Escroquerie, à qui le tour?

Deux plaintes pour escroquerie,abus de faiblesse et manipulation mentale viennent d'être adressées à Messieurs les Procureurs de la République de Marseille et de Grasse à l'encontre de deux praticiens des arts divinatoires dont l'un est : «  voyant, psychanalyste (non diplômé), conseiller en gestion ...» , selon les circonstances et les clients et l'autre spécialisée en travaux occultes. Les victimes ont déboursé chacune respectivement 100.000 et 114.000 € pour des travaux occultes imaginaires.

Une autre plainte pour escroquerie, manipulation mentale,abus de faiblesse,menace et chantage sous conditions va être également déposée,à l'encontre d'un cabinet de voyance Audiotel, par la victime qui a déboursé plus de 116.000€,en quelques mois.

Notre avis: Nous estimons que les responsables de certains cabinets Audiotels et les'' professionnels'' qu'ils emploient ou avec qui ils collaborent ne sauraient prétendre ignorer les états dépressifs et la vulnérabilité  de  la majorité des consommateurs  qui font appel à leur service en toute bonne foi, et qui ont dépensé  et qui dépensent des ''sommes faramineuses'', sans aucune contrepartie . Il s’agit dans la plupart des cas d’un abus de faiblesse ou de l’ignorance et de droit de la consommation.

Enfin des centaines voire des milliers de consommateurs en situation de faiblesse ou de détresse sont régulièrement victimes de ces services de voyance Audiotels qui utilisent la manipulation mentale, ruses et stratagèmes pour les convaincre par téléphone d'appeler un de leur voyant ou médium parce qu'il a un message urgent à leur délivrer. Ainsi ces consommateurs se trouvent piéger en appelant lesdits services de voyance audiotels qui leurs font payer un prix exorbitant pour une consultation de ''voyance bidon''

Nous tenons à préciser que l'INAD a déployé, pendant plusieurs semaines, tous les efforts nécessaires pour trouver une solution amiable avec les responsables de l'abus mais ces derniers ont toujours adopté , curieusement, une attitude bienveillante , conciliatrice mais jamais suivie d'effet.
Espérant, sans aucun doute, que la position sociale de leurs victimes dissuaderait ces dernières de déposer plainte à leur encontre.
Les faits sont particulièrement graves et les victimes en situation de faiblesse extrême , c'est la raison pour laquelle le nom des responsables de l'abus et de leurs victimes ont été volontairement occultés.

Publié
comments powered by Disqus