Festival des Arts Divinatoires au Mali

Rencontre avec son directeur - Fondateur Madjou YATTARA

Siby est une petite ville malienne située aux pieds des montagnes à 45 km de Bamako et qui accueille chaque année un événement unique en Afrique, un festival des arts divinatoires de la médecine traditionnelle et des Musiques sacrées. Voyants, astrologues et thérapeutes naturels de l’Afrique de l’Ouest se retrouvent à chaque édition du FESCAURI, une contraction entre festival et cauris, ces coquillages que l’on retrouve un peu partout en Afrique.

INAD : - Comment l'idée vous est-elle pour organiser cet évenement?  Le FESCAURI est un festival international, initié, en 2007, par Madjou Yattara, directeur du Festival, pour la conservation et la pérennisation d’un objet ancestral « le cauri ». J’ai choisi le cauri compte tenu de sa richesse culturelle et de son importance en Afrique. Cet objet symbolique a servi de monnaie au Mali. Il est utilisé aussi dans la médecine traditionnelle. Il fallait organiser un évènement autour de cet objet matériel de civilisation qui est le cauri, afin de le valoriser et de le préserver pour qu’il ne disparaisse pas. Vue le nombre de voyants au Mali et le fait que tout le monde consulte d’une manière ou d’une autre. Nos parents, grands-parents, aïeuls ont consulté. Le mariage, les travaux champêtres, les voyages, la construction d’une nouvelle maison, le travail, l’argent, le bonheur, etc. nous consultons pour un avenir meilleur ou faire le diagnostic du quotidien. On n’entame rien d’important au Mali sans consulter.

INAD – Avec du recul, quel constat faîtes vous de cet événement et de son écho parmi la population ? Il s'agit à ne pas en douter d'un véritable succés ! Plus de 15 000 personnes participent au festival en 3 jours. Ils viennent d’Afrique de l’Ouest et aussi de l’Europe. Nombreux sont ceux qui attendent le festival pour venir découvrir de nouveaux talents , consulter de nouveaux voyants. Il faut noter que dans nos régions, nous cherchons toujours la qualité , l'authenticité , le plus fort et le plus doué , celui qui est à même de résoudre nos problèmes...en un ''clin d'oeil''.

  • Vos professionnels sont – ils sélectionnés pour participer à votre festival et si oui, par qui?  Il y a un cahier des charges et une charte déontologique au niveau de FESCAURI pour l’ensemble des participants. Et, pour participer il faut respecter le cahier des charges et respecter les règles déontologiques imposées aux professionnels participants. En plus, la sélection est faite par une commission qui est en charge de la sélectiondes voyants, des tradi thérapeutes à FESCAURI. C’est cette commission qui gère le village Cauri qui accueille les tradi praticiens.

  • Quel accueil réserve la popilation locale à cet événement ? Les populations se reconnaissent dans ce festival, nous avons pu avoir l’adhésion de toute la population malgré les divergences religieuses et culturelles. En plus, Siby est comme un laboratoire de la médecine traditionnelle, car c’est la seule localité où les plantes sont protégées. Jusqu’à présent certaines pratiques ancestrales existent à Siby. b

C’est aussi une opportunité pour la population locale qui découvre aussi les voyants, marabouts, guérisseurs, tradi thérapeutes …, venant d’autres localités et une chance pour les petits commerçants qui profitent de cet événement pour vendre des poulets , des œufs , de la poudre de fusil, miel, racines diverses pour effectuer certaines cérémonies, etc.

  • La pratique est – elle réglementée ou n'importe qui peut se déclarer voyant, voyante ou marabout, guérisseur ...? Au niveau du festival, il y a un cahier des charges qui est soumis à tous les participants professionnels ''voyants , marabouts, guérisseurs, sorciers…' , qui doivent remplir ou satisfaire à toutes les conditions pour être admis au festival. Ce qui veut dire que la sélection est un peu sévère et n’importe qui ne peut prétendre à participer au festival , sans avoir prouvé ses compétences, car il y va de la notoriété du festival. Nous exigeons également des participants la discrétion et le secret professionnel absolu .

  • Ces praticiens sélectionnés sont donc , tous , pourvus de connaissances en arts divinatoires mais aussi dans la connaissance et l'utilisation des plantes ? il y a beaucoup de charlatans?  Absolument. Les professionnels à FESCAURI ont des dons et des connaissances. Il n’y a pas ou peu de charlatans au festival, parce que la commission le découvrira rapidement et le ou les imposteurs sont immédiatement expulsés. Avant l'ouverture du festival , nous faisons une enquête approfondie et des ''visites anonymes'' d’inspection chez les praticiens pour nous assurer de leur sérieux.

  • Y a t il beaucoup de plaintes ? Les plaintes jusque là non, pas au sein de de notre festival

  • Pouvez- vous nous parler  des guérisseurs authentiques et usurpateurs ? Tous les guérisseurs qui participent à FESCAURI sont reconnus . Ils ont des dons ou ont hérité de leurs parents (père, mère, grand-père, grande mère, etc.) Ces guérisseurs ont eu à faire leurs preuves, c’est-à-dire ils ont eu à guérir des cas de maladies ou des'' cas sociaux'' que l’ensemble du village ou de la communauté a reconnu. Il y a des usurpateurs mais en général ils sont découverts et tbannis de la profession. Le bouche à oreille faisant le reste.

  • Dans quel domaine ces gens là sont ils efficaces ou plus ou moins des charlatans adroits ?  Il faut noter que les voyants et tradi thérapeutes sont de plusieurs ordre et chacun spécialisé dans son domaine, il y a les féticheurs, les jeteurs de cauris, les marabouts (qui se servent du coran). A toi de voir chez qui tu veux faire ta consultation. A cause de leurs réputations, beaucoup de patients les suivent au festival où ils sont plus accessibles et disponibles.

  • Les clients qui consultent les professionnels des sciences occultes  sont en majorité des femmes, des hommes ? Quel est le domaine le plus demandé : santé, amour, , argent , travail?) Au Mali comme dans les autres pays de l’Afrique, de l’Ouest, les voyants sont souvent consultés par les familles. Amour, emploi, santé, la plupart des consultations tournent autour d’événements de la vie quotidienne . Dans l'ensemble du continent africain , Il faut savoir que la croyance aux arts divinatoires, à la sorcellerie et au fétichisme , entre autres , est une véritable religion.

...''En venant consulter pour le travail, tu y découvres des soucis d’amour, de santé, d’argent, de méchanceté, de haine etc. C’est là que l’on voit le talent, le savoir ou le don du voyant car il te parle de choses que tu n’as évoquées auparavant. En Afrique ,tous le monde consulte sans exception. Je crois que c'est comme un peu partout dans le monde, non ?

  • Les hommes politiques , selon nos informations, font appel aux sorciers et autres marabouts, portent des gris-Gris pour se protéger contre le mauvais sort et /ou le mauvais œil. S'agit – il des ''on-dit'' ou s'agit d'une réalité ? Porter des gris-gris, pourquoi pas. Mais nous ne pouvons le dire cependant les politiques se protègent comme on le dit couramment chez nous, ils se lavent, comme n'importe quel autre individu, avec les racines préparées à cet effet, et doivent faire des offrandes, ce sont les régles des protections occultes ou spirituels... D’une manière générale , tout le monde consulte au Mali, tout le monde croit.

Pour terminer , juste un mot : Bien sûr, les brebis galeuses, les charlatans ne manquent pas en afrique , ils sont légion mais nous nous sommes attachés à préserver les clients et à les informer comme le fait si bien l'INAD en france.

Propos recueillis par l'INAD

Publié
comments powered by Disqus