Voyance par téléphone : tromperie et escroquerie organisées

La profession des arts divinatoires est devenue  une profession d’affairistes ''sans aucun état d'âme''. Certains cabinets et services  audiotels ont un comportement et des pratiques détestables , s’attachant la collaboration de’’ voyants aveugles et d’experts myopes’’* , de spirites illuminés,  d'individus spécialisés  dans la manipulation mentale, qui ont un seul but : celui de spolier le client souvent en désarroi, mal dans sa peau , à la recherche d'un peu de réconfort, d'une voix amie, d'une main tendue...

Aujourd'hui, l'association INAD qu’on  le veuille ou non est le seul rempart, le seul organisme crédible  et sérieux et indépendant de nature à informer le consommateur  mais aussi le professionnel honnête, perdu dans la jungle de cette profession  infiltrée par des officines regroupant des charlatans notoires , véritables usines à faire de l'argent sur le dos d'une population fragile, exploitant l'ignorance et la situation de faiblesse des consommateurs. Il est temps de mettre fin à ces dérives, de garantir  la bonne foi   des professionnels et de leur  clientèle  contre la manipulation en tout genre des véritables ‘’mafias de la détresse humaine’’ qui trompent systématiquement la crédulité de braves gens.

L'INAD vient à nouveau  de saisir Madame Fleur PELLERIN , Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement productif Chargée des Petites et Moyennes Entreprises, De l'Innovation et de l’Économie numérique, afin que ses services se penchent sur  ces activités qui génèrent un chiffre d'affaire colossal  mais qui sont aussi à l'origine  de  véritables drames humains... En effet ces abus  sont dus essentiellement  au vide juridique résultant de l'absence d'un code de déontologie de la profession  et de toute loi encadrant  ces activités. Il n'en reste pas moins que l'INAD continue de déployer tous ses efforts  aux fins de voir  réglementer ces activités et de soutenir les victimes.

 De nombreuses plaintes, soutenues par l'INAD, sur le fondement de l’escroquerie, de l'abus de faiblesse et de la tromperie, sont en cours d'instructions  ou pendantes devant divers parquets  sur l'ensemble du territoire.    Seul l’État républicain a le pouvoir de protéger  une profession  dans laquelle  n'importe qui  peut  aujourd'hui imposer  sa malveillance et l'organiser en système de tromperie.

  • Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs exploités mais s'en accomodent. .
Publié
comments powered by Disqus