l'INAD interpelle le législateur

Face à la détresse des victimes de pratiques frauduleuses, l’INAD interpelle le législateur. Face au vide juridique relatif à la pratique des arts divinatoires et les abus qui mettent gravement en difficultés plusieurs centaines de milliers de personnes en situation de fragilité ou de détresse, l’INAD, Institut National des Arts Divinatoires, a saisi le législateur.

Pour en savoir plus , cliquez sur le lien suivant. cliquez sur le lien suivant.

Publié par admin