Institut National des Arts Divinatoires (INAD)

Racolage et tentative d'escroquerie à la voyance

Vous êtes nombreux à avoir reçu un mail d’une dénommée FRANCE, Médium –Tarologue , tél 04 97 24 …qui affirme avoir fini votre tirage du Grand Oracle Divinatoire pour cette nouvelle année 2015 et vous intime l’ordre de l’appeler très rapidement car elle aurait vu une carte sortir systématiquement au milieu de chaque tirage et à la même place et c’est très troublant… de vous méfier d’une personne de votre entourage et que cela pourrait aller assez loin et avoir de grandes conséquences…Elle voit également une personne proche dont elle voudrait vous parler car quelque chose la chiffonne…

L’INAD a toujours dénoncé ce type de voyance illusoire qui inculque la peur et l’angoisse dans l’esprit de certaines personnes plus ou moins crédules et fragiles.

Publié

Une plateforme s'engage

L’INAD vient d’accepter l’adhésion et l’utilisation de son logo par la plateforme Katleen Voyance, car les dirigeants de cette société, dans une démarche volontaire, ont reconnu le rôle de l’INAD et ont décidé de souscrire pleinement et sans réserve à la Charte Morale et professionnelle dans le cadre de l’organisation de la profession . http://inad.info/blog/juridique/443-organisation-de-la-profession

Il est important de savoir que la liste de tous les praticiens évoluant sur ladite plateforme a été communiquée à l’INAD et les intéressés clairement identifiés.

L’INAD ne peut que s’en féliciter.

Publié

l'INAD interpelle le législateur

Face à la détresse des victimes de pratiques frauduleuses, l’INAD interpelle le législateur. Face au vide juridique relatif à la pratique des arts divinatoires et les abus qui mettent gravement en difficultés plusieurs centaines de milliers de personnes en situation de fragilité ou de détresse, l’INAD, Institut National des Arts Divinatoires, a saisi le législateur.

Pour en savoir plus , cliquez sur le lien suivant. cliquez sur le lien suivant.

Publié

Mage Kivatnikeh, ''Merci pour ce moment'' 

Inad: Grand Mage, comment allez-vous?

Mage Kivatnikeh: Faisons simple voulez-vous, appelez-moi votre sérénissime sérénitude.

Inad: Dites-donc, c’est quoi cette façon de parler? Vous me rappelez une ex-future présidente future ex-ministre.

Mage Kivatnikeh: Je l’adore!

Inad: Ah bon?

Mage Kivatnikeh: Ben oui, moi aussi je suis pour le développement durable. En particulier le développement durable de mon portefeuille.

Inad: Bon, que nous vaut l’honneur de votre visite?

Mage Kivatnikeh: Je suis venu récolter mes petits millions de recettes comme chaque semestre.

Inad: Ça marche toujours aussi bien l’arnaque à la voyance ?

Mage Kivatnikeh: Mieux que jamais. Plus les moyens de communications se développent, moins les gens se parlent, plus ils sont isolés et plus ils font appel à nos services. Je continue à exploiter des étudiants pour leur raconter ce qu’ils veulent entendre, les rassurer sur leur avenir tout en laissant planer un doute. Et croyez-moi, mon entreprise ne connait pas la crise ! Mais je viens surtout pour une affaire délicate qui me préoccupe énormément.

Inad: Le pouvoir d’achat des Français qui baisse, c’est ça? Vous avez une solution à proposer ?

Mage Kivatnikeh: Vous plaisantez? Plus les gens se croient malheureux, plus ils téléphonent à mes faux voyants et plus je gagne du fric. Vous ne croyez tout de même pas que je vais brûler un cierge pour que ça change ? Je suis comme les politiques moi. Je fais croire aux gens que je vais les sauver mais je m’en tape de leurs problèmes. Moi je suis là pour le fric.

Inad: Qu’est-ce qui vous amène alors?

Mage Kivatnikeh: Une sombre histoire de plagiat.

Inad: Ah bon?

Mage Kivatnikeh: Oui, c’est à cause du livre Merci pour ce moment.

Inad: C’est vous qui l’avez écrit?

Mage Kivatnikeh: Non. Au début j’étais persuadé que c’était un livre de Zahia sur Franck Ribery.

Inad: Ah bon, vous croyez?

Mage Kivatnikeh: Sans blague, vous l’avez lu? Vous croyez vraiment que c’est Valérie Trierweiler qui a pondu un torchon pareil? Attendez, elle n’est pas censée être une grande journaliste politique? Non, pour moi l’éditeur a voulu faire un gros coup. Vous savez, on fait écrire un roman à un anonyme, on paie une personnalité pour coller son nom sur la couverture et hop, un succès en librairie. Sauf que là, l’éditeur a du embaucher une poupée siliconée de Secret Story.

Inad: Non, je vous assure, c’est bien Valérie Trierweiler qui l’a écrit ce livre.

Mage Kivatnikeh: Bon ben c’est elle que je vais poursuivre en justice alors.

Inad: Pour le livre ? Il ne parle pas de vous…

Mage Kivatnikeh: N’empêche, il s’agit d’un plagiat et je compte bien en obtenir réparation.

Inad: Un plagiat ? Vous avez écrit un livre identique sur le président ?

Mage Kivatnikeh: Pas du tout. Mais cette dame utilise la méthode que j’ai mise au point pour faire du fric.

Inad: Quelle méthode ?

Mage Kivatnikeh: Ben, raconter des bobards aux gens tout en leur affirmant qu’il s’agit bien de la vérité. Tenez, rien que le bandeau sur la couverture du livre : « Tout ce que j’écris est vrai. J’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour. » Quand quelqu’un insiste à ce point pour me convaincre que ce qu’il dit ou écrit est vrai, moi je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche. Nos arnaques à la voyance commencent toutes comme ça. Tout ce que je vous dis est vrai. Attention autour de vous, il y a plein de menteurs, des gens qui en veulent à votre argent. Nous, on est là pour vous aider. Quand je vous dis que la dame m’a piqué ma méthode pour faire du fric en tant de crise !

Inad: Vous ne la trouvez pas sincère ?

Mage Kivatnikeh: Aussi sincère que toutes les femmes qui nous téléphonent pour commander des travaux occultes pour pourrir la vie de leur ex. Moi je leur vends tout ce qu’elles veulent. Tour de passe-passe, poupée de cire, herbes de Provence magiques… Ça ne me coûte rien, ça leur fait du bien et ça me rapporte. Vous savez, les gens quand ils se séparent trouvent tous les défauts du monde à leur ex. L’amour se transforme en haine et tout est bon pour détruire celui ou celle que l’on a aimé autrefois. Alors on raconte les pires trucs à tout son entourage, on lui souhaite tout le malheur du monde. Tout c’est bon pour mon commerce. Mais là, Valérie Trierweiler a fait fort. Et je me dis que si toutes les femmes se mettent à déballer dans un livre leurs histoires d’ex, je peux arrêter de proposer des travaux occultes. Une partie du moins, car il me reste les malades.

Inad: Vous êtes dur avec Madame Trierweiler. Elle a tout-de-même vécu une période très difficile.

Mage Kivatnikeh: Dont elle a su tirer un large profit ! Parlez-en à toutes les Françaises qui ont été trompées par leur mari. Je vous parie un mois d’arnaques que pas une ne serait capable de se remettre aussi vite sur pieds pour écrire, 1 mois après sa rupture et son hospitalisation, un pavé de 300 pages et négocier 1dans la foulée un juteux contrat d’édition. Quoique, avec un gros chèque à la clé… Tiens, je viens d’avoir une nouvelle idée pour soigner la dépression. Plus besoin de psychologue, un gros chèque et hop, adieu médocs et mouchoirs, bonjour les vacances aux Caraïbes !

Inad: On peut aussi voir ça comme un livre thérapie. Une façon d’exorciser tout ce qu’elle a connu en tant que femme trompée, bafouée, malmenée par l’homme qu’elle aimait.

Mage Kivatnikeh: Vous avez tout à fait raison. D’ailleurs, en croisant sa date de naissance avec la date de sa rencontre avec François Hollande, je me suis rendu compte que sa vie était placée sous le signe de l’oie blanche avec une maison en bécassinie. C’est pour cette raison que malgré un DESS en communication politique et un travail de journaliste politique, elle découvre en 2012 que le monde politique n’a rien à voir avec le paradis sur terre. D’ailleurs quand on s’intéresse à François Hollande, on se rend compte qu’en mai 2012 il a été mordu par un loup-garou qui a transformé le gentil bisounours en macho cynique. Ne me dîtes pas que vous croyez réellement que l’on peut vivre plus de 8 ans auprès d’un homme sans cerner son caractère… Madame Trierweiler n’est pas une ado gavée de séries débiles. Après deux divorces, on ne vit plus dans les contes de fées. Surtout quand on pratique le milieu politique depuis plusieurs décennies. Elle me fais plus penser à Charlotte de Sauve qu’à Cendrillon. Quand je vois le nombre de gens qui gobent ce livre sans se poser de question, je me dis qu’on va continuer longtemps à faire croire aux gens qu’un étudiant planqué derrière une photo bidon peut lire leur avenir dans les poils de yack et donner un coup de baguette magique à 200 euros pour changer leur vie. Le spécialiste de l’arnaque à la voyance que je suis n’a pas de souci à se faire. Tout comme les éditeurs de livres poubelles.

Inad: Vous n’y croyez pas à ce livre?

Mage Kivatnikeh: Oh que si, j’y crois: Autant que l’éditeur qui a vu dans cette histoire une bonne occasion de faire du fric. Au passage, il a fait fort, le gars. Vendre 20 euros une compil de 300 pages de Voici, Closer et autre Gala, le tout sans la moindre photo trash. Chapeau ! Vous le savez très bien, je ne suis pas voyant. Je ne l’ai jamais été. Je suis juste un arnaqueur de première. Et croyez-moi, il n’y a pas besoin d’être voyant pour deviner qu’il s’agit juste d’un bon coup financier.

Inad: Dernière question. Vous voyez comment l’avenir de Valérie Trierweiler ?

Mage Kivatnikeh: Elle va d’abord participer à la prochaine saison des Anges de la Téléréalité. Deux jours après la diffusion du premier épisode, elle sortira un livre « Merci pour la bague en toc ». Elle y racontera comment elle a été bernée par Giusepe Polimeno qui lui avait fait croire qu’il était un chef étoilé en lui servant des patates à l’eau avec du ketchup. Puis elle participera à l’Ile des vérités qu’elle quittera jugeant l’émission trop gentillette…

Publié

Professeur Abou, faux marabout, vrai charlatan

En feuilletant le journal ‘’ LE 59’’ , je tombe sur l’annonce suivante : Professeur ABOU, Grand médium -voyant , tél : 0786248… , puissant guérisseur,1 ère question gratuite , résout tous les problèmes : Travail, finances amour …
Ce monsieur exerce en Belgique et en France à l’adresse suivante ………Lille ., dans sa publicité il est précisé qu’il répondait gracieusement à la 1ère question. Je me suis laissée tenter, d’autant plus que je vivais une situation affective particulièrement difficile , je voulais avoir une réponse , peut -être un conseil pour m’aider à sauver mon couple et surtout savoir si mes fausses couches successives allaient s’arrêter et avoir enfin un enfant.   J’appelle donc monsieur ABOU, celui - ci s’est montré attentif et sensible à mon désarroi , subitement il m’annonce :” … Tout le mal qui a été fait à votre couple provient de la belle famille, pour me permettre d’étudier plus en avant votre cas et résoudre rapidement votre problème, il faut m’envoyer tous les noms, prénoms et dates de naissance de vos parents respectifs , des beaux frères et belles sœurs …’’ Il me demande de lui adresser un virement de 150 € au nom d’une tierce personne Souaré K.., puis quelques jours plus tard un autre virement de 270€ au nom de la même personne et sur le même compte

Comme je ne comprenais pas très bien à quoi pouvaient servir ces versements, il a tenu à me rassurer en me précisant que c’est pour commencer le travail de rapprochement avec mon mari et me protéger contre la malveillance de ma belle famille . Il a tenu à me promettre que cet argent me serait intégralement remboursé si son travail n’aboutissait pas.
Après m’avoir donner son explication pour me rassurer , il en profite pour exiger 4000 €, en me précisant : “..votre mari à 40 ans, il faut donc pour la réussite du travail régler 100 € par an soit 40 x 100 € = 4300 €” Une semaine après, il me demande 4300 € , parce que j’ai 43 ans, car les esprits ont exigé 100 € par an soit 100 x 43= 4300€. Cette fois il a tenu à venir lui-même chercher la somme demandée , sans oublier de me faire payer 15 € de frais d’essence pour s’être déplacé. Mais comme j’ai pris la précaution de me faire accompagner , monsieur Abou dit professeur Abou m a affirmé que cet argent comme le précédent constituait un prêt et qu’il s’engageait à le rembourser en totalité le 13 juillet 2014 à 7 h du matin. Devant ma méfiance, il m’a assuré que cet argent allait lui servir pour faire le travail sur moi et sur mon mari dans la …forêt car ma belle famille cherchait à nous séparer, qu’il serait dommage que mon mari me quitte … Je ne savais pas quoi faire, rien n’ avait d’importance pour moi, je voulais seulement conforter mon couple, régler mon problème de fausses couches, une véritable obsession qui m’empêche de dormir …

Je croyais sa demande d’argent terminée, mais non , quelques jours après il me demande encore 200 € pour acheter une vache et la sacrifier pour que mon mari reste avec moi. 10 jours plus tard, il me demande un complément de 100 € pour l’achat de la vache et exige 30 € supplémentaires pour faire les courses et partager le repas à la mosquée de Lille, sans oublier de me faire payer le coût de ses frais d’essence , cette fois 10€ 

Le 1er juillet , je lui ai encore donné 150€ pour l’achat d’un produit ‘’ chargé’’ , oeuvre de son travail ( qu’il m’a remis), soi-disant très puissant pour que mon mari reste avec moi .  Le 8 juillet, il me réclame encore 360 € pour un ultime et dernier produit d’une grande efficacité , beaucoup plus efficace que le précédent. J’ai dit stop car en l’espace d’1 mois il m’a soutiré + de 10.000 € pour rien . Devant mon désarroi, il m’a demandé de trouver un peu d’argent car le travail est pratiquement terminé et qu’il serait dommage de le gâcher. Il est arrivé à me soutirer encore 100 € pour me remettre le produit ‘‘miracle’’ .

le 14 juillet, comme je ne voyais rien venir, je lui téléphone pour qu’il me rembourse les 8300 € , comme convenu et là , je croyais tomber sur la tête de m’entendre dire: “ il ne faut pas aller plus vite que les esprits , d’ailleurs ils m’ont dit d’arrêter le travail sinon tout allait se retourner contre nous’’. Il a même fait semblant de pleurer, en espérant me faire croire que les esprits allaient se mettre en colère et fâcher.

Aveuglée par mes soucis, mes fausses couches , la peur de voir mon mari se désintéresser de moi ou me quitter , je me suis faite manipuler , escroquée par un filou. Dire que j’ai obéi à cet individu les yeux fermés , j’ai placé tous mes espoirs entre ses mains et là je me réveille, je sors d’un cauchemar, du moins je le croyais. Mais non, je ne dors plus, je ne vis plus, je suis une morte vivante…

Je ne veux pas , je ne souhaite pas que d’autres personnes se fassent escroquer comme moi, je dépose plainte. En espérant que je finirai par sortir de ce cauchemar.

Mylène

 

Publié

Droit de réponse

A la suite de la publication du témoignage paru le 23 juin 2014, intitulé: ‘‘Les dangers de la voyance’’ http://inad.info/blog/temoignages/538-la-voyance-de-tous-les-dangers , la société Utel , responsable de la plateforme AlloKang , cité dans ledit témoignage , nous a demandé la publication de son droit de réponse ci-dessous.

			                Droit de réponse  

La société UTEL entend utiliser son droit de réponse suite à un article publié le 23 juin 2014 par l’INAD signé par TAN et intitulé « La voyance de tous les dangers ».

Il est rapporté dans cet article les propos d’une cliente TAN, elle-même rapportant les propos d’autres personnes.

Ces personnes rapportent des propos mais tiennent à rester anonymes, si bien qu’il ne peut absolument pas être vérifié la teneur de la réalité des propos tenus.

La société UTEL rappelle qu’elle est une plateforme technique de mise en relation auprès d’experts dans différents domaines (Avocats, Coachs Diététiciens, Ingénieurs informatiques, Médiums,…) et qu’elle apporte une soin particulier à vérifier à ce que chaque expert bénéficie d’une bonne qualité de ligne téléphonique et réponde de manière claire, intelligible et rapide aux questions qui lui sont posées, le contenu des conversations étant confidentiel et notre plateforme n’ayant pas à intervenir en la matière.

De surcroît, ce sont les notes attribuées et les commentaires des clients qui aident les utilisateurs à effectuer leur choix et l’utilisation de la plateforme se fait avec le même modus operandi que les principales places de marché en ligne comme blablacar.com, Airbnb, Etsy …

Concernant le médium Allan qui est critiqué par TAN, celui-ci, bien que critiqué apparemment à tort, bénéficie d’une centaine de témoignages plus qu’élogieux et la personne ayant inspiré l’article, TAN, l’a consulté en dernier lieu le 21 mars 2013, si bien qu’il est curieux qu’elle ait fait des commentaires plus d’un an après !

Elle indique, de surcroît, qu’elle aurait eu l’occasion de parler au téléphone avec d’autres clientes de la plateforme Allokang qui pourtant garantit la stricte confidentialité des identités et des numéros de téléphone, si bien que cela n’est absolument pas possible.

Il est fort vraisemblable que cette TAN soit une concurrente directe de notre société.

De surcroît, venir alléguer que « des pratiques éhontées et la dangerosité de tels individus comme les médiums seraient mis en valeur avec la complicité bienveillante de notre plateforme pour tromper, manipuler les esprits fragiles » paraît inadmissible.

En effet, la société UTEL trouve ces propos inadmissibles puisqu’elle ne fait que s’attacher à mettre en relation différents experts dans différents domaines de compétences vérifiées avec des utilisateurs, ne pouvant absolument pas être complice « de la moindre tromperie ni de la moindre manipulation » puisque la plateforme ne se livre pas à un contrôle de contenu et que les utilisateurs sont libres d’interrompre la conversation, si le consultant ne répond pas à leurs attentes.

                                          ........................................

Réplique de l’INAD :

L’INAD maintient l’intégralité du témoignage, intitulé : ‘’ La Voyance de tous les dangers’’, publié le 23 juin 2014, par Madame TAN, une ex-cliente mécontente des agissements du ‘‘voyant’’ ALLAN, exerçant sur plateforme Allokang . En effet, avant de publier ledit témoignage, nous nous sommes assurés de l’idendité, de la crédibilité et des motivations qui ont poussé son auteure ‘’ choquée’’ à apporter son éclairage sur son expérience malheureuse en tant que consultante. Nous rappelons que ce témoignage n’est pas le premier à nous parvenir, mettant en lumière les dérives multiples et détestables de certains ‘‘voyants’’ baptisés experts ou masters, dont l’activité nous paraît être contraire aux bonnes mœurs et à l’intérêt légitime de tiers que l’INAD a pour objet de défendre.

En dépit des pressions exercées sur elle, l’INAD maintient ses observations générales sur le monde de la voyance et sur les pratiques ‘‘nuisibles ‘’ d’ illuminés, de gourous improvisés et de voyants autoproclamés en particulier, dont un grand nombre se cache souvent derrière un nom d’emprunt et une photo ‘’ déco’’ pour échapper à leurs responsabilités.

Publié

Astro-Jacqueline ou astro pour gogos?

Astro-Jacqueline vous propose une consultation de voyance rapide et sérieuse pour 1€ les 10 premières minutes et 6 € la minute supplémentaire, jusque là rien de ‘‘particulier’’ . Mais où le bât blesse , c’est quand les auteurs de cette habile accroche publicitaire croient s’adresser à des gogos écervelés ou à des pigeons à plumer …Pour ferrer le futur client , tenté par la voyance dite à 1 € , il lui est demandé de remplir un fichier, en tirant 3 cartes , de donner sa date de naissance , son prénom et une adresse mail afin de lui permettre de répondre. Et pour finir posez-moi une question, insiste Jacqueline.

Notre avis, nous ne recommandons pas ce site, d’autant plus que dans ses conditions générales de vente , il se dégage de toute responsabilité , en faisant croire que leur site “” propose un contenu de divertissement sur les thèmes des arts divinatoires lequel revêt un caractère purement culturel, récréatif et ludique.“

Nous dénonçons avec la plus grande fermeté ce type de tromperie qui sème le trouble et la confusion dans l’esprit des clients mal informés et particulièrement influençables , susceptibles de faire appel à ce site spécialisé dans le commerce de la voyance illusoire , et se voir alors imposer des forfaits de consultation en fonction de la catégorie des professionnels virtuels ( aucun nom ne figure sur le site) :

Médium Or , Rubis, Diamant, Platine , les consultation vont de 140 à 1300€ . On est loin de la consultation à 1€. Nous rappelons qu’une voyance à 1 € n’existe pas

Nous mettons en garde les clients consommateurs de ne pas tomber dans ce piège éhonté, qui n’est rien d’autre qu’un appât pour gogos .

Comme l’a si bien dit Michel Audiard :” Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages ! »

Lien utile http://inad.info/blog/conseils-pratiques/531-professionnels-et-sites-a-eviter

Publié

Voyance gratuite chèrement payée

Audiotel.tv est un cabinet audiotel immatriculé sur la Côte d’Azur, comme la majorité des cabinets audiotels. Force est de constater qu’il semble plus facile (plus agréable) de gérer des faux voyants bien installés dans une villa sur les hauteurs de Toulon que dans la pollution parisienne. Tout comme Jésus multipliait les poissons pour nourrir les pauvres, le propriétaire, P Montagnac, multiplie les offres de voyances gratuites. Sympa non? Ben non. Parce que en regardant bien les conditions de cette offre, on se rend compte que pour bénéficier de cette offre, il faut impérativement donner son numéro de carte bleue… Parce que l’offre de “voyance gratuite” ne concerne que les 10 premières minutes de la consultation. Les minutes suivantes “vous ne paierez que 3€ la minute supplémentaire” selon le site. Ce qui nous fait tout de même un montant de 180 euros de l’heure pour une voyance gratuite! Le cabinet audiotel va jusqu’à préciser: “ ce qui est un petit prix en comparaison des offres de voyances gratuites qui existent”… C’est évident voyons, 180 euros de l’heure c’est moins cher que gratuit. Logique. On savait que les audiotels prenaient les gens pour des pigeons, maintenant ils se permettent même de les prendre pour des imbéciles qui ne savent pas compter. Leurs clients sont tellement bêtes, que les gérants du site audiotel.tv affirment même le plus sérieusement du monde qu’on peut lire l’avenir sur le sexe ou sur les fesses.   Cette offre, cette grossière tromperie, de voyance gratuite hors de prix est tellement intéressante pour la gérante du site qu’on retrouve exactement la même offre sur un autre site, avec le même numéro de téléphone. Le site, voyance-gratuite.info, appartient à un certain Mr Legras qui habite, je vous le donne en mille…. à Toulon! 

Reprenons: audiotel.tv, P. Montagnac à Toulon. voyance-gratuite.info, J-F Legras à Toulon. Et, ô miracle, qui trouve-t-on à Toulon? Une certaine Pascale Montagnac-Legras (tiens, tiens), magnétiseuse - coach de vie, un personnage pour le moins paradoxal. Sur le site dédié à son talent extraordinaire, la dame déclare qu’elle ne “surestimera pas ses compétences” mais affirme obtenir des “résultats fantastiques”, des “résultats stupéfiants”, déclare “la guérison n’ayant aucune limite, je soigne tous les troubles physiques ou psychologiques, ainsi que de nombreuses pathologies.” Ailleurs, la dame affirme qu’elle “refuse d’assimiler la profession de magnétiseur à une quelconque science occulte”. Pourtant dans son élogieuse auto-biographie (on n’est jamais si bien servie que par soi-même), la dame insiste fortement sur ses dons de médium, sur sa pratique de la voyance, et ses différentes initiations à la flamme violette. Rappelons que lesdites initiations ne sont que des pseudo-diplômes envoyés par la poste en même temps qu’un bête manuel pour des sommes allant 100 à plus de 300 euros. Quant à la flamme violette, il s’agit d’une bande d’illuminés qui affirment être des relais du mythique comte de Saint-Germain.

Allez, mieux que la voyance gratuite à 180 euros l’heure, je vous offre une séance gratuite de l’éclair rose et or, soit une seconde d’illumination intra-temporelle qui vous mettra en relation directe et néanmoins supra-naturelle avec Lady Gaga. Pour cela, envoyez-moi dès aujourd’hui un chèque en blanc, je vous rembourserai le timbre !

Buffy Brinogène   

Publié

INSEE - VOYANCE : Les mauvais chiffres

L’INAD est consulté régulièrement par toutes sortes de médias (presse écrite, télés, radios) aux fins de connaître le chiffre d’affaires généré par le monde de la voyance et des arts divinatoires. Pour l’Inad, la florissante pratique des arts divinatoires dégage un chiffre d’affaire annuel d’au moins 3 milliards d’euros. Or on se rend compte que cette donnée se trouve en contradiction avec l’estimation livrée par l’INSEE. Celle-ci, qui remonte à 2008, donne un montant de 70 millions d’euros par an.

Nous trouvons tout de même curieux que cet organisme (dont les informations sont une référence pour les médias, l’administration et le public) n’ait pas pris la peine d’étudier plus profondément cette profession qui regroupe des dizaines de milliers de praticiens, consultés régulièrement par des millions de consommateurs. Déjà en 1988, un mémoire de l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) de Bordeaux avait avancé le chiffre gigantesque de 7 milliards de francs. Quant au Ministère de l’Economie et des Finances, il estimait, en mars 2000, que ce chiffre d’affaires atteignait la somme colossale de 23 milliards de francs soit 3,2 milliards d’euros. Comment expliquer alors cette énorme différence d’estimation concernant les sommes générées par le monde de la voyance? Curieusement, depuis 2008, aucune statistique, aucune étude n’a été réalisée et publiée à ce sujet par l’INSEE …

Selon l’Inad, plusieurs anomalies dans la méthode statistique ont induit cette énorme erreur dans le calcul du chiffre d’affaires des arts divinatoires. Le résultat affiché par l’Insee se situe donc bien loin de la réalité. Le problème n’est pas du fait de l’Insee, mais de l’Etat. En effet, la majorité des arts divinatoires n’est pas reconnue par l’Etat. Seuls les astrologues et les spirites sont reconnus et affiliés sous la nomenclature NAF 96.09Z. Une section fourre-tout où l’on retrouve également les tatoueurs, les toiletteurs pour chiens ou encore les photomatons. Comment dans ce cas-là, émettre des statistiques valables sur les arts divinatoires? Surtout quand on sait que bon nombre de charlatans et d’affairistes, et notamment les grands cabinets de voyance par téléphone ou par internet, se déclarent dans la rubrique “gestion des biens et des affaires” ou dans celle regroupant les “conseils et services informatiques”. Il existe même une “voyante” du sud-ouest qui s’est déclarée en tant qu’éleveuse de bétail ! Sans oublier la multitude de petits margoulins qui oeuvrent au noir. Rien qu’en tenant compte du chiffre d’affaires obtenu par les grandes sociétés de voyance à distance, on s’aperçoit vite que les chiffres avancés par l’Insee sont erronés. En quelques clics, et sans s’embarquer dans des calculs statistiques fumeux, l’Inad a relevé que le chiffre d’affaires de 2 plateformes spécialisées dans la voyance à distance dépassait les 36 millions d’euros. Multipliez ce chiffre par les centaines de plateformes, services audiotels et autres sites dédiés, vous comprendrez vite que le chiffre d’affaires des arts divinatoires est gargantuesque. Du coup, à l’instar de l’Inad, vous vous demanderez pourquoi l’Insee, et plus généralement l’Etat, continue d’ignorer cette énorme gabegie que représentent les escroqueries à la voyance. Il faut en effet savoir que le nombre de praticiens des arts divinatoires est d’environ 100.000, bien plus que d’avocats et de prêtres réunis, trois fois plus que de psychologues. Et on estime que plus des deux tiers des praticiens des arts divinatoires sont des charlatans. De nombreuses plateformes dirigées par des affairistes spécialisés dans la voyance illusoire, comptent plus de 200 voyants, dont  les 3/4  sont des illuminés, des charlatans, de simples étudiants ou des commerciaux formés pour la circonstance et baptisés pompeusement “ conseillers” ou “experts”. Des spécialistes qui ne sont en réalité que des experts aveugles et des voyants myopes, susceptibles d’être poursuivis pour usurpation de titre et escroquerie en bande organisée.

La publicité mensongère est devenue un atout de poids pour les plus grandes plateformes de voyance. Ces dernières conseillent même à leurs collaborateurs d’utiliser un nom d’emprunt, des photos ‘‘DECO’’ et de s’affubler de titres aussi imaginaires que farfelus pour attirer le maximum de clients. Ou plutôt de victimes. Des personnes toujours déconnectées de la réalité à cause de problèmes personnels souvent graves (maladie, pauvreté, solitude). Des personnes fragiles, faciles à manipuler pour obtenir beaucoup, beaucoup d’argent.

Entre des chiffres erronés, des professionnels autoproclamés et à multiples facettes, ceux qui utilisent la publicité mensongère (souvent les mêmes), le consommateur est une victime en puissance, avant même la consultation. En effet, dès qu’il envisage de faire appel à un voyant, un astrologue ou un marabout, il a de fortes (mal) chances de tomber dans l’engrenage infernal de l’escroquerie à la voyance.

Il est incroyable de constater qu’en France où les normes et les obligations légales sont bien supérieures à celles mises en place par l’Europe, il puisse encore exister cet énorme marché de l’escroquerie au vu et au su de tout le monde.

Devant ces faits qui sont, hélas, trop souvent avérés, il nous semble qu’il va de la responsabilité des pouvoirs publics de réagir afin que cette profession soit clairement reconnue, définie et réglementée, et ceci dans l’intérêt des clients-consommateurs et des professionnels honnêtes et rigoureux. .

Publié

8 e étage.fr: Mauvais présage pour les faux voyants

Enquête sur le monde de la voyance

Alexandre Bassette vient de publier sur le site 8e étage.fr une enquête choc sur le monde de la voyance :’’ Mauvais présage pour les faux voyants’’. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant: http://8e-etage.fr/2014/03/25/mauvais-presage-pour-les-faux-voyants/

Publié

Les escroqueries repartent à la hausse

Après une légère accalmie, les escroqueries à la voyance repartent à la hausse de façon alarmante pour l’ensemble de la profession. Nous venons de recevoir plusieurs plaintes et témoignages mettant en cause ‘‘sérieusement’ plusieurs plateformes et leurs ‘’ voyants’’ autoproclamés. Il est regrettable que lesdites plateformes , pourtant informées par nos soins, continuent à s’entourer d’un grand nombre d’imposteurs: agressifs, malveillants et insultants, spécialisés dans le chantage et les pressions de toutes sortes à l’encontre de leurs clients mécontents.

Il est bien évident que ces sociétés ne sauraient , nous semble-t-il , échapper à leur responsabilité en reportant la faute sur le ou ‘‘les prestataires - voyants ‘‘mis en cause.

Nous vous invitons à lire ou a relire l’article de Marie B, en cliquant sur le lien suivant: http://inad.info/blog/presse-ecrite/426-audiotels-voyance-derives-et-esc

Nous ne tenons pas à jeter de l’huile sur le feu mais à tenter d’organiser notre vigilance pour informer, protéger les clients fragiles et une profession qui pourrait être honorable . ..

Publié

Arts divinatoires et réglementation

Notre intervention pour la réglementation de la pratique des arts divinatoires, auprès de Monsieur François HOLLANDE , Président de la République, a reçu un avis favorable. Par la même occasion, nous avons été informés que Monsieur Michel SAPIN, Ministre du Travail , se penchera sur les conséquences pratiques de la mise en application de notre démarche et de nos souhaits. Nous vous tiendrons informés.

Publié

www.voyancegratuite-email : un site pour vous arnaquer

Les arnaques à la voyance gratuite se multiplient, des plateformes aux multiples facettes se sont mises de la partie et tentent par des techniques publicitaires habiles et mensongères d’attirer le client fragile , allant même à utiliser , à usurper le nom de l’INAD et son logo . La dernière société en date , Elvyre Médiacom, qui est à l’origine de cette usurpation et de cette tromperie , a déjà fait l’objet, par le passé, de plusieurs réclamations et plaintes de consommateurs mécontents de ses services et de ses ‘‘Voyants’’. Mise en demeure par téléphone et par écrit de supprimer les informations relatives à L’INAD et à son Logo , Elvyre Médiacom a effrontément, contester le bien fondé de notre démarche , allant même jusqu’à dire : “ non, ce n’est pas nous…, notre site a été piraté… Cette excuse, avancée pour la circonstance, est complétement fausse , car les numéros de téléphone 01 44 88 00 … et 00 92 222 …. appartiennent bien à la société en question

Consommateurs ce site est éviter et si vous avez été victimes de ce site, contactez-nous. :http://www.voyancegratuite-email.com/References/Annuaire-du-guide-de-la-voyance.php

Il est bien évident que l’INAD utilisera toutes les possibilités judiciaires pour faire cesser cette tromperie et cette usurpation.

Publié

Viversum: Formation de '' voyants- comédiens '' à la tromperie 

Le comédien tel qu’on le connait n’est plus, exclusivement, celui qui joue un rôle dans un film, une série, ou dans une pièce théâtre. En réalité, une nouvelle génération d’acteurs excelle au sein de certaines entreprises mercantiles qui se gavent sur le dos d’une clientèle dupée, manipulée , trompée. Si dans un cours de comédie l’acteur apprend à parfaire son jeu suivant des techniques appropriés, le voyant en formation suit le même parcours à la différence que son interprétation finale repose essentiellement sur de l’improvisation indélicate.  <p style="float: right"> </p>

Récemment, l’INAD a découvert que Viversum a mis au point une véritable ‘’ bible de conseils pratiques ‘’ à la disposition de ses ‘’ voyants’’ pour mieux retenir les clients le plus longtemps possible et leur soutirer le maximum d’argent.

En fait, il s’agit d’un guide canaille écrit par le maître à penser de l’entreprise pour aménager “sa propre cour des miracles”, sauf que cette cour-là dépouille les mendiants. Les cancres de la voyance qui choisissent cette voie virtuelle de consultations téléphoniques doivent, impérativement, épurer leur discours pour enjôler une clientèle qui n’est pas toujours au parfum des pratiques démentielles dans une profession qui est composée que de quelques voyants dignes de ce nom. L’activité qui nous préoccupe dans cet article est exclusivement téléphonique, dont les prescriptions formatrices sont incontournables pour devenir un bon commercial préférablement à un excellent extralucide. Les techniques de séduction via le téléphone doivent s’adapter à toutes les situations, avec de la rigueur et une certaine concentration pour développer une voyance brumeuse qui doit satisfaire un maximum de clients. Nous constatons surtout que la carte bancaire est pour ces initiés ce qu’est le tronc dans une église. Le plus étonnant dans ce guide est l’absence du mot “talent” qui, suivant la logique, est celui qui devrait apparaitre avant le mot “paiement”. Cet escadron de jeunes et moins jeunes recrues incompétentes doit répondre au règlement pour percevoir les fruits d’une activité qui trompe en dissimulant les véritables sentiments, en jouant l’honnêteté avec ruse et une overdose d’hypocrisie.

D’autre part, il est demandé aux aspirants de se relaxer quelque temps, et de se détendre un maximum avant de commencer les consultations. En fait, les pseudos voyants ont autant le trac que les clients tourmentés. Ce guide va même jusqu’à conseiller “de se racler la gorge, se moucher et boire de l’eau” pour avoir un son de voix limpide. Comme les voyants en formation travaillent de leur domicile, il est primordial d’éteindre la radio, la télévision et son portable pour éviter d’embrouiller une consultation qui n’est autre qu’un discourt de polichinelle. Dans ce même guide, la structure d’un appel est précise avec des détails importants pour mieux appréhender le client novice, et les bénéfices qui démontrent le bien-fondé du mini scénario. Le voyant auto-proclamé est invité à parler lentement, ce qui est de bon aloi pour une communication facturée à la durée. Il ne faut pas se leurrer, ce guide est fait pour métamorphoser un âne en un cheval de course dans l’unique but de faire de l’argent, et cela avec les compétences d’un commercial chevronné et non celles d’un voyant talentueux comme il en existe peu.

Le guide est sans équivoque, les voyants ne doivent pas poser des questions qui pourraient trahir leur inaptitude par exemple : “Pensez-vous que c’est bien ?, Est-ce que je peux répondre à autre chose ? Ce sera tout ? “etc… Il va sans dire qu’on imagine mal un voyant demander à son client ce qu’il n’est pas capable de voir ! Paradoxalement, il y a des questions qui dénoncent l’incapacité du voyant comme : “Qu’en pensez-vous ? Que comptez-vous faire par rapport à cela ? Qu’elle serait votre réaction ? Qu’en est-il ? “Parlez-moi de…”, “Éclairez-moi sur”…“Donnez-moi votre opinion sur”…, etc… Ce sont des demandes précieuses pour un pseudo voyant qui souhaite perpétuer une consultation avec des éléments que le client lui offre sur un plateau, sans même s’en rendre compte. En revanche, l’entreprise en cause dans cet article, qui est en fait le clone de la plupart de ses consœurs, se protège pour passer au travers des poursuites judiciaires. En fait, elle proscrit les réponses relatives à la santé, au droit et autres domaines sensibles. Les voyants qui travaillent pour ce type de société acceptent par contrat de ne pas s’approprier les clients de la plate forme. Pour ce qui est du client en colère, le guide recommande de laisser ce dernier dans son jus pour mieux se calmer, de ne pas répondre à ses insultes éventuelles, et lui dire qu’il a raison comme pour cette vieille formule “le client est roi”. En ce qui concerne les problèmes liés au paiement de la consultation, le voyant est tenu de renvoyer chaleureusement son interlocuteur au service client via un numéro de téléphone. Ce qui est invraisemblable, c’est que le voyant doit impérativement trouver une solution pour détendre un client grognon, par exemple lui offrir des minutes gratuites au cas ou les excuses ne suffiraient pas. Comment croire à ce type de voyance en lisant dans les pages de ce guide des ordres qui signifient clairement que les voyants ne sont pas aptes à pratiquer ce métier ? N’est-ce pas la seule vérité ? La consigne à ne pas manquer est celle de réclamer au consommateur son nom et sa date de naissance pour pouvoir consulter, via un logiciel spécifique, les caractéristiques de son signe, et ainsi prédire les aspects astrologiques plutôt qu’une voyance erronée. Ensuite, c’est le tirage et l’interprétation des cartes, une pratique bâclée qu’un enfant pourrait apprendre en quelques heures. Dans cette présentation, on arrive très vite sur “le volet amoureux” qui est sans doute le côté le plus motivant pour recevoir une voyance, avec les problèmes d’argent. Cela dit, le côté professionnel, avec la montée du chômage, est un point important pour séduire les consommateurs inquiets. A chaque fois, le voyant est tenu d’écouter, traiter et approfondir le sujet et, à n’en pas douter, allonger le temps de la consultation parce que le temps c’est de l’argent ! En fait, le voyant accompli est celui qui revient sur ses premières réponses pour “semer du vent et récolter une tempête pécuniaire”. Pour être candidat à la voyance de l’entreprise commerciale qui recrute, il faut être le soldat parfait qui répond aux ordres d’un commandant qui n’a aucun scrupule à fabriquer des parloirs. Par exemple, si un client demande : “ j’aimerais savoir si je vais avoir une promotion cette année”, la réponse est : “Je vois que professionnellement vous…..mais je ressens également des choses côté affectif”. C’est ce qu’on appelle noyer le poisson. Les exemples sont nombreux et à chaque fois, il est conseillé de répondre avec une grande subtilité pour entortiller le consommateur avec des réponses imprécises.

Autant dire que celles et ceux qui s’interrogent sur leur avenir financier, sentimental, professionnel … ont tout intérêt à fuir certaines plateformes et un grand nombre de leurs pseudo-voyants, justement pour faire des économies, et choisir un voyant qui ne se cache pas dans’’ un confessionnal’’.

Sandro

Publié

Bonne et heureuse année 2014

Le Conseil d’Administration de l’INAD et l’ensemble de ses membres vous souhaitent une bonne et heureuse année 2014.

Publié

Voyance gratuite: Des Procédés frauduleux

Devant la concurrence effrénée tendant à harponner le client potentiel, la voyance gratuite a fait son entrée dans le marché juteux de la détresse humaine. Il faut rappeler qu’il n’y a rien de gratuit dans cette pseudo voyance gratuite car ceux qui proposent ‘‘généreusement’’ cette offre, le font pour mieux convaincre une clientèle non avertie, crédule et souvent en situation de mal être. De nombreux praticiens et /ou responsables de sites utilisent frauduleusement le nom de l’INAD pour des voyances gratuites, d’autres font état de leur appartenance à l’INAD , ce qui est totalement faux. Nous sommes intervenus auprès d’un nombre de voyants pour faire cesser certaines publicités mensongères et l’utilisation frauduleuse du logo INAD .

Clients -Consommateurs, fuyez toutes celles et tous ceux qui vous proposent une consultation de voyance gratuite et/ou qui se recommandent mensongèrement de l’INAD. La liste des professionnels que l’on peut ne pas consulter ,que nous proposons de publier prochainement, comportera le nom des intéressés.

Nous tenons à préciser à la personne qui nous a alerté, que nous remercions pour sa vigilance, que tout praticien a la possibilité, dans une démarche librement consentie, de signer la Charte de la profession, encouragée par le Ministère. Seulement il y a une nuance de taille : signer la charte ne veut pas dire adhérent à l’INAD. .

L’utilisation de procédés frauduleux , sous le couvert de la voyance gratuite, représente un véritable danger pour les consommateurs et discréditent la pratique des arts divinatoires.

Nous souhaitons dans l’intérêt de la profession et des clients- consommateurs que les Professionnels responsables réagissent afin de préserver l’avenir de leur activité qui, doucement mais sûrement est en train de perdre tout son sens , toute crédibilité…

Publié

Liste des professionnels que l'on peut ne pas consulter

De nombreux consommateurs et praticiens se rappellent , certainement, de notre rubrique: ‘‘Liste des professionnels que l’on peut ne pas consulter’’ http://inad.info/blog/juridique/90-la-liste-des-professionnels-que- qui a défrayé la chronique et a dérangé un grand nombre de cabinets de voyance et de professionnels autoproclamés, dont le magazine 60 millions de consommateurs , entre autres, s’en était fait l’écho. Aujourd’hui , devant la multiplication de cabinets de voyance et de plateformes qui poussent comme des champignons, recrutant des illuminés , des affairistes notoires et véritables manipulateurs professionnels , l’INAD a donc décidé de reprendre -prochainement – , ladite rubrique , intitulée :”Professionnels et plateformes que l’on peut ne pas consulter”.

Bien entendu, il s’agit de notre avis justifié par des réclamations ou de plaintes de consommateurs.

La reprise de cette liste n’est pas dictée par une quelconque malveillance, mais a pour but , en réalité, de limiter voire de mettre un frein aux dérives et aux abus commis par un grand nombre de praticiens et de sociétés spécialisés dans la publicité mensongère, les mises en scènes frauduleuses et dans les consultations de voyance gratuites et illusoires .

Publié

Voyance gratuite : une tromperie astucieuse et généralisée

 La généralisation des propositions de voyance par téléphone à domicile  prend aujourd’hui une ampleur considérable. Et cela s’avère particulièrement inquiétant pour l’avenir de la profession sans oublier que  les victimes sont de plus en plus nombreuses. Il s’agit la plupart du temps de personnes seules, isolées,  en situation de mal être ou affaiblies dans un environnement personnel ou professionnel anxiogène.  <p style="float: right"> </p> Clients-consommateurs , ne vous laissez pas tenter par ces propositions alléchantes, souvent imposées, qui vous mettront sans aucun doute dans l’embarras. En toute hypothèse, sachez que tout accord virtuel ne vous engage nullement et que vous pouvez ne donner aucune suite, sans risque de poursuite à votre encontre. En effet, vous n’avez signé aucun contrat écrit et la société de voyance ou le voyant ou pseudo voyant n’a aucune preuve de votre engagement supposé.

Si vous êtes victime de tels agissements ou que vous vous trouvez dans une situation similaire, vous avez la possibilité de nous contacter afin d’envisager les mesures à prendre.  Nous rappelons qu’un voyant honnête, responsable de ses actes, n’est pas un illusionniste. Il ne peut se prévaloir de compétences, de savoirs et de connaissances dans le seul but d’ imposer conseils et directives afin de soutirer des sommes conséquentes à des personnes fragiles, crédules ou mal informées.  De façon quasi systématique, souvent le client démarché se trouve en position de vulnérabilité et par conséquent, il est dans l’incapacité de mesurer la portée de son engagement. Force est de constater qu’il est une proie facile pour les manipulateurs professionnels .

Les professionnels  qui utilisent  de tels procédés sont,  dans la plupart des cas,  des entreprises commerciales employant des commerciaux, manipulateurs et  vendeurs de chimères.  Ils excellent dans  l’ art de la tromperie , et souvent exercent sous un ou plusieurs pseudonymes. Il n’en demeure pas moins que ce type d’agissement n’est pas acceptable.  Et chacun sait à quel point les conséquences de ces actes sont dommageables aux clients. En cas d’abus avéré,  il convient de saisir la justice car les conséquences sont souvent dramatiques et les clients se retrouvent in fine dans des situations inextricables. 

En cas de procès, l’INAD apportera son concours  et se portera partie civile . Tout praticien consciencieux se doit de réagir. Nul ne peut rester silencieux face à tant de  médiocrité quand on sait que ces  escroqueries finissent pas ternir l’image de l’ensemble de la profession, tout en détruisant sur son  passage le peu d’espoir qu’il reste aux clients affaiblis par des consultations entachées par l’usage de manœuvres frauduleuses, chantage , menaces, pressions psychologiques…  Fort heureusement, quelques professionnels responsables , tels que Denys Raffarin, le Guide de La Voyance, Estelle Des Enclos…, ont eu le courage de dénoncer des abus et autres impostures dans le monde de la voyance.  Il est anormal que la  grande majorité de la profession semble adopter un silence douteux, une attitude passive  qui conforte les affairistes et autres illuminés dans leurs agissements.

Professionnels, réagissez , soyez vigilants , contribuez à moraliser la profession et éviter les abus inimaginables dont les victimes se comptent en nombre.
Il en va de la crédibilité même  de votre activité, de votre profession dont l’avenir est en danger . Consommateurs, nous vous recommandons de ne pas vous faire duper  par les SMS reçus sur votre téléphone portable,  par les propositions de voyances gratuites  dans votre boite mail et par  les  promesses mensongères de gains mirobolants mais combien illusoires. Il convient de ne pas répondre et de ne donner aucune suite à ces invitations frauduleuses et lourdes de conséquences pour vos économies . Certains personnes , après avoir consulté un prétendu voyant, reçoivent une lettre d’huissier pour le paiement d’un engagement de consultations de voyance imposées. Si vous êtes dans ce cas, il faut savoir qu’une lettre d’huissier ne doit pas vous intimider, si elle ne repose pas sur une décision de justice.

Le domaine de la voyance recèle tellement de pratiques malicieuses, qu’il devient délicat de faire la part des choses. Il convient de se montrer attentif et de tenir compte des recommandations de professionnels engagés dans la transparence et le respect de la charte  professionnelle régissant la profession.

Publié

Confessions d'une Voyante

Rose-Anne Vicari a exercé en qualité de voyante durant deux ans sous le pseudonyme d’Enora. Elle pratiquait en cabinet audiotel et en consultation privée. Dans son ouvrage, Confessions d’une voyante paru aux Editions Max Milo, elle ne pratique pas la langue de bois. Dès le début, le ton est donné. Sans concessions, elle ose dénoncer l’envers du décor qui est loin d’être aussi idyllique que veulent nous le faire croire les margoulins de la voyance.

Confessions d'une VOYANTE

Youcef SISSAOUI, président de l’INAD, a accepté d’écrire la postface de ce livre, reflet du monde ésotérique et de ses dérives. Il oeuvre lui-même depuis de longues années pour instituer une certaine déontologie au sein des arts divinatoires, pour obtenir de la part de l’Etat une reconnaissance de ces métiers afin qu’il puisse y avoir un contrôle de leur pratique et que les clients abusés puissent obtenir une condamnation des escrocs. En attendant, l’INAD n’hésite pas depuis de longues années à dénoncer et combattre les pratiques détestables de certains voyants, les escroqueries et les abus de toutes sortes. Enfin, par le biais d’un service juridique pointu, l’Inad aide psychologiquement et juridiquement les victimes de ces charlatans.

L’histoire de Rose-Anne est toute simple. C’est celle d’une femme devenue voyante un peu malgré elle, qui se lance dans le métier afin de stabiliser une situation précaire. Et qui pourrait la blâmer dans cette époque particulièrement difficile où la majorité des citoyens estiment que la solidarité est une affaire d’Etat et non l’œuvre quotidienne de chacun d’entre nous? Rose-Anne Vicari a toujours eu des dons, et petit à petit, elle les exerce à titre privé par le biais de la cartomancie. Et puis un jour, elle se sent prête pour tenter l’aventure qui consiste à faire de la voyance son métier. Las, elle découvre vite la réalité du milieu et de tout ce qui se trame dans l’univers de la voyance. Elle va connaître des situations invraisemblables, faites de manipulations et de mensonges. Une mare nauséabonde de charlatans qui oeuvrent sans vergogne dans le monde des arts divinatoires. Ce monde que l’Inad dénonce depuis plus de 25 ans. Rose-Anne Vicari est vite devenue un de ces nombreux pantins qui travaillent sous les ordres de dirigeants sans foi ni loi, de cabinets où tous les coups sont permis dans le seul but de faire du profit.

Elle réalise que pour bosser dans ce milieu, il n’est nul besoin de qualification et que le client n’a guère de possibilité de les vérifier. Donc le client se confie à de parfaits inconnus. Il délivre ses doutes, ses secrets les plus intimes, les plus ardus, parfois les plus inavouables à des personnes qui non seulement ne pratiquent pas la voyance, mais n’ont aucune connaissance en matière de psychologie. C’est vrai que sur audiotel tous les chats sont gris. Rose-Anne Vicari découvre aussi qu’il faut juste savoir convaincre l’autre. Le convaincre de ses dons, de son pouvoir, de sa volonté d’aider son prochain. Se proclamer voyant serait donc à la portée du premier venu. Il suffit de le faire savoir et de le faire croire. N’importe qui peut s’improviser voyante, à partir du moment où l’on sait bien s’exprimer, avec politesse, courtoisie et par-dessus tout, persuasion. Etre voyant se résumerait bien souvent à savoir juste communiquer avec talent pour valoriser son image, gagner la sympathie du public, savoir garder le client 30 minutes en ligne, le brosser dans le sens de ses convictions, lui raconter tout et n’importe quoi du moment que c’est ce qu’il veut entendre.

Rose-Anne Vicari effectue ainsi 4 heures dispersées dans la journée, des semaines pour le moins bancales, travaille le week-end, certes sans frais depuis chez elle avec une ligne téléphonique, le tout pour 4,50 euros de l’heure. Qui travaillerait autant et pour être si peu rémunéré ? Mais elle œuvre, sûre de ses dons et de l’aide qu’elle pense apporter aux gens. Les bases de calcul sont autant variables : trafic clientèle, appels traités, appels en attente, temps réel, temps moyen de communication, temps programmé, temps généré, ratios divers… Bref, une rétribution noyée dans de multiples critères dont le seul but est d’exploiter une personne sincère (la voyante) pour arnaquer une autre personne sincère (le client). Rose-Anne ne perçoit que 30% sur les honoraires de consultation. Pour atteindre son objectif qui est de gagner 500 euros par mois, elle cumule les heures au téléphone. Elle enchaîne les clients. Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout cela ressemble à du stakhanovisme poussé à l’extrême. Facile, dans la voyance, il n’y a pas de syndicat et la majorité des personnes travaillant pour les cabinets audiotel ne sont pas salariées. Elles ont un statut de travailleur indépendant ce qui les rend corvéables et malléables à merci. D’un côté comme de l’autre de la ligne du téléphone, les personnes sont grugées et exploitées. Car, comme dans les autres secteurs économiques, les petits indépendants ont laissé la place à des entreprises spécialisées. Des personnes qui ont compris que la voyance représentaient un énorme marché, ont créé des cabinets de voyance, installés une plateforme téléphonique et enrôlé des vrais voyants comme des gens sans la moindre connaissance en arts divinatoires ni en psychologie. Ces entreprises engrangent des bénéfices impressionnants avec un investissement faible. Leur seule capacité consiste à exploiter des personnes en recherche de ressources pour gruger des personnes en détresses physique et psychologique. Leur seul intérêt est la manipulation des uns et des autres dans le but de faire des profits. Leur vision de la voyance correspond en tout point à celle d’un casino, source de dépendance reconnue et de souffrance au détriment des consommateurs et exploitation de leurs prestataires. A une différence près: l’exploitation des casinos est reconnue, réglementée et très contrôlée.

En se lançant professionnellement dans la voyance, Rose-Anne se voulait sincère. A travers cette expérience, elle en a beaucoup appris sur le coté sombre du genre humain. La consultation publique est un étalage impudique de ses problèmes les plus intimes. Mais à l’heure où des tas de gens exhibent leur vie privée sur internet, il ne faut pas s’étonner que des personnes en détresse s’ouvrent à n’importe qui. Les clients sont prêts à dépenser de l’argent pour tenter d’obtenir des solutions miracles, pour entendre que leurs vœux se réaliseront, quittes à se ruiner. Ils sont prêts à tout et ne veulent entendre que les interprétations qui les arrangent. On vacille entre sagesse relative et déraison, parfois agressivité. Rose-Anne Vicari s’aperçoit que les gens consultent pour tout et n’importe quoi, loin de la recherche de l’amour, de l’inquiétude financière, de l’espoir d’une brillante carrière…. Elle côtoie tous les jours la tristesse, la peine, le chagrin. La voyance est aussi une aide qui sert à surmonter des moments difficiles. Et cela, les margoulins de la voyance l’ont vite compris et ont mis tout en œuvre pour répondre à cette attente.

Rose-Anne Vicari en est donc arrivée à utiliser toujours les mêmes termes peu importe le cas. C’est à partir de ce moment-là qu’elle a compris que cela devenait malsain. L’envie la démange alors de tout envoyer promener avec fracas et de se libérer de l’exploitation du mal-être de ses clients. L’idée d’abuser de la misère psychologique des autres lui est devenue insupportable. Elle en a eu assez. De a voyance détournée de son but, entreprises spécialisées dans l’arnaque, âmes désemparées, exploitation de la précarité des prestataires : un mélange des genres depuis longtemps dénoncé par l’Inad, un mélange des genres qui lui paraissait de moins en moins acceptable. Plus elle avançait dans son constat d’une voyance dévoyée par les spécialistes de l’arnaque, plus elle se distanciait de ces pratiques, de son implication et du rôle qu’on l’obligeait à jouer. En définitive, plus elle pratiquait la voyance, moins elle se sentait à l’aise, plus elle entrait en colère vis-à-vis de ce qui s’y faisait. Elle a préféré arrêter et se retrouver en accord avec elle-même et ses principes. La voyance ne lui apparaissait plus comme l’utilisation d’un don pour venir en aide à ses concitoyens. Elle a donc laissé ses illusions dans cette expérience.

Le témoignage de Rose-Anne Vicari montre que les consommateurs devraient être réellement informés, dans un cadre légal, sur les compétences des voyants pour diminuer les risques d’arnaque (il y en aura toujours, comme partout), avoir la possibilité de faire un tri sérieux parmi tous les praticiens, et ne pas se laisser abuser par des stratégies qui ne sont, en définitive, que du marketing. Il paraît urgent aujourd’hui de réglementer cette profession, d’en fixer le cadre juridique, social et déontologique. L’encadrer éviterait assurément les tromperies et donc les grandes souffrances infligées à tous ceux qui consultent, mais également l’exploitation abusive de voyants.

Voici un livre pour le moins édifiant et unique en son genre qui apporte une vraie réflexion. Pratiquer la voyance serait aider son prochain. En est-on sûr à la lecture de cet ouvrage ? Après l’avoir parcouru, il est certain que vous ne regarderez plus le monde de la voyance de la même manière. Mais au moins, vous serez informés.

MarieChristine

Publié

Venusvoyance.com:Site parasite

Venusvoyance.com à éviter

Un site parasite - Venusvoyance.com - tél : 0175 75 12 63 ,089.22.22.470 … utilise sans vergogne le nom de l’INAD pour attirer une clientèle potentielle et proposer ses services délictueux de voyance ‘‘BIDON’’ . Il s’agit , vraisemblablement, d’un ou plusieurs individus bien organisés dans la tromperie et l’escroquerie à grande échelle. Consommateurs soyez vigilants, ne soyez pas dupes, éviter de faire appel à cette plate-forme de voyance.

l’INAD est fermement décidé à donner toutes les suites judiciaires à cette affaire.

Publié

ALLOKANG *

A la suite de notre intervention auprès du Voyant Jarod , mis en cause par Kaomia, la société ALLOKANG, soucieuse de son image de marque, de la satisfaction des clients et de la qualité des prestations des voyants qui officient sur sa plateforme, nous a informés être intervenue auprès du praticien. Ce dernier conteste les faits qui lui sont reprochés , mais a accepté de procéder à un remboursement partiel à hauteur de 2000 €, sur les 4000 € initialement indiqués par la plaignante.

Tenant compte des informations portées à notre connaissance par les protagonistes , l’INAD a trouvé cet arrangement équitable et a donc clos ce dossier ( sous toutes réserves)

  • le titre précédent :” Plateforme et Voyance’’ a été supprimé et remplacé par Allokang. En effet, la direction de cette plateforme a été attentive à la réclamation de la cliente.
Publié

VOL EN LIGNE

Je me manifeste auprès de L’INAD pour mettre en garde l’ensemble de la profession et lui permettre de réagir urgemment. En effet, une société de voyance www.voyeb.com usurpe les noms et l’identité d’un grand nombre de voyants et de sites à son propre profit.Cette société discrédite les praticiens dont le nom a été usurpé, les vole , trompe et abuse les nombreux clients qui font appel à ses services.
Je me suis aperçu de cette supercherie le mercredi 26 juin 2013 .Quelle a été ma surprise de constater qu’un charlatan avait usurpé ma photo sur mon site de voyance (http://www.sandvoyance.fr), en la plagiant et en le remplaçant par le site de cet usurpateur http://sandvoyance-voyeb.com/ qui a utilisé mon site, ma photo, ma publicité en rajoutant son numéro de téléphone: 08 99 86 01 00
 www.voyeb.com Site d’information sur la voyance Voyeb ouverture le 1 avril 2013 , contact : mathias.voyeb@gmail.com. Ces informations permettront à tous les professionnels victimes de cet individu ou de cette société de prendre leurs dispositions afin de faire valoir leur droit.En effet, Il s’agit là d’une vaste arnaque , une escroquerie organisée.Il est temps de faire bloc contre ces charlatans, les démasquer et leur demander réparation car notre réputation et notre profession sont en péril.

Damiani Sandra. Médium, voyante.

Publié

Halte aux escroqueries

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous plaindre d’un grand nombre de voyants incompétents voire malhonnêtes, qui se cachent parfois sous un pseudonyme. Pour être rassuré, contactez l’INAD pour avoir un avis sur les compétences réelles du praticien que vous envisagez de consulter.

Publié

Professionnels et consommateurs, vous êtes concernés

La Charte Morale et professionnelle , proposée par l’INAD à l’ensemble de la profession , vient d’être complétéé par un article relatif aux services audiotels et plateformes de voyance. http://inad.info/documents/charte_de_deontologie

A cet effet, il nous a semblé utile de rappeler que nous avons déjà publié le 10 octobre 2010 , un contrat de collaboration qui détermine les conditions générales et spécifiques selon lesquelles, une société de service par audiotel ou plateforme fournit un service de mise en relation entre un « Praticien Professionnel » des arts divinatoires et des personnes désirant des consultations de voyance ou des conseils de vie privée par téléphone http://inad.info/blog/annonces-diverses/342-contrat-de-collaboration-pour-la

Le respect des conditions stipulées dans ledit contrat , appliqué et respecté, ne peut que conforter tant les dirigeants des sociétés de voyance que les professionnels concernés, dans l’intérêt des consommateurs.

Professionnels sérieux , qualifiés, rigoureux, vous souhaitez que votre profession ne fasse plus l’objet d’une pratique anarchique livrée à elle -même, maintenue dans une confusion totale, ne restez pas isolés, rejoignez l’INAD http://inad.info/blog/juridique/443-organisation-de-la-profession .

Publié

Un an de prison ferme requise à l'encontre d'une voyante

Poursuivie par plusieurs clients a qui elle a soutiré des dizaines de milliers d’euros, Barbara B… ‘‘voyante ‘’ s’est retrouvée devant le Tribunal de Grande Instance de BRIEY (MEURTHE ET MOSELLE) pour falsifications de chèques et escroqueries à la voyance et aux travaux occultes. Le procureur a requis à son encontre 18 mois de prison dont six assortis du sursis, ‘‘avec obligation de rembourser les victimes et interdiction d’exercer la profession de voyante”

Pour en savoir davantage: http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/06/11/la-voyante-n-y-voyait-aucun-mal

Publié

La révolte d'une voyante repentie

Mon nom est Roxana, mon pseudo étant … sur le site de Cosmospace. Le scénario à suivre était simple, il fallait faire parler le client (ou la cliente), en lui faisant raconter une partie de sa vie. Déterminer les attentes de la cliente, puis poser des questions : “Combien de temps a duré cette relation ?”, “Depuis quand êtes vous seul(e) ?”, et annoncer que c’était à cause d’un “dialogue stérile” ou d’un “manque de dialogue” que le couple s’était séparé (dans le cas d’une rupture sentimentale). Pour éviter les drames (la responsable m’a clairement dit avoir déjà eu “des personnes en train de se suicider alors qu’elles étaient au téléphone avec [nous]”, et qu’elle avait du appeler les secours pour les envoyer au domicile des ces pauvres gens), il fallait fixer des rdv chaque semaine avec les personnes pour “faire le point” et continuer de les faire parler en laissant “toujours un espoir” et en expliquant que l’on sentait une “vague d’énergie positive” arriver, mais que ça allait prendre du temps (les prédictions étaient valables de “6 à 10 semaines”). L’ex-partenaire n’était “pas prêt” à revenir pour le moment (pour diverses raisons). J’avais un rôle “d’accompagnement”… 

Il fallait alors attendre que les clientes rappellent régulièrement, jusqu’au jour où elles finissaient par nous dire qu’elles n’en pouvaient plus d’attendre et avaient décidé de passer à autre chose. Ce à quoi il fallait répondre que c’était bien qu’elles aient pris cette décision, car justement, des “ondes positives” arrivaient en masse pour leur changer la vie.   Pour les faire passer en “transfo” (“transformation, c.a.d. passer de la simple consultation à 0,34 € la minute à la consultation privée à 15 € les 10 minutes, puis 4,50 € la minute supplémentaire), il fallait insister sur le fait qu’on pourrait leur fournir plus d’informations en privé. La phrase à dire : “Accordez-moi 10 minutes”, ça me permettra de vous en apprendre davantage. Il fallait demander 4 chiffres de 1 à 22 (dans mon cas) et quels qu’ils soient, je devais déblatérer sur ce que le consultant venait de me dire.  Le mot d’ordre “A la fin de la transfo, tu accélères pour les faire passer en prol’.”(prolongation à 4,5 € la minute). Je devais tenir le client en haleine afin de le faire débourser un maximum, car les 3 premières minutes de prolongation n’étaient pas comptabilisées si le client raccrochait avant la fin de la 3ème minute de prolongation (il fallait 4 minutes minimum pour qu’elles soient facturées) Le seul point positif : si on ne respectait pas le bip indiquant la fin des 10 minutes en le signalant au client, la prolongation devait être offerte (c’est ce qui était dit dans le tchat dont j’ai gardé une copie d’écran).   Il m’a été reproché d’être “trop directe” et de ne pas faire passer assez de temps aux gens au téléphone. Je ne savais pas comment broder, alors parfois, la responsable prenait la communication en cours pour me dire les phrases à répéter au client, pour l’inciter à passer en transfo avec moi, ou comment éconduire les client(e)s qui ne voulaient pas payer plus.

Je précise ici que toutes les parties entre guillemets sont les mots exacts de la responsable.

… je vous indique à titre informatif les rémunérations et quelques autres détails : 5 € HT/heure générée, 0,28 € HT/minute pour les appels provenant de la Suisse, de la Belgique, du Canada et du Luxembourg.

Pour les paiements en carte bancaire : CA de 0 à 4 999 € HT : 28 % de reversement, CA de 5 000 à 11 999 € HT : 30 % de reversement, CA de 12 000 à 19 999 € HT : 32 % de reversement, CA à partir de 20 000 € HT : 35 % de reversement. En outre, lors de ce qui a été un simulacre d’entretien d’embauche, fait par téléphone, il m’avait été assuré que le chèque de caution du matériel d’un montant de 200 € ne serait pas encaissé. Or, à réception de mon contrat (que je fournirais si vous le souhaitez), j’ai appris que le chèque serait encaissé après “deux mois révolus d’activité”. J’avais accepté une amplitude horaire de 14 h à 23 h du mardi au dimanche inclus. Pour ma part, je n’ai vendu aucun forfait, puisque c’est le standard qui est censé le faire, pour toucher une commission de 2,5 % du prix du forfait.   D’après le contrat (article 10) : “Le conseiller prendra à sa charge toutes les conséquences financières des dommages corporels, matériels et/ou immatériels (y compris image) consécutifs ou non subis par le client et sa clientèle à l’occasion de l’exécution du présent contrat.” En fait, Cosmospace sous-traite pour de nombreux autres partenaires. Les employés donnent à chaque connexion leur accord pour adhérer à la “Charte de Déontologie” que je pourrais vous faire parvenir si vous en avez besoin, de même que le contrat et son avenant.   Voilà, j’espère avoir fourni le témoignage le plus complet possible. Pour tout vous avouer, je pensais effectivement me faire pas mal d’argent, car ma carrière personnelle a du mal à décoller et que je pensais me “faire un nom” mais je ne veux pas profiter à ce point de la détresse morale. Au final, j’ai plus joué le rôle de psy que de médium.

Je croise les doigts en espérant que ma mésaventure servira à d’autres à ne pas faire les mêmes erreurs que moi.

Roxana ( pseudonyme)

Publié

Ils ont brisé pour mon couple

J’étais avec ma femme depuis plus de 30 ans, nous avons un garçon de 22 ans et une fille de presque 17 ans. Je gagne bien ma vie  et ma femme aussi. Nous étions une famille unie, nous étions heureux. L’été dernier, nous avons passé des vacances extraordinaires, rien n’annonçait la catastrophe qui allait s’abattre sur ma famille.   Au mois de novembre dernier, ma femme m’annonce qu’elle a un découvert de plus de 3 000 €, qu’elle me demande de combler, ce que je refuse catégoriquement car ce n’était pas la première fois. Alors, elle est rentrée dans une colère terrible et refusait de m’expliquer comment elle s’était retrouvée dans cette situation. Au fil des semaines, la tension montait de plus en plus dans mon couple. Ainsi, par exemple, le 29 décembre, elle m’a annoncé qu’elle partait pour fêter le nouvel an sans moi et sans les enfants ; chose qu’elle n’avait jamais faite. A son retour, je décide une fois de plus de l’aider financièrement, mais cette fois-ci à condition d’avoir un regard sur son compte bancaire, ce qu’elle a accepté.   J’appris alors, qu’elle avait un emprunt de 23 000€ à la banque, un crédit revolving de 5000 €, un prêt Carrefour Banque de 1 500€. En examinant ses comptes, je découvris des paiements avec sa carte bancaire sur les sites WENGO ET COSMOSPACE, avec des sommes très importantes telles qu’en avril 2012, elle a dépensé plus de 1 200 €. Je continuais  mes recherches et m’aperçut qu’elle dépensait des sommes folles sur des sites de voyance.   Je comprends qu’elle est addicte depuis longtemps  aux sites de voyance et particulièrement à celui de WENGO. Je fais rapidement le parallèle, plus ma femme consomme chez eux, plus elle est agressive vis-à-vis de moi.  Chaque fois que je tentais d’aborder le sujet, une dispute éclatait, elle s’absentait 5 minutes, se connectait sur WENGO et revenait avec des réponses toute faites, en utilisant un vocabulaire qui n’était pas le sien. Ses mails révèlent un véritable harcèlement de WENGO vis-à-vis de ma femme qui dure depuis des mois avec différents contacts par jour et avec différents interlocuteurs comme* … ..Elle les contacte par téléphone sur des numéros surtaxés (j’ai les preuves du coût des communications, entre 35 € et 600 € par appel) !   Elle reçoit leurs conseils de vives voix sans trace,  puis automatiquement, des mails d’enquête de satisfaction clients lui sont envoyés.  Bref, une méthodologie parfaitement rodée et une armada de personnes pour détruire mon couple, ma famille  et pour nous voler un maximum d’argent!   Aujourd’hui, j’ai bien conscience que ma femme est complètement manipulée par ces gens là et qu’elle ne maîtrise plus sa vie. Il y a un mois, ma femme a quitté notre domicile, sans me donner son adresse, sans me dire au revoir, en laissant notre fille, au motif qu’elle voulait vivre seule. Je suis très inquiet, elle se retrouve isolée et va dans le mur, j’en suis sûr avec de nouvelles dettes en perspective. C’est pourquoi, j’ai pris la décision de les attaquer en justice, au Pénal, pour qu’ils lui remboursent toutes les sommes.  Je tiens à témoigner pour ma famille et également pour que d’autres personnes   connaissent la vérité sur ces gens malhonnêtes, sans scrupules, prêts à tout pour avoir de l’argent.

Jacques d’Asnières

  PS : je tiens a vous préciser que ma compagne a été en dépression pendant 6 mois, arrêt de travail  de travail de novembre 2011 a avril 2012, justificatifs chez son médecin traitant Docteur …75015 paris

*Les noms de s voyants ont été volontairement occultés

Publié

Faux marabouts et vraie complice

Issue d’une famille nombreuse, il ne restait que ma mère et moi. ..En 2008, on découvre à ma mère une maladie rare, incurable, nécessitant  des soins continus, et placement en EHPAD après l’hospitalisation.

Après son placement , mon mari et moi avons décidé d’occuper la maison familiale (dont j’étais  l’unique héritière), pour la retaper. Six mois plus tard mon mari meurt brutalement d’un infarctus! J’étais abasourdie , complètement “paumée”. J’ai fui cette maison où je ne voulais et ne pouvais pas vivre seule. Je suis allée quelque temps près de ma fille dans un petit appartement. … J’y suis restée 2 ans, le temps de faire la rénovation totale, moyennant un prêt, pour la vendre ensuite. En janvier 2010, ma mère décède . Je me retrouve seule avec ces 2 décès rapprochés, avec toutes leurs conséquences. Mes enfants et moi-même étions sans voix. Tous ces malheurs d’un coup!! Je décide de repartir vivre (à contre-coeur) dans la maison pour qu’elle ne reste pas fermée et ne s’abîme pas. Mon fils vient avec moi pour ne pas me laisser seule, mais tout se passe très mal et je commence à penser  sérieusement à la vente. Dans le même temps, dans mon travail, je subis ,quotidiennement , le harcèlement. et la violence de la part d’une collègue contractuelle  qui brigue mon poste ..

Complètement écroulée devant tous ces problèmes, je cherche un dialogue, une écoute, et…je pense à Patricia C…( elle habite à Boulogne Billancourt ) .Pourquoi elle? je ne sais pas non plus!  Je l’appelle et lui raconte tout ce qui m’arrive. Évidemment elle me soutient,mais rien ne laissait présager de la suite. A un moment,  sur un ton léger  je lui demande: Eh, tu connaîtrais pas quelqu’un pour m’éclairer, m’aider? Je ne m’attendais  pas à une réponse. Et , elle me répond OUI! Après un silence d’étonnement, je lui demande : C’est qui ? Réponse: quelqu’un que je connais! Je lui demande à nouveau: comment il s’appelle, où il est? Elle me répond: Kouba.. C’est un ami. Il vit en France. Il a  déjà aidé quelques amies à moi. Mais elle ne répond à ma question, à savoir ce qu’il fait réellement. Moi je m’attendais, tout simplement à un médium, un voyant qui aurait pu m’expliquer pourquoi il m’arrivait tant de problèmes. Mais je ne me méfie pas plus. Je me dis que c’est Patricia , que venant d’elle, ça ne pouvait pas être mauvais. Je la connaissais bien mal!  Et, la tout a commencé, j’ai appelé le Kouba en disant que je venais de la part de Patricia. Je lui ai exposé mes problèmes en gros et il m’a demandé mes coordonnées et m’a dit qu’il me rappellerait. Et le reste s’est déroulé comme ils ont l’habitude: Mise en confiance, demandes d’argent à envoyer par mandat cash pour ses honoraires et frais. Je lui ai dit que je n’aimais pas du tout ces histoires de mandat cash, que je ne savais pas faire. C’est Patricia qui m’expliquait comment faire un mandat cash car moi, je ne le savais pas. J’avais l’impression de “magouiller”, d’avoir les mains sales… Puis il m’a dit que son grand-père avait étudié mon cas et qu’il enlèverait les maléfices qu’il y avait sur la famille et dans la maison si je ne voulais pas voir le reste de la famille mourir (mes enfants et mon petit-fils). Il m’a demande 30 000 € pour cela. Je suis devenu carrément folle, A force de lavages de cerveau  j’‘ai fini par me  demander si ce qu’ il racontait n’était pas vrai. Et je me suis dit  que si un autre malheur arrivait, je ne m’en remettrais pas.  

 J’ai fait des pieds et des mains pour avoir cet argent que je n’obtiens pas bien sûr. Je crois que j’étais en train de perdre la tête!!! Entre-temps, le compromis de vente est signé: je demande à la banque d’obtenir une avance de 15000€ sur la vente. C’était compliqué mais j’ai réussi. Kouba me demande de venir en france lui porter l’argent moi=même. Comme il m’était vraiment impossible de me déplacer , il a trouvé trouve une solution et me demande de remettre l’argent à l’un de ses amis, un certain Baké, qui vit dans le sud de l’île , qui s’en chargera. Je remets l’argent à Baké, mais je lui demande comment il va faire pour faire passer de l’argent comment ça dans un avion. il me répond qu’il est protégé!! Entre-temps, j’avais demandé à Patricia pourquoi il fallait payer à l’avance : elle me dit que le grand-père avait déjà eu des mauvaises surprises avec des gens qui ne payaient pas et que maintenant il exigeait le paiement par avance…..

J’étais complètement enlisée dans cette histoire!!!!! je ne comprenais RIEN! J’étais comme hypnotisée, robotisée, je ne réfléchissais plus. J’étais à la merci de ces escrocs. J’étais carrément en dehors de la réalité!!! Je croyais en avoir fini avec eux. Eh bien NON!  Après la vente le harcèlement a recommencé.  Cette fois, les sommes se multiplient. Je ne comprends pas toujours pas l’arnaque!! Alors là, l’argument est : le grand-père a dit que pour votre protection, il faut 80.000€ car vos parents ont fait tellement de mauvaises choses que les esprits se rebellent. Je commençais à me rebeller moi aussi, enfin. Mais ils avaient réponse à tout: “Vous êtes libre de refuser, dans ce cas on annule tout, je vous rends votre argent, mais je vous préviens que les esprits vont se réveiller, j’ai déjà vu ce qui va se passer. Je vous ai vue en chaise roulante, vous allez devenir mendiante, en train de faire les poubelles. Et puis, un accident est vite arrivé vous savez….Ce  serait dommage pour votre fils, votre petit-fils.”” Et je passe sur les détails de ces transactions qui étaient bien compliqués. Encore une fois, intervention de Patricia qui m’a recommandée à une autre banque qu’elle connaissait bien. Et ce pour pouvoir retirer l’argent en liquides. Évidemment, cela a échoué, le directeur de l’agence m’a mis sous le nez un fascicule sur le blanchiment d’argent!!!! Je passais pour une trafiquante!!! Au final, c’est Patricia qui est venue chez moi en personne récupérer 2 chèques que j’avais établis à son nom, et pour une valeur de 77000,€  (le Kouba m’avait demandé de lui envoyer 3000 € sur les 80000€ pour son retour en France, car il était  en Afrique (j’ai aussi dépensé beaucoup d’argent en téléphone)   Après m’avoir soutiré toutes mes économies, monsieur DABO B dit KOUBA a simulé un accident, il ne voulait plus répondre à mes appels pour me donner la moindre explication .J’ai donc pris la décision de porter plainte contre lui et ses complices.

BERNADETTE ( pseudonyme)    ( DOM TOM)  

Publié

Voyance, un moyen de divertissement et de loisirs, selon WENGO

Nous avons relevé , sans réelle surprise, que le règlement intérieur et la Charte de la société Wengo ressemblent à s’y méprendre à celle proposée par l’INAD à l’ensemble de la profession http://www.inad-professionnels.fr/arts-divinatoires-voyance-charte-morale.php . En effet des modifications minimes ont été apportées à ce ‘’ règlement’’ pour éviter l’accusation de plagiat ou de parasitisme. Il aurait été plus opportun pour la société WENGO de conserver en l’état la Charte Morale et Professionnelle de l’INAD en faisant référence à cet organisme. D’autant plus que ladite Charte a été préalablement soumise pour avis, avant sa publication, au Ministère de l’Economie et des Finances : Secrétariat d’État des Petites et Moyennes Entreprises. Mais là n’est vraiment pas le problème, la société Wengo, sous le couvert de la Charte de l’INAD , plagiée , parasitée , tente de faire croire que la pratique de la divination est un moyen de divertissement et de loisirs… c’est scandaleux !!

L’INAD conteste avec force qu’une consultation de voyance soit un jeu de divertissement ou de loisirs…cette affirmation de la société WENGO n’est faite que pour minimiser sa responsabilité de fournisseur , entre autres, d’accès aux voyants qu’elle emploie, semble-t-il, dans des conditions léonines… nous rappelons qu’une consultation de voyance est un acte éminemment important, sérieux, et loin d’être anodin , d’autant plus que les clients de cette société attendent une réponse à des inquiétudes, à des problèmes graves et personnels . Parler de divertissements est assurément irresponsable et révélateur des agissements des affairistes infiltrés dans le monde de la voyance…la définition du rôle de la voyance par Wengo doit interpeller tant les praticiens que les consommateurs qui font appel à cette société .

Il existe des divertissements beaucoup moins onéreux et qui ne mettent pas en péril la santé mentale et financière des passionnés des arts divinatoires.

Publié

LE COUP DE GUEULE DE JULHIA

‘Parole d’une voyante" \r\n\r\n

Comme certainement, beaucoup de mes consoeurs et confrères, je n’ai pas l’habitude d’élever la voix ou le ton pour me plaindre de notre profession , pourtant maltraitée, montrée du doigt et qui est en passe de reléguer les véritables praticiens au rang de charlatans et d’escrocs qui vivent sur le malheur des gens naïfs et malheureux.\r\nAujourd’hui je sors de mon silence , de mon isolement pour dénoncer les abus, les escroqueries de ces affairistes et de ces charlatans qui ont envahi notre profession pour en faire une chasse gardée, en oubliant que cette profession part à la dérive, elle n’est plus la poule aux œufs d’or…\r\nQue dire des journaux spécialisés dans lesquels nous diffusons notre publicité, et qui font la part belle aux escrocs ? Ces journaux continuent à exister , permettant à leurs dirigeant de gagner confortablement leur vie sur des arnaques ‘‘autorisées’’ , évidentes comme les numéros surtaxés 0892 ou les nouveaux numéros à 5 chiffres - plateformes de voyance - situées à l’étranger où n’importe qui, peut se faire passer pour un voyant , ayant pour mission de garder le client confiant ou le gogo au moins ½ h.\r\nQuant à la voyance par sms , il s’agit d’une vaste escroquerie qui piège les clients naïfs. Comment voulez -vous satisfaire un client en lui adressant un sms ?\r\nLes voyants sérieux ne se retrouvent plus dans cette voyance commerciale, cette foire d’audiotels …ils n’ont plus leur place dans cette profession où la tromperie est devenue un mode de vie.\r\nJ’espère que ce coup de gueule permettra à un grand nombre de professionnels de se réveiller, il en va de leur avenir. Quant aux clients, je ne peux que leur recommander de la vigilance et un tant soit peu d’exigeances, car il s’agit de leur argent qui ne doit pas être dilapidé pour s’entendre dire du vent par des individus sans états d’âme.\r\nIls doivent prendre conscience qu’un numéro de téléphone commençant par 0892 n’est pas une consultation de voyance mais  un triste simulacre d’une voyance fantaisiste.

Publié