LA PLATEFORME DES MEILLEURS COMMERCIAUX DE FRANCE (?)

« …. A la suite d’une séparation difficile , je me suis retrouvée seule avec mes enfants et sans travail livrée à moi-même , à mes problèmes financiers .... J’ai donc postulé auprès d’une boîte de voyance qui prétendait être ‘’ La Plateforme des Meilleurs Voyants de France.’’ J’ai eu immédiatement un semblant d’entretien à l’embauche, je m’attendais à passer des tests , à une vérification de mes connaissances en voyance , mais non , rien de ce côté là. ‘’L’entretien ‘’ s’est passé à sens unique , si on peut dire ça , car je n’ai fait qu’écouter les conseils et les recommandations de mon interlocutrice. En gros, comment pigeonner le client crédule, comment,sans état d’âme, le retenir , comment lui faire miroiter monts et merveilles , comment le fidéliser et lui soutirer le maximum d’argent.

A la fin de l’entretien , j’étais persuadée que j’allais être recalée et m’entendre dire :’’ Vous vous êtes trompée, vous ne disposez pas suffisamment de connaissances pour exercer la voyance, bref , vous vous êtes trompée d’adresse , de porte ou de société. ‘’ Mais contre toute attente , mes doutes , mes incertitudes ont été balayées d’un revers de la main et j’ai été immédiatement propulsée COACH DE VIE et c’est seulement sur mon élocution que la responsable de l’entretien m’a engagée.

Comme j’avais besoin de me sortir de la situation délicate dans laquelle je me trouvais , j’ai été contente de pouvoir travailler mais , au fond de moi, je me suis dit que j’allais peut-être apprendre sur le tas et pouvoir aider mon prochain.

Une semaine plus tard , la Société de voyance m’envoie un colis , à l’intérieur : un poste téléphonique .. une brève manipulation de l’appareil pour la prise en main et me voilà professionnelle de la voyance ou de l’arnaque , bien malgré moi. Ce dernier dispose de 4 boutons : deux réservés à la plateforme et les deux autres pour l’audio . L’audio ,c ‘est très simple : le client appelle depuis un numéro et mon travail consiste à le transférer vers le standard . Le but c’est d’encourager, de convaincre le client de passer en consultation privée , cela rapporte plus à la société et un bon pourcentage le commercial dit ‘’ voyant’’. Et peu importe la situation financière du client .

Comme les consultations via l’audiotel ne sont pas réellement rentables , il est demandé aux ‘’voyants’’ d’utiliser toutes les ficelles du métier et de la séduction persuasive pour convaincre les clients afin d’opter pour les consultations privées et l’achat de forfaits onéreux, sous le couvert de la" voyance sérieuse , pratique, discrète et efficace''.

Le prix de la consultation effectuée par le commercial de service , qui se fait passer pour un voyant, n’est pas donné. : 15 euros les 10 premières minutes puis 6 euros 50 la minute supplémentaire , et là , les commerciaux, en grande majorité, rivalisent d’ingéniosité pour persuader le client crédule de ne pas se contenter d’une consultation de 10 mn car, selon eux, c’est un temps court et ne permet pas de procéder à une voyance efficace. Ils arrivent ainsi à convaincre de nombreux clients qui finissent par accepter une consultation privée et si ils sont encore hésitants , les commerciaux font en sorte qu’ils rappellent . Beaucoup sont hésitants, les gens ne roulent pas sur l’or et les fins de mois sont difficiles quand il s’agit de joindre les deux bouts., les commerciaux ont pour instruction de pousser le bouchon un peu trop loin et leur affirment : » Dommage de vouloir arrêter là car , j’ai un jeu de cartes très intéressant pour vous... » Je n’invente rien , j’étais , bien malgré moi , le témoin de telles pratiques. Pour celles et ceux qui croient encore à ces foutaises de : «  Ne quittez pas je me concentre sur les cartes , qu’on se le dise , il  n y a JAMAIS , JAMAIS de cartes . ce sont toujours des bruits de papiers. Quant à la consultation au pendule , c’est une façon comme une autre de gagner du temps , de faire tourner l’horloge et gagner ainsi de précieuses minutes pour voler le client , en lui faisant croire n’importe quoi.

Il m’est arrivé d’inventer un grand nombre d’histoires, sur les recommandations de plateforme, à de pauvres clientes pour leur soutirer le maximum, sous l’écoute des responsables de la société qui n’hésitent pas à venir à la rescousse du voyant , pardon , du commercial en déficit d’inspiration pour l’escroquerie.

Je suis restée, en tout et pour tout , 10 jours , tant la façon de procéder , au seing de cette plateforme m’a dégoûtée et ne peut qu’inspirer le dégoût pour toute personne appelée à , soi-disant, aider et à éclairer son prochain.

Qu’on se le dise , il  n y a JAMAIS , JAMAIS de cartes . ce sont toujours des bruits de papiers. Quant à la consultation au pendule , c’est une façon comme une autre de gagner du temps , de faire tourner l’horloge et gagner ainsi de précieuses minutes pour voler le client .

Une autre technique utilisée pendant la consultation , quand je sens que le client décroche , je lui demande un chiffre entre 1 et 10 , cela réenchante la conversation et cette technique permet au client, bien malgré lui, de vous donner des informations confidentielles sur lui et sur son entourage. Donc , ces commerciaux , ont toujours la possibilité de se rattraper et de baratiner le client.

La surprise et L’adaptation instantanée: le téléphone sonne , c est le standard : << on va te passer X (le prénom du consultant ou de la consultante) ,  c'est suite a un mailing adressé aux clients potentiels . Aujourd’hui , tu vas être Sophia, spécialiste du domaine professionnel /spécialiste de l'amour / spécialiste de la chaussette enchantée[...]>> . le tarif est toujours indiqué.

A l'autre bout du fil une femme : «  bonjour , dans le mail que vous m'avez envoyé vous me promettez un changement radical dans ma vie / vous me parlez d'une femme blonde qui me met des bâtons dans les roues / vous me parlez d'un homme de longues dates qui revient dans ma vie »

Il est bien évident que je ne suis pas Sophia, et que je n’ai jamais sollicité cette pauvre femme . Je vais donc endosser son rôle pour la consultation, tout en rusant pour la faire parler du contenu du mail en question.    

Ces mails adressés par centaines ou par milliers , sont tous personnalisés , selon la situation du client que l’on prend pour un gogo à plumer/ Comme je venais juste de sortir d’une consultation , la fiche ne m’a pas été transmise , j’étais donc obligée de broder . J’ai pris un instant pour le demander à ma supérieure , qui m’a répondu que les envois des mails en grands nombres sont faits par un autre service, d’une autre société major(?) ,

Déroulement d’une consultation : il y a des techniques tout à fait banales pour inciter la cliente ou le client à se livrer : l'intonation de la voix ( il faut faire en sorte que l’on retrouve une amie de longue date, que l’on soit content de la retrouver) , lui faire répéter son prénom et surtout de lui demander la confirmation de sa date de naissance…, la date de naissance permet le fichage de la personne dans les bases de données A un moment précis, on lui demande les raisons de sa consultations, une technique pour la déstabiliser car , en principe , la cliente ne s’attendait pas à ces questions . -ça , ça la perd totalement !

On a pour instruction de fidéliser le ou la cliente , de créer un cocon ,une ambiance d'intimité , dans le but que le client ou surtout la cliente se sentent bien et qu’ils aient envie d'y ‘’retourner’’

Ma consultation terminée, je jette un coup d’œil sur les textos qui m’ont été envoyés par ma BOSS, qui a écouté, bien sûr , le déroulement et la teneur de ma consultation  : << je suis sur ton écoute à  [...] l << il y a trop d’hésitations quand tu parles , tu dois leur montrer que tes guides spirituels sont avec toi pour leur montrer l'avenir>>

Tout un foutage de gueule, quoi ! Il faut beaucoup plus de compassion et d’écoute  : "ma belle" et "ma chérie" sont deux incontournables de la conversation, de la consultation .

Pour gagner sa vie, on est obligé de suivre les instructions de la direction et dire aux clients ce qu’ils veulent entendre , sans cela le client raccroche !

Je suis restée sur cette plateforme 10 jours, 10 jours de trop, j’ai engrangé pour la société 6000€ , en racontant aux clients des foutaises .Je n'ai pas pu supporter de tromper de pauvres gens.

Il faut savoir que les soi-disant professionnels de l’art qui exercent sur cette plate-forme , ne sont rien d’autres que des commerciaux , eux -mêmes, mal dans leur peau. » 

Angélica*

  • Le nom de la ''voyante '' a été volontairement changé
Publié
comments powered by Disqus