Quand la magie se retrouve au centre d'une grosse arnaque

Victime d'une agression dans le métro, Monsieur T. décide de recourir à l'aide d'un marabout afin de tenter de récupérer les bijoux dérobés ce jour là. Il leur attache une importante valeur sentimentale. De plus, leur prix s'élève à 3 000 € (20 000 Frs). Il reconnaît également avoir une attirance pour le monde des marabouts et souhaite vérifier par lui-même leurs capacités et leur aptitude à venir en aide aux autres.

Un journal gratuit lui permettra de trouver très facilement les coordonnées d'un marabout exerçant dans le Nord de Paris. La première consultation lui coûtera 200 francs. Il s'en suivra une série de rendez-vous, à raison de deux ou trois par semaine. Monsieur T. se sentira, au fil des jours, envoûté et incapable de réagir face à la pression du praticien qui, progressivement tentera de le "détruire et le déstabiliser". Grâce au nom et prénom du client, le marabout parviendra à " faire du mal " à Monsieur T. qui lui, aura le sentiment de ne plus contrôler sa vie. " Par des forces occultes, des rituels, les marabouts parviennent à prendre le pouvoir sur vous " affirme Monsieur T. Aujourd'hui, il clame haut et fort que l'envoûtement existe et qu'il faut rester vigilant. Il a souffert de l'emprise du marabout africain qui l'a non seulement manipulé mais également extorqué 320 000 francs.

Il est vrai que l'on en vient à se poser la question suivante : Comment un individu peut-il en arriver là s'il constate au fil du temps qu'aucune des prédictions et des promesses ne prennent forme ? "II y a une puissance qui vous contrôle, vous perdez la mémoire, vous n'arrivez même plus à compter..." affirme Monsieur T. Ce long voyage à travers les abîmes de la magie entraîne la victime durant un an et demi dans un gouffre sans fin. " Le marabout est venu chez moi, a badigeonné le mur d'une préparation et a fait des sacrifices. Et, c'est lui qui ensuite vous possède et vous contrôle ". Ce fort sentiment d'incapacité à gérer sa propre vie. Monsieur T. l'a ressenti avec une souffrance intense. Aujourd'hui encore, il parle de son expérience avec non seulement beaucoup d'émotion, mais surtout avec la volonté de dénoncer ces manipulateurs car "cela peut vous mener au suicide très rapidement ".

Chacun sait que certains marabouts et voyants usent de nombreux artifices pour tromper, appâter et manipuler leurs clients. Le marabout de Monsieur T. lui avait concocté une préparation pour le moins abracadabrantesque : une bouteille d'eau contenant des herbes, ornée à l'extérieur de pattes de poulets et de perles. Tout ceci était évidemment censé faire en sorte qu'il récupère ses biens. Le client se lavera le corps à l'aide de cette eau magique. Mais Monsieur T. ne retrouvera jamais la trace des bijoux volés malgré les prouesses du marabout. La nuit Monsieur T. faisait des rêves étranges : il avait le sentiment de parler un dialecte africain et sentait des forces le manipuler. Il considérait cela comme une attaque de la part du marabout. Et seule, l'invocation de sa défunte mère lui a permis de sortir de ce cauchemar. Elle lui dit : " c'est fini ".

Monsieur T. éprouve un sentiment de trahison et de haine vis à vis de ce marabout. La tourmente s'est installée dans sa vie mais il est animé d'un désir de mettre un terme à cette histoire et veut faire valoir ses droits.

Un chaman le soutiendra dans sa démarche d'autant qu'au début, se débarrasser tout simplement de la dite bouteille, représentait un geste impossible à réaliser seul. Afin de purifier son âme et son corps, il fera appel à un véritable marabout qui ne lui réclamera pas d'argent et l'aidera à se débarrasser des esprits maléfiques et mauvaises ondes qui l'encombrent.

Le procès durera un an et il sera difficile de convaincre la justice. Les preuves font défaut. Monsieur T. trouve que la justice manque d'écoute. On lui reproche de ne pas être suffisamment cartésien. Mais il persiste et demeure plus que jamais convaincu que la magie existe et que tout le monde possède des dons. Il suffit de réfléchir et de se mettre en phase." Les véritables marabouts, selon lui, ne font pas de mal. Leur démarche est radicalement différente des autres.

Finalement, Monsieur T. récupérera 19 000 € (125 000 Frs) en appel.

Yamina Gueham

Publié
comments powered by Disqus