Détracteur ou septique

A l'internaute anonyme qui prétend que l'INAD ne sert à rien...votre remarque est très loin de la la réalité. Nous tenons à rappeler que nous n'avons pas cessé depuis 23 ans d'intervenir,vainement, auprès de la puissance publique pour réglementer un tant soit peu la pratique des arts divinatoires.

Mais l'absence de contrôle et de surveillance ne sont pas un obstacle pour l'INAD qui intervient régulièrement pour le compte de consommateurs victimes des agissements frauduleux et des pratiques douteuses de certains cabinets et praticiens indélicats. Est-il nécessaire de tout publier? Il nous semble que non. Car c'est cette discrétion d'intervention amiable avec les professionnels mis en cause par leurs anciens clients qui nous permet de régler - souvent et avec succès - le litige entre les intéressés.

Certains cabinets de voyance par téléphone (audiotels)- qui se croient au dessus des lois- ont même tenté de nous intimider afin que nous abandonnions soutiens et conseils à leurs victimes qui ont dépensé des dizaines de milliers d'euros pour du vent. Ayant repris leurs facultés ces victimes n'ont pas hésité à déposer plainte à l'encontre de ces cabinets et à l'encontre de certains de leurs voyants pour complicité en bande organisée.

Il ne fait aucun doute que l'INAD dérange; les enjeux sont énormes pour les industriels de la voyance par téléphone qui n'hésitent plus à s'auto-proclamer expert pour se donner force et crédit auprès d'une clientèle mal informée mais passionnée par les arts divinatoires et par ce besoin de savoir ce que l'avenir leur réserve.

Pour mémoire, l’INAD est à l’origine de la première Charte Morale et Professionnelle des praticiens des arts divinatoires, soumise préalablement à La D.G.C.C.R.F- Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes - avant d’être rendue publique et proposée à l’ensemble de la profession.

De plus, nous avons été encouragés en 2010, par le Ministère des Petites & moyennes Entreprises, du Commerce , de L'Artisanat et des Professions Libérales à faire connaître et à faire respecter la Charte Morale à l'ensemble de la profession.

Publié
comments powered by Disqus