J'allais mal, très mal, afin de...

J'allais mal, très mal, afin de régler un problème affectif, j'ai fait appel à une voyante d'un centre de gestion de Cannes qui m'a dirigée vers une médium mais cette médium devait travailler en parallèle avec un de ses collègues qui affirme : rapidité, succès garanti, donc pas de souci à me faire, tout serait réglé fin décembre 2001. Après m'avoir demandé 11600 €, pour l'achat de plantes "magiques", afin d'obtenir un résultat rapide, au bout d'un an je suis toujours dans la même situation. Mes réclamations se heurtent à des réponses ''bateau'' comme celle de patienter et de laisser faire le temps. En 2002. On me disait que je verrai bientôt le bout du tunnel, or nous sommes en 2003 et toujours rien ! De plus la 1ère médium a disparu de la circulation courant 2002 avec un travail en suspend... Puis le second médium a disparu à son tour en septembre 2002.

Mon affaire a été confiée à un 3ème médium qui m'a demandé à son tour la somme de 150 euros pour reprendre mon dossier. Par lettre recommandée je leur ai demandé de me rembourser comme la charte de déontologie le précise puisque la personne dont il est question et qui a fait l'objet de ma démarche a quelqu'un dans sa vie depuis plusieurs mois. Alors là, plus personne. Je suis toujours dans l'attente d'une réponse...

Je considère que j'étais victime d'un abus de confiance et d'une escroquerie. Une chose est certaine, je me fais fort de relancer cette affaire en saisissant le Procureur de la République, la DGCCRF et l'INAD.

Je trouve également curieux que ces voyants ne se servent que de portables dont le n° change tout le temps... mais trop c'est trop !

Magali

Publié
comments powered by Disqus