Le Bal des Vampires

Malgé les mises en garde, les voyous-voyants continuent leur fructueux manège et le nombre des victimes d'escroquerie continue d'augmenter

Depuis 1987, I’INAD n’a de cesse de mettre à jour, par le biais des médias : presse écrite, parlée et télévisée les différences méthodes utilisées par les voyous-voyants pour dépouiller de pauvres gens. L’INAD a également servi à maintes reprises de médiateur entre victimes et “professionnels” abusifs pour obtenir un règlement amiable entre les parties, et souvent un remboursement de sommes perçues pour des travaux bidons,mais on s’aperçoit que les escrocs ont de beaux jours devant eux. Et tel Sisyphe, il semble que nous devrons ânonner sempiternellement les mêmes conseils et mises en garde.

La faute à pas de chance Dans ce monde aussi matérialiste qu’impitoyable, les clients potentiels de ces vampires spirituels se comptent par milliers: la solidarité joue lors des grandes causes nationales (téléthon, inondations), mais lorsque Didier a un problème, ses amis et sa famille l’ignorent superbement. On aime les gens comme on se mouche (je te drague, je t’utilise et je te jette): les Marie Kleenex tombent dans une angoissante solitude. Le travail est une denrée hautement périssable: notre vénéré Ernest Antoine et ses clones engrangent des millions en louant au bingo avec des pions humains. Même la santé ne peut être garantie par une bonne hygiène alimentaire: le bétail est pourri sur pied, La génétique et la chimie transforment Les légumes avant qu’ils n’aient poussé. Vers qui donc se tourner quand les problèmes s’accumulent, quand on n’est plus dans la norme de ce bonheur factice, forcené et façonné à grands coups de télévision people, de magazines branchés et de Loft Story? Les groupes (famille, amis, tribu), qui autrefois étaient un refuge pour un individu en difficulté, éliminent radicalement à grand coup de mépris les éléments nuisibles à leur image, comme on élimine une tache d’un trait d’eau de javel. Quand on a un boulot, une maison, une voiture et quelques maîtresses affectueuses, on ne peut se gâcher le paysage avec un ami à découvert, une sœur délaissée par son mari ou une mère malade. La porte est donc ouverte aux voyous-voyants, aux margoulins-marabouts, aux arnaqueurs- astrologues, Ils sont nombreux les escrocs qui voient en ces laissés pour compte de la société de consommation des source intarissables de profits faciles.

L’ombre et la proie La méthode est toujours la même, avec ses variantes toujours de mauvais goûts. On a l’impression que les escrocs de voyance ont tous lu le même mauvais scénario: on s’invente un nom mystérieux, on se couvre de diplômes aussi pompeux que pipeau (meilleur escroc de France, dollar d’or du plus grand escroc...), on investit dans une décoration de circonstance (colliers, boule de cristal made in Taiwan, crânes et autres breloques à dix sous), on balance quelques publicités dans Les journaux locaux ou dans les magazines TV selon le chiffre d’affaires désiré. Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre. Pas longtemps, bien sûr, car le gogo se précipite chez le voyou- voyant comme les mouches sur un pot de miel ouvert en plein soleil. Un ou deux tours de cartes, un frottis-frotta sur une boule de cristal et ô misère, le malheur est sur vous ma pôv’ dame! Quelqu’un vous a jeté un sort, des mauvaises ondes vous entourent, Jupiter était en éruption le jour de votre naissance: qu’importe la cause pourvu que les Sept Plaies d’Egypte ne soient qu’une péripétie à côté de ce qui vous arrive. Car plongée dans un puits dont vous ne pouvez soi-disant pas vous extraire seule, vous, cher faisane, êtes prête à payer n’importe quel prix pour qu’une main charitable vous hisse vers la lumière, Et comme par magie, le puits devient chaque jour plus profond, voyez-vous.et cette main qui se tend vers vous ne cherche pas à attraper votre main mais votre argent. Guerre des nerfs pour le nerf de la guerre Comment? Vous vous êtes rendu compte que vous avez payé pour rien, qu’on s’est servi de votre désarroi pour s’enrichir? Quoi? Vous voulez qu’on vous rembourse? Mais quelle impudence, chère Madame! Savez- vous que le malheur pourrait à nouveau s’abattre sur vous. Savez-vous que votre nouveau patron pourrait apprendre que, petite, vous avez chapardé un bonbon à votre cousin. Savez-vous que votre mari pourrait recevoir la liste de vos pseudos amants. Qu’est-ce donc? Vous persistez à demander des comptes. Savez- vous qu’un accident est si vite arrivé de nos jours. Les voyous-voyants ont élaboré de nombreuses ressources pour annihiler tout esprit de rébellion chez leurs victimes. Morales, physiques ou judiciaires (c’est un comble!), toutes les menaces sont utilisées pour engendrer la peur et calmer les esprits les plus vindicatifs. Voire pour réclamer plus d’argent. Aussi, plutôt que de céder à la moindre pression, plutôt que de pleurnicher sur son sort ou sur l’épaule de tante Aglaé, autant s’adresser directement et rapidement à la Justice. L’arsenal juridique est très vaste et en règle générale, les magistrats n’aiment guère ces bouffeurs de vie dont les dents sont si longues qu’elles rayent les parquets des tribunaux. Mais avant d’en arriver à de telles effusions, mieux vaut faire en sorte d’éviter ces vampires assoiffés d’argent. Lorsque vous sentez le besoin de consulter un voyant, un médium ou un astrologue, commencez par vous renseigner. Le bouche à oreilles est plus à même de vous indiquer un bon praticien qu’une publicité dans un magazine. Demandez toujours à ce que l’on vous parle de votre présent afin de vous faire une idée sur la réalité des dons de la personne qui vous reçoit. Evitez de parler de vos problèmes et de répondre aux réponses interrogatives avant qu’ils aient été exposés. Fuyez à toutes jambes les “grands mages”, les ‘’ diplômés’’, les “initiés”, les “ faiseurs de miracles : ceux qui prétendent révéler vos vies antérieures et parler aux anges gardiens”. Et dites-vous qu’on ne peut jamais résoudre un problème en s’endettant.

Buffy Brinogène

Publié
comments powered by Disqus