Classement des'' meilleurs voyants de France'' : la grande illusion

En parcourant le site de l'INAD, un article intitulé : David Mocq , Parole de voyant,  m'a interpellée. Comme je partage le point de vue de ce professionnel , je réagis en faisant part de mon étonnement .Je suis d'autant plus surprise de constater que personne dans le monde de la voyance (que je ne connais pas), n'ait soutenu l'un des siens, victime d'une malveillance , d'une ''vengeance'' orchestrée par un soi-disant magazine ''connu '' par les seuls praticiens qui y figurent ,certains à leur insu, selon l'INAD.  En effet, Les deux articles que j'ai lus , parus sur le site de cet organisme, consacrés à ce sujet ,dénoncent clairement, me semble-t-il, une supercherie, c'est-à-dire des gens qui s'attribuent des pouvoirs, des qualités qu'ils n'ont pas, trompent les autres et donc nuisent , forcément, à celles et ceux qui ne partagent pas leur avis. C'est pourquoi, la cohérence avec soi-même et avec les autres est un gage de sûreté, de crédibilité, de professionnalisme tant pour les professionnels que pour les clients.

En matière de diffamation, comme du reste, la loi est la Loi, elle est sans équivoque  et la même pour tous. Certains ont tendance  à l'oublier ou à l'ignorer. Mais je le répète, ces gens qui se veulent être au dessus de la loi font partie à mon sens du registre de la psychopathologie. En se croyant tout permis pour porter atteinte à Monsieur MOCQ, dont le seul tort a été de refuser de cautionner un classement trompeur'', des ''meilleurs voyants de France ''.

Je suis absolument contre cette'' horrible'' tendance qui consiste à laisser faire, à se taire, à ne pas bouger devant une telle calomnie, une telle lâcheté... Il y a de quoi se poser des questions.  Il en est effectivement de la responsabilité morale et professionnelle de tout praticien des arts divinatoires, de tout citoyen épris de justice.

Dans ce monde ''égoïste'', il serait bon que la solidarité soit de mise...

Je m’exprime ici en tant que psychologue mais aussi en tant que personne et me situe donc du côté du sujet humain et de la personne. Les victimes  de jalousies, d’ignominies - dans mon « milieu d'appartenance"- ne manquent pas et souvent ne trouvent  aucun soutien sérieux, fiable et droit, à part la culpabilité du regard fuyant, de la tête baissée ou du semblant d'ignorance. Je ne peux que rappeler à ce devoir qui incombe à chacun d'entre nous de ne plus laisser « cela » se faire et de réagir à temps, de ne plus cautionner ce type de comportement, d'agissements.

En parcourant le site de l'INAD , j'ai découvert que cet organisme participe activement à la lutte contre le charlatanisme et l'escroquerie et défend les clients et les professionnels des arts divinatoires contre ces dérives et que le monde de la voyance est ''infecté du virus'' de l'escroquerie, de la tromperie organisée et laisse peu de place aux praticiens honnêtes. Il me semble que c'est à ces derniers de se réunir, de se tendre la main pour lutter activement contre les dérives de la majorité de leurs'' consœurs et confrères''. L'avenir de cette profession dépend essentiellement de la solidarité confraternelle, de l'union des vrais professionnels,travaillant avec honnêteté , éthique et moralité, débarrassé des brebis galeuses et de leurs pratiques charlatanesques.  

Merryl PAILLARD Psychologue consultante (diplômée d'état en psychologie clinique et psychosociologie du travail) 

Publié
comments powered by Disqus