Non assistance à personnes en danger

Je m'adresse à vous le cœur encore bouleversé par ce que j'ai vécu il y a 15 jours.

Je travaille pour un cabinet de voyance qui se nomme F... depuis février dernier qui propose de l'audiotel et des consultations privées. Ce cabinet m'a appelé pour me passer une cliente en consultation privée prénommée J... Quand j'ai pris la communication j'avais au téléphone une femme âgée et son mari qui souhaitaient connaître l'évolution et si possible l'issue d'une procédure judiciaire impliquant des proches dont la prochaine audience est fixée début …. Ce couple en très grande détresse attendaient de moi plus les réponses d'un avocat que d'une voyante. De ce fait les éléments que je leur apportais n'arrivaient pas à soulager leur angoisse. En désespoir de cause cette pauvre dame m'a supplié de lui indiquer des médicaments qu'elle même et son conjoint pourraient ingérer pour mettre fin à leur souffrance. De tout mon coeur j'ai encouragé ce couple à se rapprocher de leur médecin traitant et/ou d'un thérapeute car il était évident qu'ils avaient besoin d'aide et d'urgence. Cette dame à préféré raccrocher pour rappeler le Cabinet F.. afin de consulter un confrère car il souhaitait avoir des réponses.

J'ai tout de suite appeler le Cabinet de mon coté pour leur faire part de mon inquiétude pour ce couple et de l'urgence de leur porter secours face à leur détresse. Le cabinet m'a répondu que c'était des clients habituels, qu'ils n'étaient pas satisfait car je ne les avais gardé en communication que 30 mn ; d'habitude les consultations duraient bien plus longtemps, que ce très bon client rapportait tout les mois 4 000 euros au Cabinet et que décidément je ne voulais pas gagner d'argent ! Depuis mars ce cabinet me programme de moins en moins targuant que je ne suis pas rentable.

Je suis membre de votre association et fière de l'être. J'aspire vraiment à ce que votre mouvement soit un jour pris en considération par les pouvoirs publics afin de mettre hors d'état de nuire ces trop nombreux cabinets qui fleurissent chaque jour d'avantage. Ces cabinets discréditent notre profession pour ceux qui l'exercent avec coeur et sincérité et abusent des consultants en grande fragilité...

Marina

  • le nom de la signataire a été remplacé par un pseudonyme et le cabinet est un service Audiotel
Publié
comments powered by Disqus