, dans le monde de la médiumnité on peut trouver des professionnels intègres mais aussi parfois rencontrer des charlatans.  Il faut se montrer vigilant. Et si Nadia Brisset adhère à l’Inad depuis de nombreuses années, c’est justement parce que cet organisme propose une charte qui encadre la Ca profession. Respect, bienveillance, qualité et sérieux sont des valeurs qui font échos à sa façon d’exercer. De part et d’autre, qu’il s’agisse du consultant ou du professionnel, chacun est protégé. Et il va sans dire que dans cet univers tout est possible et qu’être soutenu et protégé par l’Inad  est un véritable gage de sérieux et professionnalisme. Pour sa part, Nadia Brisset se  montre bienveillante avec les consultants et les accompagne au mieux. Toutefois, si elle rencontre une personne réellement en grande souffrance, et dont l’état s’avère inquiétant, elle peut l’orienter vers  une prise en charge psychologique ou encore de l’hypnose.  Elle n’est pas du tout adepte des plateformes. Pour y avoir exercé à ses débuts, elle peut affirmer que souvent ce sont des affairistes qui les dirigent. Il s’agit de garder le plus longtemps possible le client au téléphone pour lui faire dépenser son argent.  Nadia Brisset est une professionnelle extrêmement bienveillante qui met son don au services des autres sans distinction. Sa clientèle est variée, elle va ne porte aucun jugement et guide au mieux le consultant. Elle exerce par téléphone et également par mail. Ses tarifs sont des forfaits fixes : 15 minutes 35 euros  30 minutes 55 euros 1 heure 95 euros  Pour en savoir Plus : http://www.murmures-divins.com 

Paul Théo -Médium

Est d’origine hollandaise. Il a eut son tout premier flash à l’âge de trois ans. Dès l’âge de 16 ans, il aide la police a retrouver des personnes disparues dans son pays natal. Après une carrière internationale de mannequin, il décide de se lancer exclusivement dans le monde de la voyance à Paris. Il exerce sans  support par téléphone et également, dans son cabinet.  La maîtrise de plusieurs langues  ( anglais, allemand, néerlandais, français ) lui permet d’accueillir le consultant dans la langue qui lui convient, pour un meilleur échange. Pour ce professionnel, le voyant a une grande responsabilité, celle d’aider les gens, de les guider. Il faut être vigilant car il y a beaucoup de pseudos voyants qui profitent de la vulnérabilité de certains consultants. Ses capacités d’écoute et d’échange  font de lui un professionnel qui œuvre en toute transparence, avec beaucoup de sincérité et de sérieux. Nul besoin de passer des heures à expliquer les choses, il vous dira franchement de lâcher prise et de vous ouvrir aux énergies positives qui seront les clés de votre destin. Son don est mis à la disposition des consultants qui souhaitent savoir tout en gardant leur libre arbitre. Paul Théo ne fait preuve d’aucune complaisance. Il vous dira ce que vous êtes, néanmoins,  prêts à entendre pour vous guider au mieux. Ses  précieux conseils montrent à quel point il fait preuve de bienveillance et d’accompagnement. Sa clientèle lui est d’autant plus fidèle qu’il sait trouver les mots justes pour donner sens à ses prédictions et faire en sorte que cela fasse résonance dans la vie  du consultant.  Il fait partie de ces médiums pour qui le bien être du consultant compte énormément, il sait se montrer sincère et franc.    Paul Théo intervient parfois sur des plateformes et il reconnaît que le milieu de la voyance n’est pas suffisamment encadré. Certains sont plus des commerciaux que des médiums et c’est bien regrettable car cela peut énormément impacter la vie des consultants désœuvrés. Ils ne sont pas testés avant d’exercer. En France, il y a l’Inad et c’est bien pour éviter ce genre d’écueils que les professionnels y adhèrent. Il s’agit avant tout d’œuvrer pour venir en aide au consultant et non pas de l’utiliser. Paul Théo qui a une clientèle extrêmement variée et ce, dans tous les milieux, en France comme à l’étranger, sait combien la complaisance n’a aucune place lors d’une séance.  Compter 50 euros une voyance de trente minutes par téléphone.  Tél : 06 22 31 53 40 , pour en savoir plus : https://paultheomedium.com/

Nous vous invitons également à découvrir d’autres professionnels de qualité , dont la réputation n’est plus à faire.Merci de cliquez sur le ou les liens suivants:https://inad.info/blog/presse-ecrite/651-tour-de-france-des-voyants-et-as

https://inad.info/blog/presse-ecrite/693-tour-de-france-des-voyants-et-as

https://inad.info/blog/presse-ecrite/657-tour-de-france-des-voyants-suite

Publié

LES CHARLATANS DU MARABOUTAGE

Une escroquerie en pleine expansion

Nous tenons à rappeler ,à celles et ceux qui seraient tentés de faire appel à certains marabouts qui font étalage de leur pouvoir (imaginaire) sur des sites spécialisés, de ne jamais communiquer, sous aucun prétexte, le nom, le prénom, le n° de téléphone et l’adresse d’une tierce personne, de ne jamais laisser ou envoyer des photos à ces ‘’faiseurs de miracles ‘’, surtout par correspondance , de ne jamais accepter de régler leurs prestations en espèces.

La majorité de ces ‘’individus ’’ indélicats , faux marabouts et piètres voyants, pseudo-faiseurs de miracles, officiant depuis l’Afrique , la France, la Belgique ou la Suisse , sur des sites spécialisés qui pullulent sur internet, ne sont que d’habiles manipulateurs, de véritables maîtres chanteurs organisés et bien structurés .

Beaucoup d’entre eux n’hésitent pas à demander à des personnes mal dans leur peau et , souvent, en situation de vulnérabilité, des sommes sonnantes et trébuchantes pour effectuer un soi-disant travail de maraboutage.

Plus grave encore, certains d’entre eux n’hésitent pas à demander à des clientes crédules’’, leurs photos dénudées…,exigées soi- disant par les esprits pour commencer ou terminer la cérémonie . Certaines clientes se sont exécutées et se retrouvent confrontées à un véritables dilemme, car ces pseudo-marabouts deviennent de véritables maîtres chanteurs, violents , agressifs, allant même jusqu’à menacer le ou la cliente mécontente de voir ses écrits , photos et celles de ses proches envoyées aux personnes concernées voire de les publier sur internet, si elles refusent de verser encore les sommes demandées.

Il est rappelé qu’un vrai marabout n’est pas un voyou, c’est en principe un homme de cœur, de foi , discret, attentif et sensible aux problèmes de ses semblables . Il ne fait pas de chantage, ne menace pas ses’’ clients ‘’ , ne passe pas de publicité sur internet, n’exige pas des sommes prohibitives , ne promet rien , ne garantit rien. Il se contente de ce qu’on lui donne.

Il est bien évident que notre objectif n’est pas de « casser du marabout » mais de prévenir, d’éclairer et de mettre en garde les consommateurs sur les pratiques douteuses et surtout frauduleuses d’un grand nombre de professionnels de l’arnaque, sous le couvert du maraboutage illusoire

La majorité de ces marabouts que l’on retrouve sur de nombreux sites spécialisés, s’autoproclament comme étant de grands marabouts aux dons héréditaires , professeurs, sorciers …, confortés par une publicité trompeuse, mensongère pour se donner force et crédit.

La responsabilité des directeurs de publication des sites qui acceptent de telles publicités peut être engagée par les victimes de ces marabouts.

Il est important également de savoir , qu’ils promettent tout , même le remboursement à leurs clients , des sommes encaissées , sans contrepartie. En réalité , ils ne font que gagner du temps, dans l’espoir de décourager leurs victimes de déposer plainte, avant de changer d’adresse ou de regagner leur pays d’’origine.

NB: certaines victimes ont été ruinées par ces faux marabouts

Publié