Institut National des Arts Divinatoires (INAD)

Professionnels à éviter

Rappel :

Nous recommandons expressément à tous les clients - consommateurs d' éviter de faire appel à tous les professionnels, cabinets, plateformes ...qui proposent des consultations de voyance dites gratuites ( il n 'y a rien de gratuit ). Si, malgré nos recommandations , l'expérience de la gratuité vous tente, voici quelques conseils utiles:

  • ne communiquez jamais vos coordonnées: nom, prénom, date de naissance, adresse , ni votre adresse mail ,

  • ne remplissez aucun formulaire, ne communiquez jamais votre n° de carte bleue pour une voyance soi-disant gratuite car qui dit gratuit dit sans faire payer. Les clients- consommateurs sont de plus en plus victimes de la voyance gratuite et d'un grand nombre de sites frauduleux,

Nous vous rappelons que , conformément à sa mission, l'INAD assure l'information, la prévention, la défense des consommateurs et la moralisation de la profession, en défendant les intérêts légitimes de praticiens responsables , rigoureux et honnêtes.

Pour en savoir plus sur la voyance gratuite http://inad.info/…/pre…/507-voyance-gratuite-des-procedes-fr Pour toute autre information , nous vous invitons à nous contacter ou à consulter le site officiel de l'INAD:www.inad.info ou http://www.inadpro.com ou encore le site Le site droit-finances.net : https://droit-finances.commentcamarche.com/…/1039-demarchag…

Publié

Les Publicités Mensongères et Trompeuses

Les escroqueries à la voyance gratuite et aux travaux occultes imaginaires repartent à la hausse. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous plaindre de tel ou tel voyant , de tel ou tel cabinet , de telle ou telle plate-forme. Si vous estimez avoir été victime d'une tromperie, d'une escroquerie par un praticien des arts divinatoires ou d'un cabinet de voyance ... , afin de vous permettre de faire valoir vos droits , à défaut d'un arrangement amiable pour un remboursement des sommes extorquées ou prélevées abusivement, vous avez la possibilité de déposer plainte à l'encontre de l'auteur du délit , pour en savoir plus , cliquez sur le lien suivant: http://inad.info/…/pre…/240-comment-deposer-plainte-pour-esc

Vous pouvez également faire un signalement à la DDPP concernée, si vous avez été victime d’une publicité mensongère, habilement mensongère, trompeuse et /ou d'un démarchage agressif , cliquez sur le lien suivant : https://militaro-économique/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-et-DDCSPP Professionnels: réagissez, informez , conseillez utilement les client consommateurs sur les limites et champs d'application des arts divinatoires , car le manque d'information permet à des aigrefins et à des cabinets d'affairistes notoires, sous le couvert de la voyance illusoire, de tromper des personnes crédules et en situation de mal être.

Clients -Consommateurs :Dans le cadre de l'information , la prévention , la moralisation de la profession et la défense des consommateurs, l'INAD est en mesure de donner , en cas de besoin , les informations utiles et son avis sur tel ou tel professionnel, tel ou tel cabinet, site ou société . Nous recommandons également aux clients qui font appel à des professionnels de la voyance d'éviter toutes les propositions de voyance gratuites ou à 1 €, soi-disant pour sécuriser la ligne téléphonique ou s'assurer de la majorité du client ...il s'agit dans la majorité des cas d'une arnaque bien organisée.

Publié

Pour une Pratique Honnête et Loyale de la voyance

    Pour sortir des abus généralisés  

RAPPEL !!

Depuis de nombreuses années, l'INAD s'évertue, dans l'intérêt général, à moraliser la profession des arts divinatoires et par la même occasion à protéger les consommateurs qui, à force d’être dupés par certaines sociétés ou par certains voyants spécialisés dans l'exploitation de la crédulité et de la détresse humaine considèrent que tout voyant est un charlatan ou un escroc en puissance, d'où un rejet de la voyance et des voyants.

Le nombre de victimes de la voyance par téléphone est inimaginable mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, la profession dans sa grande majorité semble être indifférente à ce qui se passe en son sein et donne l'impression qu'elle approuve les procédés frauduleux de certains, ce qui a pour effet de conforter les détracteurs et donner une piètre image de la voyance et des voyants en général. Que faut-il faire pour éviter de tomber dans les pièges de la voyance pour gogos, de la voyance dite , mensongèrement, gratuite ?

Que faut-il faire pour ignorer les marchands d'illusions, dénoncer l'exploitation de personnes fragiles et crédules qui sont les premières victimes de charlatans, d'illuminés et  sociétés industrialisées, spécialisées dans le commerce de la détresse humaine ? Est-il nécessaire de rappeler que la voyance relève d'un phénomène conjectural et ne peut en aucun cas être datée ? Qu'un voyant, même le plus doué, n’est pas un prophète et qu'aucune prédiction ne peut-être garantie ? Que les voyances régulières et répétitives n'ont aucun intérêt ? Que les voyances les plus chères ( 7,8 ou 10 €/ minute, pratiquées par de certaines sociétés sont les plus médiocres et les plus fantaisistes ? Que les vrais marabouts, les vrais sorciers, les voyants authentiques ne courent pas les rues ? Que la voyance dite gratuite est une escroquerie organisée, un véritable hameçon pour les gogos ?

Nous avons constaté que la voyance, la vraie, celle qui apporte de l'aide et du réconfort à beaucoup de nos semblables est de plus en plus rare.

Afin de redonner une image de la vraie voyance telle qu'elle est ancrée dans l'esprit du conscient collectif, valoriser les praticiens qualifiés, qui ont un véritable don, des connaissances et des compétences dans un ou plusieurs domaines, rassurer les clients consommateurs et leur permettre de consulter le professionnel de leur choix, dans le respect et dans la discrétion la plus totale, sans risque d'être arnaqué, trompé ou menacé, l'INAD fait appel à toutes les bonnes volontés , surtout aux praticiens rigoureux pour se mobiliser car leur profession est en péril.

L'annuaire mis gracieusement, depuis de nombreuses années, à la disposition des professionnels sera supprimé dans les prochains jours . Seul sera conservé l'Annuaire des membres adhérents qui se sont tous engagés sur l'honneur à exercer leur activité avec loyauté, probité et sincérité.

Cette prise de conscience collective pour un exercice honnête et loyal des arts divinatoires permettra, nous l'espérons, de rassurer les clients consommateurs mais aussi de rehausser le prestige de la pratique et des praticiens de la voyance. Les clients méfiants n'auront plus la crainte de se faire duper par un pseudo voyant, astrologue ou mage de pacotille qui se cache derrière un numéro de téléphone et un pseudonyme de confort pour échapper à toute responsabilité. De plus, ces mêmes clients n'auront plus la mauvaise surprise de voir leur compte débité abusivement au-delà des sommes convenues par des praticiens fantômes ou par une seule et même personne utilisant une photo déco et plusieurs pseudonymes sur un ou plusieurs sites, cabinet ou plateformes, sous le prétexte fallacieux de préserver sa vie privée .

Avec cette initiative, les clients consommateurs ne pourront consulter que le praticien clairement identifié et ne possédant qu'un seul nom ou pseudonyme.

Publié

INAD: Un rempart contre les professionnels abusifs, les illuminés , les charlatans et les usurpateurs

Stop aux arnaques

RAPPEL: Depuis 1987, les différentes interventions de l’INAD- Institut national des Arts Divinatoires- ont énormément choqué beaucoup de scepticisme tranquille mais surtout des «lobbies» rentables. Des boucliers se sont levés, même chez certains professionnels de renom dont la compétence a été remise en cause par l'association INAD. Notre but : protection et moralisation de la profession dans tous ses aspects : « compétence requise, conditions d’accès, sanctions diverses contre toute forme d’abus, pratiques commerciales trompeuses , publicité mensongère, prélèvements abusifs, manipulations mentales, honoraires prohibitifs... Lutter dans le cadre institutionnel et légal contre les professionnels qui exercent officiellement ou clandestinement, responsables trop souvent de graves escroqueries commises à l’encontre de personnes en détresse et souvent à revenus modestes.

L’INAD intervient régulièrement pour le compte de clients mécontents (victimes de manœuvres frauduleuses dues à des publicités mensongères ou à des promesses chimériques) mais aussi pour écarter , des professionnels honnêtes et consciencieux, certains consultants abusifs réclamant des «travaux» prohibés. Si vous avez été victime d’un charlatan ou d’un pseudo voyant, mage de pacotille, marabout usurpateur ou tout autre professionnel indélicat, contactez l’INAD soit par téléphone, soit par E.mail à l'adresse suivante: contact@inad.info, ou en écrivant et en donnant tous les renseignements et les éléments de preuve : mandats, paiement de chèque, CB...qui nous seront nécessaires pour intervenir afin de trouver une solution amiable auprès du responsable de l’abus, avant tout recours éventuel à la justice.

Important à savoir: Dans le cadre de l'information , la prévention , la moralisateur de la profession et la défense des consommateurs, l'INAD est en mesure de vous donner , en cas de besoin, toutes les informations et son avis sur tel ou tel professionnel, tel ou tel cabinet, site ou société , afin de vous éviter de vous faire berner par certains cabinets de '' praticiens'' indélicats, spécialisés dans l'escroquerie astucieuse et /ou en bande organisée.

En effet , les escroqueries par téléphone repartent à la hausse et la liste des victimes s'allonge régulièrement. Certains aigrefins n'hésitent plus à usurper le nom professionnel de certains professionnels connus et reconnus. Les victimes , sur les recommandations de L'INAD n'ont pas hésité à contester les sommes prélevées abusivement et à déposer plainte.

Nous rappelons qu'un bon voyant ou tout autre professionnel des arts divinatoires ne fait pas de démarchage à domicile, ne se cache pas derrière un n° de téléphone - souvent injoignable- , ne profite pas de l'ignorance ou de la fragilité de personnes âgées pour les escroquer et leur soutirer leurs dernières économies, en leur faisant croire à un envoûtement ou désenvoûtement imaginaire.
Consommateurs , n'hésitez pas à vous renseigner sur celle ou celui qui vous démarche, ne soyez plus dupes car il s'agit de votre argent, exigez la compétence , l’honnêteté et a qualité ... Tout praticien honnête doit être en mesure de vous donner, en cas de besoin, avant toute consultation, son nom, son prénom, son adresse professionnelle et toutes les informations sur le déroulement d'une consultation: durée, coût, mode de paiement et délivrance d'une facture.

En ce qui concerne la multiplication de cabinets qui envoient par SMS ou par Mails des messages racoleurs comme : «... Enfin ton souhait affectif va se réaliser, j'ai des détails personnels à te donner tél moi au plus vite… ou encore j'ai des nouvelles de ton ex, je sais qu'il pense à toi et toi aussi à lui... » un tel ou de tels messages sont assurément une arnaque d'une dénommée Renée Lucie ( Probablement une société)

Publié

Les professionnels, sites et plateformes à éviter

Tous ceux qui, dans leur publicité, utilisent un prénom accompagné d'une photo déco. Le terme photo déco est rendu obligatoire par la loi, dès lors qu'un prénom ou un nom est utilisé comme nom d'entreprise par un cabinet de voyance. Car ces noms ou prénoms sont en fait un nom commercial utilisé par une même société. Pour éviter d'éventuelles poursuites pour pratiques commerciales trompeuses et/ou publicités mensongères, certaines sociétés mentionnent sur leurs annonces photo déco. Par conséquent, avant toute consultation par téléphone, vous devez vérifier les informations et renseignements susceptibles de vous indiquer les capacités réelles de votre interlocuteur (photo déco, n° siret identiques, nom mystérieux, etc.).

Le voyant lui-même doit s'engager à vous informer avec bienveillance et à répondre en toute honnêteté à toute question que vous pourriez formuler. Il s'agit d'une obligation d'information qui doit être respectée d'autant plus par téléphone. Une consultation réussie : un professionnel de la voyance est un homme ou une femme qui a sa propre sensibilité, il (ou elle) peut être bon ou médiocre selon ses dispositions psychologiques et intuitives du moment. De plus, sa consultation ne doit pas être interrompue par des appels téléphoniques intempestifs, ne doit pas vous parler de ses problèmes ou de sa vie qui n'a aucun intérêt pour vous. En règle générale un bon voyant ou un bon médium ne vous posera jamais de questions. Cependant il a besoin pour révéler les éléments qui vous préoccupent d'un minimum d'informations qui sont souvent votre prénom et votre âge (ou ceux de la personne qui vous intéresse ...) il ne doit jamais demander le signe zodiacal ou la date de naissance (à moins qu'il soit astrologue) qui lui permettent souvent de vous raconter des généralités pour meubler sa consultation et gagner du temps en faisant durer la consultation afin de vous faire parler et lui dévoiler d'une manière ou d'une autre l'objet de votre sollicitation.

Si vous constatez que le professionnel n'a pas répondu à votre attente, vous avez la possibilité de le mettre sur la voie afin d'établir une relation de confiance et lui permettre ainsi de faire appel à son don et à ses connaissances. Un voyant n'est pas une machine et ne peut pas répondre au doigt et à l'oeil (une bonne consultation se situe entre 20 et 30 minutes) Si vous constatez des hésitations chez le professionnel ou que ce dernier vous dit un peu n'importe quoi , mettez un terme à la consultation.

Un voyant n'est pas tenu à une obligation de résultat mais à une obligation de moyen. Seuls, les usurpateurs, les charlatans, les commerçants de la détresse humaine et les affairistes vous garantissent tout et son contraire.

Certains petits malins, véritables aigrefins, en mal de clientèle, affirment faire un suivi de leurs prédictions illusoires, pour arrondir leurs fins de mois. Ils sont à fuir.

Publié

Le démarchage de l'arnaque

Rappel: Dans le cadre de la voyance par téléphone et afin d'éviter tout malentendu, abus ou escroquerie et/ou considéré comme tel, il appartient au professionnel d'informer son client que la durée de la consultation, telle que convenue, est arrivée à son terme. A défaut, le consultant est en droit de contester toute somme prélevée abusivement sans l'accord de son client.

Par ailleurs, vous êtes de plus en plus nombreux à recevoir des appels à domicile ou sur votre téléphone portable pour des consultations de voyance. A cet effet, nous vous informons que ce type de voyance n'est ni conseillé, ni recommandé, il est même à éviter, si vous ne voulez pas laisser des ''plumes'' à des imposteurs.
De plus, ces consultations fantaisistes atteignent des sommes prohibitives, allant de 100  à + de 400  € de l'heure, ne sont en réalité qu'une vaste fumisterie, mettant à mal des personnes en situation de faiblesse, qui ont du mal à boucler leur fin de mois.

Nous recommandons aux clients consommateurs de priviligier des professionnels clairement identifiés.

L'INAD a mis à votre disposition ce site afin de vous permettre de contacter le praticien de votre choix, sans risque de vous faire arnaquer.

Publié

Professionnels et sites à éviter

Nous recommandons expressément à tous les clients - consommateurs d' éviter de faire appel à tous les professionnels , cabinets, plateformes ...qui proposent des consultations de voyance dites gratuites ( il n 'y a rien de gratuit ). Si, malgré nos recommandations , l'expérience de la gratuité illusoire vous tente, voici quelques conseils utiles: - ne communiquez jamais vos coordonnées: nom, prénom, date de naissance, adresse , ni votre adresse mail , - ne remplissez aucun formulaire, ne communiquez jamais votre n° de carte bleue pour une voyance soi-disant gratuite car qui dit gratuit dit sans faire payer. Les clients- consommateurs sont de plus en plus victimes de la voyance gratuite et d'un grand nombre de sites frauduleux,
Nous vous rappelons que , conformément à sa mission, l'INAD assure l'information, la prévention, la défense des consommateurs et la moralisation de la profession, en défendant les intérêts légitimes de praticiens responsables , rigoureux et honnêtes. Pour en savoir plus sur la voyance gratuite http://inad.info/blog/presse-ecrite/507-voyance-gratuite-des-procedes-fr Pour toute autre information , nous vous invitons à nous contacter ou à consulter le site officiel de l'INAD:www.inad.info ou http://www.inadpro.com

Publié

Voyance, consultation et confidentialité

Une consultation de voyance est un acte strictement personnel, intime et doit se dérouler dans la confidentialité la plus totale. De nombreux professionnels aux compétences douteuses et incertaines , ont cette fâcheuse habitude , sur certaines plateformes, de faire un étalge public de leur (s) consultation (s ) à des clients passablement fragiles , naïfs et crédules , qui se trouvent ainsi mis à nus et exposés au regard et à la curiosité d'autrui, ce qui est absolument inadmissible.

Si vous êtes un professionnel responsable , il est de votre devoir de respecter l'anonymat de vos clients, de garder une distance raisonnable, banir la familiarité , telle que les ''ma chérie'', je pense à toi, je travaille pour toi, tiens - moi au courant...

Clients -Consommateurs, une consultation avec un praticien des arts divinatoires est une affaire privée; il s'agit de votre intimité, de votre vie personnelle et elle ne regarde personne d'autre que vous.

En conclusion: un voyant , médium , astrologue...doit conserver une distance avec son client pour mieux effectuer son travail prédictif, tel le psychanalyste avec son patient , s'il veut éviter l' échec de son travail prédictif ou de sa consultation . En effet le déballage public de consultations privées , à la portée chimirique ne peut que nuire au sérieux et à la crédibilité de professionnels honnêtes, qui eux , sont rares et particulièrement discrets.

Il est bien évident que l'INAD recommande à tous les consommateurs de s'écarter de tous les voyants ''myopes '' qui font un déballage public de leurs prédictions chimériques . En réalité ces derniers ne cherchent qu' à capter de nouveaux clients, pigeons potentiels.

Publié

Comment reconnaître un “bon” voyant

RAPPEL! Aussi honnête qu’il soit, le voyant, le vrai, peut échouer quand il subit un test cherchant à prouver ses facultés. La divination n’étant pas assujettie à la volonté, c’est uniquement le « don » (faculté immatérielle) qui différencie le vrai du faux.

Comment séparer le bon grain de l’ivraie?

Il semble que pour la compréhension et la pratique des Arts Divinatoires quant aux personnes qui les consultent, la voyance, la médiumnité, la tarologie etc... Relèvent d’un phénomène conjectural et de ce fait ne peuvent faire l’objet d’aucune certitude. Par conséquent, tous les professionnels qui affirment donner des dates précises quant à la réalisation d’un événement ne peuvent être que mensongers, et ces mêmes professionnels pourraient être poursuivis, dans certains cas, pour la non-réalisation de la prédiction. Le voyant ou le tarologue n’étant pas tenus à une obligation de résultats, le client peut exiger un remboursement quand un praticien lui affirme avec certitude la réalisation de ses prédictions. Le voyant est uniquement là pour guider son consultant dans sa situation présente, soutenir, redonner espoir face aux difficultés qu’il a « perçues» dans sa vision. Cette vision va lui permettre de redonner force et courage à son consultant, une énergie accrue et un dynamisme renouvelé pour mener à bien la conduite de sa vie. On voit donc que le rôle du professionnel honnête et consciencieux est un rôle éminemment social. Et c’est bien parce que les professionnels de la voyance touchent au fait social, que certains d’entre eux s’infiltrent dans ce milieu, rentable et mal protégé. De multiples affairistes, ces commerçants trafiquants de la détresse humaine, officient sans vergogne. Très souvent organisés en véritables industries, ils organisent des réseaux téléphoniques, en plus de leurs publicités mensongères et tapageuses, piégeant ainsi personnes âgées, femmes seules, hommes et femmes perturbés en proie à une misère morale qui les fait se raccrocher à n’importe quel «Maître», «Voyant du siècle», «Mage de pacotille », tous habiles charlatans aux honoraires extravagants. ..

Le bon voyant, c’est celui dont les critères de sérieux, de moralité et de compétence sont au-dessus de tout soupçon. En premier lieu, il ne parle pas de lui pour faire durer la consultation: Il respecte la vie privée de son client et s’interdit de la divulguer à son entourage, même le plus intime. Secret professionnel oblige. Le bon voyant informe son client sur ses honoraires, sur la durée de la consultation et le support utilisé. Le bon voyant ne vous débite pas des généralités flattant votre ego et ne vous extorque pas des détails concernant votre vie privée, détails qu’il s’empressera d’enjoliver et qui lui serviront de canevas pour sa consultation. ..

Et les anges gardiens?

Le bon voyant ne se targue pas auprès de sa clientèle de ses conversations privilégiées avec des «anges gardiens ou guides » avec lesquels il est censé dialoguer à tout bout de champ. Il en est de même avec les « disparus » dont il prétend avec un spiritisme fabriqué consoler les familles endeuillées. Ce processus risque de mettre les consultants sous la dépendance du «praticien». Le bon voyant, c’est celui qui vous révèle, sans vous poser de question, le but de votre appel au téléphone. C’est celui qui vous dévoile des événements passés, présents, et l’état actuel de votre situation en difficulté, qui fait l’objet de votre sollicitation. Le client vient chercher près du voyant un éclairage; son libre-arbitre, toujours intact, choisira la meilleure voie. C’est cela la bonne voyance. Enfin, le consultant doit savoir que les «diplômes», «certificats» et autres distinctions «es qualités » dont le voyant pourrait tapisser les murs de son cabinet n’ont aucune valeur.

Dernière mise en garde: Le bon voyant, pourvu d'un DON véritable, s’interdit d’annoncer la mort (soit du consultant, soit de quelqu’un de son entourage ou d'une personnalité publique ) même si ''sa prescience ''la lui suggère. Cette annonce pourrait perturber gravement l'intéressé lui- même et sa famille, il y a là un danger et une faute professionnelle impardonnable, en contradiction avec les principes moraux dont doit faire preuve obligatoirement le bon voyant.

Publié

Le Moine en Djellaba

Le film de court métrage '' Le Moine en Djellaba '' est en ligne.Pour découvrir l'envers du décor du monde de la voyance, cliquez sur le lien suivant. http://www.youtube.com/watch?v=FseOrBqKrDg&feature=youtu.be Votre avis nous intéresse.Merci.

Publié

Appelez-moi d'urgence, votre argent m'intéresse

Attention, si vous recevez le message suivant, provenant de la société ZORA :" un événement important se présente. Appelez-moi d'urgence.Je dois vous donner le résultat de ma voyance:10 mn de consultation offerte, tél: 05 31 ... Charles et Zora.” Nous vous conseillons de ne pas répondre à cette proposition, si vous ne voulez pas être une énième victime de ce type de démarchage qui s'apparente à une publicité mensongère, voire à une arnaque organisée ni plus ni moins. A titre d'information, à la suite de la mise en ligne de notre article ci- dessus: “” ZORA LA VISIONNEUSE DE L'ARNAQUE”, mettant en cause les agissements frauduleux de cette société , un dénommé E.C* se présentant comme étant le responsable du site en cause et de plusieurs autres sites ou plateformes similaires voire semblables, nous a menacé de faire publier- sous le couvert de- l'anonymat- sur le net des informations injurieuses, diffamatoires et calomnieuses pour porter atteinte à l'INAD. Cet individu, bien connu de l'INAD, nous a informé qu'il allait contacter plusieurs sites et plateformes pour déposer une plainte contre l'INAD et trouver le moyen de nous nuire. Il est bien évident que l'INAD ne saurait être intimidé par de telles methodes et a décidé de déposer plainte pour intimidation, chantage et menaces.

  • le nom a été volontairement occulté et remplacé par des initiales
Publié

Liste des professionnels

L'INAD met à la disposition des consommateurs des arts divinatoires une liste non exhaustive de professionnels que l'on peut consulter, parmi ceux ayant accepté le principe de la Charte Morale et Professionnelle, proposée par cet organisme.

Vous trouverez dans cette liste des praticiens qualifiés, offrant le maximum de garantie, de loyauté, de sincérité et de compétence. Bien entendu, ces praticiens sont tenus à une obligation de moyens, contrairement à ceux qui prétendent être spécialisés dans les ''travaux occultes'' et qui, eux, sont tenus à une obligation de résultats.

Vous pouvez aussi visiter notre site www.inad.info et prendre connaissance des abus et escroqueries les plus répandus, des conseils pratiques, comment bien consulter, les témoignages de victimes de la voyance... mais aussi de la liste complète des professionnels recommandés et de ceux que l’on peut consulter dont l’adhésion à la Charte Morale et Professionnelle engage leur responsabilité afin de satisfaire au mieux le client qui fait appel à leur service.

L’adhésion à la Charte Morale et Professionnelle n'étant soumise à aucune condition financière, l'INAD se réserve le droit de refuser tout praticien qui ne répondrait pas aux critères de moralité et de compétence stipulés dans ladite Charte, et plus particulièrement à ceux dont plusieurs consommateurs se seraient plaints.

Publié

Voyance à distance et audiotel

Nous recommandons à tous les consommateurs qu’il ne faut jamais communiquer ses coordonnées bancaires à un cabinet audiotel ou à tout autre professionnel de la voyance par téléphone, avant d’avoir obtenu préalablement toutes les informations* sur : les conditions, la durée et le coût d’une consultation de voyance, le nom du praticien et l’adresse précise où il exerce. A défaut, vous risquez d’être victime d’une escroquerie et de vous retrouvez à devoir payer une somme prohibitive pour une voyance douteuse, qui n’a que le nom. Il faut savoir également que derrière plusieurs services audiotels se cachent (souvent) les mêmes personnes et les mêmes sociétés qui enregistrent les informations recueillies sur un support informatique.

Par ailleurs, nous rappelons expressément à tout praticien collaborateur indépendant d’un cabinet de «voyance audiotel » qui est mis directement en relation avec le client consultant , que son rôle est un rôle éminemment social et que par conséquent , il ne doit pas être lié directement ou indirectement à aucun abus et à aucune escroquerie, son devoir est de s’assurer avant de commencer sa consultation que le client consommateur a bien été informé sur les conditions de mise en relation pour obtenir sa consultation.

De plus, c’est à lui ‘’ praticien ‘’ et non à son client de mettre fin à la consultation en informant ce dernier que la durée de ladite consultation est arrivée à son terme.

Si une seule de ces conditions n’est pas respectée le client est en droit de mettre fin à la discussion voire demander le remboursement intégral des sommes qui ont été prélevées et ou à refuser de payer les sommes au-delà de ce qui était convenu.

Consommateur des arts divinatoires, nous vous conseillons d’être exigeants car il va de votre intérêt à tous les niveaux : financiers, psychologique… par votre action et par votre rigueur vous contribuerez également à faire évoluer les mentalités , à responsabiliser les praticiens eux-mêmes et à décourager les aigres fins spécialisés dans la mise en condition pour vous imposer une consultation de voyance qui n’a que le nom. Seule une prise de conscience collective serait en mesure de limiter voire de mettre fin aux dérives multiples de certains cabinets et autres professionnels.

  • l'information du consommateur est une obligation juridique
Publié

Voyance et abus

Nous rappelons que ce blog a pour but de permettre à tout un chacun de s'exprimer librement et de donner son avis sur des sujets, bien précis, qui y sont exposés sans automatiquement subir le courroux de ceux qui ne sont pas d’accord. Les messages vulgaires, insultants, calomnieux et hors sujets avec les articles traités seront supprimés.

Par ailleurs,conformément à notre rôle,dans l’intérêt d des consommateurs mais aussi dans celui des praticiens consciencieux qui subissent les conséquences dommageables de certains confrères et cabinets audiotels douteux, les témoignages des plaignants seront publiés et comporteront le nom du praticien ou cabinet responsable.

En effet,les abus et les escroqueries à l’encontre de personnes fragiles se multiplient et sont en train de ruiner cette activité en dénaturant sa portée et surtout l’aide véritable qu’elle peut apporter à l’immense majorité des consommateurs.

Professionnels ,il est temps de réagir avant qu’il ne soit trop tard car il y va de votre intérêt

Publié

Praticiens et audiotels

Au cours de ces derniers mois, vous avez été nombreux à vous plaindre de certains services audiotels qui utilisent abusivement des « professionnels de la voyance », qualifiés ou non, en les rémunérant en qualité de collaborateur indépendant, à raison de 4 à 5 € de l’heure générée c'est-à-dire de l’heure réellement travaillée, ce qui est vraiment inadmissible. Il devient donc urgent de protéger les praticiens eux-mêmes contre les abus et les exploitations dont ils sont victimes pour leur permettre d’assurer des prestations de qualité aux consommateurs.

Afin de mettre fin aux contestations régulières de ces praticiens exploités et aux multiples plaintes de consommateurs victimes du système de certains services audiotels, l’INAD a établi un certain nombre de règles pour une meilleure pratique de la voyance et de l’astrologie tant dans l’intérêt des clients-consultants que des praticiens eux-mêmes. Et en particulier :

1- Une charte morale et professionnelle pour l’ensemble de la profession. 2- Une Convention Contractuelle entre les praticiens des arts divinatoires, dits « Praticiens Professionnels Indépendants » et les sociétés de voyance par audiotels.

l’INAD se propose de réunir tous les praticiens ayant au moins 1 an d’activité comme "praticien professionnel" et légalement déclarés, en règle avec les services administratifs : Registre du commerce, répertoire des métiers, registre des travailleurs indépendants, URSSAF…), Afin que les dirigeants des services audiotels ne puissent rémunérer un praticien professionnel à un taux horaire inférieur au SMIG (8,84 €/h).

En effet, toute collaboration entre un cabinet ou un service audiotel spécialisé dans les consultations de voyance par téléphone devra faire l’objet d’un contrat écrit spécifique Il serait également souhaitable que lesdits dirigeants des sociétés de voyance par audiotels s’obligent à prendre toutes dispositions pour s’assurer des compétences réelles et non supposées des professionnels à qui ils confient le travail de voyance et de conseils de la vie privée, à défaut leur responsabilité se trouverait engagée.

Toute heure de présence effective du praticien professionnel, travaillée ou non, pour le compte d’un service de voyance audiotel ou d’un cabinet de voyance, devra faire l’objet d’une rémunération qui n’est pas liée aux éventuels appels de clients consommateurs.

En cas de difficulté sur le paiement des prestations au praticien dit le travailleur indépendant par le service audiotel ou par le cabinet de voyance, chacune des parties, et notamment le praticien dit "le travailleur indépendant" pourra saisir la Juridiction compétente :Le Tribunal de Commerce ou le Conseils des Prud’hommes, en cas d’absence de tout contrat écrit entre les parties. En ce dernier cas, en effet, ladite relation entre les parties ne peut- être qualifiée que comme un contrat de travail a durée indéterminée, avec toutes les conséquences de droit et notamment soumis comme tel à la juridiction compétente en vue d’un jugement pour régler le différend.

Vous êtes un professionnel, vous exercez votre activité avec rigueur, loyauté et sincérité, vous êtes en règle avec les administrations concernées, vous souhaitez vous démarquer de la supercherie et des manœuvres frauduleuses de certains cabinets audiotels, adhérez à l’INAD, demandez le contrat type de collaborateur indépendant.

Publié

Expression libre

Ce site est destiné aux consommateurs et aux professionnels afin de permettre aux uns et aux autres de s’exprimer librement dans la dignité, le respect d’autrui et sans aucune affirmation diffamatoire ou insultante. Quant aux témoignages et aux articles émanant de l’INAD, ils reposent sur des faits avérés et établis par des preuves certaines afin de faire évoluer les mentalités et responsabiliser un tant soit peu certains cabinets et professionnels abusifs qui portent atteinte à l’ensemble de la profession. Nous invitons tout professionnel à prendre la parole, donner son avis, ses recommandations ou conseils aux victimes des individus spécialisés dans la filouterie , l’escroquerie et la détresse humaine qui profitent de leur ascendant pour ‘’ dépouiller ‘’ financièrement des personnes plus ou moins fragiles et de surcroît les menacer si elles osent contester le coût prohibitif d'une voyance par téléphone ou demander le remboursement d’un pseudo travail occulte.

Publié

Mise au point

Certains professionnels prétendent être recommandés par l’INAD, alors qu’ils n’ont pas ou qu’ils n’ont plus la qualité de membre de l’INAD et sa recommandation. Il est conseillé aux consommateurs concernés d’effectuer le contrôle sur le site www.inad info.

Publié

Démarchage de voyance par SMS : la duperie lucrative

Dans le cadre de la voyance par téléphone et afin d'éviter tout malentendu, abus ou escroquerie et/ou considéré comme tel, il appartient au professionnel d'informer son client que la durée de la consultation, telle que convenue, est arrivée à son terme. A défaut, le consultant est en droit de contester toute somme prélevée abusivement sans l'accord de son client.

Par ailleurs, vous êtes de plus en plus nombreux à recevoir des SMS sur votre téléphone portable pour des consultations de voyance. A cet effet, nous vous informons que ce type de voyance n'est ni conseillé, ni recommandé, il est même à éviter.

De plus, ces consultations fantaisistes atteignent des sommes prohibitives, allant de 150 à 950 € de l'heure, ne sont en réalité qu'une vaste duperie, mettant à mal des personnes en situation de faiblesse, qui ont du mal à boucler leur fin de mois.

Publié

Preuve de l'accord conclu

S'il n'est pas été possible d'obtenir un document écrit précisant les conditions de l'accord passé, il y a cependant quelques précautions élémentaires à prendre : * demander préalablement à la consultation ou à l'intervention la communication des tarifs qui seront pratiqués, en particulier s'il s'agit de consultations par téléphone. * ne jamais régler quoi que ce soit en liquide, sauf à exiger la délivrance d'un reçu lors de la remise de fonds ou d'une facture détaillant les prestations rémunérées et le prix correspondant.

Si le praticien rechigne à s'engager par écrit, prenez la précaution de lui adresser, avant toute intervention et versement de sommes d'argent, une lettre recommandée avec AR afin de rappeler ce que vous attendez de lui, en précisant bien que le montant de la rémunération a été fixé en considération du résultat à obtenir. Pensez à conserver les publicités ou prospectus qui vous ont incité à contacter tel ou tel medium car ils comportent en général des mentions relatives aux résultats promis. Ces réflexes vous permettront, en cas de contestation, de démontrer au moins quels étaient les prestations commandées, le prix convenu et les sommes réellement versées.

Publié

L'accord conclu avec un Voyant

Lorsqu'un particulier entend consulter un praticien des arts divinatoires , la relation qui s'instaure entre eux constitue un véritable contrat aux termes duquel le voyant s'engage à réaliser certaines prestations en contrepartie desquelles il reçoit une rémunération de son " client ". Le mieux pour éviter toute difficulté ultérieure est de rédiger une convention écrite avec le voyant dès le début de la relation contractuelle, récapitulant les prestations que le voyant doit réaliser et les modalités de sa rémunération (tarifs, mode et date de versement...).

Publié

Contestation des services divinatoires fournis

Si au bout du compte, le client entend contester les prestations réalisées ou le montant de la rémunération du voyant, il doit pouvoir prouver : * d'une part, ce qui avait été convenu à l'origine entre les parties (c'est-à-dire quelles prestations et pour quel montant) ; * d'autre part, que les termes du contrat n'ont pas été respectés par le voyant, soit qu'il a perçu plus que ce qui était convenu, soit qu'il a mal réalisé les prestations, voire même qu'il ne les a pas réalisées du tout.

Si toutefois vous n'avez pas pris ces précautions et qu'aujourd'hui vous estimez que le voyant a perçu des sommes indues dont vous entendez obtenir le remboursement, il convient de lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception récapitulant les circonstances de votre relation, les prestations qui avaient été convenues, le prix qui a été payé et les raisons de votre mécontentement. Par ce même courrier, il faut mettre en demeure ce voyant de vous rembourser les sommes perçues. Un avocat pourra vous assister dans la rédaction de cette mise en demeure. Si le medium n'y donne pas suite, vous n'aurez pas d'autre solution que d'engager à son encontre une procédure judiciaire.

Publié

Le coût d'une consultation de voyance

h2. Rappel

Il a été porté à notre connaissance que certains praticiens, sous le couvert d'une connaissance et d'un savoir de voyance réel ou hypothétique, demande des honoraires prohibitifs, variant de 100 à 300 €, pour une consultation médiocre inférieure à 1h. Nous rappelons que si les honoraires sont libres, à notre connaissance et pour des raisons éthique et déontologique il apparaît que ces tarifs sont excessifs et ne correspondent pas à une réelle prestation de qualité, justifiant un tel tarif.

Il est donc conseillé à l'ensemble des professionnels de moduler le montant de leurs honoraires de façon honnête. L'INAD propose donc qu' une consultation de voyance d'une durée d'1h soit de l'ordre de 80 à 100 € en cabinet et de 50 € pour une prestation par téléphone.

h2. Voyance par téléphone et prélèvement abusif

Dans de nombreux services audiotels, certains praticiens ont pour instruction de garder le client le plus longtemps possible afin de lui faire payer le prix le plus fort. Nous rappelons que c'est au praticien et non au client de mettre fin à une consultation de voyance par téléphone, dont la durée a été fixée au préalable.

En matière de voyance par téléphone, l'article L-121-18 du code de la consommation stipule que tout professionnel faisant une offre de prestation de service à distance (internet, sms...) doit indiquer ses coordonnées complètes...

Ainsi pour éviter les abus de certains cabinets audiotels et voyants douteux et rendre possible une éventuelle contestation, il est conseillé aux consultants d'exiger une facture.

Publié

Service Audiotels et Voyance : l'exploitation des voyants

Vous avez été nombreux à nous faire part de votre étonnement que l'INAD ne donne aucune information sur les conditions de travail des praticiens de voyance qui exercent leur activité pour le compte de certains employeurs propriétaires de services audiotels. En effet, certains audiotels spécialisés dans la voyance par téléphone, basés en France ou à l'étranger, emploient des praticiens de la voyance qualifiés ou non, moyennant un tarif horaire de 4, 50 €, à l'heure générée, c'est-à-dire d'une heure effective de travail. Etant précisé que les heures non travaillées ne reçoivent aucune rémunération. Ces praticiens considérés comme des travailleurs indépendants, ne bénéficient pas de la couverture sociale des salariés et reçoivent une rémunération largement inférieure au salaire horaire du SMIC qui est fixé, depuis le 1er juillet 2007, à 8,44 € de l'heure. Par conséquent, cette qualification de " travailleur indépendant " est artificielle mais permet à des employeurs affairistes et abusifs de ne pas appliquer la législation du travail en vigueur.

De plus, ces praticiens exploités, sur les recommandations de certains de leurs employeurs, tentent de convaincre, moyennant un pourcentage substantiel, à leur tour la clientèle potentielle d'accepter des travaux occultes pour un travail de rapprochement affectif inexistant, un désenvoûtement imaginaire ou une protection ''virtuelle'' pour arrondir leur fin de mois.

Ces faits et agissement constituent une véritable supercherie, une escroquerie à grande échelle. Bien entendu, l'INAD dénonce l'ensemble de ces pratiques préjudiciables aussi bien aux consommateurs qu'à l'ensemble de la profession des arts divinatoires.

Il est bien précisé que ces professionnels exploités ont la possibilité de saisir la juridiction compétente qui est le conseil des Prud'hommes pour requalifier leurs relations professionnelles avec leurs employeurs en contrat de travail avec toutes les conséquences qui sont attachées à cette qualification tant au niveau de la couverture sociale que du mode de rémunération des heures réellement travaillées ou non, pendant lesquelles ils sont restés à la disposition de l'employeur. De surcroît, les conditions de paiement sont loin d'être claires et respectées puisque nombre d'entre eux se plaignent de ne pas être réglés dans les délais voire contester leurs prestations et se voient refuser tout règlement.

Pour toute information, vous pouvez nous écrire une lettre détaillée des faits abusifs.

Publié

LE BANDITISME DE LA VOYANCE PAR CORRESPONDANCE

" ... un grand danger vous menace, une personne que vous connaissez vous veut du mal...il faut à tout prix neutraliser le mal ...votre vie en dépend !... "

Vous êtes nombreux à avoir reçu ce type de message pour une cérémonie de desenvoûtement... imaginaire. Vous n'avez pas à vous inquiéter mais vous avez la faculté de déposer plainte contre son auteur en saisissant le Procureur de la République de la juridiction compétente la plus proche de votre lieu de domicile. En effet, il s'agit d'une menace perfide. Sous prétexte de venir en aide à son destinataire qui n'a rien demandé, elle constitue en réalité une véritable menace de mort sous condition, répréhensible par le code Pénal.

Publié

un bon voyant ou médium n'a pas besoin de publicité

Je poste ce message en tant que médium novice.

Mes dons se sont développés sans que je m'y attende. J'ai même encore du mal à les comprendre,je me fais aider par une connaissance voyante-médium,qui a fait ses preuves,et qui n'a pas eu besoin de se faire de la publicité,comme certains charlatants. Tout est venu du bouche à oreille,elle fait ses consultations chez elle,dans le pur anonymat,ce qui est très humble. Pour ma part,je ne fais rien de tout ce qui touche à l'avenir,les cartes,etc... Et je suis bien d'accord avec vous tous,quand un pur médium ou voyant est sincère,il n'a pas besoin de vous demander le pourquoi de votre demande,il le sait déjà.Qu'il fonctionne par visions,flashs,ou autre,il connait déjà votre personnalité,votre souffrance (par don d'emphatie),et j'ai pu constater moi-même que beaucoup se dise médium ou voyant,alors que tout ce qui les interresse,c'est le porte-monnaie. Bien sûr,il en existe des vrais,des qualifiés,qui ne triche pas avec l'émotivité des gens.Il faut juste éviter de tomber dans un piège infernal,les promesses ne sont qu'illusion,jamais un médium ou voyant ne vous dira : oui,je vous promet que ceci ou celà arrivera! Non,car ce genre de chose ne peux pas exister. Il en ressort du travail effectué certaines révélations,mais le médium ou voyant ne peut pas assurer le résultat.Il reçoit des informations,les notent,puis les transmet à la personne interressée.C'est tout,et c'est déjà merveilleux. N'oublions pas qu'un médium ou voyant met toute sa personne en oeuvre pour ce travail,c'est très épuisant,il y met tout son coeur,toute son émotivité,et ne sont pas souvent reconnu à leur juste valeur.

Voilà, j'espère de tout coeur que plus jamais vous ne tomberez dans ces arnaques. Réfléchissez toujours avant de vous lancer dans une voyance qui ne vous apportera rien de concret,mais surement une perte de temps et d'argent importante dont on se passerait bien.

Publié

Les professionnels que l'on peut consulter

L'INAD rappel qu'il est mis à la disposition des consommateurs des arts divinatoire une liste non exhaustive de professionnels que l'on peut consulter, parmi ceux ayant accepté le principe de la Charte Morale et Professionnelle, proposée par cet organisme.

Vous trouverez dans cette liste des praticiens qualifiés, offrant le maximum de garantie, de loyauté, de sincérité et de compétence. Bien entendu, ces praticiens sont tenus à une obligation de moyens, contrairement à ceux qui prétendent être spécialisés dans les " travaux occultes " et qui eux, sont tenus à une obligation de résultat.

Vous pouvez aussi visiter les autres rubriques et prendre connaissance des abus et escroqueries les plus répandus, des conseils pratiques, comment bien consulter, les témoignages de victimes de la voyance... mais aussi de la liste complète des professionnels que l'on peut consulter, dont l'adhésion à la Charte Morale et Professionnelle engage leur responsabilité afin de satisfaire au mieux le client qui fait appel à leur service.

L'adhésion à la Charte Morale et Professionnelle n'étant soumise à aucune condition financière, l'INAD se réserve le droit de refuser tout praticien qui ne répondrait pas aux critères de moralité et de compétence stipulés dans ladite Charte, et plus particulièrement à ceux dont plusieurs consommateurs se seraient plaints.

Avant de consulter un praticien des arts divinatoires, voyant, astrologue, numérologue, tarologue, nous recommandons à tous les consommateurs de lire attentivement : la Charte Morale et Professionnelle, véritable rempart contre les abus et les escroqueries de toutes sortes.

Publié

Travaux occultes, la grande escroquerie

Sous le couvert de la voyance, de l'astrologie, du magnétisme et des travaux occultes imaginaires... certains professionnels n'hésitent pas à utiliser tout un arsenal de manœuvres frauduleuses à l'encontre de personnes en situation de doute, d'incertitude voire de faiblesse extrême. L'INAD est saisi régulièrement de plaintes de personnes victimes des agissements frauduleux de ces pseudo praticiens spécialisés dans la manipulation mentale en prétendant détenir des pouvoirs hors du commun et qui ne font que discréditer la voyance et les voyants. Nous rappelons à tous les consultants de redoubler de prudence afin d'éviter de "tomber" entre les mains de tels individus dont les méfaits portés à notre connaissance sont de véritables délits et relèvent de la justice.

Praticiens, soyez vigilants !! Le respect de la consultation relève de la confidentialité et du secret professionnel. Les photos, objets et écrits de vos clients consultants ne doivent pas servir à d'autres fins que celles de les informer. Dans tous les cas, les photos doivent être restituées à leur expéditeur à première demande.

L'INAD fait appel au sérieux et à la vigilance de tous les praticiens professionnels afin d'informer leurs clients sur les pratiques illicites de certains " confrères " qui sont portées à leur connaissance.

Publié

Stop aux arnaques

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire appel à la voyance par téléphone, branche des arts divinatoires dont l'activité est plus que jamais suspecte aux yeux de la profession. Il nous a donc semblé utile de vous donner quelques conseils pratiques afin de vous éviter de tomber dans le piège souvent tendu par des personnes douteuses qui ont pour spécialité d'abuser de la crédulité et de la faiblesse de leurs "clients". Si l'anonymat dont vous bénéficiez au téléphone vis-à-vis du voyant vous rassure, il n'en reste pas moins une arme à double tranchant. En effet cet anonymat permet également à n'importe quel individu en mal d'argent de se faire passer pour un voyant. Il existe, et c'est incontestable, des voyants honnêtes tout à fait capables d'exercer leur don par téléphone. Ils le font avec compétence, générosité dans le but d'apporter une aide morale ou d'éclairer un peu le chemin des personnes qui font appel à leurs services. Mais rappelons-le, de nombreux cabinets de voyance par téléphone sont le fait de sociétés à but purement lucratif. Les pseudo - professionnels qu'ils emploient, ne possèdent pas le moindre don de voyance, mais ils sont surtout formés à répondre à vos attentes et doivent engendrer un maximum de chiffre d'affaires. Nous vous recommandons donc d'éviter tous ces voyants, astrologues, mages, marabouts... aux compétences douteuses et surfaites qui affichent des pseudonymes racoleurs, tout comme les services de voyance par téléphone qui ne vous livrent pas le nom et le prénom du professionnel que vous allez consulter.

Il est important de savoir que tout professionnel engage la responsabilité du cabinet de voyance pour lequel il travaille. C'est ainsi que des cabinets de voyance, qui sont déclarés en tant que sociétés de gestion dans le but de limiter leur responsabilité en cas de poursuites judiciaires, ont été sévèrement condamnés par la justice (prison ferme ou/et avec sursis, dommages et intérêts conséquents).

Publié

Consultation ou écoute

Ne pas confondre d'une part une consultation chez un praticien des arts divinatoires qui a pour rôle (en principe) de vous révéler le but de votre appel, l'objet de votre sollicitation... et, d'autre part, l'appel à un praticien pour lui raconter les aléas de votre vie. Pendant que vous lui faites part de vos difficultés, de vos espoirs et de vos peines, le temps passe et le compteur tourne. Vous êtes d'ailleurs nombreux à remarquer qu'il ne vous a rien appris. Et pour cause : vous lui avez tout dit.

Beaucoup de professionnels préfèrent cette dernière solution qui, quelquefois, s'avère utile à certaines personnes plus ou moins fragiles, qui y trouvent une écoute sensible et humaine à leurs problèmes. En un mot, parler et faire partager sa préoccupation, permet souvent de se libérer d'un poids. Parler, c'est utile et souvent salutaire. Mais pour autant, il est indispensable que ce travail d'écoute soit clairement défini et précisé entre le professionnel et le consultant-consommateur pour éviter tout malentendu.

Ces quelques conseils vous permettront de choisir des professionnels honnêtes et d'éviter de faire don de vos économies aux sociétés spéculatives et aux manipulateurs professionnels qui grouillent dans la mare de la voyance par téléphone.

Publié

Carte bancaire

Si vous avez réglé par carte bancaire et un prélèvement supérieur au prix fixé a été effectué sans votre accord, prévenez immédiatement votre banque qui doit vous restituer la ou les sommes prélevées (la voyance est considérée comme une vente par correspondance et comme telle entre dans le cadre de la loi SCRIVEN). Il est important également que votre démarche soit loyale et conforme à la vérité.

Publié