Voyance à distance et audiotel

Nous recommandons à tous les consommateurs qu’il ne faut jamais communiquer ses coordonnées bancaires à un cabinet audiotel ou à tout autre professionnel de la voyance par téléphone, avant d’avoir obtenu préalablement toutes les informations* sur : les conditions, la durée et le coût d’une consultation de voyance, le nom du praticien et l’adresse précise où il exerce. A défaut, vous risquez d’être victime d’une escroquerie et de vous retrouvez à devoir payer une somme prohibitive pour une voyance douteuse, qui n’a que le nom. Il faut savoir également que derrière plusieurs services audiotels se cachent (souvent) les mêmes personnes et les mêmes sociétés qui enregistrent les informations recueillies sur un support informatique.

Par ailleurs, nous rappelons expressément à tout praticien collaborateur indépendant d’un cabinet de «voyance audiotel » qui est mis directement en relation avec le client consultant , que son rôle est un rôle éminemment social et que par conséquent , il ne doit pas être lié directement ou indirectement à aucun abus et à aucune escroquerie, son devoir est de s’assurer avant de commencer sa consultation que le client consommateur a bien été informé sur les conditions de mise en relation pour obtenir sa consultation.

De plus, c’est à lui ‘’ praticien ‘’ et non à son client de mettre fin à la consultation en informant ce dernier que la durée de ladite consultation est arrivée à son terme.

Si une seule de ces conditions n’est pas respectée le client est en droit de mettre fin à la discussion voire demander le remboursement intégral des sommes qui ont été prélevées et ou à refuser de payer les sommes au-delà de ce qui était convenu.

Consommateur des arts divinatoires, nous vous conseillons d’être exigeants car il va de votre intérêt à tous les niveaux : financiers, psychologique… par votre action et par votre rigueur vous contribuerez également à faire évoluer les mentalités , à responsabiliser les praticiens eux-mêmes et à décourager les aigres fins spécialisés dans la mise en condition pour vous imposer une consultation de voyance qui n’a que le nom. Seule une prise de conscience collective serait en mesure de limiter voire de mettre fin aux dérives multiples de certains cabinets et autres professionnels.

  • l'information du consommateur est une obligation juridique
Publié
comments powered by Disqus