Un évêque pas très très ''catholique''

Voilà une histoire qui concerne une grand-mère Y.B 89 ans qui veut aider son arrière petite fille F.B qui a des problèmes. Y.B contacte un évêque de l'église P.E.V.C., faisant confiance à un haut dignitaire de l'église, de plus très convainquant.

Y.B; demande si un travail pour la petite peut l'aider, il lui dit que OUI, et lui promet que tout va s'arranger très vite, lui faisant entièrement confiance elle lui confie qu'elle-même à des problèmes conséquents, il lui propose un travail sur la petite F.B et vous allez être dégagée en même temps car vous êtes dans les mêmes énergies lui dit-il?.

Donc Y.B envoie la photo de la petite plus 350€, alors il lui signifie que pour elle il faut aussi une photo et 350 € et elle les envoies. S'apercevant qu'elle avait oubliée de joindre le chèque de 350 € et n'ayant aucune nouvelles elle prend contact, il lui a répondu qu'une enveloppe sans chèque ne l'intéresse pas , et il brule les photos. M'apercevant un mois et demi après les démarches entreprises par YB, je me rends compte qu'elle n'allait pas bien, qu'elle était très perturbée, elle ne dormait plus et elle me confie son désarroi. Pour la petite FB elle à envoyé le dossier le 15 avril 2009 et le sien le 30 avril 2009 à MGR- EM qui ne l'a pas mis en garde que le travail ne pouvait pas réussir. Complètement anéantie et sans défenses, elle s'est rendue compte de l'abus dont elle est victime. A partir de ce moment (je suis sa fille) je prends ce dossier en main, MGR – EM ne répondait plus aux appels téléphoniques, il filtrait les appels via son secrétariat. Il a laissé YB dans sa tourmente ainsi que la petite FB mais il a encaissé les deux chèques de 350€ sans avoir obtenu le moindre résultat. Voyant la tournure que prennait ces événnements,et face à cet abus de plus en plus évident, je me positionne pour voir jusqu'ou MGR – EM voulait aller. Je réussis malgré tout à l'avoir au téléphone et il me dit que le travail commandé par ma mére ne pourra jamais aboutir et me dit qu'il faut l'amener à la mission et alors ça risque de fonctionner.IL fixe un RDV pour le 10 juin 2009 mais il faut rajouter encore 350€ , RDV que j'ai décommandé, il précise alors qu'il peut se déplacer mais le tarif est de 1200€. Depuis ce jour nous n'avons plus de ce contacts, impossibilité de joindre MGR – EM . Le 02 juin 2009 constatant que nous n'avions aucune nouvelle, je décide d'envoyer à MGR -EM un courrier pour arrangement amiable, à savoir le remboursement de 350€ plus les photos en lui fixant un délai jusqu'au 08 juin 2009 par lettre recommandée avec AR (voir courrier joint). A l'échéance fixée et n'ayant pas de réponse, j'ai refait un nouveau courrier avec AR dans lequel je lui signifie que je démarre une procédure à son encontre. Le mercredi 11 juin 2009 je reçois une lettre recommandée avec AR émanant de MGR – EM (courrier joint). Aujourd'hui YB est très affaiblie moralement et physiquement par le comportement de cet homme censé être au service des chrétiens en commettant ce que je considère comme : o un délit de faiblesse o un abus de confiance o des manipulations psychologiques et financières

Je m'en remets à votre association pour me conseiller et gérer au mieux ce délicat dossier et vous prie d'agréer ….

Publié
comments powered by Disqus