LES MESSIES DE L'ARNAQUE

Les Messies de l'ARNAQUE: la MIVILUDES et l'ARPP alertées

De nombreux usurpateurs des arts divinatoires travaillant pour certaines plateformes, véritables usines de la détresse humaine , utilisant des photos ''déco'', des formules publicitaires habiles et mensongères , vantant leurs mérites et leurs dons inexistants, travaillant à la chaîne , persévèrent dans la tromperie généralisée.

Il nous semble que la complicité bienveillante des dirigeants de ces plateformes ne laisse planer aucun doute quant à leur responsablité.

Ces 'Messies' modernes, manipulateurs professionnels et vendeurs de chimères, croient bénéficier de l'impunité en l'absence de l'existence d'une réglementation que nous appelons de tous nos vœux, parcequ'elle constituerait un garde fou protecteur des usagers des arts divinatoires.

Sans vouloir faire un portrait à la Prévert, on peut se poser des questions sur leurs traits répérables pour identifier les charlatans de la voyance: sont-ils squelettiques ou obèses, jeunes ou vieux, etc.

En fait, ce n'est qu'à l'occasion des conflits portés au niveau de la justice que l'on peut les démasquer. C'est pourquoi nous envisageons de saisir la justice pour protéger les clients consommateurs contre les faiseurs de miracles et les marchands d'illusions.

Nous venons d'alerter la MIVILUDES - Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, car certaines pratiques relévent de sa compétence. Concernant les publicités mensongères , nous avons également saisi le Secrétaire Général de l'ARPP afin d'obtenir l'avis éclairé de cet organisme.

En conclusion: Comme Bertrand Cailac l'a suggéré dans son article, intitulé: La voyance à la sauce audiotel : "il appartient aux pouvoirs publics de reconnaître l'existence de cette profession, de lui donnrer un cadre légal, et donc lui permettre de sanctionner sévèrement ces escroqueries qui minent la vie de milliers gens ."

Publié par admin

Justice: CLAP 2000 Déboutée

Par jugement du 18 mars 2014, la société Clap 2000 ( Jellissa Voyance ) a été déboutée de toutes ses demandes et condamnée aux dépens par le Tribunal de Grande Instance de Toulouse . En effet, en date du 23 octobre 2011 , l'INAD a publié le témoignage de Sylvie, une voyante mécontente, intitulé : ''Coup de Gueule d'une Voyante'' , relatant ses fâcheuses expériences et mésaventures dans certains cabinets de voyance , dont celui de Jellissa. http://inad.info/blog/presse-ecrite/384-coup-de-gueule-d-une-voyante

Dans cette affaire l'INAD était assistée par Maître Sandrine Darolles , avocat au Barreau de Toulouse.

Publié par l-inad

JESSICA '' une amie qui vous veut du bien''

Au tout début du mois de décembre 2013, je suis tombée par hasard sur une pub de voyance d'Allokang et j'ai décidé d’appeler pour voir un peu ce que cela pourrait donner . J'étais dépressive et en situation de mal être sur le plan sentimental et amoureux.

Le profil de Jessica M... m'a interpellée ainsi que les commentaires de ses clients. Je l'ai donc appelée une première fois et elle m'a bluffée par ses'' prédictions'' . J'ai donc renouvelé mon appel pour une autre consultation et là elle m'a fait croire que nous avions un lien amical et qu'elle assisterait à mon futur mariage. (Nous sommes devenues amies sur facebook).

Toutes ses prédictions se sont révélées ''vraies ''pour le mois de décembre. En janvier, sans m'en rendre compte j'étais devenue accro, je l'appelais tous les jours et elle m'incitait à l’appeler. J'ai dépensé entre le 29 décembre 2013 et le 2 Janvier 2013, plus de 2 000€ . La descente aux enfers commença pour moi... Mes appels se sont faits plus discrets, ce qui n'était pas de son goût, elle commença à me dire de faire des crédits pour la joindre. J'ai pu obtenir un premier crédit, j'ai été rapidement en découvert bancaire...

J'ai prévenu Jessica que mes appels se feraient plus rares car j'étais au chômage, je percevais 950 € / mois et payais un loyer de 700 €, sans aucune aide, le crédit à rembourser et toutes les charges habituelles: EDF, assurance: voiture, habitation , il ne me restait rien pour me nourrir. A partir de ce moment-là, les difficultés se sont amplifiées, j'ai cru que j'étais victime d'un mauvais sort. Je devais donc me débrouiller pour continuer à l'appeler toujours et toujours plus pour me débarrasser de ce'' mauvais sort''. J'ai donc subi, selon Jessica, depuis début février un poltergeist et un égregor. J'ai réussi à les combattre avec son aide, enfin je le croyais.

Le temps passa, en février, toujours sans emploi, je me suis débrouillée pour continuer à l'appeler pratiquement tous les jours. Je n'avais qu'une obsession : l'appeler pour qu'elle me remonte le moral et me guide dans mes démarches contre “la magie “ dont j'ai été ''victime ''.   Au mois de mars :  surendettée, j'ai du changer de banque. Mal dans ma peau j'ai perdu 5kg pour mauvaise nutrition car je mange une fois par jour des pâtes au beurre...périmé. 

Elle était bien au courant de ma situation mais cela ne l'a pas empêchée de me culpabiliser de ne pas l'appeler car c'était pour mon bien. Puis elle a changé de tactique. Elle a vu que j'avais des dons de médiumnité et m'a conseillée de venir travailler aussi sur Allokang. Elle a insisté car apparemment j'étais forte et que je me ferais beaucoup d'argent.

J'ai donc entrepris les démarches, inscription URSAF ect. Quand elle m'a vue en ligne sur le site, elle m'a rabaissée comme jamais, elle est devenue méchante et m'a ordonné d'aller de suite voir le Pôle Emploi afin que je demande une avance sur chômage de 6 mois afin que je puisse continuer à l'appeler. Je me suis enfin réveillée et j'ai refusé.

Pour conclure, elle m'a dit, comme je me refusais à l’écouter, que je passais du coté du mal et que chez moi c'était rempli de démons.  Ce jour là, j'ai dit STOP, c'est terminé. J'ai dépensé plus de 5 000 € . Je n'ose toujours pas faire les comptes tellement j'ai honte de moi. Je ne peux toujours pas manger à ma faim et aucun de mes problèmes pour lesquels je l'appelais à la base n'est résolu. ...

Laure* * le nom a été volontairement changé

Publié par l-inad

Ecovoyance: Droit de réponse

La société Ecovoyance, mise en cause par une cliente mécontente , nous a fait parvenir le texte ci-dessous , supposé être un droit de réponse, en nous précisant:” ...à vous d'en faire l'usage de votre choix.”

...Nous avons vu sur votre site a cette adresse : http://inad.info/blog/temoignages/520-ecovoyance-ou-echo-arnaque un commentaire sur notre entreprise et ou un de nos collaborateurs Posté par Laurence en date du 24 février 2014 Aucune modération ne semble être effectué sur votre site, Nous respectons la liberté d'expression, mais ces propos vont au delà de la simple expression, Cette personne détaille un procéder qui n'est pas le notre ni celui de nos collaborateurs Nous pratiquons la voyance par l'écoute et le conseil une charte déontologique claire et précise est sur notre site. Votre site est le support qui retranscrits ces propos a caractère diffamatoire Nous vous rappelons que les allégations postées sur votre site relèvent de la diffamation publique. En effet notre nom et ou dénomination apparaissent clairement et les propos incriminés ne sont pas fondés et n'ont pas d'existence légale qui vous autoriseraient à les affirmer ou à les publier ainsi.  Nous retenons de votre part une intention coupable et vous avisons que sans le retrait de tous les propos injurieux et diffamatoire et cela sans délais. Nous serions contrait de demander une réquisition judiciaire et ou de vous assigner devant la juridiction compétente,

Persuader de votre rapidité d'action afin de rétablir au plus vite l'image qui est la notre. Pour information, Notre société existe depuis le 1er octobre 1993 Nous n'avons jamais eu ce type de problème en bientôt 20 ans.

INAD: La société Ecovoyance a été informée, par nos soins, que le texte ci-dessus, qu'elle nous a adressé par courriel , supposé être un droit de réponse, ne nous paraît pas être suffisamment clair , car il est confus et incertain et qu'il serait publié tel quel. En cas de besoin , nous tenons, comme d'habitude, à la disposition de la justice toutes les preuves relatives à l'authenticité du témoignage de Laurence . Bien entendu, nous maintenons également notre commentaire , entre autres, qui a suivi le récit de la plaignante.

Publié par l-inad

Appel à Monsieur François Hollande, Président de la République

Dans l’intérêt de l'immense majorité des consommateurs mais aussi dans celui des praticiens consciencieux qui subissent les conséquences dommageables de certains illuminés, des charlatans et autres commerciaux vendeurs de chimères, l'INAD vient de lancer un appel à Monsieur François Hollande , Président de la République pour une réglementation stricte de la profession des arts divinatoires. Pour prendre connaissance du communique de presse, cliquez sur le lien suivant:

http://www.24presse.com/appeldelinadafrancoishollandepourunereglementationclairedesmetiersdelavoyanceetdesarts_divinatoires-9912564.html

Publié par l-inad

Votre mari vous trompe

Lexa M ...J'ai connu cette ''voyante'' par le biais de la télé, affirmant haut et fort pouvoir entrer en contact et communiquer avec les défunts. Comme elle me paraissait douée,je l'ai donc contactée via un réseau social pour un RDV téléphonique , moyennant la somme de 70 euros. Ce qui représente une sacrée somme pour moi, car je ne roule pas sur l'or.

En effet, j'avais senti le besoin de faire le point sur ma vie familiale,sentimentale et professionnelle; je suis une personne très fragile, je le reconnais.  Lexa M . m'a demandé des photos de toutes les personnes concernées... Tout d'abord elle a commencé à me faire une ''petite voyance '' approximative pour tenter de cerner ma famille, c'était un peu'' bateau '', et incapable de cerner ma personnalité ...Devant mon étonnement, elle s'est mise à me dire des choses affreuses et fausses sur mon couple , tout en me me faisant la morale. Ce qu'elle m'a dit est particulièrement choquant, grave : “ ... votre mari à une double personnalité, il vous trompe, je le vois vous quitter pour une autre femme , votre couple est en crise ''des 7 ans''( nous sommes ensemble depuis 15 ans), il vaut mieux , pour votre fille, vous séparer plutôt que de vous disputer...;on ne se dispute que très rarement et jamais devant notre fille....angoissée, je finis par lui demander : Que va -t-il se passer pour la maison? Tranquillement , comme si elle vendait une lessive, elle reste un instant silencieuse et me répond froidement : “ben , comme tous les couples qui se séparent, vous allez vendre! ..; (Ce qui risque d'être compliqué, étant donné que la maison m'appartient.) Je l'ai très mal pris, parce que tout ce qu'elle m'a dit ne correspondait à rien et ne répondait pas à mes préoccupations du moment . 

J'étais tellement choquée, anéantie que je n'ai même pas pu lui poser les questions pour lesquelles j'attendais une réponse de sa part. J'ai quand même eu le temps de lui demander:” avec tout ce que vous venez de me révéler, vous ne pensez pas que vais finir sous anti-dépresseur? Non! me répondit -elle, rassurante, ce n'est pas une solution. Et soudain, elle me refait son petit coup de morale.

Je suis d'accord, les voyants ne doivent pas dire aux clients ce qu'ils veulent entendre,mais il y a des manières, et des choses à ne pas dire, et si cette voyante est vraiment douée, elle doit tenir compte de la personne qu'elle a en face d'elle, car chez certaines personnes plus fragiles que moi, ça peut provoquer des dégât, de véritables drames. Depuis ma consultation avec cette voyante, je suis sous anti -dépresseurs, et j'espère que mon avenir ne sera pas aussi noir que ce qu'elle a prèvu ou imaginé pour meubler le temps de la consultation et justifier ses honoraires .

Marie Françoise

Publié par l-inad

21 décembre 2013: LE JOUR LE PLUS COURT

                            LE MOINE EN DJELLABA

 

Dans le cadre de la journée du film de court métrage: ''Le Jour le plus Court” , l'INAD diffusera le 21 décembre 2013 ,sur les sites :www.inad.info et www.inadpro.com , dans son intégralité le film : Le Moine en Djellaba *( Short film corner - Cannes 2011 et festival de Carthage 2012 ... ) Le lien de diffusion vous sera communiqué le 20 décembre au soir.

Ce film qui est une fiction inspirée en grande partie de faits réels, vous fera découvrir l'envers du décor du monde de la voyance.

Résumé

Antoine est à la recherche d’un emploi. Josépha vient tout juste de débarquer à Paris et ses économies sont au plus bas. Vivre d’amour et d’eau fraîche ? Hors de question, Josépha et Antoine n’aiment pas les histoires à l’eau de rose… Josépha, qui n’est jamais à court d’idées, a subitement un déclic, une idée lumineuse, qui ne plaît pas trop à Antoine. Il réfléchit, hésite, mais les arguments avancés par Josépha sont si pertinents, si évidents qu’il se laisse convaincre pour s’infiltrer dans le monde mystérieux et ''fascinant de la voyance'', habillé en Djellaba...

  • Erik Chantry dans le rôle principal du Moine
Publié par l-inad

Voyance par téléphone, comment éviter de vous faire piéger

RAPPEL: Nous recommandons à tous les consommateurs qu’il ne faut jamais communiquer ses coordonnées bancaires à une plateforme, un site audiotel ou à tout autre professionnel de la voyance par téléphone, avant d’avoir obtenu préalablement toutes les informations* sur : les conditions, la durée et le coût d’une consultation de voyance, le nom du praticien et l’adresse précise où il exerce. A défaut, vous risquez d’être victime d’une escroquerie et de vous retrouvez à devoir payer une somme prohibitive pour une voyance douteuse, qui n’a que le nom. Il faut savoir également que derrière plusieurs services audiotels, et plateformes se cachent (souvent) les mêmes personnes et les mêmes sociétés qui enregistrent les informations recueillies sur un support informatique. Par ailleurs, nous rappelons expressément à tout praticien collaborateur indépendant d’un cabinet de «voyance audiotel et plateforme» qui est mis directement en relation avec le client consultant , que son rôle est un rôle éminemment social et que par conséquent , il ne doit pas être lié directement ou indirectement à aucun abus et à aucune escroquerie, son devoir est de s’assurer avant de commencer sa consultation que le client consommateur a bien été informé sur les conditions de mise en relation pour obtenir sa consultation. De plus, c’est à lui ‘’ praticien ‘’ et non à son client de mettre fin à la consultation en informant ce dernier que la durée de ladite consultation est arrivée à son terme. Si une seule de ces conditions n’est pas respectée le client est en droit de mettre fin à la discussion voire demander le remboursement intégral des sommes qui ont été prélevées et ou à refuser de payer les sommes au-delà de ce qui était convenu. Consommateur des arts divinatoires, nous vous conseillons d’être exigeants car il va de votre intérêt à tous les niveaux : financiers, psychologique… par votre action et par votre rigueur vous contribuerez également à faire évoluer les mentalités , à responsabiliser les praticiens eux-mêmes et à décourager les aigres fins spécialisés dans la mise en condition pour vous imposer une consultation de voyance qui n’a que le nom. Seule une prise de conscience collective serait en mesure de limiter voire de mettre fin aux dérives multiples de certains cabinets et autres professionnels responsables de graves abus . Les arnaques de la voyance par téléphone se comptent par dizaine chaque jour, allant de quelques centaines à plusieurs dizaines de milliers d'euros. L'INAD reçoit chaque année des dizaines de demandes d'aide de la part de personnes souvent désespérées, parfois au bord du suicide.

Ce rappel à la vigilance de chacun nous a semblé être indispensable car la multiplication des escroqueries à la voyance par téléphone prend une telle ampleur qu'il devient difficile pour tout consommateur de faire la part du vrai du faux.

*l'information du consommateur est une obligation juridique

Publié par l-inad

Dernières Nouvelles Judiciaires

"Ce jour, 15 octobre 2013, dans une affaire opposant plusieurs parties civiles à une personne physique prévenue du délit d'escroquerie à la voyance, la Cour d'appel d'Aix en Provence a confirmé les termes d'un jugement du Tribunal de Grande Instance de Grasse du 13 novembre 2012 et a estimé une nouvelle fois recevable la constitution de partie civile de l'INAD. 

Le prévenu a ainsi été condamné à verser une somme symbolique à l'INAD.

Cet arrêt de la Cour d'appel d'Aix en Provence du 15 octobre 2013 représente une réelle victoire pour l'INAD qui est encore officiellement reconnue comme représentante des droits des consommateurs de voyance et des arts divinatoires. 

Dans cette affaire, l'INAD était assistée et représentée par le cabinet de Maître Gordon Fairbairn et Maître Stanislas Panon, avocats associés au sein du cabinet d'avocats FPPF, présent sur les Barreaux de Paris et de Toulon. Maître Gordon Fairbairn du cabinet FPPF assistait également une partie civile, victime dans cette affaire, qui a obtenu la condamnation des prévenus au règlement de dommages et intérêts importants. "

Publié par l-inad

Charte d'ethique

La multiplication de professionnels autoproclamés, représente un véritable danger pour les clients non avertis. En effet, avant de consulter un praticien de la voyance... , il y a lieu de vous assurer de sa compétence et de ses connaissances dans le domaine auquel il prétend être spécialisé.

Nous recommandons expressément à tous les clients consommateurs des arts divinatoires de prendre connaissance des règles édictées dans la Charte Morale et Professionnelle http://inad.info/documents/chartededeontologie, avant de faire appel à un praticien : voyant, astrologue, numérologue, tarologue ...

L'adhésion à la Charte Morale et Professionnelle est un gage d'honnêteté, de sérieux , de loyauté et de compétence pour tout praticien qui veut se démarquer des illuminés, des usurpateurs aux compétences inexistantes, douteuses et incertaines , infiltrés dans le monde de la voyance et particulièrement sur certains sites.

Publié par l-inad

Plainte pour usurpation d’identité, escroquerie , menaces et chantage

Compte tenu de l'acharnement aveugle du responsable* du site Zoravoyance .com , l'INAD vient de déposer plainte à leur encontre pour usurpation d’identité , escroquerie, publicité mensongère, menaces sous condition et chantage.

L'INAD n'agit avec aucune malveillance à l'égard de qui que ce soit . Son objectif est de moraliser la profession, donner une image noble et crédible aux praticiens des arts divinatoires qualifiés, rigoureux, qui ont des règles et des valeurs, respectant à la fois leurs clients et leur activité. Mais aussi pour mettre en garde les consommateurs sur la recrudescence des pratiques pernicieuses et condamnables d'un grand nombre d'individus infiltrés dans le monde de la voyance. On ne peut pas nous reprocher de publier de faux témoignages de clients mécontents ou de praticiens exploités... , car ces derniers sont authentiques et font l'objet d'une vérification préalable.

  • Le nom du responsable du site a été volontairement occulté dans cet article mais directement visé dans la plaine.
Publié par l-inad

ZORA , la visionnaire de l'arnaque

Une personne indélicate qui se fait appeler ZORA, demande que les réglements par virements soient effectués au nom de Laetitia BROUSORAMA*...92659 Boulogne-Billancourt Cedex.

Cette pseudo -voyante , usurpe le nom de l' INAD, prétendant être recommandée par l'Institut National Des Arts Divinatoires , pour proposer des services délictueux de voyance illusoire et de protection imaginaire à des consommateurs particulièrement vulnérables . Surtout, ne répondez pas , il s'agit d'une arnaque bien organisée par des professionnels spécialisés dans la manipulation mentale et l'escroquerie.

Si vous aussi, vous recevez ou avez déjà reçu ce type de proposition :

”... Il y a 2jours,l'Institut National des Arts Divinatoires m'a remis en mains des dossiers de personnes ayant des problèmes et des inquiétudes importantes quant à leur avenir. Un fait mystérieux est survenu pendant que je consultais ces dossiers. Ma main gauche, main du cœur, c'est attardé longuement sur votre nom, Marie-Christine et j'ai eu des flashs d'une clarté époustouflante . Une vision spontanée comme il m'arrive rarement d'en avoir....Je vois comme un nuage noir chargé d'électricité au-dessus de vous, pour moi c'est signe que quelqu'un ou quelque chose fait tout pour vous attirer des énergies négatives pour que votre situation s'aggrave . C'est un flash qui m'inquiète pour vous ...''

Exigez le remboursement, à défaut déposer plainte à l'encontre de l'auteure de cette escroquerie et à l'encontre de ses complices.

Clients -consommateurs ne soyez pas dupes, ne vous laissez plus piéger par les vendeurs de chimères, faites entendre votre voix, dénoncer ces marchands de vent et surtout avant de consulter et de dépenser votre argent, informez-vous.

Professionnels, les agissements de tels individus ne peut que nuire gravement à votre profession, il est temps de réagir, de dénoncer ce type de pratiqe qui ternit chaque jour un peu plus le monde de la voyance, déjà mal en point. Nous tenons à préciser que l'INAD est fermement décidé à donner toutes les suites judiciaires à cette affaire, car cette personne ( ou société) tente d'utiliser la crainte et la crédulité de certaines personnes vulnérables pour les dépouiller financièrement.

Cette voyante ( ou société ) utilise plusieurs n° de téléphone : 05.31.60.61.61 et 04 22 23 60 18.

  • Adresse mail,demande de virement et Rib en notre possession
Publié par l-inad

ORGANISATION DE LA PROFESSION  

INAD : un Label de qualité, basé sur la transparence et la clarté, évoluant vers une activité loyale, digne et solidaire.

  Aujourd'hui la voyance via les audiotels est devenue une activité à part entière. De toutes parts on reproche à certains de ces ''organes'' de profiter des ignorances et des méconnaissances des ''usagers'' de la voyance pour s'enrichir indûment. En effet, les plaintes de clients qui s’estiment dupés par des consultations illusoires se comptent en nombre allant augmentant chaque mois. Nous dénonçons régulièrement, et depuis longtemps, ces pratiques douteuses qui discréditent l'ensemble de la profession.

Saisi par l'INAD, aux fins d'instaurer une carte professionnelle aux praticiens qualifiés, éventuellement sous l'égide d'une autorité publique, le Secrétariat d’État Chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprise, du Tourisme, des Services de la Consommation, nous a recommandé : «  Une profession peut prendre l'initiative de mettre en place et de promouvoir un label d'ordre privé par l'adoption d'un cahier des charges qui, en l'espèce, pourrait correspondre à la Charte de bonnes pratiques que vous avez déjà rédigé... et vous invite à poursuivre votre action pour engager les professionnels du secteur à adhérer à votre Charte de qualité. »  C’est pourquoi nous proposons, conformément aux recommandations du Ministère, de délivrer une carte professionnelle à tout praticien dans une démarche volontaire et librement consentie. Cette démarche s'accompagne d'une adhésion - sans réserve - à la Charte Morale et Professionnelle visée par le Ministère: http://inad.info/documents/chartededeontologie. Il ne s'agit pas de faire une chasse aux sorcières, aux services audiotels qui exercent librement, mais surtout de sensibiliser ses dirigeants de s'entourer de praticiens compétents, honnêtes, rigoureux, de respecter et de faire respecter les règles édictées dans ladite charte, sous peine de voir leur responsabilité engagée.

La délivrance de cette carte s'accompagne - éventuellement- de séminaires d'information, de  formation et d'échanges entre professionnels ...cette carte constitue une garantie de crédibilité, de sérieux, de compétences,  de quoi rassurer les consommateurs  et leur permettre d’évoluer en toute quiétude dans le monde de la voyance . L'INAD se propose de servir de médiateur, comme par le passé, dans tous les litiges qui opposeraient un de ces adhérents à un consommateur mécontent.   Par conséquent, nous proposons que tout professionnel -  ayant au moins un an d’activité - aurait avantage à  passer un contrôle de connaissances et des compétences dans une ou plusieurs spécialités, auquel doivent se soumettre les personnes autant que les associations, les sociétés ou autres personnes morales concernées à contribuer sans exclusive à l'amélioration des rapports entre praticiens et clients consommateurs. La délivrance d'une carte professionnelle , véritable Label de qualité , n'entraîne aucune restriction à la libre entreprise, et constitue cependant une démarche en vue de moraliser la profession et éviter les abus inimaginables qui en découlent..

Publié par l-inad

J'ai tout perdu, mon amour, mon argent, ma confiance, mes espérances

J’ai contacté pendant 3 ans la société Cosmospace suite à une publicité parue dans un magazine. J’étais en dépression car mon compagnon m’avait quitté pour une autre. J'ai commencé à consulter Octave '' médium'' qui m' a attribué d'office un forfait à 900 euros et ensuite un deuxième à 1300 euros, en me disant que ses tarifs ont augmenté ... je l'ai laissé tomber pour me retrouver avec Leila qui était bien pire.Comme j'étais Seule, sans famille, Leila m’a rassurée, mise en confiance avec une voix douce, des paroles réconfortantes, je pouvais l’appeler à chaque fois que j’en éprouvais le besoin. J’ai cru que que mon compagnon allait revenir grâce à la précision de ses clichés ; j’étais prête à tous les sacrifices. Très vite ça a été l’addiction. Au début la consultation de 10mn était fixée à 15 euros et la minute supplémentaire allant de 3 à 5 euros selon le médium choisi. Leila me conseillait à chaque fois de prendre un forfait allant de 900 à 1300 euros, car elle prétendait que mon cas était très grave à résoudre et qu'il fallait beaucoup de temps pour ''récupérer cet homme''. En tout, j’ai pris 6 forfaits ,sitôt un terminé il fallait que je reprenne un autre sous prétexte qu’on était dans la dernière ligne droite et que cet homme allait réapparaître. Comme je n'arrivais plus à honorer mes factures. Leila m’a fait miroiter des minutes gratuites. Je n’en n’ai jamais profité.

Elle m'a affirmé que sur mon chemin de vie, je n’aurai jamais de soucis d’argent que je pouvais continuer à la consulter et à payer sans crainte de mauvaise surprise financière. J’ai donc opté et payé 4 forfaits allant de 900 à 1300 euros , en ayant recours à des crédits à la consommation. Tous mes salaires y passaient. En 2012 elle m’a persuadé de reprendre 2 forfaits supplémentaires que je ne peux pas payer.

Avant , des arrangements étaient possibles pour payer en plusieurs fois, la société Cosmospace ne veut plus rien savoir, pire , ces gens là me harcèlement à la maison, au bureau, sur mon portable, par SMS, ils me menacent de m'envoyer des huissiers.

Pour moi,aujourd'hui, chaque jour qui passe est véritable un cauchemar, mon compagnon n’est jamais revenu, j'ai perdu toutes mes économies , j'ai perdu ma confiance et mes espoirs en des lendemains meilleurs.

A cause de ces gens là, j’ai 2700 euros de loyer impayés, des frais de cantine et pour faire face à la vie, - survivre-seule avec mes deux enfants, j’ai recours à une assistante sociale qui me donne des bons pour faire des courses. Je ne peux plus faire de crédit, je n’ai plus de carte bancaire , je n'ai plus de chéquier. Ces gens là m’ont détruit moralement et financièrement.

Hélène

Publié par l-inad

Voyance par téléphone : tromperie et escroquerie organisées

La profession des arts divinatoires est devenue  une profession d’affairistes ''sans aucun état d'âme''. Certains cabinets et services  audiotels ont un comportement et des pratiques détestables , s’attachant la collaboration de’’ voyants aveugles et d’experts myopes’’* , de spirites illuminés,  d'individus spécialisés  dans la manipulation mentale, qui ont un seul but : celui de spolier le client souvent en désarroi, mal dans sa peau , à la recherche d'un peu de réconfort, d'une voix amie, d'une main tendue...

Aujourd'hui, l'association INAD qu’on  le veuille ou non est le seul rempart, le seul organisme crédible  et sérieux et indépendant de nature à informer le consommateur  mais aussi le professionnel honnête, perdu dans la jungle de cette profession  infiltrée par des officines regroupant des charlatans notoires , véritables usines à faire de l'argent sur le dos d'une population fragile, exploitant l'ignorance et la situation de faiblesse des consommateurs. Il est temps de mettre fin à ces dérives, de garantir  la bonne foi   des professionnels et de leur  clientèle  contre la manipulation en tout genre des véritables ‘’mafias de la détresse humaine’’ qui trompent systématiquement la crédulité de braves gens.

L'INAD vient à nouveau  de saisir Madame Fleur PELLERIN , Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement productif Chargée des Petites et Moyennes Entreprises, De l'Innovation et de l’Économie numérique, afin que ses services se penchent sur  ces activités qui génèrent un chiffre d'affaire colossal  mais qui sont aussi à l'origine  de  véritables drames humains... En effet ces abus  sont dus essentiellement  au vide juridique résultant de l'absence d'un code de déontologie de la profession  et de toute loi encadrant  ces activités. Il n'en reste pas moins que l'INAD continue de déployer tous ses efforts  aux fins de voir  réglementer ces activités et de soutenir les victimes.

 De nombreuses plaintes, soutenues par l'INAD, sur le fondement de l’escroquerie, de l'abus de faiblesse et de la tromperie, sont en cours d'instructions  ou pendantes devant divers parquets  sur l'ensemble du territoire.    Seul l’État républicain a le pouvoir de protéger  une profession  dans laquelle  n'importe qui  peut  aujourd'hui imposer  sa malveillance et l'organiser en système de tromperie.

  • Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs exploités mais s'en accomodent. .
Publié par l-inad

J'ai décidé, je dépose plainte

Je vous laisse ce témoignage pour dénoncer les charlatans  qui sévissent  sur les services audiotels et en particulier, en ce qui me concerne,  un dénommé Octave qui officie sur le site audiotel Cosmospace.

L’an dernier mon compagnon m’a quitté, imaginez ma peine, mon désarroi… J’avais besoin d’un conseil, d’une main tendue , d’une aide, d’un conseil…J’ai donc appelé COSMOSPACE , site spécialisé dans la voyance par téléphone. J'ai été mise en relation  avec ce  fameux Octave, après m’avoir écouté , il  m’a affirmé ce jour là , et  au cours des différentes consultations qui se sont succédées, que  mon compagnon était  ‘’ l’homme de ma vie » . Petit à petit, octave devenait autoritaire, exigeant et me programmait des forfaits de voyance comme il  l’entendait. Comme je n’étais  pas bien , dépressive  et surtout  obsédée par le retour de’’ l’homme de ma vie’’ je lui obéissais, je n’avais plus aucune volonté pour lui résister. Non content de me  mener en ‘’bateau’’, il me donnait des conseils farfelus, à la question : Pensez-vous que mon compagnon pourrait éventuellement investir avec moi dans l’immobilier ? Sa réponse  est  ferme, coupante, autoritaire : "rien n’est prévu pour lui, car la numérologie ne me le dit pas". Or contrairement aux affirmations fantaisistes de ce’’ voyant’’,  deux mois plus tard, mon ex a investi dans l’immobilier avec  une autre femme.

Je devais  également   entreprendre   des travaux de rénovation de ma maison, il m’a déconseillé de le faire car, selon lui, mon compagnon allait revenir et on allait même déménager. Le doute  commençait  à m'envahir sur la crédibilité de ce voyant, je lui ai posé la question suivante : Comment peut-on quitter une maison acheté deux mois plus tôt ?   C’est'' l’homme de votre vie'' , m’ a-t-il répondu, point. 

Sa ''voyance'' et ses conseils farfelus auraient pu s'arrêter là, mais non , profitant de ma faiblesse, Il  m'a obligé  à aller chez le coiffeur, acheter une montre  à offrir  à ‘’ l’homme de ma vie’’  , je lui avais  pourtant dit  qu'il détestait les  bijoux...En guise de réponse,  il m'a affirmé avec une certitude troublante  qu'il voyait mon mon ex revenir vers moi et  m'offrir à son tour une montre.... Les consultations  forfaitaires  devenaient  régulières et ses consultations de voyances de plus en plus maladroites, confuses, il me racontait tout et son contraire avec un aplomb incroyable, déroutant.Comme il n'avait pas grand chose à me dire ou à inventer pour me retenir  et me plumer, il  est passé à un autre stade de manipulation  : il faut renouveler  ta  garde-robe, aller chez le coiffeur..., là je ne l'ai pas écouté.

Je peux affirmer que l’honnêteté de ce pseudo voyance n'est pas sa qualité première.  Après ce témoignage, il est à parier  qu'il va prendre un autre pseudonyme et il continuera à plumer  d'autres pauvres gens qui font appel à ce site.    En juin  2012 ,  il a m’a ordonné  d’acheter l'oracle des triades !!!  Que voulez –vous que je fasse d’un oracle ? je ne suis pas voyante, moi !   Comme je venais  de subir une opération chirurgicale  qui a duré 1h30, sous anesthésie générale, il a trouvé le moyen de me demander de lui téléphoner le jour même après l'intervention pour faire le point. J’ai refusé , je n’étais pas en mesure de le faire et surtout  j’ai commencé à me poser de sérieuses questions sur sa moralité,  sur ses compétences et sur ses méthodes  de voyant, des méthodes qui relevaient beaucoup plus de'' conseils  aveugles '' que de conseils éclairés.   Ce soit disant  Octave, a profité de ma faiblesse,  de ma   détresse  sentimentale pour me dépouiller de 4500 € , après m'avoir  assuré  que mon compagnon aller revenir. Pour me culpabiliser, il a osé me dire de faire le choix entre gagner un million d'euros et le retour de mon  compagnon.... Je pose la question : est-il normal qu'un voyant ait ce comportement ?  Devant mon silence interrogateur, il m'a imposé d'office  le forfait le plus élevé soit 1300€ pour 310 mn  à régler en 3 fois. Quelle générosité ! Je vous laisse imaginer  la situation dans laquelle je me trouvais  à ce moment là ;  je gagnais  1500€  et un crédit mensuel  à rembourser  pour ma  maison  de 700 €  . A chaque fois que je lui disais que je ne pouvais pas continuer à payer des sommes exorbitantes, il se mettait en colère...  Est-ce normal ?...                                 Aujourd'hui, mon compagnon n'est toujours pas revenu et il  n'est pas enclin à le faire, je suis toujours dans ma petite maison, au chômage et personne à mes côtés. Je ne peux même plus payer mes factures. Et dire que j'ai payé   4 200 €  pour des mensonges, des conseils ridicules et pour finir la société Cosmospace  m'a traité  comme de la M...  , quand je  leur ai demandé le remboursement de 2500 €. Allez voir la justice, la répression des fraudes, on ne rembourse jamais personne....

Je vous demande de bien vouloir publier ce témoignage rapidement pour que d'autres personnes ne se laisse pas avoir comme moi. J'ai décidé ,je dépose plainte.

Anna

Publié par l-inad

JUSTICE: WENGO, DOUBLEMENT CONDAMNE !

Le 25 octobre 2011 et les jours suivants, s’appuyant sur les innombrables témoignages relatant les pratiques plus que douteuses de la société WENGO en matière de voyance, l’INAD avait publié sur son site internet et sur sa page Facebook plusieurs articles intitulés: “ WENGO : Expert en arnaque''?, Secret professionnel "Violé'' ...

Saisi d’une requête en urgence par la société autoproclamée “N°1 du conseil d’experts”(?), le Président du Tribunal de Commerce de Paris avait ordonné à l’INAD la suppression desdits articles, sans même avoir à lui demander de justifier ses assertions.

Mais, sûr de son bon droit, l’Institut, assisté de Maître Gordon Fairbairn, avocat associé du cabinet Flécher Poujade Panon Fairbairn, avait mis en place une procédure propre à faire respecter le principe du contradictoire.

C’est au terme de cette procédure que la Cour d’Appel de Paris vient de rendre deux arrêts en dates des 29 novembre (support Facebook) et 4 décembre (support site internet de l’INAD hébergé par Amazon), donnant en tous points raison à l’INAD en lui permettant de remettre en ligne ses articles, et en condamnant la société WENGO à lui verser la somme cumulée de 4.500 € au titre des frais de justice.

Publié par l-inad

Justice :  4 voyants condamnés

Voyance par téléphone

Les quatre ‘’voyants ‘’ poursuivis pour escroquerie en bande organisée viennent d'être condamnés par le tribunal correctionnel de Grasse: 3 ans de prison pour le responsable* dont 1 avec avec sursis , et ses complices ont écopé de 1 à 3 ans avec sursis... Dans ce procès et dans l'intérêt des consommateurs et des professionnels responsables , l’association INAD s'est constituée partie civile et a obtenu 1 euro de dommage et intérêts.

  • EX société Orion,les noms des prévenus ont été volontairement omis
Publié par l-inad

Justice: Wengo désavoué

Les articles intitulés: "Wengo n°1 de l'arnaque des experts?", et "Secret professionnel violé" qui ont été retirés du site en attendant la décision du référé entrepris par l'INAD le 23 février 2012, à l'encontre de la société Wengo ont été remis en ligne.

En effet par Ordonnance de Référé du 25 avril 2012, Monsieur le Président du Tribunal de Commerce de Paris, statuant par ordonnance contradictoire en premier ressort a prononcé la rétractation de l'ordonnance du 27 décembre 2011 rendue sur requête du même jour de la SAS WENGO -Condamne la SAS Wengo à 1000 € au titre de l'article 700 du Code de procédure civile et aux dépens...

Publié par l-inad

Utilisation Frauduleuse de la carte bancaire

En cas de constat de débits frauduleux, il est de l'intérêt de l'utilisateur de la carte bancaire de faire opposition dans les plus brefs délais.   Comment faire opposition ? L'utilisateur de la carte bancaire doit appeler sa banque ou le numéro de téléphone indiqué par sa banque pour les oppositions ou le numéro de téléphone interbancaire rservé aux oppositions (ces numéros fonctionnent 24h/24 et 7j/7). . Lors de cet appel, un numéro d'enregistrement doit être remis à l'utilisateur afin de posseder une trace datée de sa demande d'opposition, qui pourra lui être utile en cas de contestation. Ensuite,  l'utilisateur doit confirmer sa demande par lettre recommandée avec accusé de réception ou sur place, au guichet.    L'utilisateur ne peut faire une demande d'opposition qu'en mettant en avant une des trois raisons suivantes: - perte de la carte bancaire, - vol de la carte bancaire, - constat de l'émission d'un ou plusieurs ordres de paiement donnés par une ou plusieurs personnes autres que lui-même (escroquerie de la part d'un commerçant, utilisation frauduleuse sur internet, .....).   Nécessité d'une plainte? La plainte n'est pas obligatoire. Le titulaire d'une carte bancaire , en sa qualité de consommateur, est protégé par la loi dans tous les cas, qu'il porte plainte ou non. Délais? L'utilisateur doit agir au plus vite. Il a l'obligation de faire preuve de vigilance et de responsabilité : la banque sera fondée à lui reprocher sa négligence s'il tarde à demander l'opposition.   En pratique, : - l'utilisateur doit téléphoner dans les 2 ou 3 jours qui suivent le moment où il se rend compte de la perte de la carte, de son vol ou de l'existence d'opérations effectuées sans son accord, - l'utilisateur doit prêter une grande attention à la vérification des relevés de compte associés à sa carte : si l'un d'entre eux comporte des paiements réalisés sans son accord, il est en faute s'il ne les signale pas dans les 70 jours qui suivent la date d'édition du relevé de compte concerné.     Les conséquences ? L'utilisateur de la carte ne peut pas demander de la rendre à nouveau valide après avoir demandé l'opposition (même s'il la retrouve après l'avoir cru perdue ou volée).   Paiements postérieurs à l'opposition Aucun ordre de paiement ne peut être inscrit au débit de la carte bancaire après la date de demande d'opposition. Dans le cas contraire, il s'agit d'une faute de la banque : celle-ci a l'obligation de rectifier son erreur. Cette règle vaut pour les ordres relatifs à des opérations uniques comme pour ceux relatifs à des séries d'opérations. Ainsi, par exemple, si l'utilisateur a convenu d'un paiement en plusieurs échéances pour l'achat d'un bien ou d'un service, la banque ne peut pas déclencher le paiement des échéances non échues (pour honorer les échéances concernées, l'utilisateur en reprogramme le paiement par un autre moyen).   Paiements antérieurs à l'opposition Si l'utilisateur a demandé l'opposition dans des délais convenables, les paiements correspondant à des opérations effectuées sans son accord lui sont remboursés après déduction éventuelle par la banque d'une partie des sommes engagées (dans la limite de 150 € ). Cette obligation de remboursement pèse sur la banque, que l'utilisateur de la carte bancaire ait ou non contracté des garanties d'assurance spécifiques.   Si la fraude a mis en situation de découvert le compte  et que la banque a facturé des agios, l'utilisateur peut dans sa lettre demander le remboursement de ces sommes.

En cas de litige avec la banque:  L'utilisateur ayant du mal à obtenir auprès de sa banque le remboursement ou la révocation de paiements associés à une demande d'opposition peut saisir le médiateur bancaire.   Si le litige demeure après l'intervention du médiateur bancaire, l'utilisateur peut saisir, suivant les sommes en jeu :  - le juge de proximité (moins de 4.000 € ), - le tribunal d'instance (entre 4.000 €  et 10.000 € ), - le tribunal de grande instance (plus de 10.000 € ).        

Publié par l-inad

Audiotel: la jungle

Il existe des instants où le désespoir et l’abattement sont tels, qu’on peine à trouver les mots justes pour tenter de les exprimer. Il faut savoir prendre sur soi pour rendre à la réalité ce qu’elle a de plus laid, et qu’on préférerait cacher ou ignorer, par simple lâcheté primaire .

Quand sont portées à notre connaissance des affaires d’escroqueries ayant  lieu sur  certaines plateformes de voyance en audiotel, la plupart du temps, notre sang ne fait qu’un tour, écœurés que nous sommes face à la cupidité insatiable dont savent faire preuve certains voyants qui n’en sont que de nom, engrangeant sans scrupule aucun des centaines, voire des milliers d’euros à des personnes que la vie éprouve déjà bien assez. Quand arrivent à nos oreilles  des rumeurs de fichage des clients, de propos diffamatoires ou de menaces susceptibles de violer la vie privée tenus par ces soit disant experts, nous ne pouvons qu’être scandalisés par l’abus de confiance et les imposteurs infiltrés  dans la voyance dont sont chaque jour victimes les  consommateurs.

Mais quand ces phénomènes connaissent leur paroxysme, et quand ils atteignent des personnes comme vous et moi, dont la seule erreur aura été de tomber au mauvais endroit au mauvais moment, et qui en paieront les conséquences d’une manière qu’on ne peut concevoir, alors là, on a envie de dire stop, on ne veut plus rien savoir, on en arrive à se dégouter du monde dans lequel nous vivons. Pourtant, au nom de la sécurité de tout un chacun, il nous faut faire un effort et parler, oui, parler autour de nous autant que faire se peut, de ces incroyables machines à  faire du fric.  

Certaines plateformes ont poussé si loin le concept d’exploitation de ''voyance'' commerciale que si d’aventure vous mettez un doigt, rien qu’un, dans leur engrenage,  alors vous risquez de vous en mordre tous les autres pour les prochains mois de votre existence.

Un simple coup d’œil sur le site Cosmospace prêterait pourtant à sourire : un vidéo clip très mal réalisé, avec des décors en carton-pâte et des acteurs particulièrement mauvais nous accueille d’emblée sur ces mots : « parce qu’il n’y a pas de hasard, pour toutes les questions que vous vous posez, pour connaitre votre avenir, celui de vos proches et celui de vos enfants, pour tout savoir sur vos rencontres, vos amis, et les personnes qui vous entourent et vous tiennent à cœur... Pour prendre les bonnes décisions pour vos finances et vos projets, tous vos projets… De quoi demain sera fait pour vos amours et votre bonheur ?  Imaginez que plus rien n’ait de secret pour vous ! Pour tous les choix de la vie, il y a toujours une solution Cosmospace ! »

Oui, vous avez bien lu. Nous sommes en effet soudain comme lobotomisés par ces banalités sans nom, accompagnées d’une musique entrainante sur fond de scènes de couples heureux qui s’embrassent sur une place pavée au beau milieu des pigeons, ou en bord de mer, sous un crépuscule des plus romantiques. Nous assistons également aux conclusions de transactions financières rondement menées, avec moults  gros chèques et serrages de mains, d’attaché-case et de sourires carnassiers. En fait, s’il existait un oscar pour la vidéo réunissant les plus gros clichés jamais inventés depuis l’existence de l’humanité, nous pouvons penser fort à propos que celle du site Cosmospace le gagnerait haut la main. Enfin, ne soyons pas mauvaises langues, il contient tout de même quelques messages subliminaux subtils (les pigeons et les sourires carnassiers).

On pourrait se demander ce qu’il s’est passé dans la tête de tous ces malheureux qui sont restés sur ce site pour consulter ses voyants. C’est vrai : rien qu’à regarder cette vidéo sur une voix-off de commercial tout juste bon à vendre de l’électro-ménager dans les grandes surfaces, on a tout de suite compris qu’on avait affaire à une organisation commerciale potentiellement à la limite de la dangerosité  pour les personnes passablement   fragiles ou en situation de faiblesse. Le réflexe serait, logiquement, de cliquer sur la petite croix rouge située en haut à droite de l’écran… Mais non, à notre grand désarroi non : au vu des témoignages qu’on peut trouver sur internet, certains ont quand même tenté l’aventure Cosmospace. Et le plus triste dans cette histoire, malgré le ton sarcastique employé quelques paragraphes plus haut,  c’est que ces personnes y ont laissé beaucoup, beaucoup de plumes.

Puisque les exemples sont plus parlants que de grands discours, citons par exemple le cas d’une personne, qui, à la suite d’une grave opération chirurgicale, et vivant dans l’isolement, s’est vue imposer d’adhérer à des FORFAITS PROHIBITIFS par les voyants de cette plateforme! Et pas des forfaits de « plaisantins », comme en témoignage cet extrait des conditions générales de vente dudit site :   «  Les tarifs des prestations de Cosmospace varient en fonction de l'expérience des médiums en matière d'arts divinatoires. Il existe 4 catégories de médiums : Médium Or, Médium Platine, Médium Rubis, Médium Diamant. CONSULTATION A LA MINUTE : Les tarifs de chacune de ces catégories sont les suivants : -Médium Or (15 € les 10minutes 3.50 € par minute supplémentaire) -Médium Platine (15 € les 10minutes 4.50 € par minute supplémentaire) -Médium Rubis (15 € les 10minutes 5.50 € par minute supplémentaire) -Médium Diamant (15 € les 10minutes 7.50 € par minute supplémentaire) Le Client a également la possibilité de souscrire un forfait consultation, dont les tarifs sont les suivants : FORFAITS CONSULTATION : Les tarifs des forfaits consultation sont également établis en fonction de la catégorie du médium. Médium Or : 60 minutes à 140 € TTC 120 minutes à 280 € TTC 180 minutes à 400 € TTC 320 minutes à 700€ TTC 420 minutes à 900€ TTC 550 minutes à 1300€ TTC   Médium Platine : 40 minutes à 140€ TTC 80 minutes à 280€ TTC 120 minutes à 400€ TTC 220 minutes à 700€ TTC 290 minutes à 900€ TTC 430 minutes à 1300€ TTC   Médium Rubis : 30 minutes à 140€ TTC 60 minutes à 280€ TTC 90 minutes à 400€ TTC 160 minutes à 700€ TTC 210 minutes à 900€ TTC 310 minutes à 1300€ TTC   Médium Diamant : 25 minutes à 140€ TTC 50 minutes à 280€ TTC 80 minutes à 400€ TTC 150 minutes à 700€ TTC 200 minutes à 900€ TTC 300 minutes à 1300€ TTC »   Face à cette grille de chiffres, nous ne savons plus quoi penser… L’esprit est comme embrumé, torturé… Sommes-nous sidérés par la notion de voyance  forfaitaire, ou par cette catégorisation des médiums en rang « or », « platine », ou « diamant »… ? Ou bien sont-ce les sommes astronomiques imposées qui nous vident de toute capacité de penser ? La plateforme part semble-t-il du principe qu’elle compte des médiums moins compétents (ou plus incapables, ça dépend du point de vue) que d’autres… Le médium « or » ne voit –il l’avenir que sur quinze jours, à partir de 17 h et le lundi uniquement ? Alors qu’un médium « diamant », lui, le verrait sur l’année, sept jours sur sept et 24h/24h ? Nous aimerions beaucoup que ce concept très étrange nous soit expliqué… ! Comment, et nous posons la question très sérieusement, comment des personnes peuvent-elles se laisser BERNER de la sorte ?! Comment peut-on croire une minute qu’avec un FORFAIT PLATINE TOUT INCLUS nous pouvons tomber à l’autre bout du fil sur des gens altruistes, compatissants, et soucieux du bonheur du genre humain ?! Sommes-nous face à des voyants ou à des marchands de la détresse humaine" ?! A tous ceux qui seraient tentés de consulter cette plateforme mais que vous conseiller, sinon de vous réveiller et d’être vigilants !! Et si cela n’est pas encore suffisant, que croyez-vous qu’il arrivât à la personne que nous avions prise pour exemple ? Agressée, menacée verbalement quand elle a voulu réagir en se rétractant, la société Cosmospace lui a ponctionné d’énormes sommes sur son compte sans aucune autorisation, jusqu’à ce qu’elle se décide à faire opposition sur sa carte bancaire avant d’être tout à fait'' ruinée'' et à changer de numéro de téléphone pour ne plus être harcelée par , entre autres, des menaces de poursuites judiciaires ! Et si ce témoignage ne vous suffit pas, faites vos propres recherches sur des forums...En tapant « arnaque Cosmospace » sur google, on y trouve des choses savoureuses (notamment sur commentcamarche.net) !

 

Des consommateurs  se voient diffamés, insultés, trainés dans la fange, les médiums ou voyants de ces ( certaines)  plateformes n’hésitant pas à faire leurs propres recherches sur Google ou Facebook pour aller s’imaginer des éléments sur votre propre  intimité, dont une consultante s’étant vue soupçonnée par une voyante d’avoir un amant, et de coucher avec tous ses clients, laquelle voyante allant jusqu’à téléphoner aux personnes prétendument concernées pour salir et faire pression sur cette malheureuse consultante !

Cet article avait commencé sur un ton de profond découragement, et se termine sur une note de pure colère. Que voulez-vous, oui, vous qui nous lisez et qui êtes peut-être tenté de consulter  l'une des plateformes audiotel? Vous voulez passer des nuits blanches à vous demander dans quel état vous aller retrouver votre compte bancaire en consultant son solde au jour le jour, parce que vous aurez fourni vos coordonnées et  dévoilé vos  secrets les plus intimes  à de parfaits praticiens indélicats ? Vous voulez être harcelé par téléphone, ou par recommandé à votre domicile personnel, pour des prestations tout à fait imaginaires mais qui vous sont tarifées sur un ton relevant de la menace, du chantage ou de l’agressivité ? Ou alors, vous êtes joueur, vous préféreriez que votre vie privée soit étalée au grand jour, ou même enjolivée de quelques éléments totalement inventés, et qu’un(e) parfait(e) inconnu(e) téléphone à l’un de vos proches pour lui en faire part ?   Dans ce cas, plutôt que de prendre la peine de téléphoner à une société de voyance  spécialisée dans la détresse humaine, balancez votre carte bancaire dans une rue bondée de monde, accompagnée de son code confidentiel en post-it, pour qu’un quidam s’en serve impunément… Faites-vous des amis parmi les psychopathes ou les pervers narcissiques, qui auront à cœur de vous détruire socialement et professionnellement, à tous les niveaux imaginables...

 Avant de téléphoner  à certaines plateformes , renseignez-vous, prenez toutes vos précautions , sinon cela  revient à prendre le risque de perdre beaucoup d’argent, mais surtout sa santé, sa sérénité, et fondamentalement tout espoir de bonheur.

Consommateurs réfléchissez, professionnels réagissez.  Le nombre de victimes à déplorer ne sera pas tant du côté de ceux qui dépensent des fortunes pour s'entendre conter un bonheur illusoire, que de celui des voyants intègres, qui se voient discrédités à mesure que pullulent et pérennisent ce  type de pratiques

Liliane

Publié par l-inad

Voyance et audiotel

Voyance à distance et audiotel (Rappel!!) Nous recommandons à tous les consommateurs qu’il ne faut jamais communiquer ses coordonnées bancaires à un cabinet audiotel ou à tout autre professionnel de la voyance par téléphone, avant d’avoir obtenu préalablement toutes les informations* sur : les conditions, la durée et le coût d’une consultation de voyance, le nom du praticien et l’adresse précise où il exerce. A défaut, vous risquez d’être victime d’une escroquerie et de vous retrouvez à devoir payer une somme prohibitive pour une voyance douteuse, qui n’a que le nom. Il faut savoir également que derrière plusieurs services audiotels se cachent (souvent) les mêmes personnes et les mêmes sociétés qui enregistrent les informations recueillies sur un support informatique.

Par ailleurs, nous rappelons expressément à tout praticien collaborateur indépendant d’un cabinet de «voyance audiotel » qui est mis directement en relation avec le client consultant , que son rôle est un rôle éminemment social et que par conséquent , il ne doit pas être lié directement ou indirectement à aucun abus et à aucune escroquerie, son devoir est de s’assurer avant de commencer sa consultation que le client consommateur a bien été informé sur les conditions de mise en relation pour obtenir sa consultation.

De plus, c’est à lui ‘’ praticien ‘’ et non à son client de mettre fin à la consultation en informant ce dernier que la durée de ladite consultation est arrivée à son terme.

Si une seule de ces conditions n’est pas respectée le client est en droit de mettre fin à la discussion voire demander le remboursement intégral des sommes qui ont été prélevées et ou à refuser de payer les sommes au-delà de ce qui était convenu.

Consommateur des arts divinatoires, nous vous conseillons d’être exigeants car il va de votre intérêt à tous les niveaux : financiers, psychologique… par votre action et par votre rigueur vous contribuerez également à faire évoluer les mentalités , à responsabiliser les praticiens eux-mêmes et à décourager les aigres fins spécialisés dans la mise en condition pour vous imposer une consultation de voyance qui n’a que le nom. Seule une prise de conscience collective serait en mesure de limiter voire de mettre fin aux dérives multiples de certains cabinets et autres professionnels.

  • l'information du consommateur est une obligation juridique
Publié par l-inad

Un petit pas pour le médium, un bond de géant vers la réactivité ?

Voilà ce que pourrait nous inspirer l’une des questions finalement abordées au sein de l’Assemblée Nationale le 21 février 2012. La députée Christine Marin a en effet attiré l’attention du Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce, de l'artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation, sur la problématique de l’absence de réglementation quant à la pratique des arts divinatoires en France. Nous ne saurions en effet que trop nous rappeler que cette activité, de par le peu d’encadrement qu’elle met à disposition du consommateur français, attire de nos jours nombre d’escrocs et de bonimenteurs en tous  genres, dont la dignité et les scrupules se vendent à 3 euros la minute.

Nous évoquions il y a quelques mois le peu d’éthique et de déontologie dont savent faire preuve la plupart des plateformes audiotels (société Wengo,Cosmospace....) qui s’octroient aujourd’hui et sans doute aucun la part de marché la plus juteuse quant à l’exercice de la voyance en audiotel. Scandaleuse, nauséeuse, les qualificatifs ne manquent pas pour désigner l’attitude d'un grand nombre de ces professionnels auto-proclamés qui continuent, encore et toujours, d’exploiter des personnes en situation d’isolement et de détresse morale extrême.

Que de proies faciles forment-elles pour ces industriels de la détresse humaine d’une ère nouvelle, qu’aucune barrière n’intimide ! Quelle piètre image donnent-ils au médium qui essaie d’exercer son talent avec altruisme! Demandons-nous légitimement  pourquoi,  oui pourquoi, il aura fallu tant d’années pour qu’enfin la législation française montre ces premiers signes de réactivité ?

Madame Christine Marin a rappelé à juste titre qu’en vertu du nouveau Code Pénal entré en vigueur le 1er mars 1994, tout ce qui n’était pas considéré aux yeux de la Loi comme une infraction était par conséquent permis. La voyance, occultée depuis des années par l’hégémonie incontestée des sciences humaines, avait ainsi de beaux jours devant elle pour évoluer dans leur ombre, sans que quiconque ne s’en préoccupât.  La porte était alors ouverte à tant de dérives qu’elle en est devenue une discipline anomique, dont les normes, l’organisation et les structures se sont lentement désintégrées. Des praticiens douteux, se sont mêlés à d’honnêtes voyants sans qu’il soit désormais possible pour le consultant non averti de les identifier.  Que d’insultes, de mesquineries, de propos diffamatoires ou outranciers portent maintenant la grande majorité des'' experts'' de Wengo à l’endroit de leur clientèle, non contents qu’ils sont d’abuser de sa confiance que le malheur aura rendue naïve !

Un fort sentiment d’impunité renforce leur besoin de provoquer, de duper : il a été question dernièrement  sur le forum experts de ladite plateforme de supprimer définitivement tout système de notation envers les voyants, jugé « trop scolaire », « désuet » ou « dévalorisant » pour ces derniers ! Quel recours auront désormais les futurs clients qu’aucun indice ne pourra mettre sur la voie d’une possible escroquerie ? Le peu de transparence qu’offrait le système d’évaluation des fiches experts les gêne désormais, il faudrait  que la plateforme les couvre tout entiers !

Jusqu’où ira cette course vers l’abus de confiance, l'escroquerie, la manipulation alors que nous avançons timidement vers la réglementation des arts divinatoires ? Combien de personnes devront être escroquées, leurrées, ruinées, lésées, humiliées ? Comment se fait-il qu’aucune formation basique en psychologie dans un métier qui en requiert constamment l’exercice ne soit demandée ? Ni diplômes, ni concours, ni autorisations pour se lancer dans ce métier. Seul le talent compte, celui d’aider son prochain, ou celui de l’enfoncer encore plus au profit de sa seule personne, pour la plus grande et triste majorité des cas. Puisse cette volonté d’instaurer une réglementation dans l’exercice de la voyance s’imposer dans l’esprit de tous, à commencer par les premiers concernés, ses usagers. Faudra-t-il que des personnes se fassent arnaquer de plusieurs milliers d’euros pour qu’enfin elles daignent réagir? Le malheureux exemple des clients déçus ne suffira-t-il pas à détourner de futures cibles de leur envie de consulter ?

Le problème est désormais posé, grâce au concours opportun de Madame Christine Marin, mais aussi, probablement, et par voie de conséquence, grâce aux actions et aux différents témoignages  apportés  sans relâche par l’INAD. Nous espérons qu’une collaboration étroite en découlera sur le court terme, au nom du droit menacé du consommateur français.   Amélie.

Publié par l-inad

Voyance gratuite: l'hameçon

J'ai reçu aujourd'hui une proposition de voyance par Oscarvoyance. J’étais  soit - disant tirée  au sort  et  sélectionnée pour une voyance ''quasi gratuite' de cinq minutes  pour  5 € .

Comme je me posais beaucoup de questions  et me sentais fragile, j’ai accepté cette proposition ….   j'ai eu la voyante Cyrielle en ligne pour la consultation proposée à 5 € . Au bout des 5 minutes , j’ai dit à cette ''voyante'' : «  Madame, il est 13 h.19, les cinq minutes  se sont écoulées mais, bizarrement, cette voyante  me répond : « ça ne fait rien" et elle a continué à parler.  Naïvement, J’ai pensé  que je suis tombée sur une personne généreuse, qui voulait  m’aider et  que cela lui importait peu de déborder sur le temps  initialement imparti pour la consultation '' quasi gratuite'' à 5 €.  

On  a surtout parlé de religion, de Dieu…comme les 10 minutes supplémentaires se sont écoulées , elle m'annonce: « Je vous laisse  avec un téléconseiller  »..., et c'est là qu'on m'annonce froidement le coût de la consultation: 60€. Madame Cyrielle dans ‘’sa grande générosité’’  m’a comptabilisé   dix minutes supplémentaires à 5  € la minute. J'étais tellement surprise que j'ai pleuré sous le choc... j'ai tant de soucis financiers. Je suis naïve, je le reconnais, mais je ne pensais pas que j'allais être débitée de cette somme là. Si  j'avais su que  c’était une arnaque,jamais je n'aurais accepté de donner mes coordonnées bancaires Je suis désespérée de m'être fait arnaquer pour 60 €, alors que j'ai un petit salaire de 500 €/mois.., pour moi c'est dramatique.... MARINA

Publié par l-inad

Une voyante (!?) perd la boule !

Je souhaite que ce témoignage puisse servir d'autres personnes qui sont dans le même cas que moi et qui se reconnaitront.

...Madame JB a bien téléphone a mon mari en tenant des propos diffamatoires me concernant....que j'avais un amant et en le citant . De plus elle a osé lui affirmer effrontément que je couchais avec tous mes clients.... Tout ceci est bien entendu archi-faux mais qu'importe; le plus grave est qu'elle a également téléphoné à l'un deux pour m'impressionner et me faire peur et surtout me discréditer.

Je suis outrée d'un tel comportement et les agissements de cette personne qui se prétend voyante me choquent profondément. J'ai demandé une attestation à mon client ,qui , je vous l'avoue était totalement choqué par les agissements de cette femme, dont la malveillance est certaine et je ne dois pas être la seule victime de ses agissements.

Non contente d'avoir semer le trouble dans mon couple en téléphonant à mon mari et à l'un de mes clients, elle m'a informé avoir porté plainte à mon encontre. Pour quelle raison? Je l'ignore. Je suis vraiment révoltée car elle a utilisé des informations professionnelles qui circulent sur internet pour imaginer une histoire sordide d'infidélité pour m'embarrasser et semer la discorde entre mon mari et moi. C'est ça le métier de voyance? Mon mari ,dans l'immédiat, ne souhaite pas entrer en conflit avec ''cette voyante'' car il a autre chose à faire que de s'occuper des imbécilités et de la méchanceté d'une personne en situation, probablement, de mal être. En effet, il m'a conseillé de ne pas déposer plainte mais si elle a déposé plainte à mon encontre , comme elle l'affirme, alors là , nous prendrons toutes les dispositions utiles pour agir au mieux de nos intérêts.

Myriam

Publié par l-inad

J'ai peur, je ne dors plus, je ne vis plus !

Afin de mettre les personnes en garde, je veux temoigner d'un d'abus de faiblesse et d'une tentative d'extorsion de fonds dont j'ai été victime.En effet, il y a environ cinq mois, j'ai rencontré un homme, apparemment , charmant, docteur en droit, originaire de Mayotte. Malgré ma méfiance, j'ai cédé à cet homme, qui s'est montré avenant, gentil , entreprenant et qui m'a affirmé être libre et sans l'ombre d'un doute, séparé, car il avait été cocufié. Lors de notre rencontre , Il m'a dit que j'étais victime d'un mauvais sort d'une femme sur une durée de 32 ans, cela signifiait que tout ce que j'entreprendrais depuis mes 37 ans j'en ai 40 était voué à l'échec jusqu'a 60 ans !!! Pas d'amour, pas de travail, rien,, plus rien, le néant pire que la mort....Pour me désenvoûter et écarter le sortilège dont je suis victime , Il m'a recommandé que seul un voyage à Madagascar (billet d'environ 1400 euros minimum), où je serais enfermée 8 jours et 8 nuits dans le noir, m'enlèverait ce poids du mauvais sort ... contre rémunération bien sur importante de l'ordre commencent vers les 2000 euros puisque mon cas était grave mais pas desespéré.

A la recherche d'un emploi depuis un certains temps et que ''la malchance ' semble 'me poursuivre , je suis tombée dans le piège, un piège préparé pour me faire tomber amoureuse de mon bourreau. J'ai cru que c'était mon sauveur, en plus il arguait des valeurs chrétiennes très fortes, commment ne pas croire au diable ???

Ce dernier , profitant de ma faiblesse affective du moment, n'arrêtait pas de m'envoyer des messages d'amour tous les jours, me disant, qu'il m'aimait et qu'il voulait un enfant. Il me prenait pour la conne parfaite !

Il m'a demandé 350 € pour que son mage puisse effectuer un travail d'apaisement afin que je retrouve un travail, car il se rendait exceptionnellement la bas...Cheque fait au nom d'une association....

A son retour il m'a rapporté un'' talisman '', il m'a demandé d'enlever ma croix que je porte depuis des années, et qui est ma religion. Il m'a endoctrinée et je l'ai écouté. Cet être me fait peur car toute sa famille pratrique ces rites et semblent obtenir tout ce qu'ils veulent. Cela impressionne car il ne cessait d'en parler, non stop, à force on devient obsedé.

Ma famille est intervenue pour qu'il rembourse, car j'ai dû boire un breuvage qui m'a rendue malade, j'étais ''folle''... mais quand une personne est désespérée , très amoureuse et ayant une confiance absolue en son ange bienveillant on fait n'importe quoi.... cet homme m'a adressé un sms pour m'informer qu'il retournait avec son ex...., et m'envoyant des menaces de plaintes contre moi pour harcelement !!

J'ai été voir la police pour déposer plainte pour ce type d'agissements, mais on m'a dit : « A partir du moment où il a remboursé les 350 € , une plainte n'aboutirait à rien et une main courante serait sans effet, du temps perdu... »

Le comportement de cet homme aurait pu s'arrêter là, mais il a trouvé le moyen de m'envoyer les pompiers pour m'emmerd...., faire pression sur moi, me discréditer , me faire passer pour folle.... à leur arrivée , ces derniers n'ont rien compris; je venais de sortir de mon lit. En effet, je dois vous assurer d'une chose: je ne bois pas et ne prends aucune substance susceptible d'altérer mon esprit. Je commencais a perdre les pedales de son comportement sans explication sans parole sans rien, j'étais insultée par son ex qui l'avait cocufié selon ses dires et quittée mi 2011.

Je dois dire aussi que cet homme est à l'origine de ma souffrance, connaissant ma peur de la maladie, il est en possession de mes cheveux (mèches) et en profite pour faire pression sur moi. Sa copine agressive et violente me perturbe . Je ne dors plus, ne mange plus, j'ai fait le test HIV car en sus de tout je ne sais même pas jusqu'à quel point il a menti....j'ai peur et la seule chose que je veuille faire c'est l'empecher et des gens de son genre ne recommence. Cet homme travaille dans un cabinet d'avocats comme juriste, habite ….. et donne des cours à la fac de....Il s'est présente aussi politiquement à la députation....qu'il n'a pas eu malgré toute la magie du monde. il me fait peur et sa copine -complice fait encore plus peur...

KATIA

Publié par l-inad

 Bienvenue dans votre Espace Voyance !

Ethique irréprochable?

 Plus de 200 voyants et astrologues à l'éthique irréprochable vous accueillent pour une consultation immédiate et confidentielle. Ils répondront avec sincérité à toutes vos questions (amour, finances, travail...). Premier appel satisfait ou remboursé. Un seul clic, et la section « astro » de la plateforme Wengo vous accueille avec entrain et optimisme. Une phrase d’accroche des plus prometteuses, qui met d’emblée en confiance !  Des experts à l’ « éthique irréprochable » ? Voilà qui donnerait l’eau à la bouche des clients les plus récalcitrants !

Mais, au juste, comment définit-on  un expert à l’ « éthique irréprochable » ? Le minimum qu’on puisse attendre d’un professionnel serait,  je pense, un minimum de respect envers sa clientèle. Seraient donc d’office exclus d’éventuels jugements personnels, des calomnies,  des attaques ad hominem et sans fondements,  bref, tout ce qui pourrait constituer une attaque diffamatoire à l’endroit du consultant… Que l’on se rassure, J..., experte astro de chez Wengo, semble parfaite pour cette mission : j’en veux pour preuve cette réponse qu’elle a laissé à l’évaluation d’une cliente, pourtant positive,  en date du 14 janvier 2012 :« Je ne vois pas l'intérêt de votre consultation , complétement hystérique et coupant la parole ? Faites vous une cassette , car votre grande passion , c'est le son de votre voix . Bonne continuation dans vos bouffées délirantes ! J... » Cette voyante, en plus de son formidable don, détient ainsi des connaissances en psychiatrie des plus approfondies. Elle est en effet en mesure de délivrer des diagnostics d’une précision extrême par téléphone, au bout de quelques minutes de consultation, et avec la douceur et le tact d’un praticien diplômé et de renom. Franchement, que demander de plus ? Je vous sens sceptique, continuons donc notre examen et posons-nous à nouveau la question… Qu’attendre d’autre d’un professionnel parfaitement intègre ? Quelqu’un qui  ne nous infantilise pas, qui respecte nos avis comme nos décisions ? V..., que j’apprécie personnellement pour son self contrôle  légendaire et sa courtoisie, me semble toute désignée pour occuper cette fonction. Voyez plutôt avec quelle délicatesse elle reprend à l’ordre l’un de ses clients qui s’était permis de lui laisser une évaluation neutre le 31 août 2011 :« Je rappelle que si vous ne reconnaissez pas les couleurs vert, gris, rouge, contentez vous de regardez la tête des bonhommes qui sont parlant.: ROUGE = Très mécontent Gris = Neutre voir en attente de réalisation Vert = Content C'est pourtant pas compliqué. Même un gosse de 5 ans peut comprendre. Je rouspète car vos notations sont hyper méga pénalisantes pour les experts sur Wengo, alors soit vous réfléchissez avant de noter soit vous vous abstenez..... Merci d'avance. » Je me demande quelle aurait été sa réaction en découvrant une évaluation négative… ? « TOI pas reconnaitre couleur ou faire exprès ? TOI pas regarder tête bonhomme ? TOI primate ? MOI furax. » Nous sommes en droit de nous l’imaginer…Non vraiment, heureusement qu’elle « rouspète » seulement. Nous voilà rassurés. Que disais-je,  au temps pour moi, elle reçoit aussi des rouges, autrement dit des évaluations négatives, auxquelles elle répond avec son élégance coutumière :« Nous ne sommes pas à Dysneyland ni au pays des Bisounours. Je ne suis pas là pour vous raconter l'histoire de OUI OUI à la mer ou Bécassine et son Prince Charmant.  Quoi que là, vous êtes plus Bécassine que OUI OUI... Allez sans rancune, sans ramboursement et abstenez-vous me revenir vers moi pour d'autres consultations.  Bonne route quand même et bon courage au pays des rêves. Bien cordialement. V... »( 07/06/2010)

Non vraiment, le consultant se sent vraiment responsabilisé aux côtés de V.... Son avis est accueilli dans le respect le plus élémentaire, fut-il contraire au sien. Je salue bien bas cette marque d’intelligence et d’humanité qu’elle porte à sa clientèle. C’est le signe d’une indiscutable maturité d’esprit. « Un voyant n'est pas un exutoire à vos désordres mentaux. » avait même déclaré Véronique à l’un de ses clients, le 09 mai 2010. Oserions-nous cependant lui objecter que c’est également le cas pour  la personne qui vient la consulter ? Qui sont les véritables fous sur Wengo ? Tant de questions qui restent en suspens !

Mais, ne nous attardons pas, il nous faut encore nous pencher sur le cas de ces voyants « à l’éthique irréprochable » qui  savent respecter votre vie privée comme se tenir au secret professionnel en toutes circonstances ! Non vous ne rêvez pas, Wengo l’a fait pour  vous ! D... par exemple, un autre de ces illustres experts se définissant  lui-même non pas comme (accrochez-vous) « un commerçant mais simplement un messager de l’âme », saura garder en lieu sûr vos plus intimes secrets ainsi que vos moeurs les plus inavouables. Comme il le dit lui-même sur sa page de présentation, il saura mettre  « à votre disposition [son] savoir faire, [sa] discrétion ainsi qu'une oreille attentive » ! Empreint de la plus totale discrétion, voilà comment, et en toute objectivité, nous devrions définir ce splendide commentaire laissé à la suite d’une évaluation négative de la part d’une de ses consultantes : «  Il est difficile de rester enferme chez soi attendre que le prince charmant vienne frapper a sa porte a moins que vous ayiez commandée une pizza...

Il est plus facile de parler via messagerie ou par le biais d'évaluation et d'être muette au téléphone. A votre age ce n'est pas en restant fermée sur soi même cloitrée dans son studio que l'on peut faire des rencontres et surtout de vouloir l'Homme de sa vie immédiatement, ah si les choses étaient aussi simple personnes ne nous consulteraient et nous n'existerions pas. Je vous souhaite un millions de bonnes choses, beaucoup de pizza livrée a domicile afin d'éviter de sortir vous amuser mais attention a la commande de la pizza précise Célibataire sans anchois. Je vous embrasse »(10/02/2009) Quel joli message d’encouragement, et sans la moindre amertume, à l’encontre de cette chère dame, célibataire et d’un certain âge visiblement, et dont les milliers de consommateurs de la plateforme connaissent dorénavant les moindres petites habitudes ! Quel touchant portrait !

Je devrais m’excuser platement d’avoir offensé dernièrement la majestueuse cohorte des voyants de chez Wengo. Opérant dans le respect de la personne et de la vie privée, ils font preuve de la plus totale abnégation.  On ne compte plus les consultants, qui, dans les commentaires faisant suite aux évaluations qu’ils laissent aux experts, se font traiter de fous, d’ivrognes, de malades mentaux, d’asociaux, de dégénérés, de « mongoliens » (sic)… Ceci dans la plus totale impunité et sans que la Société Wengo ne modère ces messages d’une violence exacerbée.

Des voyants et des astrologues à l’éthique irréprochable, mais oui. Puisqu’on vous le dit. Vraiment, qu’ils sont de mauvaise foi ceux qui viennent les critiquer. Des malades mentaux, à n’en pas douter…  Amélie 

Publié par l-inad

Un étrange magnétiseur !

Je suis en pleine dépression et ne dors plus

En feuilletant le journal local ..., je suis tombé sur une publicité vantant les capacités d'un magnétiseur «A...» qui promettait une solution rapide .En effet, depuis plusieurs mois, je souffrais horriblement de maux de tête et des cervicales. La médecine n’arrivait pas à me soulager. De plus, vivant seule, avec des difficultés financières, j’avais eu un accident de travail et ne savais pas trop ce qui allait être mon devenir professionnel…

Je pensais que ce monsieur allait pouvoir soulager mes douleurs et me dire ce qui se passerait dans mon travail. Malheureusement, contrairement à ce que j'espérais, je n’ai pas été soulagé de mes douleurs, pire, je suis entrée, bien malgré moi, dans un grenage infernal…

Lors de mon appel pour avoir un RDV avec ce magnétiseur, j’ai trouvé étrange qu’il se déplace à mon domicile .... Il aime bien voir l’entourage dans lequel vivent ses clients (es) m’a-t-il dit.

Lors de la première séance, il m’a fait comprendre que j’avais un cancer aux intestins mais les examens médicaux approfondis n'ont révélés rien de cancéreux. il m’a dit que c’était lui qui l’avait fait disparaître. Il m'a assuré également que je ne devrais plus souffrir, ma glande hypophyse qui est bloquée devait re-fonctionner etc...

Chaque fois que je posais une question : «je te dirai, je t’expliquerai plus tard…» il tenait sans cesse ces propos, me tutoyait : «Tu verras, tu poses trop de question etc.»

Ses soins( !?) ont duré 6 mois de soins, il fallait aussi que …

Pour me persuader de son pouvoir,en ma présence, il lui arrivait de téléphoner, selon ses dires, à un monsieur de Paris qui lui faisait ses préparations pour effectuer ''ses soins ‘’, à mes frais, bien entendu. Je l’ai entendu dire à son correspondant au téléphone:« tu me prépares tant de degrés Nord, tant de degrés Sud». C'est juste pour vous vous éclairer sur les pratiques de ce monsieur, je ne me souviens pas exactement les termes employés. Il disait à son interlocuteur «tu prélèves la somme avec ma carte sur mon compte» . Je me suis posé la question suivante : « Avait-il vraiment quelqu’un au bout du fil ?

Étant divorcée, nous avons en commun avec mon ex époux la maison à vendre, et la, A...s’est proposé de me la faire vendre à un prix bien supérieur. Il a fait paraître la publicité sur « Le Bon Coin », en mettant son propre n° de téléphone en premier. Il aurait eu, toujours selon lui, sans cesse des appels de beaucoup de personnes intéressées, dont il n’a jamais voulu me donner les coordonnées. « Plus tard me disait-il ». Il fallait que je lui verse 2 072 euros à la mise en vente et ensuite 2 000 euros à la signature. ..

Je lui ai donc versé 2 072 euros, ensuite il a tout laissé tomber. Ma maison n’est toujours pas vendue, il a d’ailleurs 2 ou 3 photos de celle-ci que je n’arrive pas à lui faire rendre, dont j’ai besoin.

En juillet 2011, il m’a fait établir un chèque de 5 000 €, que je devais mettre chez moi dans un lieu caché, et que j’aurai toujours 1 500 euros tous les mois sur mon compte bancaire. « N’en parle à personne m’a t’-il dit, ne cherche pas à comprendre, tu verras, je t’expliquerai ».

Je ne l’ai plus revu ce Monsieur A... car j’avais rencontré un homme, donc il m'a laissé tomber, mais n’a pas oublié de me retirer un chèque de 450 € .

En septembre, il réapparaît, me demande le chèque de 5 000 euros (qu’il s’est vite empressé de mettre dans sa poche)., en me précisant  : « Comme tu es à découvert tous les mois, tu auras 2 000 euros sur ton compte, tu resteras seulement 4/5 jours en interdit bancaire ». Je lui ai demandé des explications pour comprendre un tel comportement et une telle exigence, Il m'a répondu sur un ton agressif : « ...de toute façon tu ne comprends rien, t’écoutes pas ce que je dis », il me rabaisse sans cesse.

Il a avait déposé début novembre 2011, le chèque de 5 000 euros , chèque qui a été rejeté par la banque pour provisions insuffisantes , mais celle- ci lui a versé 1 484,84 euros qui étaient disponibles sur mon compte. Et de là, je me suis retrouvée en interdite bancaire .

Cet interdit n’a été levé fin novembre 2011. Cela m’a donc entraîné d’énormes frais de banque que je vous ai surlignés sur mes relevés bancaires.... Comme je n'étais pas bien, il m'a assuré qu'il me rembourserait les 1 484,84 euros qui lui ont été versés, mais je suis toujours dans l'attente de ce remboursement. Il a toujours une excuse: «  ...c’est de la faute de la banque, qu’elle devrait lui retourné le chèque de 5 000 euros impayé, et pas versé sur son compte ces 1 484,84 euros.

De ce fait, il trouve toujours des prétextes pour m’endormir: son compte bancaire bloqué, il n’a pas pu ouvrir un compte du contentieux, et qu’il faudrait remettre la différence des chèques de 5000 € soit 1 484.84 euros pour que tout rentre dans l’ordre. Selon ses dires, le Crédit Agricole aurait « virés » 4 000 clients (mais je ne vois pas le rapport).... ... J’avais un ordinateur « Dell » qui était simplement bloqué, il l'a emporté pour le contrôler avec des appareils spéciaux mais quelques jours après il m'annonce que mon ordinateur était hors d'usage et bon pour la casse. ... je suis persuadé qu’il l’a revendu. ... je suis en pleine dépression et ne dors plus.

A la demande expresse de Monsieur A..., j’ai émis lesdits chèques sans indiquer le nom du bénéficiaire. Bien sûr, je ne vous ai pas donné tous les détails, mais je voudrais mettre les gens en garde pour que l’on sache qu’il est vraiment. Aujourd'hui, je me trouve dans une situation difficile, d’autant plus que Monsieur A..se montre particulièrement agressif et menaçant.

Marie.

Publié par l-inad

L'INAD en ligne de mire

Les articles intitulés: "Wengo n°1 de l'arnaque des experts", "Wengo expert en arnaque ?" et "Secret professionnel violé" ont été momentanément retirés du site en attendant la décision du référé entrepris par l'INAD qui aura lieu fin janvier 2012, contre la société Wengo.

Lesdits articles ont été retirés, à la suite de la mise en demeure qui nous a été faite par l'hébergeur, afin d'éviter que le site ne soit rendu indisponible.

En effet, la société Wengo, dont l'INAD a mis en lumière ses pratiques, convaincue de la faiblesse de ses arguments, n’a pas agi en justice directement contre l'INAD, pour ne pas se voir débouter, mais à l'encontre de l'hébergeur du site et contre la société Facebook, laquelle est connue pour appliquer le principe de précaution de manière très étendue.

A suivre...

Publié par l-inad

Droit de réponse

.... j’ai eu l’occasion de travailler au sein de cabinets, et sur une autre plateforme. Le travail au sein des cabinets exige certaines contraintes : obligation d’assurer des heures de présences audiotel et des heures de présence en week-end et en soirée. Leurs  taux de commissions sont au minima ceux qui sont proposés par Wengo, et souvent bien plus élevés, donc leurs marges bien plus grandes. Les tarifs appliqués à la clientèle peuvent être exorbitants :15€ les 10 premières minutes et aller jusqu’à 7,5 € la minute supplémentaire...

Le travail sur une plateforme telle que Wengo laisse le travailleur indépendant que je suis, libre de ses heures de présence, de ses tarifs, et libre aussi d’accepter - ou pas - les multiples opérations promotionnelles proposées par Wengo. Le contrat est donc simple : à eux l’interface technique, la partie communication générale et la publicité, le développement de la structure. A moi l’occasion d’y être représentée.

Chaque expert est donc libre, de s’y présenter avec ses mots, et d’y utiliser les outils mis à disposition : blog, messagerie etc… En n’ayant jamais reçu aucune pression pour ma part, et en ayant même la possibilité  de diffuser sur mon propre site les avis recueillis sur Wengo, ou d’y faire apparaître un lien vers les passages télé, en restant totalement libre et indépendante de la gestion de mon site !

Les arguments soulevés par Bertrand Cailac dans son post intitulé « Wengo : expert en arnaques ? », ainsi que les posts qui ont suivis, recèlent, au delà des opinions, des erreurs quant au fonctionnement de Wengo, par exemple :

• J’ai accepté, en pleine connaissance, d’utiliser un outil technique, et j’accepte en pleine connaissance d’adhérer à des opérations promotionnelles, ou pas. Ma responsabilité juridique peut être alors réclamée, en tant que professionnelle, sur la qualité de mon travail, et sur mes choix de gérant.

• Je suis soumise légalement à une obligation de moyens, non de résultats. Il n’empêche que, lorsque je ne « capte pas » une personne, ou qu’il s’avère que mes prédictions soient fausses, j’ai le moyen de rétrocéder les sommes perçues (et même plus : les sommes perçues aussi par Wengo afin que le client ne soit pas lésé, j’y vais alors de ma poche) sur une ou plusieurs consultations, sous forme de bons d’achats, afin que le client puisse se tourner vers un autre expert de son choix... Rétrocéder les sommes touchées par Wengo et y aller de ma poche me semble aussi correct : nulle défaillance technique du coté de mon fournisseur, promesses tenues sur les offres promotionnelles : pourquoi serait-il grevé de ma défaillance ? ....

• Le client a aussi le moyen d‘entrer en contact avec l’expert de son choix, via messagerie, et il peut s’instaurer alors un échange épistolaire suivi. Encore un outil bien pratique, et peu ou pas proposé aujourd’hui par les plateformes ou cabinets.

• L’affichage des experts sur la page d’accueil est soumis à des règles très simples, qui sont accessibles à tous les experts, assez clairement expliquées aussi sur le site, basé sur des temps de présence, du nombre d’appels sur une période donnée (15 jours pour le Top10 par exemple), du taux de satisfaction des clients etc…  C’est à mon avis un système très réactif qui reflète les efforts fournis par les experts et la qualité de leurs prestations… tout comme n’importe quel commerçant qui tire le rideau quelques jours, je verrai ma clientèle occasionnelle partir vers d’autres fournisseurs, ma clientèle fidèle attendre mon retour de congé.  Comme tout commerçant (nous sommes légalement et administrativement considérés comme tels), je verrai mon chiffre d’affaire augmenter ou diminuer en fonction des efforts financiers auxquels je consentirai pour ma promotion ou ma communication, de mon temps de présence et de travail, des service après-vente (suivi par messagerie privée), et aussi - et surtout - de la qualité de mon travail…    Les « experts Wengo » sont tous des indépendants, et même s’il font partie d’une même « corporation », ils n’en restent pas moins… mes concurrents directs !! Alors même si je reste solidaire de ma corporation, aussi bien devant les dérives (en adhérant à l’INAD), que devant les diffamations injustifiées, je ne tiens nullement à être considérée comme un “expert myope” ou pire... parce que j’utilise un outil de communication et une interface technique, comme d’autres indépendants.

• Je vais passer maintenant à un autre point très largement soulevé, et qui est aussi un des combat de l’INAD : l’addiction à la voyance et les dégâts qui s’ensuivent. Comme toute addiction, elle nécessite d’être prise en charge. Chaque domaine qui peut entrainer des addictions est soumis aux mêmes alertes : le PMU, ou la Française des Jeux proposent toujours une possibilité de s’autoréguler… enfin autant qu’il est possible à une personne addict (donc qui ne se contrôle plus) de pouvoir le faire. Je ne développerai pas ici les comparaisons et parallèles possibles avec toutes les addictions possibles (jeux, alcool, sexe, pari…).  Je veux seulement signifier ici un point : quand je reçois une personne via Wengo, il m’est impossible de savoir, puisque ses coordonnées sont protégées, si elle est addict ou non, si elle a déjà consulté ou non, et qui elle aurait pu consulter : seule la récurrence des appels d’une même personne, et le dialogue qui s’ensuit, peut permettre de déceler chez elle des comportements addictifs et une perte d’autonomie. Bien sûr comme chaque expert, j’ai reçu aussi des appels de cette sorte, et parfois découvert, quand le client en parle, qu’il est dans ces systèmes d’addictions parfois depuis très longtemps…  La fidélisation d’une clientèle n’est pas forcément une addiction de cette clientèle, et cette proportion réduite de clientèle addict est bien malheureusement difficile à déceler et à « gérer ». Mais Wengo propose encore ici à chaque expert de lui signaler ces personnes, et l’expert reste libre de refuser ces personnes. Il suffit d’un seul refus avec des explications pour voir disparaître cette personne, mais en ayant aucune garantie qu’elle n’ira pas consulter ailleurs, malheureusement....

Je parle ici encore en mon nom : cette exigence de Wengo sur son choix d’accepter  - ou non – un “expert-client” (puisque nous achetons chez eux) reflète sa volonté deconserver la qualité des prestations proposées. Soit, le système n’est pas infaillible, mais je lui accorde au moins la volonté d’essayer. Même si sa vocation première n’est pas de faire œuvre humanitaire, mais bien d’être une entreprise performante. C’est ici sa raison d’être, et Wengo n’a aucun intérêt à voir salir ou seulement remettre en doute la qualité des prestations qu’elle propose sur du long terme. Comme tout prestataire qui choisit ses services et vise la réussite par la qualité... 

Voici donc mon long laïus… parce qu’en tant qu’« expert Wengo », je souffre de voir qu’une véritable campagne a lieu en ce moment sur le site de l’INAD. Site dont je fais cependant partie, puisque j’adhère aux principes défendus par l’INAD. Je souhaiterai seulement qu’il soit admis que chaque expert est un travailleur indépendant sous-traitant avec Wengo, et que faire un amalgame « experts Wengo = escrocs », c’est attaquer et dénigrer un grand nombre de personnes indépendantes qui ne sont pas des escrocs, qui tentent de travailler au mieux, avec un prestataire de service, et qui pour certains sont adhérents à l’INAD !...

Je tiens aussi à préciser que cette lettre n’est aucunement commanditée par Wengo… je défend juste ici mon métier, et mes outils et moyens dont je dispose aujourd’hui pour travailler....

Yzya

Publié par l-inad