INAD

J'aurais pu me suicider

J'ai consulté une voyante, Annie A. et j'ai trouvé sa méthode dangereuse. Je l'ai consultée parce que j'ai des migraines fréquentes depuis très longtemps. La voyante (qui se dit facilitante et chamane) écrivait ce que les êtres invisibles lui dictaient. Elle m'a ensuite dit que mon père avait joué sexuellement avec moi quand j'étais toute petite, entre 0 et 3 ans. Comme je lui disais que ce n'était pas possible, elle m'a répondu péremptoirement que je devais accepter. Elle était très sûre d'elle, très autoritaire. Je lui reproche de m'avoir jeté cela au visage sans préparation, sans accompagnement et sans avoir exprimé aucune compassion. Elle m'a donné un rituel à exécuter dans les 21 jours. J'étais en état de choc. Elle est partie (je lui ai donné 100 euros). Le plus "intéressant", c'est que je me suis sentie dominée par cette forte personnalité et je n'arrivais pas à remettre sa parole en doute, car ayant eu un père [...] Lire la suite.

Publié

Annuaire des professionnels

Moins d'abus
Chaque praticien a signé la Charte de déontologie, véritable garde-fou de la profession.
Plus de transparence dans les échanges
Chaque fiche est contrôlée, avant d'être validée et rendue publique.
Un réseau social sur les arts divinatoires
Chercher et consulter selon la localité et les disponibilités de chacun.