Un oeuf dans le dos

Lettre adressée par Beatrice à MME X

Madame,

....en dépit de mes relances, force est de constater que vous ne m'avez pas renvoyé mon argent. Votre arrogance -qu'il s'agisse des imbécillités que vous déversez au téléphone ou du retrait que vous organisez dans le but de ne pas faire face à vos obligations -n'impressionne que vous. Vous semblez en effet vous moquer éperdûment de ce que vos victimes vous racontent. Pis, vous avez l'arrogance de vanter vos mérites (quels sont-ils en réalité ?) dans des ouvrages comme si tout se déroulait le plus naturellement du monde : pauvres clients/buses en perspective, n'est-ce pas. Vous n'êtes pas au-dessus de tout. Et la gendarmerie de P.., dûment renseignée à présent, m'a assuré que votre cas relevait d'une "arnaque". A toutes fins utiles, et avant de faire le nécessaire conformément à ce qui m'a été conseillé, je vous rafraîchis de nouveau la mémoire, le temps d'imprimer la présente.

. Votre mari et vous appâtez les gens pour leur vendre du "rêve" et surtout leur laisser miroiter l'impossible lorsqu'ils sont dans la détresse et/ou confrontés à des situations difficiles (qui d'autre goberait vos fadaises ?) . Vous parlez avec une emphase et une prétention qui frisent la stupidité de "consultation". Or votre mari ne vend ni biens (fruits ou autres objets) ni travail intellectuel : un oeuf dans le dos avec une prière, ce n'est pas une prestation. Le président de l'Inad et plusieurs avocats -présents lors de deux émissions -"Sans aucun doute"- confirment l'analyse. Si aucune véritable prestation n'est délivrée, il s'agit d'une escroquerie, ainsi que l'analyse par ailleurs la gendarmerie de Pornic. En conclusion : vous vendez de la manipulation. Et du vent, comme vous l'avez reconnu en personne : "nous sommes dans l'invisible" (excepté pour l'encaissement qui, lui, est bel et bien ancré dans le réel...). . Il n'y donc aucun résultat (ce qui est fort logique, n'est-ce pas). Dans mon cas, par exemple, rien n'a changé en termes de travail/livres, relations avec entourage proche. - Lorsque vous êtes prise en défaut, vous prétendez que votre mari ne pratique pas de travaux et que nous ne venons pas pour cette raison mais "pour du magnétisme". Comme nous l'avons vu aussi à la télévision, ce tour de passe-passe est couramment employé par les gens de votre espèce pour garder l'argent, à défaut de pouvoir améliorer la situation puisque, comme vous le prétendez, votre mari n'a aucun pouvoir (il s'agirait peut-être, là, de la seule vérité que vous avez dite et quelques-uns d'entre nous auraient préféré le savoir avant de payer, ce qui n'irait probablement pas dans le sens de vos intérêts...) - En effet, en nous faisant miroiter des pouvoirs invraisemblables (pourquoi payer si nous savions par avance que votre mari se contente de passer un oeuf dans le dos sans garantie de résultat aucune), ce dernier a multiplié le nombre de séances. Les séances s'étant succédées et multipliées, le montant global s'est lui aussi envolé pour obtenir à l'arrivée... rien du tout. Je vous laisse cogiter sur l'ensemble...

Mme Beatrice Paris

Publié
comments powered by Disqus