IDEALVOYANCE: mon cauchemar, ma descente aux enfers

J'avais l'impression de sombrer dans la folie

« ….Je voudrais apporter ici mon témoignage et lancer un cri du cœur ! A la suite d’une rupture difficile avec mon conjoint, à l’été 2018, après 11 ans de vie commune, j’ai complètement perdu la tête, je suis tombée progressivement dans un état d'une extrême fragilité. 

Mon cauchemar a donc commencé le jour où je suis tombée sur la plateforme « IdéalVoyance ». Tout s’est enchaîné extrêmement vite : je me suis inscrite  sur le site Idéal Voyance au mois de novembre 2018, avec au début 2 ou 3 appels par jour, puis, très vite, les prédictions ne se réalisant pas, j’ai consulté de plus en plus et sans limite. C’est une véritable descente aux enfers qui a commencé…   J’appelais et je rappelais à toutes les heures du jour et de la nuit, je me cachais de mes collègues à mon travail pour passer des heures pendues au téléphone. J’ai contacté plus de 300 voyants différents sur cette plateforme. Certains jours, je pouvais passer plus de 30 appels pour des sommes allant jusqu’à 1000 voire 1500 €. Pourquoi ces appels frénétiques ? Car les prédictions ne se réalisaient pas, ce qui m’angoissait, donc j’avais besoin d’explications et de réconfort !   Tourmentée affectivement, affaiblie psychologiquement, en plein désarroi, j’ai espéré, j’ai cru à toutes les prédictions qui m’ont été faites par les « voyants » (?) de cette plateforme. Ce qui m’a entraîné dans une spirale de dépenses incontrôlées… J’avais le sentiment de sombrer dans la folie, car les prédictions ne se réalisaient pas. J’ai été réduite à emprunter des cartes de paiement à mes amis et collègues car mes propres cartes étaient bloquées.  J’ai même utilisé l’argent de la vente d’un bien immobilier hérité de ma famille, le seul souvenir qui m’était resté de mes parents décédés, pour pouvoir payer les « consultations » sur le site.

En février, épuisée moralement et physiquement, accablée de maux de tête persistants qui m’empêchaient de dormir, mon état a justifié un arrêt de travail. Ma famille, mes amis, mes collègues m’ont vu m’isoler et dépérir à petit feu, ne sachant plus quoi faire… Ayant peur même que je commette l’irréparable. Mon désarroi augmentait de jour en jour… Comme le montant des « consultations », qui a atteint la somme hallucinante de plus de 60 000 € en 6 mois, de novembre 2018 à fin avril 2019. Aucun responsable, aucun praticien de cette plateforme (excepté une voyante), ne m’a mise en garde, ne m’a informée sur l’inutilité de toutes ces « consultations » compulsives ou ne m’a conseillée d’espacer mes « consultations », tout simplement. En fait, j’étais une vache à lait, une aubaine, une poire pour ces gens-là – alors que j’étais avant tout dans un état d’extrême fragilité, et jamais je ne me serais fait « avoir » de la sorte dans mon état normal.   Le pire, c’est que cette plateforme a entretenu et encouragé ma consommation effrénée alors qu’elle avait la possibilité de supprimer mon compte ou de m’envoyer une alerte par mail… Elle n’a rien fait, bien au contraire : alors qu’elle était parfaitement au courant du caractère anormal de ma consommation – des dizaines d’appels dans la journée, des appels de nuit, des sommes astronomiques dépensées en très peu de temps… –, car je ne vois pas comment elle pouvait l’ignorer, elle m’a fait passer « VIP » début janvier 2019, ce qui n’a fait qu’aggraver ma détresse… Et augmenter leur profit : car, selon toute apparence, le profit de ces gens est proportionnel à la fragilité des individus, ils avaient donc tout intérêt à l’entretenir et à l’accroître.   C’est-à-dire qu’ils avaient tout intérêt à créer en moi une véritable addiction à la voyance ou à la pseudo voyance. Aujourd’hui, j’en viens à penser que leur business model se résume à faire fructifier la détresse humaine.   En avril, ayant épuisé mes économies, j’ai dû contracter un crédit et demander une réserve d’argent. J’ai passé des moments très difficiles, horribles. Heureusement mon entourage m’a pris en main , ce qui m’a conduite vers un traitement thérapeutique Je suis aujourd’hui suivie par une psychologue spécialisée dans le stress post-traumatique, car c’est un véritable traumatisme que j’ai subi. Heureusement, j’ai contacté l’INAD qui m’apporte un vrai soutien et j’ai informé IdealVoyance. Immédiatement, cette  plateforme a clôturé mon compte. Que dire de ce type de pratiques, qui mettent à mal un grand nombre de personnes, souvent tourmentées, voire au bord du désespoir ?   On peut pousser les gens à la mort ainsi.   J’ai donc décidé de ne pas en rester là et j’irai jusqu’au bout... Au-delà de mon cas personnel, c’est tout un système que je suis prête à dénoncer, un système qui repose sur l’exploitation de la détresse humaine par des gens sans scrupules. Aujourd’hui, j’en appelle à vos témoignages et à votre soutien !.. »

Paulette*

  • Le nom a été volontairement changé
Publié
comments powered by Disqus