Respect de la vie privée et secret professionnel

A la suite de la mise en ligne de l'article, intitulé: Secret Professionnel « violé », nous déplorons que de nombreux messages diffamatoires* ont été publiés sur notre site par une coalition hétérogène de voyants et de pseudo voyants ; leurs intentions étaient foncièrement malhonnêtes (?) . Il s'est agit , pour certains d'entre eux, de salir ou de mettre en doute(!?) une consommatrice qui a eu un avis pertinent , après une enquête étayée...

A l'occasion de cette ''affaire''il nous a semblé utile de rappeler quelques recommandations précisées dans un article de la Charte Morale et professionnelle : 

Respect de la vie privée et secret professionnel:

Tout praticien des arts divinatoires est tenu au secret professionnel. La consultation est un acte strictement confidentiel. Les informations à caractère personnel concernant les consultants ne seront divulguées à des tiers, y compris un autre professionnel, sous aucun prétexte, de manière directe ou indirecte. Le praticien s'interdit de menacer le consultant de les divulguer. Le praticien s'interdit d'utiliser ces informations à d'autres fins que les activités de divination et de consultation. Le praticien s'interdit d'enregistrer ou de filmer le consultant à son insu....

Certes pour être voyant ou un praticien des arts divinatoires , il n 'y a pas de diplôme! Il n'y a pas de cursus d'honneur, ni de validation d'acquis....en l'absence de contrôle et de surveillance de ces activités , n'importe qui peut faire croire n'importe quoi.

Va -t-on à l'occasion de cette ''affaire'' vouloir faire le procès de la voyance et des croyances? Bien sûr que non, à notre avis, car ce sont les pratiques illicites et les comportements irresponsables qui sont à l'ordre du jour. Mais dénoncer les abus et les escroqueries est l'affaire de tous, dans l'intérêt même de la profession.

Parmi les messages diffamatoires, un individu, sous le couvert de l'anonymat , se prétendant être un adhérent de l'INAD (!?) , a été particulièrement insultant à l'égard de la consommatrice -enquêtrice, il est bien évident que son message n'engage que son anonymat irresponsable .

Enfin, il n'est pas inutile de rappeler, encore une fois, que ce site est destiné aux consommateurs et aux professionnels afin de permettre aux uns et aux autres de s’exprimer librement dans la dignité, le respect d’autrui et sans aucune affirmation diffamatoire ou insultante.

Par conséquent, nul n’est à l’abri d’une action judiciaire qui peut être intentée par toute personne qui s’estime avoir été victime d’une diffamation ou d’une calomnie, si les faits relatés ne sont pas conformes à la vérité.

Enfin,tous les noms des professionnels mis en cause dans le corps de l'article ont été volontairement, à titre exceptionnel , supprimés , mais nous avons conservés la première lettre de leurs noms ou pseudonymes.

  • les messages concernés seront supprimés mais conservés...
Publié
comments powered by Disqus