Le marabout et les 40 voleurs

...Je vous fais part de ce que j’ai vécu avec le Marabout Omar SIDY GASSAMA ''professeur, marabout ''. Cela a commencé en novembre 2014 jusqu’au mois août 2016

Ce marabout habite à Lisbonne au Portugal. C’est une voisine d’origine portugaise qui me l’a conseillé… Elle m’a dit que sa belle-sœur avait fait appel à lui et qu’elle aurait eu des résultats. Comme mon fils n’allait pas bien du tout, il ne voulait pas consulter ni docteur, ni psychologue, Il ne travaillait plus, j’étais très inquiète de son état et de son comportement. Je n’arrivais plus à lui parler, il se fâchait. D’ailleurs, ma voisine connaît mon fils et voyait qu’il n’allait pas bien. Elle a cru bien faire en me parlant de ce marabout. Elle y croyait, elle était convaincante et moi désespérée de la situation de mon fils.

J’ai donc appelé ce marabout. Une autre personne m’a répondu en me disant de donner mon nom et prénom ainsi que celui de mon fils. Il m’a rappelé un peu plus tard me disant que mon fils était quelqu’un de bien, qu’il pouvait faire beaucoup de choses mais qu’il n’avait pas de chance et qu’il fallait l’aider car il y avait des choses qui le bloquaient. C’est pour cela qu’il n’avançait pas dans sa vie. Qu’il ne fallait pas attendre qu’il fasse de grosses bêtises. Que son travail, c’était 100 % de résultats et de réussite (travail, santé, chance). Que tout allait rentrer dans l’ordre. Il me le promettait ' :Faites-moi confiance''.. . Il m’a dit qu’il fallait que je lui envoie des photos de moi et mon fils, en indiquant au dos les noms et prénoms ainsi que les dates de naissance.

Il m’a demandé de lui envoyer un mandat cash par la Western Union de 1.200 € me disant qu’il me faisait un prix car c’était plus cher que ça. Je lui ai dit que c’était une somme, il m’a dit qu’il fallait acheter des produits et qu’ils étaient chers. Il m’a dit aussi que la vie de mon fils était plus importante que l’argent. L’argent ce n’est rien par rapport à la vie.

Peu de temps après, il m’a appelé me demandant où j’habitais. Qu’il fallait que son frère vienne chez moi, c’était très important et urgent. Que son frère allait m’appeler. Que chacun avait sa technique pour le travail. Qu’il ne fallait pas que je parle à ma voisine Maria ..., à cause de la jalousie qu’elle pourrait avoir vis-à-vis de moi. Que c’était bien ce que je faisais pour mon fils, qu’il était grand temps de faire quelque chose pour le sortir de là. Que j’étais gentille, que j’étais une belle femme et que j’avais une belle âme. Que j’avais une belle voix...

On dit aux enfants que lorsque quelqu’un nous dit de ne pas dire quelque chose, c’est là qu’il faut en parler, se méfier. Je le sais et je ne l’ai pas fait. J’écoutais tout ce qu’il me disait et je faisais. Ma voisine m’a dit récemment pourquoi, je ne l’ai pas prévenue, elle m’avait dit d’arrêter tout de suite et surtout qu’il ne vienne pas chez moi. Je lui ai dit que je n’ai même pas pensé à cela. Elle m’a dit, il a fait de la magie noire sur moi. Je crois que j’étais sous l’emprise de la manipulation et je ne pouvais pas réagir, c’est fou. Il a profité de ma vulnérabilité, de ma crédulité, de mes émotions…

Donc son frère Khalifa m’a téléphoné pour venir chez moi. Mais avant cet appel pour venir chez moi. Il m’a appelé, un samedi soir, alors que j’étais en week-end... Il me disait qu’il avait déjà commencé le travail avec les esprits et qu’il y avait des choses qui n’allaient pas. Je lui dis mais c’est dangereux d’appeler les esprits. Il me dit : Oui, c’est dangereux. Il faut faire très attention C’est pour cela qu’il faut me préparer la somme de 6.500 € pour lundi. Ce sont les esprits qui demandent ça. C’est très important. Je n’étais pas bien après cette information. Je cachais tout à mes proches. J’ai très mal dormi cette nuit-là. Et je me demandais où j’allais avec ça. Mais c’était pour que mon fils aille bien !

Avant qu’il vienne chez moi. Il m’a dit qu’il fallait que je lui donne 6500 € en liquide pour le lendemain, c’était urgent. Mais je lui ai dit, c’est beaucoup d’argent. Oui mais c’est pour la bonne cause, m' a til répondu..

Il est donc venu chez moi. A son arrivée, Il s’est assis à ma table, nous étions face à face. Il m’a dit qu’en principe on ne se déplace jamais sauf quand la situation est trop grave. Qu’il fallait qu’il fasse un travail, que c’était du côté de la famille de mon ex-mari que ça n’allait pas. Que mon fils et moi, étions touchés. Aussi, que c’était très embêtant que mon ex-mari soit décédé. Mon ex-mari défunt voyait que son fils n’était pas bien et pas heureux. Qu’il faisait tout pour qu’il le rejoigne. Il m’a dit aussi que mon fils avait des idées de suicide, que c’était dans sa tête. Il y pensait souvent. Et que pour moi, je serai encore plus mal si mon fils mourrait.

Ensuite, il m’a dit de mouiller mon bras, il a mis ses deux mains sur mon bras gauche, il a serré d’un côté et de l’autre. Et de mon bras, il est sorti de la fumée, j’ai été impressionnée. Il m’a dit, il est grand temps. Ensuite, il m’a dit d’aller dans ma chambre, de m’assoir sur le lit, il a fermé les rideaux. Il a fait des signes et bredouiller des mots, sûrement en africain. Il devait aller dans toutes les pièces. Il m’a demandé de lui sortir une bougie. Je devais l’allumer à la tombée de la nuit pour qu’elle reste allumée et qu’elle se consume toute la nuit. J’ai mal dormi car j’avais peur que la bougie tombe et mette le feu.

Maintenant, on doit faire une cérémonie, ça se passe dans les montagnes, il faut acheter deux vaches à 2.500 € l’une et il y a 40 personnes qui font la cérémonie, il faut les payer ces personnes. Je lui ai dit mais comment font les gens qui n’ont pas d’argent, il n’a pas répondu et il a dit que parfois c’est beaucoup plus. Il a coupé une mèche de mes cheveux pour le travail de la cérémonie. Il m’a dit aussi que c’est un travail spirituel.

Il me dit aussi qu’il doit aller où habite la copine de mon fils, il faut qu’il se déplace dans la ville. Elle habite à Rennes. Il faut aussi qu’il aille où habite mon fils.

Le travail que je fais pour votre fils, c’est 100 % et même 200 % de réussite, c’est pour toute sa vie. Et quand tout sera terminé, on rigolera ensemble et avec votre fils aussi.

Il part de chez moi en me faisant une bise et en me souhaitant bon courage.

Un peu plus tard, Khalifa m’appelle en disant que je dois le rappeler, c’est très urgent. Il est en Afrique, il me donne le numéro. Je le rappelle, il me dit que la dernière cérémonie s’est bien passée mais que c’était très fatigant. Mais qu’il y a une suite. Qu’il ne savait pas mais le travail est très difficile ici. Qu’il faut faire une autre cérémonie. Qu’ils sont en contact avec les esprits. Que le travail est dangereux. Il me demande une autre somme d’argent 7.500 € en liquide, c’est urgent. Je lui dis mais ce n’est pas possible, je vous ai déjà donné beaucoup d’argent. Il me dit : Oui, je sais mais c’est un sacrifice, il faut satisfaire les esprits sinon cela ne va pas aller. Il m’explique la raison du coût, il faut acheter 40 grenouilles pour prendre leur sang, il n’y a pas beaucoup de sang dans le corps d’une grenouille, c’est pour ça qu’il en faut beaucoup et c’est cher et il faut payer les 40 personnes qui font la cérémonie.

Je ne maîtrise pas tout ça, les esprits, je ne connais pas. Je suis paniquée et pas bien. Je me dis que si je ne le fais pas, le travail va s’arrêter. Que j’ai déjà donné beaucoup d’argent. Que ça sera de ma faute si j’arrête et que j’aurais des problèmes important pour moi et mon fils. Il me dit que son frère Omar va m’appeler.

Quand Omar m’appelle pour me dire que je dois donner la somme de 7.500 € en liquide, c’est urgent. Je lui dis que je pourrais faire un virement. Il me dit que NON, c’est en liquide. Je lui dis, ça va s’arrêter quand ? C’est beaucoup d’argent, je ne peux pas continuer comme ça. Il se met très en colère me disant que son frère Khalifa m’a tout expliqué, il ne faut pas arrêter le travail comme ça. C’est dangereux. Je finis par l’écouter et faire ce qu’il me demande. Lorsqu’il me demande l’argent, le délai est toujours très court. C’est pour la cérémonie, il ne faut pas tarder. Il me dit qu’il vient le lendemain tôt. Ce jour là, mon ami était chez moi, nous étions en train de prendre le petit déjeuner. Le téléphone sonne, c’était lui, je prends le téléphone, je vais dans ma chambre pour répondre discrètement. Je lui dis que je vais le rejoindre à la gare. Mon ami ne m’a posé aucune question. Il est parti à son rendez-vous et moi je suis partie le chercher. Je l’ai fait rentrer chez moi sans crainte comme un ami que je connaissais depuis toujours. En plus, ce n’est pas mon genre, je suis plutôt du genre méfiante d’habitude mais là, NON. C’est comme pour l’argent, je fais très attention à mon argent, je ne suis pas dépensière. Mais là, je faisais tout ce qu’il me demandait.

Je lui ai dit que je n’avais pas toute la somme. Je l’ai emmené avec moi en voiture près de ma banque pour retirer le reste de l’argent. Pendant ce temps, il a fait le tour du quartier et me dit ensuite qu’il aimerait bien acheté quelque chose ici. Que ce serait bien si je pouvais regarder pour lui. Je lui ai répondu que je n’avais pas le temps de faire ça et que je n’étais pas toujours là. Que je ne pouvais pas faire ça. Mais qu’il pouvait téléphoner aux agences lui-même.. Nous revenons chez moi, je lui donne la somme de 7.500 €. Il compte les billets et il me dit. Oui, il y a les 7.500 € mais il manque de l’argent, j’ai été obligé de prendre un billet d’avion à 380 € pour le retour au Portugal parce que je n’avais Aller-Retour. Il me montre le billet qu’il avait acheté. Nous sortons de chez moi et je me dirige avec lui vers mon autre banque qui est à côté de chez moi. Je retire les 400 €. Je m’apprête à lui donner le compte juste du billet. Et il me dit, il me faut aussi l’argent pour mon déjeuner ce midi. Conclusion, je lui ai donné les 400 €. Je me suis exécutée sans broncher. Aujourd’hui, je m’étonne de mon comportement. Je fais attention à mon argent. Mais là !! Je ne me reconnaissais pas.

Il m’avait aussi appelé pour me dire qu’il fallait que j’achète des fruits et les donner à une personne pauvre avec un peu d’argent. C’est très important.

Une autre fois, il m’avait appelé pour que je mette de l’eau dans une bouteille avec du sel et dire dessus 3 fois, le prénom de mon fils. Ensuite, il fallait que je jette l’eau au pied d’un arbre.

Au mois d’août 2015, il m’appelle me disant qu’il arrivait au bout de son travail. Que la dernière cérémonie s’était bien passée. Je lui dis que je ne vois aucun résultat. Il ne passe rien, c’est toujours pareil. Il me dit que c’est normal, ça fait longtemps que votre fils est comme ça, plus de 16 ans. (Je lui avais dit que mon fils n’était pas bien depuis longtemps, ça remontait à l’adolescence). Mais pour le résultat, cela dépend des personnes, soit ça arrive tout de suite ou c’est très long. Et puis, j’ai arrêté le travail pour le moment car vous étiez en vacances. Pour le continuer, il me faut encore 2.000 €. Je lui dis que j’ai des dépenses et des factures à payer. Que j’arrête, je ne peux plus continuer comme ça. C’est toujours pour me demander de l’argent. J’arrive au bout de mes économies. Je vais finir par me retrouver à découvert sur mon compte. Mais, il reste dans son cheminement. Oui, je comprends mais c’est le dernier sacrifice, je vous le promets. Vous comprenez, je ne peux pas arrêter comme ça, je suis en contact avec les esprits, ce sont eux qui me demandent ça et ce n’est pas bon si on ne les satisfait pas. Il me disait qu’avant de m’appeler, il était en contact avec les esprits et on ne peut pas reculer. Je lui dis, je ne crois pas aux esprits, il se fâche fortement en m’expliquant que nous, les européens, on ne connait pas les esprits mais qu’eux, les africains, ils savent ce que peuvent faire les esprits.

Et pour l’argent, toujours « Urgent ». Donc là, il était en Afrique. Il fallait qu’il achète un cheval blanc. Un blanc c’est très important. Il faut encore faire la cérémonie avec les 40 personnes. Il faut les payer ces personnes, c’est normal. Il me dit qu’en fait, durant la cérémonie, ils vont faire courir et tourner le cheval blanc jusqu’à ce qu’il s’écroule. Et à partir de là, tous les problèmes que mon fils avaient, c’était maintenant le cheval blanc qui les avaient pris. Je ne voulais qu’il fasse ça, il s’est encore fâché en disant qu’il savait ce qu’il devait faire. Donc, je lui envoie la somme en plusieurs fois car je ne suis pas chez moi et il faut que je rentre chez moi pour débloquer le reste.

Il disait aussi que mon fils avait des problèmes sexuels, qu’il fallait arranger cela. Il me disait aussi qu’il ne fallait pas que je parle de l’état de mon fils à mes amies. Il fallait que je garde ça secret. Je pouvais en parler qu’à la famille et à sa copine, c’est tout. Car les esprits n’aiment pas ça. Je gardais cela pour moi. J’avais dû mal à dormir aussi. Je n’étais pas bien. D’ailleurs, lorsqu’il est venu me chercher les 7.500 €, je lui ai dit mais si je disais ça à ma mère, que je vous donne tout cet argent pour faire un travail. Elle me dirait que je suis folle. Il n’a pas répondu.

Après lui avoir donnée l’argent. Il m’a donné une petite bouteille avec de l’eau marron foncée. Il m’a dit de faire bouillir ce liquide en disant ce que je voulais dedans pour avoir le bonheur pour mon fils et pour moi. Enfin, tout ce que je voulais voir arriver. Puis, une fois, le liquide refroidi, je devais me le passer sur tout le corps pendant 4 jours.

Il me dit aussi, qu’avec son travail, je vais avoir la chance. Qu’il fait tout pour que je gagne aux jeux d’argent, Loto, euro millions, tous les jeux. Il me communique peu de temps après des numéros à jouer à l’Euro Millions. C’est une personne en Afrique qui me les a donnés. Elle est très contente de vous les donner. Et puis, j’ai déjà fait gagner des personnes.

Il me dit aussi, je ne m’occupe que de vous, je ne prends personne d’autre tant que mon travail avec vous n’est pas terminé.

Une autre fois, il m’appelle encore pour me dire que là, il revenait de la forêt, toujours pour le travail concernant mon fils. Alors là, c’était assez fort, au début, je ne comprenais rien à ce qu’il me disait. Il me dit qu’il y a un esprit féminin autour de mon fils. Cet esprit aime bien mon fils, il est toujours à côté de lui, c’est pour cela qu’aucune fille ne reste avec lui et qu’il n’arrive pas à construire une vie de famille. Et là, il me dit que l’esprit a été très méchant, il s’est défendu, il a été mordu par l’esprit. Il a été blessé au bras. Il a été obligé d’aller se faire soigner à l’hôpital. Et pour ça, il faut encore faire une petite cérémonie. Il faut que je lui envoie 500 € par la Western Union. Je lui dis « Encore » Oui mais là, ce n’est pas beaucoup d’argent.

Peu de temps après, il continuait bien entendu le travail qui arrivait au bout mais qui ne se terminait jamais. Il me dit qu’il faut continuer le travail. Que là, il vient de faire partir deux personnes en Arabie Saoudite pour le pèlerinage de la Mecque. L’une des deux doit mettre le nom de mon fils à l’endroit où ils font les vœux. Il me dit que c’est très important pour le travail. Je lui dis que cela va trop loin, je n’ai pas demandé tout ça. Et qu’il me met toujours devant le fait accompli. Qu’il aurait pu me le demander avant.

Je lui dis que je regrette d’avoir fait appel à lui. Il me dit qu’il ne faut rien regretté. Qu’il faut que je lui fasse confiance et de ne pas m’inquiéter. De lui faire confiance, il m’a répété cela plusieurs fois, à chaque appel téléphonique.

Il me dit, il faut que je donne toute la force à votre fils pour qu’il soit bien dans sa vie, qu’il est la chance et le bonheur. Que son travail, c’est pour toute sa vie.

Il me disait aussi, qu’il devait aller en Afrique voir son père pour le travail.

Il m’a dit aussi, maintenant, on est ami, je me demandais pourquoi, il me disait ça.

Il me téléphone après la fin du pèlerinage en Arabie Saoudite (septembre 2015) après la tragique bousculade où beaucoup de personnes sont mortes. Il me dit que les deux personnes qui sont parties là-bas pour moi sont malheureusement décédées. Il est déçu parce que ces personnes étaient très fortes. Je lui dis, vous allez encore me demander de l’argent. Il me répond : Est-ce que j’ai demandé de l’argent là « Non ». Je me sens un peu rassurée car à chaque fois qu’il téléphone, je me sens très stressée.

Il me téléphone de nouveau début octobre en me disant qu’il m’avait dit que la personne qui devait mettre le nom de mon fils en Arabie Saoudite était décédée. Que maintenant, il ne savait pas s’il avait pu mettre le nom de mon fils là-bas. Qu’il devait y aller lui-même. Je ne vous demande rien pour le voyage. Je prends ça à ma charge. Il a mis un certain temps avant de me rappeler. Je me demandais où j’avais mis les pieds. Etant donné que cela faisait un certain temps qu’il ne m’avait pas appelé. Je me suis dit qu’il ne rappellerait sans doute pas. Que je m’étais fait avoir.

Le fait de ne pas me demander d’argent n’a pas duré longtemps. Il m’a rappelé en Février 2016 me disant qu’il aller bientôt revenir en France. Je lui dis surprise : En France ? Et il me répond : Ah non, je veux dire en Europe. Cela m’a surpris, qu’il dise en France. Et, il me répète qu’il arrive au bout de son travail mais que là, il faut que je lui envoie 500 €. Je lui dis qu’il faut que tout cela s’arrête, je ne peux plus donner d’argent comme ça. Il me dit pourquoi, je dois envoyer cette somme. La personne qui est partie là-bas et qui est décédée, avait le nom de votre fils sur lui, il est mort avec son nom. Ce n’est pas bon, pour vous, pour votre fils et pour moi. L’argent va servir à cela mais je ne vous en dis pas plus. Je fais mon travail.

Et puis moi aussi, j’ai déjà dépensé beaucoup d’argent pour vous. Je vous ai promis que j’irai au bout de mon travail et j’irai jusqu’au bout. De mettre en avant qu’il prenait le voyage à sa charge pour aller en Arabie-Saoudite. Je me disais que oui, il avait payé le voyage.

Depuis le mois de février 2016, je n’avais plus de nouvelle. Puis de nouveau le vendredi 26 Août 2016, on m’appelle, par deux fois, alors que j’étais en ligne. Un message a été laissé sur le répondeur de mon téléphone portable d’un messager : Je vous appelle de la part de Mr. Omar, j’ai une commission pour vous, c’est Urgent. Merci de me rappeler. C’est un n° de portable en France : 06 33 61 97 13. Je me suis dit, ça c’est encore pour me demander de l’argent. J’ai failli rappeler mais je me suis retenue. Je n’ai rien fait. Depuis le 26 août, cette personne n’a pas rappelé. J’ai ensuite téléphoné à ma voisine pour lui dire que je pensais que le fameux Omar était un escroc.

Au début, je ne savais pas qu’il était Marabout. C’est son frère qui me l’a dit quand il est venu chez moi pour venir chercher les 6.500 €. Je lui ai posé la question. Car lorsque je voyais des papiers dans les boîtes aux lettres de Marabout, je n’aurais pas été les voir. Je savais qu’il devait demander beaucoup d’argent. Mais là, c’était une personne qui me disait du bien de ce noir.

Aujourd’hui, je suis lucide, j’en ai parlé à ma voisine. Elle m’a dit que j’aurais dû lui dire tout de suite. Elle m’aurait dit d’arrêter là. Mais le marabout m’avait dit qu’il ne fallait pas que je lui en parle. Elle était en contact avec lui pour ses problèmes à elle.

Informations demandées le 14/09/2016 à ma voisine concernant sa belle-sœur qui lui avait conseillé le marabout Omar. Elle m’a dit : Elle a payé 450 € en 2014. Elle s’est arrêtée là en lui disant qu’elle n’avait pas d’argent à lui donner en plus.

J’aurais pu regarder sur Internet mais je m’y refusais, il était bien. On me l’avait conseillé.

J’ai fait une confiance aveugle, je n’ai réagi, à aucun moment, que j’étais en train de me faire plumer. J’ai été manipulée. Aujourd’hui, je m’en veux. Je me demande comment j’ai pu donner tout mon d’argent. J’ai honte de m’être fait piéger. J’ai l’impression d’avoir trahi ma famille, mon ami, mon fils. En plus, de les avoir faits entrer chez moi, des gens que je ne connaissais pas. J’aurais pu avoir des problèmes. Mais, ils m’avaient bien mis en confiance pour arriver à leurs fins. Je suis contrariée de m’être fait berner à ce point.

Ils ont des contacts à la Porte de la Chapelle car la première fois qu’ils m’ont demandé la somme de 6.500 € en liquide, il voulait que je leur apporte cette somme de 6.500 € à la porte de la Chapelle. Je leur ai dit que je n’allais pas aller là-bas au risque de me faire voler l’argent dans les transports en commun. C’est pour cela qu’ils sont venus chercher les sommes où j’habite. Pour information : J’ai vu en consultant Internet qu’une personne avait mis un message : Qu’il s’était fait escroquer une grosse somme d’argent par un marabout. Mais qu’il avait porté plainte auprès d’Interpol. Le marabout avait été arrêté et obligé de rembourser la somme. Et il indiquait l’adresse e-mail : Interpol-service-... Encore une arnaque, non seulement la personne se fait voler par un marabout mais en répondant à cet e-mail. Elle se met encore dans une arnaque. Voici le nom du marabout : Professeur Omar SIDY GASSAME ou Sidy Omar GASSAMA qui m’a escroqué. Il se dit musulman, il va à la Mosquée, tous les vendredis, soi-disant.

Son frère s’appelle Khalifa, si c’est vraiment son frère !! Ils sont tellement menteurs

En espérant que l’on retrouve cet escroc ...Je pense qu’il passe de beaux jours en Afrique avec mon argent.

Rosa

Publié
comments powered by Disqus