JUSTICE: WENGO, DOUBLEMENT CONDAMNE !

Le 25 octobre 2011 et les jours suivants, s’appuyant sur les innombrables témoignages relatant les pratiques plus que douteuses de la société WENGO en matière de voyance, l’INAD avait publié sur son site internet et sur sa page Facebook plusieurs articles intitulés: “ WENGO : Expert en arnaque''?, Secret professionnel "Violé'' ...

Saisi d’une requête en urgence par la société autoproclamée “N°1 du conseil d’experts”(?), le Président du Tribunal de Commerce de Paris avait ordonné à l’INAD la suppression desdits articles, sans même avoir à lui demander de justifier ses assertions.

Mais, sûr de son bon droit, l’Institut, assisté de Maître Gordon Fairbairn, avocat associé du cabinet Flécher Poujade Panon Fairbairn, avait mis en place une procédure propre à faire respecter le principe du contradictoire.

C’est au terme de cette procédure que la Cour d’Appel de Paris vient de rendre deux arrêts en dates des 29 novembre (support Facebook) et 4 décembre (support site internet de l’INAD hébergé par Amazon), donnant en tous points raison à l’INAD en lui permettant de remettre en ligne ses articles, et en condamnant la société WENGO à lui verser la somme cumulée de 4.500 € au titre des frais de justice.

Publié
comments powered by Disqus