Les voyants se cachent pour mourir

Justine, l'auteure de ce témoignage, est décidée à aller jusqu'en justice et demander réparation au voyant qu'elle met en cause. Elle a souhaité ''partager'' son histoire, un calvaire, une véritable humiliation , selon elle, qui servira à faire prendre conscience, peut-être, à d'autres victimes ou futures victimes, des agissements irresponsables de très nombreux charlatans et illuminés. En effet, l’escroquerie est devenue pour eux une véritable religion, une religion de l'arnaque et de l'exploitation de la détresse de personnes en ''souffrance.''

Nous profitons pour rappeler que la voyance n'est pas un divertissement, contrairement à ce qui est affirmé par la société Cosmospace dans ses conditions générales de vente. Cette affirmation est une hérésie. Nous ne considérons pas que proposer à ''corps et à cris'' des consultations de voyance pour annoncer - faussement - des ''révélations époustouflantes'' et imposer habilement des forfaits de voyance illusoire à des personnes déconnectées (ou non de la réalité) , soit un jeu revêtant un caractère purement culturel, récréatif et ludique.Ce n'est ni crédible ni sérieux, c'est vraiment se moquer de la voyance et des voyants et prendre les clients pour des gogos !

Quant à Justine,aujourd'hui, seule, livrée à elle-même, avec pour seul horizon la solitude, le mal être, la peur du lendemain , elle ne fait que ressasser le temps perdu et ses espoirs anéantis! Oui, nous a t-elle dit : «… Pourquoi tout cela ? J'ai envie de pleurer, mais c'est à croire que mes yeux sont asséchés et mes larmes pétrifiées...» C'est la raison pour laquelle, elle a tenu à apporter son témoignage et dénoncer la facilité avec laquelle certains individus, sans état d'âme, n'hésitent pas à s'autoproclamer voyant ou sorcier et s'adonner à l'escroquerie,dépouillant de leurs économies des personnes fragiles et souvent désespérées...» Il est de notoriété publique que beaucoup de charlatans et de manipulateurs professionnels se sont retrouvés sur certaines plateformes, utilisant un ou plusieurs pseudonymes de confort pour mieux dépouiller leurs semblables .

Le triste vécu de Justine , n'est pas un cas isolé ; ce sont des centaines de personnes qui sont escroquées tous les mois par des aigrefins spécialisés dans la voyance bidon mais aussi et surtout dans le chantage et les menaces... Justine en a fait les frais et connaît bien la technique et le mode d'emploi : « J'ai été une cliente forcée, manipulée, pendant plus de 30 ans, de Monsieur P. VINCENT , un voyant, actuellement en retraite , qu'il dit . Il m'a fait tout gober le meilleur qui n'est jamais arrivé mais surtout en me maintenant dans le pire dont je ne me suis jamais sortie. J'ai cru à ses belles paroles, à ses promesses sans lendemain, à ses travaux occultes chimériques ; il m'a menée en'' bateau ''et c'est moi qui ramait, lui assis à l'avant , scrutant l'horizon pour de nouvelles victimes pour en faire comme avec moi des ''pantins '', des rentes mensuelles ou mieux encore un viager à long terme…Ce Monsieur là, comme tous les filous qui se disent experts, grand médium, dernier ou dernière sorcière blanche de France et de Navarre, ne sont , en réalité, rien d'autres que des escrocs déguisés en voyants (es) ou en marabouts, cachés derrière leur téléphone. Et que penser, que dire de cette familiarité et de son tutoiement de circonstance pour endormir ma confiance… Oui, je suis devenue un fantôme, l'ombre de moi-même pour avoir cru en lui, pour avoir cru à ses mensonges et à ses sachets magiques , contenant du sel, du sel acheté dans l'épicerie en bas de chez lui… EH oui!! Sa secrétaire ( soi-disant ) m'a tout dit.

Aujourd'hui, en touchant le fond, j'ai repris mes esprits, j'ai décidé de réagir , de me ''révolter '' pour dénoncer ces arnaques au quotidien...je pousse un cri : ASSEZ ! Oui, ASSEZ ! Je lance cet appel pour toutes les personnes qui ont été dans ma situation ou qui le seront un jour ( le plus tard possible ou jamais, je l'espère pour elles) afin qu'elles redoublent de prudence avant de faire appel à tous ces individus qui n'ont aucune conscience, aucune moralité, aucune probité, à part le plaisir de vous dépouiller de vos économies , de vous culpabiliser et de vous menacer....»

Afin d'éviter de vous faire arnaquer, par les commerçants de la détresse humaine, nous vous invitons à prendre connaissance de nos conseils , en cliquant sur le lien suivant : http://inad.info/blog/conseils-pratiques/626-inad-un-rempart-contre-les-profe

Justine a insisté afin que son témoignage , ci- dessous, soit publié et porté à la connaissance de toutes les victimes de la voyance et à la connaissance de celles et ceux qui sont susceptibles de se laisser convaincre par des arnaqueurs professionnels.

50.000 € pour un amour perdu et une maison vendue aux enchères

« ... En 1986, je me suis retrouvée dans une profonde détresse, maman de 4 enfants et mon Mari venait de quitter le domicile conjugal, me laissant seule avec mes enfants en bas âge ( je ne travaillais pas , bien entendu) . Je ne savais plus à qui me confier , j'étais dans un désarroi total, je ne savais plus quoi faire tellement ma peine et mon chagrin étaient grands 

Nous habitions la banlieue , je me suis tournée vers un voyant P. Vincent ... que j'avais trouvé sur dans livre spécialisé dans la voyance  je l'ai appelé je suis tombée sur un monsieur qui me dit être son secrétaire je lui demande un RDVS. Il me dit que Monsieur Vincent est en consultation et qu'il va me rappeler dès qu'il aura terminé sa consultation. ... Je lui ai expliqué toute ma situation,il me demande de me rendre à son cabinet sur le champ , avec une photo de mon Mari...
M. Vincent m' affirme que mon mari allait rentrer , revenir à la maison et ''ses sentiments à mon égard sont intacts '' et me précise qu' il va le faire rentrer . Quel soulagement ! Je me suis sentie revivre, reprendre de l'espoir que mon mari revienne à la maison pour les enfants et pour moi . Il me demande 450 frs pour le travail qu'il allait faire le soir même car cela tombé à pic , il avait soi- disant des réunions de travail avec d'autres voyants,  et qu'il allait se consacrer personnellement à ''travailler '' sur mon mari. Je l'ai payé immédiatement, je voulais que mon mari revienne à la maison, c'était tout ce que je voulais.
Mr Vincent me demande de l'appeler le lendemain pour connaître le résultat , l'efficacité de son travail ….Comme convenu , je l'appelle et curieusement j'ai eu un malaise de le sentir lui -même mal à l'aise, il était confus et surpris par mon appel. Je lui rappelle l'objet de mon appel et là il est retombé sur sur ses pieds et me répond : ''Le travail donne bien , mais surtout il ne faut pas appeler votre mari pour ne pas contrarier son travail et provoquer une querelle , toujours néfaste pour son ''travail''. ''( au début il me vouvoyait)

A cette époque là, mon mari s'est mis en ménage autre femme sur Boulogne , sans se soucier de nous , ses enfants et moi) M. Vincent me donnait des RDVS. à son Cabinet à  peu près toutes les semaines et je devais à chaque fois lui donné environ 350F. Au début je n'osais pas le contrarier mais devant la répétition des consultations hebdomadaires , j'ai fini par lui dire : » je ne peux plus continuer à vous payer car je suis en difficulté ! Il m'a répondu , je m'en souviens comme si c'était hier : «  Vous voulez que votre mari rentre à la maison oui ou non ?

Mon mari est rentré à la maison au bout de 7 mois , mais à ses conditions. Il ne voulait plus vivre dans l'appartement que nous avions acheté 2ans auparavant il voulait une autre maison, j'en parle à M. Vincent et celui- ci me dit vous savez il est rentré mais il faut que je continue le travail différemment pour qu'il ne reparte pas et que tout se passe bien pour trouver une maison et vendre votre appartement . A partir de ce jour là, ma vie a basculé , un véritable calvaire que je ne souhaite à personne de connaître. Vincent , toujours lui , comme bon samaritain et gourou pour la circonstance est devenu pour moi incontournable , il me dictait ma conduite , je ne réagissais pas, il me dit : je vais vous aider à vendre votre appartement vous allez bien le vendre là encore j'ai dû lui donner de l'argent 

J'ai trouvé une maison en location ( dans les Yvelines , fin d'année 86)  mon mari travaillant dans se secteur mais mon appartement du Bourget a été  vendu aux enchères, j'ai tout perdu. A ce moment là, M. Vincent me dit qu'il faut que mon mari est un suivi par lui qu'il va faire un travail pour que celui -ci redevienne comme avant et là je devais encore lui faire des chèques à chaque fois que j'allais le voir à son cabinet , lors des rendez- moi qu'il me fixait , qu'il m'imposait.

En 1989 mon mari  souhaite monter son affaire dans l'informatique. Vincent me dit qu'il va l'aider à développer son affaire et en même temps cela va me donner à moi un travail  puisque j'en étais la gérante et je devais aller pratiquement une fois par mois à son Cabinet et là encore je devais lui donner de l'argent toujours 350 F dès fois c'était plus cette affaire a duré 5 ans en 1994 mon mari a voulu changé de statut juridique sur les conseils de notre Comptable mais mon mari ne voulait plus que j'en sois la gérante ( j'ai dû réglé mes fournisseurs et aller faire une cessation d'activité au tribunal de commerce de Versailles) à ce moment là mon mari à quitté à nouveau la maison avec une autre femme sa maîtresse et monter une nouvelle société avec celle ci  à aucun moment M. Vincent ne m'avait prédit cela là,  je lui dit qu'il m'avait fait tout perdre il me dit que non qu'il va faire en sorte que mon mari ne quitte pas complètement le domicile,  toute l'année 1995 mon mari rentrait le midi pour prendre son repas et passait la soirée et la nuit avec cette femme ( il avait pris un appartement avec elle dans la ville à côté Vincent me disait que mon mari n'aimait pas cette femme et qu'il n'allait pas rester avec elle que je n'allais pas divorcer qu'il fallait que je sois patiente et que je reste indifférente dans mon comportement par rapport à mon mari,  et là encore j'ai dû lui donner de l'argent

Fin d'année 1995 j'ai craquée et je suis aller voir cette femme elle me dit que mon mari m'a donné suffisamment d'argent et que c'était à son tour  qu'il ne m'aimait plus et là mon mari me dit qu'il n'allait plus rentré du tout à la maison  qu'il voulait  divorcer qu'il fallait que je me débrouille toute seule En 1996 j'ai dû quitter la maison je ne pouvais plus payer et me remettre sur le marché du travail   Vincent me dit que mon mari  va rentrer et que je ne divorcerais pas. Mon mari n'est jamais rentré et j'ai dû demander le divorce en 2002 .Vincent me dit je vais vous aider à trouver un travail et à refaire votre vie je vais faire un travail pour que vous rencontrer quelqu'un de bien là encore il me demande de l'argent.   J'ai travaillé en Contrat CES temps partiel dans un lycée de Tourisme pendant 5ans( je ne gagnais pas ma vie ) Vincent me dit qu'il faut qu'il fasse un travail afin que j'ai un vrai emploi j'ai refais une formation à la Chambre de Commerce et d'Industrie pendant 2ans pas de vrai salaire Vincent me demande toujours de l'argent

En 2003 je trouve un CDI dans un Cabinet d'Architecte sur Paris Vincent me dit que je vais y rester toute ma Carrière ( faux ) j'ai été licenciée motif économique en 2009 ( il m'avait dit que je n'allais pas être licenciée qu'il avait fait un travail pour ça )

De 2009 à 2014 par Intermittence je n'ai fais que des missions d'Intérim. Bien sûr, je n'ai rencontré personne, tous les ans il me dit que c'est imminent  il m'a dit en 2016 c'est sûr c'est cette année  je n'ai toujours rien  jusqu'à Février 2017  je lui ai donné 110€  par mois pour quelque chose que je n'ai toujours pas maintenant il me dit que c'est pour avril mais moi je lui dit que je ne peux plus payer il me dit qu'il ne faut pas arrêter maintenant que je vais rencontrer quelqu'un maintenant c'est sur .

Je ne lui donnerais plus un centime,  je n'ai plus rien, j'ai tout perdu et j'ai peur ...il m'a escroqué PLUS DE 50.000€. Dîtes moi ce que je peux faire je souhaite déposer plainte pour escroquerie afin de récupérer une partie de mon argent Aujourd'hui  il se dit en retraite mais se déplace à domicile ... J'espère de tout Cœur que vous allez pouvoir m'aider car je suis totalement désespérée.

JUSTINE

PS : Je voulais vous dire aussi mon mari est décédé fin 2012

Publié
comments powered by Disqus