Je n'étais plus qu'un fantôme...

J'ai contacté l'INAD par e-mail, pour obtenir aide et renseignements sur les pratiques manipulatrices de faux voyants, qui prétendent œuvrer pour le bien d'autrui, notamment pour les personnes affligées en quête de réponses immédiates, et en réalité, vous vendent du rêve au prix fort (illusions non remboursables par la Sécu), servant à vous maintenir sous leur dépendance. L'un des responsables de l'association INAD m'a contacté le lendemain, pour éclaircir cette affaire... J'en fut étonné, car aucun confrère psychologue, services de police ou avocat, n'avaient pu me répondre aussi rapidement, et gratuitement...

Après 2 ans de manipulations en tout genre, la seule personne qui s'inquiétait de ma situation financière, était mon banquier. Mes amis avaient désertés mon quotidien ; et mon moral dépérissant, mes relations avec la vie active périclitaient vers le néant, me poussant à me reclure chez moi. Plus de travail, plus d'appel ni de visite, plus d'espoir en l'avenir, je n'étais plus qu'un fantôme hantant mon appartement, où même la mer, visible depuis mon salon, ne pouvait m'égayer.

Cet état, je l'avais pourtant déjà remarqué chez d'autres personnes, sans vraiment le comprendre dans toute son ampleur ; je me disais "ces gens sont faibles d'esprit ; moi, à leur place..." A leur place, telle fut ma condition pendant près d'un an, et celle-ci a failli me coûter la vie... à 37 ans. Les coupables (car il n'y a pas d'autres mots pour les désigner), étaient ces escrocs notoires, ayant "pignon sur rue" et sévissant en bande organisée, spécialistes du paranormal de façade , experts en manipulation mentale et en magie illusoire, se qualifiant d'êtres les meilleurs voyants de France, jalousés par leurs confrères, prétextant connaître Dieu et les anges gardiens mieux que quiconque, et êtres en mission sur Terre... pour moi !... Car c'est toujours à vous que les escrocs s'intéressent, et ils savent vous mettre en valeur, pour mieux dénigrer votre entourage, afin de vous isoler de leurs conseils et de leur aide, et de vous imprégner d'une seule vérité, une seule : votre voyant-gourou a toujours raison. Et si celui-ci a toujours (ou presque) raison, et détient les clefs de votre avenir par son don exceptionnel, et que Dieu compte sur lui par dessus le marché, alors c'est votre vie toute entière qu'il essaie de piéger dans sa boule de cristal.

Dans mon cas, la méthode fut simple : inquiet pour mon avenir, je contacte une voyante, qui me dit ce que je veux entendre, et voire plus... La confiance s'instaure, mes inquiétudes s'estompent, et c'est avec bonheur que je crois avoir trouvé une alliée, qui me comprend, et m'aide à peu de frais (au début). Ainsi, notre relation s'intensifie. Et les séances se multiplient comme par magie. Le portail de mon jardin intime lui est ouvert au profit d'un avenir radieux qu'elle me promet. Puis constatant mon chagrin à la suite d'un décès dans ma famille, elle me redit à nouveau ce que je veux entendre : "Ton grand-père va bien, il m'a parlé, il est ton ange gardien"... Et comme peu de personnes ne rechignent à être protégé par le Ciel, forcément, cette croyance m'a séduite... Et d'alliée, cette fausse médium pénètre dans ma famille, puisqu'elle interprète la volonté de mon grand-père, mon ange gardien, en opposition avec tous les autres membres de ma famille vivants sur Terre, et même de mes amis... Le ménage se fait autour de moi, et par moi-même, sans comprendre que je viens de me faire posséder. L'emprise totale de ma voyante-gourou, et de ses complices, s'exercent sur ma personne, et je ne peux, dès lors, plus diriger ma vie sans leur en parler. En clair : ils la dirige à ma place. L'avenir qu'ils me voient, est celui qu'ils ont imaginé pour moi. Et il prendra fin que s'ils le décident, au moment voulu ; si je ne peux plus payer, ou me révolter...

Le grand avantage dont disposent ces personnes en vous manipulant de la sorte, c'est qu'ils examinent votre avenir, et pour ce faire, ont besoin de vous connaître intimement ; mais ils le font à votre insu, car leur gentillesse vous envoûte, et, établissant un lien de confiance, ils orientent vos ambitions vers un futur qu'ils créent de toute pièce, vous plongeant dans un brouillard illusoire recouvrant la réalité présente. Une intime complicité que nous réservons à notre psychiatre, ou nos amis, en qui nous avons confiance. Sauf qu'un psychiatre a des honoraires fixées par l'État, et qu'un ami ne vous impose pas un tarif pour service rendu... Il devient presque évident que la "diseuse de bonne aventure" ne vous veut pas du bien, mais cherche son profit à votre détriment, quand bien même vous vous retrouveriez en caleçon sur le trottoir, avec une pierre au cou, lorgnant sur les eaux grises d'une rivière... Cette personne ne vous pas attendu pour faire de l'escroquerie son métier. Plus elle est habile, moins vous détecterez la supercherie, démontrant son expérience dans le domaine ; et si vous mettez fin à vos jours, ce n'est qu'un client qu'elle perdra ; un client sans le sou et aux abois, dont elle ne pourra pas regretter la disparition si elle veut sauver son business. On est loin de l'envoyée de Dieu en mission sur Terre, ou du médecin dans son divan cherchant à vous soigner, ou encore, de l'ami empathique qui veut réellement votre bien... Tout en sachant que la fausse médium se réjouira de vous prédire que des ennuis dans votre déchéance ; dans la mesure où, quand les ennuis pleuvent, toute personne raisonnable désespère ; et que cela vous poussera probablement vers les abîmes d'une dépression, où vous ne pourrez peut-être pas en revenir. Ce qui rassurera la fausse médium de toute poursuite judiciaire à son encontre, puisque qu'elle pourra toujours prétexter la folie de son client, drogué aux psychotropes ; ou un macchabée immergé dans une rivière, qui n'aura plus le moyen de s'exprimer autrement qu'en passant par une médium...

Pour se protéger de quelconque'' contre-attaque'' de sa victime, les faux voyants s'entraident parfois, et se servent comme bouclier divers prétextes : il ont un parent dans la police, la DCRI, avocat ou journaliste... Ou à l'inverse : des amis gitans ou anciens militaires, capable de tout ! (Sous-entendu : du pire). Mais leur discipline préférée, qui souvent peut les démasquer, se sont leurs superstitions, et notamment leurs intérêts particuliers pour la magie... Et puisqu'ils ne l'exercent pas sur une scène de music-hall, et détestent Harry Potter, on peut déceler aisément la raison de leur intérêt pour cette discipline obscure, car pratiquée dans l'ombre de leur clientèle, bien souvent...

Pour ma part, le meilleur remède que j'ai trouvé pour me défaire de cette emprise, fut de me réfugier dans ce que je savais de meilleur autour de moi, et surtout qui ne pouvait m'appauvrir davantage : la religion (gratuite), les études sur internet (gratuites), la sympathie de mes nouveaux amis bénévoles à Emmaüs et aux Restos du Coeur (gratuite), les assistantes sociales (gratuite), la police (gratuite), et l'INAD qui fut la seule institution, spécialisée dans ce domaine, à pouvoir me comprendre et m'aider efficacement à lutter contre ce genre de fléau.

Sylvain S .

Publié
comments powered by Disqus