un voyant condamné à mort *

Il devait être décapité ce vendredi 2 avril. Ali Sibat a vu son exécution repoussée. Mais pour combien de temps? Vous vous demandez sûrement quel crime horrible Ali Sibat a du perpétrer pour mériter un tel châtiment. Ce Libanais de 49 ans, père de 5 enfants n'a tué ni violé personne. Il s'est juste "permis" de donner des conseils de vie et de délivrer des prédictions sur Shéhérazade, une télé libanaise. Ce qui est d'une banalité totale dans le monde est considéré comme un crime par les intégristes saoudiens. Ceux-ci ont profité d'un pèlerinage à la Mecque de ce bon musulman pour l'arrêter et lui soutirer de force des aveux. Accusé de sorcellerie, Ali Sibat a donc été condamné à mort le 9 novembre dernier. A l'instar de l'Inquisition au Moyen Age, l'Arabie Saoudite utilise l'accusation de sorcellerie à tout va. Et nombreux sont ceux qui ont perdu la vie sous le coup d'accusation aussi fallacieuse.

En Arabie Saoudite, le vendredi, jour de prière pour tous les musulmans du monde, est aussi jour d'exécution. L'Islam est une religion d'amour et de partage. Malheureusement, comme dans toutes les religions, quelques fous de dieu pervertissent les enseignements sacrés pour assouvir une soif de pouvoir et de sang.

Amor Doloroso

  • information relevée dans le figaro.fr du 2 avril 2010. Pour prendre connaissance de l'article : http://www.lefigaro.fr/international/
Publié
comments powered by Disqus