Pour un assainissement urgent

J'ai lu votre message diffusé sous le titre "voyance et anarchie". Depuis des dizaines d'années je m'efforce de travailler à l'assainissement des arts divinatoires par des articles parus dans des magazines, des conférences et des livres publiés par les éditions Trajectoire. Cet assainissement s'avère d'une urgente nécéssité... mais parfois des remèdes risquent d'être plus dangereux que le mal. On dit que "l'enfer est pavé de bonnes intentions" et je crains que certaines méthodes que vous préconisez risquent d'entraîner de facheuses conséquences. La répression et la délation peuvent dépasser les intentions de leurs instigateurs!...

"Afficher la liste des cabinets qu'on ne peut pas consulter" est une information délatoire, même si elle peut être justifiée. J'ai connu la période 1940-1945 et je sais où cela peut mener: vengeances personnelles, magouilles et engrenages. Vous ne réformerez pas les mentalités.

Vous proposez une carte professionnelle délivrée sous certaines conditions; lesquelles? Des professions libérales dites respectables abritent parfois, malgré les diplômes et les reconnaissances sociales, des individus peu recommandables. Que peut être dans les arts divinatoires un "praticien qualifié et reconnu". Nous savons que la qualification ne peut pas être mesurée et que la reconnaissance par le public dépend en grande partie de la publicité. La Charte Morale serait un élément positif bien que n'étant qu'un "voeu pieux" . Mon épouse qui est voyante professionnelle depuis une trentaine d'années a rédigé un texte paru en diverses occasions sous le titre "le rôle social du voyant".

Faire appel au gouvernement pour manier le bâton me paraît extrêmement dangereux et irresponsable, quel que soit ce gouvernement. Contrôle et surveillance sont des demandes que ne souhaitent pas les praticiens déjà soumis à des contrôles souvent désagréables: impôts, urssaf,etc. N'en rajoutez pas!

Pourquoi ne pas concentrer vos efforts vers les médias qui s'emploient à démolir nos professions pour augmenter l'audimat en ne citant que des personnages grotesques et des escroqueries présentés comme la représentation des arts divinatoires. Combattre tous les abus que vous citez doit à mon sens commencer par une meilleure information du grand public aujourd'hui totalement désinformé au bénéfice de ceux qui ont en charge de l'informer.

Avant d'interpeler les pouvoirs publics, qui en général ne nous sont pas particulièrement favorables , adressons-nous aux responsables de l'éducation et de l'information qui ne nous connaissent souvent que pour pratiquer une interminable chasse aux sorcières dans un esprit quasi moyenâgeux.

Vos buts sont identiques aux miens et je souhaite que vos méthodes ne les fragilise pas. ...

Charly SAMSON

Publié
comments powered by Disqus