L'exploitation de la détresse

... J’éprouve un sentiment de profond désespoir, de mal être, de regret, je m’en veux d’avoir été aussi faible, naïve, incrédule alors qu’en tant normal je suis plutôt cartésienne. Depuis cette histoire, je suis en dépression (je suis suivie par un psychiatre, je prends des antidépresseurs anxiolytiques), j’ai de gros troubles de sommeil, je suis angoissée, stressée, surmenée. Mon compte en banque est débiteur tous les mois, mes comptes épargnes sont vides, j’ai deux prêts la consommation jusqu’en 2012 et ce cause de cette arnaque. En bref je suis sur endettée…. , à cela s’ajoutent de gros problèmes qui touchent également mes enfants.

…. je suis divorcée de mon mari depuis de nombreuses années et mère de trois enfants. Nous avions une maison que mon ex-mari a gardée. Il m’a versé la moitié de la valeur estimée (soit 2/3 de la valeur marchande) lors de la séparation des biens en Juin 2004 soit 68000€ que j’ai placé… , une partie de cette somme a servi payer les honoraires de l’avocat, du notaire et racheter l’intégralité des meubles, électroménagers…. Le reste de l’argent me servait à « arrondir » les fins de mois puisqu’à cette époque, j’étais à l’école d’infirmière et mon salaire était diminué de 20%. La somme d’argent sur le PEL était bloquée pendant cinq ans. Je n’y ai pas touché.

 C’est à cette période que je suis tombée passionnément amoureuse d’un homme (marié … …). Il me promettait de quitter sa femme (qui a menacé de me tuer à plusieurs reprises). Et au bout de 4 ans de relation, , c’est la rupture. Il reste avec sa femme … ».

Désespérée, je feuillette un journal gratuit de petites annonces et je contacte un marabout Mr M*. …

 Il me fixe un rendez-vous …. Il me dit d’apporter une photo de mon ami, la mienne avec 50 €  en liquide. Je rencontre Mr M. (dans un très vieux studio dans un quartier ancien de Bordeaux. Il est habillé en habit traditionnel, des « chapelets » dans les mains. Il me reçoit dans un appartement : un tapis par terre, teintures sur les murs, bougies…., ,  

 Il me dit d’enlever mes chaussures, je m’assois sur le tapis, il me demande l’argent, puis prend les photos, réfléchit, me demande mon nom, prénom, date de naissance ainsi que celle de mon ami, de sa femme, note tout sur ça sur un cahier…,  En même temps, il égraine un « chapelet » dans ses mains en récitant des prières ( ?). Je n’y comprends rien. Puis il dit qu’il va consulter les esprits cette nuit pour savoir s’il peut faire le « travail » à savoir : que mon ami puisse quitter sa femme. Je dois le rappeler le lendemain matin.

 Ce que je fais le Dimanche …. il veut 500 €  en liquide et il m’explique que c’est pour un sacrifice. Il doit acheter à l’abattoir des moutons (un mâle et une femelle). Je retire cette somme (virement de mon compte épargne à compte chèque …,  

 Je le rencontre à nouveau et lui remet  l’argent, il  le recompte. Il se met à faire des prières, se concentre, puis me dit de me mettre debout, de fermer les yeux. Je sens qu’il s’agite autour de moi en récitant des choses bizarres, j’entends le bruit des « chapelets ». Ensuite, quand c’est fini, il me donne une bouteille en plastique de 50cl remplie d’un liquide marron, je dois en passer sur tout le corps le matin et le soir jusqu’à ce qu’il n’y en eut plus (sauf pendant les règles et je ne dois pas mettre de parfum alcoolisé). Il m’explique que c’est comme un fluide qui va me mettre en relation avec lui pendant les prières et les invocations des esprits la nuit. Quand j’aurai fini le flacon, mon ami quittera sa femme. Je suis tellement désespérée que je fais toit ce qu’il me dit. Il rajoute aussi que je vais avoir mon diplôme et que la chance va me sourire, tout va aller de mieux en mieux dans ma vie.

 Au bout de 15 jours, je lui téléphone. Il ne s’est rien passé. Il n’est pas surpris, il l’a senti. Il doit faire un autre « travail » plus important. Il veut 10.000 €  et en   liquide. Devant mon affolement, il me rassure en disant qu’il me rendra la somme après, c’est une affaire de 15 jours à un mois, mais qu’il doit faire ça pour me sauver d’un sort maléfique que la femme de mon ami m’a jeté (par l’intermédiaire de quelqu’un), sinon il va m’arriver des choses très graves. Je m’exécute. Je vais à la banque et ne voulant pas prendre l’argent de mon PEL, je fais un crédit de 10.000€ sur 5ans (5,25% intérêts) soit 189,8 € par mois jusqu’en 2011. J’obtiens l’argent liquide et je le donne à Mr M. qui recompte la somme. Il me dit que cette fois, ça va marcher. Il me demande des poils pubiens, des cheveux, il les met dans une enveloppe avec un carton sur lequel il y a des inscriptions et que je dois mettre sous mon oreiller cette nuit , puis me demande de me déshabiller afin de m’asperger de liquide marron ; il récite des prières, des incantations etc. chez moi, je dois passer le produit sur mon corps le matin et le soir comme la première fois.

 Un mois plus tard, toujours rien, je sais que mon ami ne reviendra pas…., je téléphone à Mr M… pour lui dire qu’il ne s’est rien passé et que je veux récupérer mon argent. Voyant que je m’énerve, il me fait peur en disant que le sort jeté est très grave. Pour me prouver sa bonne foi, il dit qu’il va finir le travail car il ne peut pas me laisser dans cette situation dramatique. Mais pour cela il a besoin de faire un nouveau sacrifice, il lui faut 500 € . Je lui dis que je ne peux pas les lui donner. Alors pour me prouver son honnêteté, il dit qu’il va s’arranger avec des amis. Il me donne une bouteille avec du liquide marron, me dicte des phrases que j’écris sur un papier et que je dois jeter dans une rivière selon des consignes précises. Ce nouveau travail va me délivrer du maléfice et je vais retrouver bonheur, chance, argent. Il doit également désenvoûter mon appartement …, en aspergeant certaines pièces de   liquide marron, en récitant des prières, des incantations, etc..). il me donne après des numéros de loto à jouer. Il ne se passe rien……

 Je le rappelle et là il me dit que mon cas est très compliqué, qu’il ne peut plus rien faire pour moi. Je suis désemparée, très mal (je suis en période d’examen, le diplôme approche et je suis de plus en plus stressée). Il me dit cependant que son frère est revenu en France, qu’il est plus fort que lui et qu’il peut résoudre tous mes problèmes.

 Je rencontre donc le vrai Mr M., (la petite annonce est toujours sur le journal gratuit » mais avec un changement d’adresse et de numéro de téléphone fixe). Le studio est plus récent, toujours les tapis par terre, pénombres, bougies, encens, des articles sur les murs et des photos de marabouts( ?). il est souriant, me dit que j’ai le même prénom que sa mère, qu’il peut faire quelque chose pour moi, que je serai très heureuse sur tous les plans après, beaucoup de chance, d’argent. Mon cas est très particulier et il va s’occuper de ça, rien que de ça, ça va être très dur pour lui et j’y crois.

 Il a besoin d’une feuille  de loto et de millionnaire. Devant moi, il les met dans une enveloppe, rajoute un carton avec des signes écrits. Je dois dormir avec cette enveloppe sous mon oreiller, seule dans mon appartement car il va se passer des choses bizarres. Effectivement, dans la nuit, j’entends des chuchotements  et je sens un courant  d’air, sensation que le lit bouge ; le matin, je téléphone à Mr M…., il me dit d’ouvrir l’enveloppe, je regarde les billets, ils sont cochés, 5 n° sur les grilles. Il m’a dit que ce n’est pas normal, qu’il y aurait du y en avoir 6 de cochés. Il veut me voir car tout cela est grave.

 Il me demande 9000 €    en liquide, « c’est important. Le but est presque atteint ». le ton est grave, cérémonieux. Je lui apporte l’argent (j’ai clôturé codevi et compte sur livret)  en Novembre 2006. il me donne une grille de loto et millionnaire qu’il a lui même coché, je dois les jouer Mercredi, Vendredi et Samedi pendant 5 semaines et toujours ce liquide marron à passer…

 J’ai gagné 35 €  soit la mise engagée. Je le revois, il est inquiet, ce n ‘est pas normal, je suis affolée, il me fait peur. Il me confie alors une bouteille en verre solidement scotchée d’un liquide. Je dois mettre cette bouteille sous mon lit, le liquide ne doit pas s’en échapper, ce serait mortel. Je dois rester seule dans mon appartement, portes et volets bien fermés. Pendant la nuit, je me réveille, je sens des courants d’air et mon lit bouge, j’ai peur et au bout d’un coup un grand bruit. Je sens alors une odeur d’œuf pourri (ou quelque chose comme ça). Ça sent très mauvais. J’allume la lumière et horreur! Le flacon a explosé. Le liquide s’est répandu partout sous le lit, le sol, les meubles. Je n’ose plus bouger.

 Le lendemain, je téléphone Mr M.. Silence, puis d ‘un ton très grave me dit que c’est catastrophique cette fois. Il dit qu’il n’a jamais vu ça, que c’est la première fois que ça arrive ; c’est la mort pour moi, mes enfants, c’est désespéré. Silence. Il peut faire quelque chose…. Je dois le voir le soir même. (À cette période des examens, problèmes gynécologiques pour moi : je suis en attente des résultats d’une biopsie module sein, l’échographie de l’utérus montre une masse et des kystes sur les ovaires et la thyroïde ne fonctionne pas bien).

…, je vais donc au rendez-vous. Je suis dans tous mes états, très mal, la saoule au ventre, angoissée, stressée : et si c’était vrai ? J’ai peur, je suis seule, je ressens une très grande panique.

Il me demande mon âge, date de naissance, celui de mes parents, de mes enfants, note tout sur un cahier, réfléchit, calcule, se concentre et au bout d’un long moment, il me dit qu’il lui faut 41.000 € pour me tirer d’affaire. Je lui dis que ce n’est pas possible. Il me répond que le maléfice va commencer par atteindre mon fils aîné, qu’il va être très malade et qu’il va mourir s’il ne fait rien et l, tout va très vite dans ma tête. Le lendemain, je vais  la banque et je ferme mon PEL (il restait un peu moins de 43.000 €). la banque ne peut me donner que 25.000 €  en liquide. 

… Je remets l’argent à Mr M. soit 25.000 € en billets et 16.000 € en chèque (photocopie jointe). Le chèque l’embête mais il l’accepte. De toute façon, il dit qu’il rendra l’argent. Je suis terrorisée. Un mois plus tard, il me téléphone pour me dire qu’il doit partir en Guinée pour faire le « travail ». il veut 900 € s pour le voyage. Je ferme définitivement les comptes épargnes. Il reste en Guinée trois mois. Il revient en …

  Pendant ce temps…., j’ai échoué  à mon examen …. Je reprends le travail de suite en tant qu’aide soignante  pendant six mois. Je suis très fatiguée. Je prends des antidépresseurs, anxiolytiques et bêtabloquantes tellement je suis stressée….



 Pendant ce temps, Mr M. me promet monts et merveilles par téléphone, me dit qu’il ne se consacre qu’à moi, qu’il refuse toute demande de travaux », qu’il faut que je patiente, que je ne le regretterai pas, qu’il est honnête.

 N’arrivant plus  « boucler » les fins de mois, mon découvert s’accumule de plus en plus …., je demande un prêt  0% auprès du C.E. de la clinique et je négocie pour la troisième fois auprès de ma banque, mon prêt  la consommation.

 J’informe Mr M.de ma situation financière, il tient toujours le même discours, s’énerve même parfois, puis pour me prouver sa bonne foi ; ira jusqu’ me donner  quatre fois de l’argent : 100 €  en Février 2008, 50 €  en Mars 2008, 100 €  en Avril 2008 et 300  €   en Septembre 2008.

 J’ai de plus en plus de difficultés à  le contacter par téléphone (répondeur), les rendez-vous qu’il me donne sont toujours annulés …  


 En Septembre 2008, le médecin m’apprend que mon fils aîné doit se faire opéré (il est atteint d’une maladie rare et en suspecte un cancer du colon…). Il doit subir l’ablation du colon et du rectum. Je suis très inquiète. J’appelle Mr M.. Il me dit qu’il doit partir en Guinée pour finir le « travail », de ne pas m’inquiéter, il me téléphonera, il ne reste absent que un mois.

Mon fils sera opéré le …, mais l’opération laissera des conséquences : il a un anus artificiel  vie. Pendant ce temps, j’essaie en vain d’appeler Mr M.. Je n’obtiendrai une communication téléphonique qu’en Janvier 2009 où Mr M. me dira que s’il n’avait rien fait, la situation serait pire. Il était énervé disant que je n’étais pas patiente et reconnaissante, qu’il se donne beaucoup de mal pou moi, qu’il peut arrêter le travail et je verrais bien ce qui se passera et il finit la conversation en disant que je ne le regretterai pas, qu’il est honnête et qu’il ne m’abandonnera pas. Il dit aussi qu’il doit rester un peu plus longtemps que prévu car son père est très malade et en tant qu’aîné  de la famille, il doit être auprès de lui et le soigner.

Tous les mois, j ‘essaie de le contacter mais en vain, soit c’est le répondeur, soit c’est quelqu’un me disant de rappeler après 21heures et quand je le fais, on me répond de rappeler dans un mois ou on ne répond pas tout simplement….

 En mai 2009, un certain A.  m’a dit qu’il remplaçait Mr M. qui s’occupe de son père très malade et qu’il ne reviendra que dans un mois. En attendant, il le remplace. Il me dit que Mr M. demande de mes nouvelles tous les jours et qu’il lui a expliqué « mon cas ». Mr A. m’a dit qu’il pouvait continuer le « travail », débloquer la situation etc.…  

 … J’éprouve un sentiment de peur, je ne vis pas, je survis au quotidien, la boule au ventre, stressée, angoissée, pas de projets. Je me demande comment j’ai pu me mettre dans une telle situation. J’ai totalement perdu confiance en moi et j’ai parfois peur des représailles de Mr M. si je porte plainte, mais après coup, je me dis que je n’ai plus rien  perdre….

Laure

Poitiers

  • le nom du marabout a été occulté car Laure, dont le nom a été remplacé par un pseudonyme, est sur le point de déposer une plainte.
Publié
comments powered by Disqus