La voyance n'est ni un jeu ni un divertissement

En prenant connaissance des répliques au dernier témoignage , intitulé : ''Comment plumer les consommateurs '', ou le cri d'alarme d'une voyante travaillant sur une plate forme , qui met en cause l'exploitation des clients consommateurs , les observations du voyant Gwenael Letourneur , sur les pratiques de la société COSMOSPACE, ont retenu notre meilleure attention.

C'est ainsi que nous avons pu prendre connaissance des conditions générales indiquées ou plutôt ''imposées'' aux clients par ladite société , qui méconnaissent la portée de leur engagement . En effet, en parcourant l'identification de la société et son fonctionnement on peut lire: “La société Cosmospace propose des services à distance par le biais de différentes rubriques ainsi que des service de voyance par téléphone. C'est ce qui nous intéresse, ce qui intéresse les clients de la voyance et des arts divinatoires , c'est ce qui suit :Cosmospace propose : “...du contenu de divertissement sur les thèmes des arts divinatoires, lequel revêt un caractère purement culturel , récréatif et ludique...divertissant sans aucun engagement de la part de Cosmospace ...“

Cela veut dire que la société n'est responsable en rien , ses voyants peuvent vous faire croire n'importe quoi , à vos risques et périls .

Nous rappelons , comme on l'a fait par le passé avec une autre société qui en a tenu compte , la voyance n'est pas un divertissement . Ce qui consisterait à affirmer que la vie , le destin ou la destinée sont des objets de hasard avec lesquels on pourrait jouer au pocker..

Se confier à un inconnu, lui livrer son intimité , ses secrets n'est pas un jeu . Nul ne doit considérer la pratique de la voyance comme un jeu , car celles et ceux qui font appel aux voyants , attendent au moins une réponse un tant soit peu crédible, honnête ...Le voyant n'est pas infaillible mais il doit au moins respecter la personne qui fait appel à lui et lui donner le meilleur de lui- même , sans la forcer à prendre un forfait prohibitif et encore moins à profiter de sa faiblesse pour lui soutirer ses dernières économies...

Publié
comments powered by Disqus