Les marchands de vent

le 17 août 2010, ma fille Marine qui venait de subir une séparation douloureuse avec son conjoint s’est laissée tenter par la publicité de service de voyance par SMS au numéro 71030 et n’a pas su s’en sortir. Le 2 janvier 2011, m’étant aperçu de ce qui se passait j’ai fait bloquer le portable pour arrêter le flux des textos car nous n’avons pas vu d’autres moyens. Le résultat est impressionnant 4600 SMS échangés pour un montant facturé par Bouygues d’un montant de 2623€ sur lesquels 1011€ ont été payés, les prélèvements des mois d’octobre, novembre et décembre ayant été mis en opposition à la Banque.

A mon premier Courriel la société CELLFISH MEDIA France , celle-ci m'a répondu qu'elle ne saurait être tenue pour responsable; Bouygues , selon cette société, devant vérifier le fonctionnement de ce service SMS payant.

... en premier lieu je m'étais adressé à cet opérateur qui m'a informé ne pas être concerné par ce que font ses clients, mais grâce à son service clientèle j’ai fini par comprendre ce qui se passait et comment il fallait faire pour s’en sortir ce qui m’amène vers vous la société CELLFISH MEDIA France qu’il considère comme seul responsable.

Pour me rendre compte du processus, j’ai testé par deux fois le service 71030 et j’ai pu constater qu’il n’y a pas d’acceptation clairement exprimée et qu’il n’y avait pas d’informations pouvant laisser le libre choix au consommateur à savoir que:

1- Chaque échange de textos est payants ,

2-Les échanges ne sont pas limités et le client peut faire l’objet de relances insistantes,

3- Aucune information pour contacter la société CELLFISH MEDIA France et encore moins pour mettre fin aux échanges de textos de voyance

4- Le prix n’est pas clairement indiqué sauf sur quelques SMS, mais pour l’obtenir il faut écrire le mot « live » sans plus de précisions….

5-Le consommateur non averti du fonctionnement des SMS+ est systématiquement « piègé ». Cela est d’autant plus choquant que ce genre de produit attire principalement un public psychologiquement affaibli.

J’ai pu prendre connaissance des pratiques des prétendus voyants de CELLFISH MEDIA qui abusent les clients fragiles en les manipulant et leur faire croire qu'ils sont capables de les aider contre des sommes sonnantes et trébuchantes.

J’estime donc que ma fille a été lésée par les pratiques de cette société spécialisées dans l'escroquerie à grande échelle.

J'ai sommé cette dernière de procéder au remboursement des sommes perçues frauduleusement sous le couvert d'une voyance qui relève de la manipulation mentale et du charlatanisme.

Il est bien évident que nous préfèrerions un arrangement amiable mais ne manquerons pas d'utiliser tous les moyens légaux pour faire valoir notre bon droit.

Thierry

Publié
comments powered by Disqus