Le monde de la voyance: profession en péril

Voyants et marabouts usurpateurs, charlatans notoires, illuminés, escrocs, on trouve de tout dans le monde de la voyance. Il suffit de cliquer sur un site internet et le tour est joué, vous avez neuf chances sur dix d'être trompé, manipulé, menacé, escroqué. Vous "osez" faire part de votre mécontentement devant une voyance totalement bidonnée? Qu'à cela ne tienne , vous êtes menacé de voir votre vie privée déballée au grand jour, harcelé pour avoir accepté un forfait de voyance ''bidon'' qui vous a été imposée, menacé de voir saisir vos biens et être interdit bancaire. La liste des menaces et autres faits de harcèlement serait longue à énumérer. Quand les escrocs s'en donnent à cœur joie dans une quasi impunité offerte par un vide juridique, on peut logiquement se demander où sont passés les vrais voyants, ces êtres pourvus d'un Don, de connaissances et de compétences destinées à aider leurs semblables?

Ne cherchez pas, certains, par pudeur ou candeur, préfèrent rester dans l'ombre afin d'éviter de faire parler d'eux mais n'en déplorent pas moins le discrédit dans lequel baigne la profession. D'autres, ayant acquis une petite renommée de façade ont tout abandonné, y compris leur conscience, pour se lancer dans l'exploitation de la détresse de leurs semblables, avec pour unique but, faire un maximum d'argent.

L'année 2014 a été une année de rivalité entre '' voyants'', sites et plate-formes spécialisés dans l'escroquerie à la voyance. Tous se sont lancés à grande vitesse dans une concurrence aussi effrénée que sordide, multipliant des offres de voyance présentées comme gratuites (sur internet ou par SMS). Ces offres alléchantes constituent un véritable piège, car la personne, au lieu d'une pseudo consultation gratuite, se trouve piégée, ponctionnée, au point parfois de se retrouver dans un embarras financier inextricable. Au final, les problèmes physiques ou existentiels qui poussent les gens vers ce genre de services à la gratuité excessivement coûteuse ne sont pas résolus. Au contraire, s'y ajoutent souvent de graves soucis financiers qui renforcent la détresse morale des victimes de ces sites.

Qui sont les victimes des affairistes et des usurpateurs qui se cachent derrière la voyance de bas étage? Les femmes sont les plus nombreuses à consulter les charlatans mais aussi les plus vulnérables. On rencontre aussi beaucoup de seniors, de personnes atteintes de graves maladies, et enfin des personnes rongées par la solitude. Car en ces temps où les moyens de communication ont envahis chaque seconde de notre vie, les gens sont de plus en plus isolés et la solidarité de plus en plus oubliée.

Qui sont ces usurpateurs reconvertis dans la voyance illusoire destinée à des gens aussi perdus que naïfs, déconnectés de la réalité? Des médiums et des spirites autoproclamés, "spécialisés" dans les contacts avec l'au-delà et le spiritisme de salon, incapables de voir le bout de leur nez, véritables illuminés qui finissent par croire en leurs mensonges et donc dangereux pour les clients fragiles.

A de nombreuses reprises, nous avons alerté et mis en garde les consommateurs en publiant des articles satiriques du mage Kivatniket :http://inad.info/blog/presse-ecrite/431-grand-mage-kivatniket , articles qui reflètent la réalité de ce qui est pratiqué dans le monde de la voyance, où certains individus sont de vrais escrocs en cols blancs, voire des spécialistes de l'extorsion de fonds, dépouillant et menaçant de pauvres gens, discréditant l'ensemble de la profession sans état d'âme, sans conscience.

Compte tenu de l'importance de l'engagement de l'INAD afin de moraliser la profession, de permettre aux consommateurs d'évoluer en toute quiétude dans le monde de la voyance, et de permettre aux praticiens honnêtes d'exercer leur activité dans la sérénité et la dignité, de veiller au respect et à l'application de la charte morale, véritable rempart contre les abus et les escroqueries de toutes sortes. L'INAD est entouré et soutenu par plusieurs avocats qui ont une longue expérience dans le domaine des règlements des conflits opposant clients et praticiens indélicats mais aussi, en cas de besoin et en dernier ressort, défendre leurs intérêts devant les tribunaux.

Professionnels, votre profession est en danger. Il ne suffit pas de crier au loup, de montrer du doigt ou du regard un confrère indélicat, tout en cédant aux sirènes de la voyance par internet. Il faut réagir en donnant l'exemple par une pratique rigoureuse de votre activité, en étant vigilant et à l'écoute de votre client, sans oublier d'informer ce dernier sur vos tarifs ''raisonnables'' et non prohibitifs, tout en lui donnant toutes les informations (obligatoires) pour le rassurer avant toute consultation.

A celles et à ceux qui se posent des questions sur l'INAD, il faut savoir que ses membres sont tous bénévoles, n'exercent aucune activité de voyance. L'association ne vit que par les cotisations de ses membres adhérents, dont certains ont d'ailleurs été radiés suite à leur transgression de la charte morale mise en place par l'Inad afin de moraliser la profession et défendre les consommateurs. Bien entendu, l'INAD n'accorde aucun blanc sein à un quelconque professionnel, y compris et surtout à quelqu'un qui propose d'acheter son adhésion et sa reconnaissance par l'Inad. L'indépendance de l'INAD n'est pas un vain mot.

Publié par admin